Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moi, ma vie, mon oeuvre et mes z'amis - Page 4

  • J'ai testé pour toi : poser du papier-peint toute seule.

    Ouais M'sieurs-Dames, comme une grande !

     

    Alors, oui c'est vrai qu'au premier abord je passe pour une dinde décérébrée dont l'unique préoccupation c'est de se rouler dans le gloss, et dont le principal questionnement existentiel c'est : mais quelle couleur de smoky-eye vais-je bien pouvoir porter aujourd'hui ?

     

    Et ben figure-toi que de temps en temps, il m'arrive de lacher mes pinceaux à maquillage afin de faire autre chose de mes 10 doigts boudinés.

     

    En fait, v'là qu'on était en train de regarder "Carré Vip" avec ma Stéphanie (d'ailleurs, je ne suis plus que désespoir depuis que ça s'est arrêté). Ne plus voir quotidiennement Afida Turner et son esprit "Jean-Claude Van Damme est en moi" me plonge dans une profonde tristesse tu sais...

     

    Et Stéphanie m'a dit un truc incroyable : Tu sais Sonia, maintenant que ton dégât des eaux est terminé, faudrait peut-être que tu penses à repeindre ton mur...

    Ouais, ya eue une sombre fuite en provenance directe de chez Madame de Mon Cul sur la Commode. Cette dernière était persuadée que c'était de ma faute, jusqu'à ce que je fasse venir un type avec une grosse machine spéciale et même que l'appareil il s'énerve quand ya de l'eau quelque part.

    Et étant donné que la machine est restée très calme et toute mignonne, j'ai pu prouver à ma chère wasine que dans ma maison y avait rien qui coulait.

     

    Alors j'ai dit à Stéph' un truc incroyable : Mais je sais pas peindre moi ! Telle que je me connais, si tu me donnes un rouleau à peinture, je vais faire ça façon gentil goret et ça va être une belle plaisanterie !

     

    C'est là qu'une idée lumineuse a traversée mon esprit brumeux : Mais pourquoi que je collerai pas du papier-peint ??? Ca doit pas être si compliqué que ça ? Pis j'ai déjà vu Cousin Mimine en train de le faire, ça a pas l'air sorcier.

    Stéphanie elle a levé un sourcil et elle a fait une tête bizarre (mais comme elle est polie, elle a rien rajouté de ce qu'elle pensait vraiment, sinon ça m'aurait découragé).

     

    Donc le lendemain, pour la forme chuis allée voir la boutique de déco qu'est en bas de chez moi, histoire de faire un devis (genre si je peux éviter de me faire une luxation de l'épaule, c'est mieux).

    La dame elle vient chez moi, elle regarde mon salon et elle dit que ça coûte 1300€ pour tout faire.

    Je lui réponds poliment qu'elle peut se toucher, je la raccompagne à la porte et je la traite de voleuse une fois que j'ai refermé.

     

    Ensuite, je prends mon courage à deux mains, je monte dans ma p'tite wature et je vais chez Saint-Maclou (Stéphanie elle m'a dit qu'il fallait aller chez "4 Murs" mais j'ai jamais trouvé le magasin).

    Arrivée chez Saint-Maclou, le mec il me dit qu'il faut que je regarde dans les catalogues pour choisir le papier-peint que je veux.

     

    Je demande où qu'y sont les catalogues.

    Il m'en donne environ 342 qui pèsent chacun 25 kilos.

     

    Je regarde les catalogues.

    Au bout d'une heure j'ai tellement touché de modèles que j'ai plus aucune empreinte digitale sur mes doigts (ya rien de sessouel hein).

     

    Je vais voir le Monsieur en braillant : Scusez-moi M'sieur Saint-Maclou, mais ya quoi comme papier-peint genre pas moche, genre un peu disaïgne et genre à poser par les nuls ?

    Le Monsieur, il enlève 126 catalogues et il me dit que je peux faire mon choix dans ce qui reste.

    Je le regarde avec mon air n°27 (çui de l'Epagneul Breton qui attend son os).

    Il me dit : Mais vous voudriez quoi exactement ?

    Moi : Un papier que ça fait genre que c'est un effet matelassé.

    Le Monsieur il m'apporte un Kleenex et il me sort exactement le modèle que je veux.

    Je prends mes 3 rouleaux sous le bras et là il me demande un truc formidable : Vous avez de la colle ?

    Moi : Gné ? C'est pas adhésif vot' truc ?

    Lui : Nan, pas vraiment...

     

    Je passe à la caisse avec de la colle, et je me tamponne le front avec le Kleenex vu que je sais pas comment je vais faire avec tout ça (imagine une poule qui vient de trouver un tube de mascara).

     

    J'appelle le Cousin Mimine pour y dire que j'ai décidé de poser du papier-peint toute seule.

    Il me dit que je suis rien qu'une petite inconsciente et il me raccroche au nez.

    Je me remouche dans le Kleenex.

     

     

    Je suis au milieu du salon à regarder mon mur d'un air dubitatif en me demandant dans quoi je me suis embarquée (je voyais pas mon mur aussi grand en fait).

     

    Cousin Mimine me rappelle en hurlant un truc que j'ai pas compris sur le coup : Tu as acheté la marouflette ?

    Moi : Gné ?

    Il me cause pendant 1 heure.

     

    Je remonte dans ma wature afin d'acheter une marouflette. 

    marouflette_pr_epdm-2 (1).jpg

    Je suis au milieu de mon salon en me disant : Bon ben maintenant va falloir poncer le mur de la peinture restant après le dégât des eaux.

    Bizarre, je suis certaine que ce mur s'est rallongé pendant mon absence.

    Surtout vers le haut en fait.

    C'est ballot mais même sur la pointe des pieds, je peux pas atteindre le plafond.

     

    papier1.jpg


     

    Le Cousin Mimine me rappelle pour me demander si je compte faire ma maligne pendant longtemps sans escabeau.

     

    21h. Conversation surréaliste au téléphone...

    Moi dans la cour de mon immeuble.

    Cousin Mimine : C'est bon, tu l'as ?

    Moi : Ouais.

    Lui : Personne t'as vue ?

    Moi : Nan, rho ça va, je l'ai pas volé l'escabeau non plus ! Je ne fais qu'emprunter celui de la concierge. Elle va pas s'en servir à cette heure-ci.

    Lui : Comment t'es rentrée dans son local ?

    Moi : Ah ça, j'peux pas te dire, tu vas gueuler sinon...

     

     

    Je suis sur l'escabeau, et je me rends compte qu'être en hauteur c'est pas ce que je préfère finalement.

    Très fière de moi, je poste la photo de mon ponçage à mes coupains en espérant que l'on me dise : Waouw Bravo Sonia !

    Résultat, j'ai : Mais t'es malade de pas avoir retiré ta bague ??? Et t'aurais pu éteindre ta télé !

    Moi : J'ai pas pensé à éteindre, et je quitte jamais ma bague... Bande d'ingrats !

     

    papier3.JPG


     

     

    J'ai terminé de poncer mon mur et je suis très fière de moi. 

    Je poste la photo à mes coupains en espérant que l'on me dise : Waouw Bravo Sonia !

    Résultat, j'ai : Mais t'es malade de ne pas avoir protégé ton parquet ?

    Moi : J'ai pas pensé, de toutes façons là chuis en train de re-cirer le merdier que j'ai mis.

     

    papier2.JPG


     

    Cousin Mimine m'appelle pour me demander si j'ai pensé à protéger mon parquet.

    Je lui raccroche au nez.

     

     

    En regardant le mode d'emploi de la pose de papier-peint, j'apprends un truc très interessant : faut pas "encoller" le papier (heureusement d'ailleurs, car la table spéciale je pouvais pas la pondre). Il suffit de mettre de la colle directement sur le mur.

    Formidable ça ! Je fais la danse de la joie.

     

    1h après, j'insulte la mère du type qu'a créé la colle à papier-peints qui fait plein de grumeaux.

     

    2 heures après, les premiers lés sont posés.

     

    papier7.JPG


     

    Je poste la photo à mes coupains en espérant que l'on me dise : Waouw Bravo Sonia !

    Résultat, j'ai : Waouw, Bravo Sonia !

     

    3 heures après : j'ai fini.

    Je suis blanche de la tête aux pieds, mon bras ne fait plus partie du reste de mon corps, et je jette mon legging car vu la colle que j'ai mis dessus, c'est irrattrapable.

     

     

    Cousin Mimine me rappelle pour me dire qu'il faut éponger à l'eau la colle sur le papier.

    Je dis que je ne veux pas, sinon ça va se décoller.

    Cousin Mimine il répond que je ne suis rien qu'une petite impertinente qui ne comprend rien, et il me ressort son fameux proverbe Africain : "Tout le travail que tu fais la nuit, tu en rigoleras le jour !".

    Je braille que tous les esprits sont contre moi, et que tout ça c'est rien qu'un vaste complot !

    Il me demande avec quoi je compte couper les bouts de papier qui dépassent, et faire le tour des prises électriques.

    Je réponds que j'ai pas vu un cutter depuis 1987 et que ça commence à bien faire... Il suffit maintenant ! Finalement, j'ai utilisé mon Laguiole et ça marche très bien.

     

     

     

    J'te laisse admirer le résultat (pas une faute de raccord, et pas une seule bulle d'air s'te plaît !) :

     

    papier4.JPG


     

    Faut dire que la marouflette elle a fonctionné à fond les ballons...



     

    Bon, le lendemain ya eu ça et j'ai toujours pas compris où était le fuck, mais bon...

     

    papier8.JPG


     

     

     

    En fait, j'me suis trouvée tellement formidable sur ce coup-là que j'ai fait tout le restant de mon salon en blanc façon "peau de serpent" !  

     

    04042011382.jpeg


     

    Et toc ! 

     

     

     

     

     

  • La folle journée à Metz (avec des Zombies dedans) !

    Les gens, le peuple, toussa,

     

    Quelle journée, mais alors quelle journée !!!

     

    Comment que je peux te raconter ? Ben du bonheur en boite (oui M'sieurs-Dames).

     

     

    DSCF1052.JPG


     

    Et tu sais pourquoi que ce BS a été particulièrement réussi ?

    Et bien tout simplement parce que :


    1°) Ca se passait chez Eve, la fille très Rock'n Roll qui tient la boutique Garageland.

    2°) Y avait les copines d'Eve (Aline Z. : respect total et prosternation !).

    3°) Etaient réunies dans la même pièce : Eve, La Peste, cette connasse de Spike et Nahimage.

    Tu mélanges tout ça avec des produits de beauté, des filles ultra-sympathiques, tu laisses prendre un peu, tu y rajoutes une soirée "Zombies", et tu obtiens : du grand n'importe quoi !

     

    Ouais, en fait Nahimage, Spike et La Peste, elles sont venues chez Eve pour la soirée Zombies et elles ont pas fait le Beauty Seminar (sauf Nahimage et Aline Z.). Mais elles ont tout bien regardé, et ensuite elles sont allées se préparer pour la soirée.

     

    Imagine ce que ça donne quand par exemple, vot' Sonia est en train de sérieusement esspliquer les bienfaits du masque de lotion à une douzaine d'ouailles très assidues, et tu as Spike qui arrive par derrière habillée en Blanche-Neige (oui, celle des 7 nains).

     

    DSCF1054.JPG

     

     

    Imagine ce que ça fait quand tu esspliques à 12 filles comment effectuer les points de shiatsu, et que Eve arrive par derrière habillée en pom-pom girl avec une perruque "mulet"...

     

    Imagine ce que ça fait quand tu esspliques à 12 nénettes pourquoi qu'il faut rincer l'huile à l'eau avant de commencer à savonner, et tu as Nahimage qui arrive par derrière habillée en majorette avec des couettes.

     

    Imagine ce que ça fait quand tu expliques à 12 nénettes comment appliquer correctement un contour des yeux sans se faire pleurer, et tu as Aline Z. qui arrives par derrière habillée en fée rose avec une couronne sur la tête...

     

    Merveilleux pour la concentration moi je vous le dit !

     

     

    DSCF1065.JPG

    Aline Z. c'est ELLE !

    Elle était en train de tester le masque Contour des Yeux.

    On met du Sérum Colax sur le Contour de l'Oeil (oui, du Sérum, pas du CDY).

    On applique un patch de coton neutre.

    On remet du Sérum par-dessus.

    On attend 10 minutes.

    Puis on compare avec l'oeil non-traité ;)

    Dans le commerce, l'on trouve des patchs lissants avec action immédiate,

    mais ces derniers ne sont pas traitants.

    Tandis que celui-là soigne en même temps (ehhhhh oui....).

     

     


    Le nombre de fou-rires que j'ai eus durant cette journée (heureusement que La Peste est restée sérieuse et avait décidé de se transformer en fée du logis). J'aime bien voir La Peste en femme d'intérieur, ça me fait des choses inessplicables dans le dedans de moi-même.

     

    Le matin on a pris le train de 7h avec Yukari (que même c'est une vraie Franco-Japonaise et tout).

     

    A 8h30, c'est la maman d'Eve qui est venue nous chercher, et là, tiens-toi bien : elle s'appelle MINERVE ! Nan mais sans déconner, c'est pas formidable ça ?

    La mère d'Eve elle déboite tout, et surtout s'appeler vraiment comme ça, moi je dis : RESPECT.

    Dans la wature, j'y ai tout de même demandé : Dites Madame Minerve, vous avez un prénom absolument terrible et jamais je vais m'en remettre. Mais est-ce que vous pouvez m'esspliquer pourquoi vous avez appelé vot' fille : Evelyne ? (ouais Eve, elle s'appelle Evelyne en fait). Nan passque j'veux dire, ya un peu comme qui dirait un genre de couille dans le potage, nan ?

    Minerve elle a répondu : chaipas, ce jour-là j'étais un peu perturbée et j'ai pas trop réfléchi je crois.

    Eve elle a juste dit : ouais... 

     

    Mais apparemment, Evelyne elle a fait une thérapie et elle a une copine de son âge qui s'appelle "Françoise", donc maintenant ça va mieux.

     

     

    DSCF1057.JPG

    Regarde la tête qu'elle fait : "putain, je m'appelle Evelyne..."


     

    Quand on est arrivés dans la maison d'Eve, elle nous a dit : viendez, j'vous fait visiter ! Mais je ne veux pas que les Johnson voient ce carnage...

    J'ai demandé : ben pourquoi donc ?

    Eve, elle a répondu : ne rentrez pas, c'est une boucherie !

     

    Et effectivement, la maison d'Eve c'est une ancienne boucherie...

    Le mec qu'habitait dedans avant, il élevait des poulets dans son jardin et après il vendait les oeufs et... le reste.

    Alors ya encore des crochets partout et tout.

     

    J'ai trouvé ça formidable et j'ai dit à Eve : sans déconner, tu pouvais pas habiter une autre maison ! Mais est-ce que tu penses que tu vas aménager la boucherie pour en faire genre un salon plus grand ?

    Elle a répondu : nan, j'vais garder la pièce comme ça pour pouvoir tourner des films de Zombies.

     

    Ouais, passque la grande passion d'Eve, ce sont : les Zombies (tu sais, les gens qui sont morts mais en fait pas vraiment).

     

    Par exemple, à l'étage de la maison, ya un tas de photos de famille en noir et blanc, avec des gens vachement bien habillés au début du siècle.

    Mais quand tu regardes la photo sur le côté, et ben ça se transforme en zombies en fait.

    A un moment, j'étais devant un portrait pour regarder de près, et Eve elle est arrivée en disant : ah nan, ça c'est ma grand-mère, la photo elle se transforme pas !

     

    Sinon, dans la chambre de ses fils ya un diplodocus grandeur nature qui bouge, remue la langue et tout. Donc tout le monde est monté dessus et ça a été la grosse rigolade (on m'a esspliqué que c'était normal et que c'était plus les adultes qui s'en servaient plutôt que les enfants).

     

    Ensuite, on a vu la salle de bains qui est toute rose comme celle de Barbie.

    J'ai dit à Eve : mais ton mari ça le dérange pas de faire ses ablutions dans une pièce aussi "fille" ?

    Elle a répondu : oh nan, en général, il se lave pas de toutes façons.

    Moi : ah, ok.

     

    Et tiens-toi bien, j'ai été très très gravement émue dans le dedans de moi-même : Eve elle a un bidet de toute beauté dans sa salle de bains !

    On se demande après pourquoi c'est ma copine hein ?

     

     

    Puis, nous avons terminé par la visite du jardin, et là j'ai été formelle : Eve, ya des trucs enterrés dedans, j'en suis certaine !

    Eve elle a dit : ouais, j'en suis sûre aussi. Maintenant, ya plus qu'à creuser..

     

    En plus, c'est pas pour dire, mais dans un coin du garage j'ai vu un carton avec des crânes dedans (oui, paraît que sont "les affaires" du mec d'Eve).

     

     

    Sinon, voici quelques morceaux choisis retenus de cette journée épatante :

     

    - 34 nénettes réparties en 3 séances absolument FORMIDABLES !

     

    - De la nourriture à foison (j'ai eu l'audace de suggérer que j'aimerais beaucoup manger un Bretzel). Ben c'est bien simple, je ne les ai même plus comptés ! Y avait du Bretzel sucré, salé, géant, mini, avec des trucs dedans, etc... Des cakes salés de folie (je sais pas qui a fait la quiche Lorraine, mais juste : maï god quoi !). De la limonade de mirabelle, du champagne, du vin rouge, du vin blanc, du vin rose... Des fondants au chocolat (et même un en forme de coeur). Des bonbons soucoupes avec de la poudre qui pétille dedans. Et plein plein de victuailles (Eve a de quoi nourrir ses enfants pendant au moins 1 semaine).

     

    - Un gâteau délicieux et concocté avec Amour : Mesdames et Messieurs, sous vos yeux ébahis, voici le Gâteau "Masque de Lotion" !

     

    C'est pas tout bonnement formidable ça ?

     

    - Eve qui a ouvert la porte au papa de Nisnou (16 ans et qui fait des maquillages fabuleux) habillée en pom-pom girl. Le papa il a fait une drôle de tête (surtout que Eve elle est un peu tatouée quoi...).

     

    - Une fille extraordinaire qui a ramené des fleurs, des stickers d'ongles à logo "Dior" et "Louis Vuitton", ainsi que des gâteaux à Maya de Bencouscous. Gravement émue j'étais... Merci Mademoiselle Céleste !

     

    - Une fille à la peau magnifique, et qui portait une bague terrible et des boucles d'oreilles incroyables. A gauche : un pot de Nutella, à doite : la petite cuillère.

     

    - De gentilles ouailles qui ont fait un super compte-rendu ICI et ICI.

     

     

    - Une discussion absolument surréaliste dans la voiture en nous ramenant à la Gare.

    Yukari, toute choupette à l'arrière : Eve, c'est vachement réussi tes dents toutes noires !

    Eve : ouais, j'ai mis du vernis dessus.

     

     

    IMG_6119.jpg


     

     

    - Une autre discussion surréaliste dans la voiture...

    Moi : Eve, pourquoi tu demandes à ta copine Pomme (ouais, elle s'appelle vraiment Pomme) de te ramener une poussette ? Ton fils il est pas là de toutes façons !

    Eve : c'est passque pour la fête des Zombies, on va rouler sur des bébés en plastique avec des poussettes et des landaus. Ma copine Pomme elle aime pas les bébés, sauf les miens passqu'ils sont punks !

     

     

    - Le mec de Spike qui la regarde habillée en Blanche-Neige et qui lui demande (genre il croyait que je l'avais pas entendu) : dis, tu veux pas rester comme ça cette nuit ?

     

     

    IMG_6108.jpg

    Spike, elle veut pas qu'on mette sa photo sur le Oueb international,

    alors vous n'aurez que ses nichons (et c'est bien suffisant moi j'dis !).

     

     

     

    Vraiment les gens, je vous le dit : ce moment ça restera gravé bien dans le dedans de moi-même.

    J'peux pas esspliquer comment ni pourquoi, mais juste : WAOUW quoi !

     

     

    Et vraiment, je tenais à m'esscuser auprès des filles de la dernière séance, mais réellement, j'étais épuisée... Debout depuis 4h30 du matin, à parler toute la journée, et là nous devions tout ranger et nous avions peur de louper notre train du retour (et le truc des Zombies d'Eve commençait à 18h).

    Alors, oui, j'aurais aimé prendre le goûter et papoter encore avec vous, mais vraiment j'étais super fatiguée (pas Yukari, elle est plus jeune).

    Bilan, je suis rentrée chez moi à 20h30, j'ai fait le Millefeuille, et... à 21h il n'y avait plus personne.

     

     

    Du fond du coeur : MERCIS A TOUTES !!!

     

     

     

    Prochain Beauty-Seminar : NANTES le Samedi 16 Avril 2011.

    (J'ouvrirai les inscriptions dans un billet spécial cette semaine). 

     

      

     

     

  • Ma Soeur du Japon...

    calirezo.jpg

    Copyright Cali Rezo "Tremblements"

     

     

     

     

    Tu te rappelles qu'il y a 2 ans, j'étais là-bas loin loin en Japonie ?

    Chez ma soeur, Yumi.

    2 ans que je ne l'ai pas vue...

    Et il y a des personnes comme elle qui, du fait de contraintes personnelles ou géographiques, sont de celles que tu ne vois pas souvent, mais auxquelles tu penses beaucoup et qui te manquent terriblement. 

     

    Notre rencontre c'était il y a environ 10 ans, quand je travaillais Place Vendôme.

    Il y avait une réunion de toute la société et elle était là, dans un coin, toute timide, expat' et ne parlant pas bien Français.

    A la fin du meeting, je suis allée la voir pour lui demander si elle voulait manger des sushis avec moi.

    Et on ne s'est plus quittées...

     

    Elle m'a dit qu'elle n'avait pas de soeur, et a demandé à ma mère si elle voulait bien être "sa maman Française".

     

    Ensuite, au bout de 2 ans elle est rentrée chez elle, là-bas à Tokyo. Sa ville, son pays où elle se sentait désormais étrangère et où elle n'arrivait pas à retrouver ses marques car désormais devenue "trop Européenne" (faut dire que je l'avais dressée à coup de "dans ton cul Lulu !", "ça, c'est fait" ou "pétasse volante, oui ça veut bien dire hôtesse de l'air en Français" - pardon aux hôtesses de l'air, c'est de l'humour).

     

    Alors, j'ai parlé d'elle ICI.

     

    Puis, il y a eu mon séjour au Japon où elle m'a accueillie chez elle, promenée, présentée à ses amis, etc...

    Un voyage dont je ne me remettrai jamais d'ailleurs.

     

    200905091550000.jpg

    Pour savoir comment je me suis transformée en Geisha rigidifiée, c'est ICI.

     

     


    Sa façon de se confier à moi (alors qu'un Japonais, par principe c'est TRES pudique).

     

     

    Quand le tremblement de terre a eu lieu il y a 3 semaines, je me suis sentie désemparée.

    J'ai essayé de l'appeler immédiatement et le téléphone ne passait pas.

    J'ai envoyé des mails et je n'avais plus qu'à attendre la réponse (en priant pour qu'il y en ait une...).

     

    Quand elle m'a répondu, elle l'a fait "à la Japonaise", avec beaucoup de pudeur et de retenue, en disant simplement "pas grave, on est habitués, ne t'inquiètes pas. Espérons seulement qu'il n'y aura pas de réplique. Ce séisme a simplement été plus fort que les autres...".

    Comme d'habitude, j'ai été impressionnée par tant de maîtrise de soi, mais j'ai simplement été rassurée.

     

    J'ai continué à lui demander des nouvelles tous les jours, à tenter de savoir comment elle se sentait, et comment allaient les habitants de mon pays préféré face à cette centrale nucléaire très inquiétante...

     

    Et de plus en plus elle me manquait.

     

    Hier, vers 19h, je suis sortie promener Maya.

     

    J'ai vu arriver au loin une jolie silhouette chargée de sacs et juchée sur des talons.

     

    Je me suis rapprochée.

    Puis je me suis mise à courir tout le long de l'avenue.

    La silhouette a couru aussi.

     

    Yumi.

     

    Nous nous sommes jetées dans les bras l'une de l'autre.

     

    Nous avons pleuré (beaucoup).

     

    Elle m'a juste dit : je n'aurais jamais cru pouvoir revenir ici un jour.

     

    Ma soeur...

     

     

    Yumi.jpg


     

    Non, elle n'est pas phosphorescente dans le noir et elle n'a pas de 3ème oreille qui a poussée !

    Mais tu te doutes bien que Cousin Mimine vient de lui faire partir illico une boite de comprimés d'iode...

     

     

    Je lui ai proposé de dîner Italien, et elle a répondu : "Oh, est-ce que l'on peut plutôt manger des sushis ? J'en rêve, à Tokyo ils disent qu'il ne faut pas en manger car ça peut être radio-actif... Mais je comprends pas, les poissons sont dans la mer normalement ?".

     

    Mais qu'est-ce que j'aime cette fille bordel !

     

     

     

     

  • Les gens du Nord ont dans le cœur le soleil qu'ils n'ont pas dehors.

     

    IMG_2586.jpeg

    Crédit Photo BEAN

     

     

    Gens,

    On me l'avait dit : tu vas voir, l'accueil des Lillois est incomparable !

    Et ben mazette, à ce niveau-là, je m'y attendais pas...

    Je ne le redirai jamas assez : qu'est-ce que j'aime vous rencontrer et parler avec vous !

    Parce que vu de l'extérieur, y en a qui se disent : ouais, la Sonia elle s'éclate. Elle fait le tour de France, cool la vie !

    Raté.

    Déjà, tu imagines la préparation qu'il y a derrière ? Nan, désolée mais on ne se tourne pas les pouces ;)

    Et quand nous partons en Beauty Seminar avec Yukari (l'Apôtre de Dieu), et attendu que c'est une flippée des horaires de train, et ben on se donne toujours rendez-vous à 6h du matin, là-bas dans le 16è populaire.

    Je la voit arriver de loin, tirant sa petite valise dans l'aurore brumeuse, on monte dans ma wature et on part à la gare.

    Ensuite, on roupille dans le TéGéVé.

    La journée passe à une vitesse incroyable, on parle avec plein de monde (là, pour situer, à Lille, nous avons vu une quarantaine de filles en 3 séances DONT UN GARCON !).

    Et on repart le soir complètement mortes.

    Voilà ce que c'est un Beauty Seminar.

    Mais WAOUW, que ça en vaut la peine ! 

     

    Voici ce que j'ai vu à Lille le Samedi 26 Février :


    - Une Lolita hyper stylée. Une vraie comme j'ai pu admirer en Japonie (pas un ersatz comme j'en ai vu sur des forums...).

     

     

    FANNY.JPG

     

     

    Celle-là, elle s'appelait Fanny et était jolie, gentille, et intelligente.

    Même que c'était chez son papa que nous étions reçues.

    La jolie maison était située pas loin de plusieurs stades d'entraînement.

    Inutile de te dire qu'ya évidemment des grosses vicieuses qui ont fait semblant de se perdre pour aller visiter les vestiaires masculins...

    Et la soeur de Fanny, on dirait qu'ell a 12 ans, mais son métier c'est de faire de la médecine Chinoise et de poser des aiguilles sur les gens (ouais). 



    - Un os apporté en offrande à Maya (grandement émue j'étais).

     

    - Un garçon courageux : même pas ça l'a pas dérangé 2 secondes de se masser le visage devant 12 nénettes. Il était super à l'aise, et nous ça nous a bien fait plaisir tu sais.

     

    - Une boite complète de produits Marocains offerte par une gentille soeur Africaine : Rassoul, Eau de Fleur d'Oranger, Huile d'Argan, Lavande. Là aussi j'étais émue...

     

    - Une paire de boucles d'oreilles fabriquée pour moi ♥. Je te le répète : j'étais émue aussi... Et Fanny, elle a eu une paire de boucles d'oreilles avec des "School Bus" dessus, ce qui allait très bien avec son style.

     

    - Une sympathique famille complète de 6 personnes, oui SIX ! La maman, les filles et la cousine :)))

     

    - Avant chaque Beauty Seminar, Yukari elle donne son numéro de portable et le mien car ya toujours des tas de gens qui se perdent.

    Là, mon téléphone a sonné et j'entends un type avec un accent Belge formidable qui me dit : Bonjourrrr Mâdame, je suis en train d'amener mon amie à votre "cours" et nous ne trouvons pas la maison car le GPS ne fonctionne pas en France "une fois".

    Je réponds qu'il n'y a qu'une seule maison dans la rue de toutes façons, et que nous avons accroché un panneau.

    Le garçon me dit : ah merrrrci Mâdame, vous êtes fort aimable !

    Conclusion : j'aime les Belges. C'est dit, c'est fait.

     


    Ya une fille qui m'a dit : "J'peux contrôler si VRAIMENT t'as pas de rides ?"
    Moi : "Vaz-y chérie, sers toi !"
    Elle (louchant sur moi, le nez sur ma joue) : " Tain, chuis dégoûtée..."
    Moi : "Et ya pas de Botox !"

    NB : je le rappelle, des fois que des gens ne le sachent pas. J'ai fais UNE FOIS des injections d'acide hyaluronique et UNIQUEMENT dans les lèvres, mais j'ai tout bouffé en 3 mois. Du coup, comme je ne voulais pas en être esclave, je n'ai jamais recommencé.

    Cette délicieuse persone que j'ai trouvée très belle et ultra-classe a même fait un gentil compte-rendu ICI.

     

    - J'ai été hyper impressionnée par des filles très studieuses qui ont pris plein de notes pour écrire sur un Forum Lillois.

     

    bienvenue chez les chtis,le beauty chtiminar,lille dans le nord,vieux lille,accent lillois,accent belge,l'accent du nord,parler chtimi,séminaire de beauté,beauty seminar,réunion beauté entre filles,produits de beauté asiatiques,cosmétiques japonais,secret de beauté des femmes japonaises,double-nettoyage japonais,layering,mille-feuille,technique du millefeuille,superposition de couches de crèmes,nippon menard cosmetics rue de la paix,bienvenue chez les chtis,le beauty chtiminar,lille dans le nord,vieux lille,accent lillois,accent belge,l'accent du nord,parler chtimi,séminaire de beauté,beauty seminar,réunion beauté entre filles,produits de beauté asiatiques,cosmétiques japonais,secret de beauté des femmes japonaises,double-nettoyage japonais,layering,mille-feuille,technique du millefeuille,superposition de couches de crèmes,nippon menard cosmetics rue de la paix


    Si vous avez des photos supplémentaires, vous pouvez me le envoyer par mail et je les publierai ici.

     

    Alors, oui, effectvement ya eu de la pluie toute la journée...

    Mais sincèrement, au vu des cakes salés qui déboitent, des Madeleines aux légumes d'Elodie (j'te conseille son Blog, tu  vas lécher l'écran), des muffins au Nutella à tomber, des gaufres, du Champagne, du vin, et des rires, et ben c'est bien simple : on n'a même pas fait attention au temps pourri !

     

    Avec Yukari, juste avant de reprendre le train, on s'est avalé une assiette de frites et on a ensuite décidé de ne plus rien manger pendant les 3 jours suivant.

    Dans le TéGéVé, on a simplement déclaré que c'était une très belle journée en compagnie de très belles personnes.



    Prochains Beauty Seminar en Province :

     

    - Samedi 2 Avril dans l'Est.
    => Nous n'avons pas encore décidé si ce serait à Nancy, Metz ou Strasbourg. Cela dépend de la gentille personne qui serait prête à nous recevoir, ainsi que du nombre d'ouailles (je vous invite donc à vous exprimer dans les commentaires).

    Il nous faudrait un lieu autorisé aux chiens, pas trop loin de la gare et pouvant accueillir 12 personnes assises autour d'une table.

    EDIT : ce sera donc à METZ chez EVE !!!

    - Samedi 16 Avril à Nantes ou Rennes
    => Idem que ci-dessus.

     

     

    Vous pourrez vous inscrire 15 jours avant la date de venue, lorsque je ferai l'annonce officielle ici.


     

    MERCI DE NE PAS ME DEMANDER POUR LES AUTRES VILLES PLEASE.

     

    POUR PARIS, JE L'ANNONCE TOUJOURS EN AVANT-PREMIERE SUR LE GROUPE FACE BOOK, ET CE, DES QUE JE LE SAIS.



     

     

     

  • J'ai testé pour toi : être ivre morte pendant un accouchement.

    Je te rassure tout de suite, c'est pas moi qui a pondu hein !

    Nan, on va dire que je me suis en quelque sorte dévouée pour la science...

     

    Figure-toi que ma coupine Stéphanie c'est une grosse stressée de la laïfe. Et en plus, la moindre vue d'une goutte de sang la plonge dans un état terrifiant (je comprends toujours pas comment elle peut être accro à Dexter d'ailleurs...).

     

    Alors, j'ai promis de l'assister lors de sa ponte.

    Je dis "SA" parce que le fait que ce soit son chien qui soit en cloque c'est comme si ça lui était arrivé à elle (d'ailleurs elle a eu une poussée de boutons et elle a pris 15 kilos si tu veux situer...).

     

    Bunny.jpg

     

     

    Stéphanie possède donc un chien prénommé "Bunny", de race chihuahua-pinscher et pesant 3 kilos tout mouillé.

    Chien qui s'est copieusement fait grimper dessus ya 2 mois et qui était présentement arrivé à maturité (avec 3 polichinelles dans le tiroir).

    Un soir, en regardant "Qui veut épouser mon fils", je lui ai juré solennellement de l'aider quand le moment serait venu, et qu'elle avait donc autorisation de m'appeler même en pleine nuit à 4h du matin pour que je vienne illico dans sa maison.

     

     

    DSCN0071.JPG

     

     


    Voici donc comment que ça s'est passé en fait...

     

     

    Quelques jours avant.

     

    Moi : bon, ben à partir du moment où ya du lait dans les nichons faut compter maxi 48 heures pour la ponte.

    Stéphanie : d'accord, je surveille.

    Moi : et si elle perd un genre de bouchon bizarre, ben là c'est 12 heures.

    Stéphanie : d'accord.

    Moi : il faut des serviettes lavées à 90°C, des gants, du sérum physiologique, des compresses, blablabla...

     

    NDLR :  je rappelle que le chien que j'avais avant Maya c'était un Montagne des Pyrénées qui en avait pondu 11 sur mon lit... C'était pas un chichuahua de 3 kilos qui allait m'impressionner.

     

    Pis, j'te rappelle que j'avais assisté à CA.


     

    Jeudi - 9h du matin.

     

    Stéphanie : Allô Soso ? Bon, elle  perdu le bouchon cette nuit vers 1h. C'est normal que ça sente la crevette ?

    Moi : Atta, je téléphone à ma coupine Véto.

    ..............

    Moi : ma coupine Véto, elle dit que oui ça sent fortement la marée. J'arrive, ça va pas tarder ! Pis prends-zy sa température, quand elle arrive à 37°C c'est qu'elle est à point !

    Stéph' : le thermomètre dans le fondement de mon chien, c'est pas possible...

     

     

     

    Jeudi - début d'après-midi.

     

    Moi : Dis Stéph', je trouve pas que ton chien a la tête de quelqu'un qui va accoucher...

    Elle : nan... Elle a décidé de nous faire chier je crois.

     

     


     

    Là ya cette gourdasse d'Eve qu'a téléphoné pour nous demander si on n'avait pas une ouebcam pour qu'elle puisse assister à tout le travail (les gens ont des idées bizarres).

    J'ai répondu qu'on n'avait pas de ouebcam et que c'était visiblement pas pour tout de suite.


     

     

    Jeudi - fin d'après-midi.

     

    Moi : bon... On fait quoi là ? On vient de regarder "Le Père Noël est une Ordure" et "La Cité de la Peur".

     

     

    Stéphanie : Ben on boit ! J'ai un Champagne "La Demoiselle" Rosé.

    Moi : je sais pas si c'est une bonne idée... Faut peut-être qu'on garde les idées claires ? mmm... Quand on me prend par les sentiments, je suis faible... "La Demoiselle" tu dis ?

     

     

     

    Jeudi - Soirée.

     

     

    La bouteille de Champagne sifflée, et le débouchage du vin rouge plus tard, c'est là que ça a commencé à merdoyer...

     

    Tout d'abord, on a chanté en boucle "Question de Feeling" très fort (et surtout très faux).

     

    Ensuite, j'ai voulu allumer la lumière car on n'y voyait rien.

     

     

    lumière.jpg

     

    Normalement, sur les lampadaires, ya un interrupteur en bas.

    Moi j'ai appuyé avec mon pied, et ya pas eu de lumière.

    J'ai dit : rha Merdoum, j'ai confondu l'interrupteur avec le cale-porte.

    Stéph, elle a répondu : Sonia... C'est pas un cale-porte, c'est la balle des chats... Passer une journée avec toi, c'est rien que du bonheur !

     

     

     

    balle.jpg

    Complot !

     

     

    Là, c'est cette connasse de Spike qu'a téléphoné pour nous dire de faire bouillir de l'eau.

    Moi : mais pourquoi faire enfin ?

    Spike : cherche pas à comprendre !

    Stéph' : ok, ben on va se faire du thé alors...

     

    Cousin Mimine aussi il a téléphoné. Mais juste pour me dire qu'il ne comprenait pas que je sois partie en banlieue pour faire "ça"..

     

     

    Ensuite, je me suis assise sur Bunny (ya pas idée d'avoir un chien de cette taille qu'on voit même pas quand on est bourrée...).

    Et je crois que c'est ça qui l'a enfin décidé à vêler !

    D'abord, elle a commencé à s'agiter partout.

    Et ensuite, elle est partie gratouiller furieusement dans le panier qu'on lui a fabriqué pour l'occasion.

    Moi je sautais partout en braillant : ayé, elle fait son nid, c'est que ça commence !


    Stéphanie a viré bleu-roi Du coup, je l'ai envoyée acheter des clopes pour qu'elle se calme.

     

    Quand elle est revenue de couleur orange vif (l'émotion sans doute), j'étais en train d'enfiler des gants en plastique.

     

    Moi : Stéph', ya 3 chiots  à sortir. Tu m'esspliques pourquoi ya que 5 gants ?

    Elle : ben j'ai pas fait gaffe, ça c'est ceux pour faire ma teinture...

     

     

    Jeudi - 11h du soir.

     

    T'aurais du nous voir...

    Nous, dessaoûlées d'un coup, assises en tailleur à-côté du panier, et en train de pousser à chaque fois que la chienne avait une contraction.

     

    Stéphanie : 'tain, mine de rien on est en train de grave se faire les abdos là !

    Moi : 'tain, ça sort, je vois les pattes !

    Stéphanie : allez Bubu, pousse !

     

    Pis c'est sorti d'un coup, là dans sa poche.

     

     

    Moi : bon file la paire de ciseaux, j'vais couper le cordon.

    Stéph' : t'es sûre ?

    Moi : si tu veux laisser le placenta accroché en décoration, c'est toi qui voit hein... A moins que  tu ne veuilles en faire un bébé lotus ?

    Stéph' : j'peux pas regarder ça...

    Moi : bon... Chuis pas très douée en coupage de cordon. Je retaillerai plus tard pour les finitions. Si tu vas aux toualettes, j'te préviens : je ne veux pas t'entendre si t'as un haut-le-coeur !

     

     

    Ensuite, j'ai vu passer Stéphanie avec une bouâte de demak-up dans les mains.

    Elle : bon, j'vais faire mon millefeuille...

    Moi : c'est pas parce que je suis ivre et fatiguée que je ne te surveille pas. Pose-moi ces cotons immédiatement, t'en as pas besoin !

     

     

     

    Jeudi - 1h du matin.

     

     

    Moi : bon, ben ça serait bien que le 2ème arrive. Tiens, en attendant, je vais regarder si le premier est un mâle ou une femelle.

    Stéph' : ben on peut pas le voir à cet âge-là !

    Moi : Stéphanie, c'est un chiot, pas un alligator...

     

    Pis là, le second est arrivé et c'était tout bonnement merveilleux (après avoir aidé Bunny à pousser en lui écartant la vulve, grand moment de solitude).

     

    Moi : ah Madame, je pense que l'enfant se présente par la tête !

    Stéphanie : elle est rayée !!!

     

    Idem. Sortie de poche, coupage de cordon et remise immédiate à la mère pour léchage.

    Et indication pour ma coupine : "Oui, Stéph', c'est normal que Bunny bouffe la poche et le placenta... Nan reste avec nous, on a besoin de toi ! Et NON, je t'assure qu'elle ne fait pas une hémorragie, elle ne perd que quelques gouttes, c'est NORMAL.".

     

     

    GlossSonia.jpg

     

     

    J'ai regardé, c'était une fille ;)

     

    Du  coup, je me suis étalée tout habillée comme une grosse crotte sur le canapé.

    Impossible de dormir car ça couine comme des cochons d'inde les nouveaux-nés...

     

     

    IMG_9598.jpeg

     

     

     

     

    Jeudi - 6h du matin.

     

     

    Nous en train de tater Bunny dans tous les sens : ben ya pas de 3ème finalement...

    Moi : bon ben je rentre chez moi alors.

     

    bubu.jpg

     

     

     


    Je t'épargne les détails ensuite. En fait, y en avait bien un 3ème, mais il est sorti plus tard. Mort-né et plus petit que les autres (une malformation de naissance qu'il a dit le véto).

    Du coup, je me suis couchée à  9 du mat' et j'ai autorisé Stéphanie à aller pondre une galette...

     

     

    IMG_5499.jpeg

     


    Ben tu sais ce qu'elle a fait Stéphanie ?

    Elles les a appelés GLOSS et SONIA (elle trouve qu'elle me ressemble car elle porte le smoky et a la bouche rose, et un gros cul).

     

     

    Chuis trop émue...

    La mère et les enfants se portent très bien, mais j'te prie de croire que je ne ferai pas ça tous les jours !

     

     

     


  • Vu et entendu à Lyon.

    Bon, comme tu sais, ce ouikend j'étais à Lyon avec Yukari (ouais).

    Et malgré les 12 désistements de dernière minute c'était GENIAL (les impondérables ça arrive, mais please me faites pas ça quand je vous donnerai la date pour Bordeaux en Janvier hein...).

    Et Lyon, je connais déjà bien, donc j'étais pas trop en Terra Incognita (même si cette traînée d'Alexis n'était pas là. Mais y avait ma Caro chérie toujours aussi présente dans ma vie au bout de 15 ans !).

    Voici donc des bribes d'instants volés, et vraiment : encore Merci à ma p'tite Laeti de nous avoir prêté son magnifique appartement (jamais vu une telle hauteur de plafond !).

     

     

    11122010315.jpeg

     

     

     

    Laeti : Soso, ma table de salle à manger ne peut accueillir que 6 personnes maxi et je n'ai que 5 chaises, j'ai donc demandé au bistrot d'en bas de m'en prêter.

    Moi : ah cool !

     

    5 minutes plus tard.

    Laeti : je comprends pas, le bistrot est fermé aujourd'hui.

    Moi : par quel prodige, par quel miracle ?

    Laeti : ben pourtant, j'ai demandé à un type et il a dit que ce serait ouvert...

    Le mari de Laeti : mais toi aussi... Pourquoi que tu demandes de tels renseignements au poivrot du coin ?

     

     

     

     

    Une ouaille : Sonia, t'as pas de pores !

    Moi : ben si j'en ai, comme tous les êtres humains...

    L'ouaille : tu dois pas venir de la même planète alors...

     

     

     

     

    Cousin Mimine : Allô !!! Pourquoi que tu m'as pas averti que t'étais à Lyon aujourd'hui ?

    Moi : ça fait 1 mois que je te le répète...

    Lui : nan, t'es rien qu'une petite impertinente, je l'ai pas marqué dans l'agenda ! Et tu vas manger quoi ce midi ?

    Moi : je peux pas te parler, je suis en plein Beauty Seminar là...

    Lui : ah ben excuse-moi de déranger et de m'inquiéter pour toi, espèce d'ingrate !

     

     

     

     

    Une Ouaille : mais pourquoi que je dois pas frotter ma peau ?

    Yukari : parce que c'est le produit qui travaille pour toi...

    L'Ouaille : tu peux répéter ???

     

     

     

     

    Moi : qui qui veut faire un masque de coton à la lotion ?

    Une Ouaille : moi !

    Moi : Hydratant ou anti-boutons ?

    L'Ouaille : Hydratant.

    Moi (après examen) : sans vouloir te vexer, c'est pas ça qu'il te faut hein...

    L'Ouaille : j'ai des boutons ?

    Moi : oui mon enfant...

    L'Ouaille : ça va, le plafond est assez haut pour que je puisse me pendre.

     

     

     

     

    Moi : qui qui veut un masque de coton à la lotion ?

    Une Ouaille : moi !

    Moi : Hydratant ou anti-boutons ?

    L'Ouaille : anti-boutons.

    Moi (après examen) : peux-tu m'expliquer où tu vois des boutons ?

    L'Ouaille : ben LA !

    Moi : avec une loupe et dans ta tête oui...

     

     

     


    Une Ouaille : qu'est-ce qu'on est ridicules avec toute cette crème de massage sur la tronche...

    Moi : t'inquiètes, ce sera PIRE toute à l'heure avec le masque (rire diabolique).

     

     

     

    Une Ouaille : dis Yukari, Sonia elle dit qu'elle se masse la figure tous les jours !

    Yukari : oui mais Sonia est folle, Sonia n'est pas un exemple traditionnel.

    Moi : je proteste ! J'étais juste Japonaise dans une vie antérieure.

     

     

     

    Cousin Mimine : Allô ! T'as mangé ?

    Moi : je peux pas te parler j't'ai dit !

     

     

     

    Voisin du rez-de-chaussée : ah vous laissez la porte d'entrée de l'immeuble ouverte ?

    Moi : ben oui, scusez-nous mais on attend du monde et l'interphone ne fonctionne pas.

    Voisin : ben je comprends, mais n'ayez pas peur comme ça. Et pourquoi vous reculez quand je vous parle ?

    Moi : ben... C'est-à-dire que les voisins gentils et compréhensifs, j'ai pas trop l'habitude, j'ai un passif vous comprenez...

     

     

     

     

    Une Ouaille : je suis très vexée, personne ne goûte mes cocktails !

    Moi : quels cocktails ?

    L'Ouaille : ben ce qu'il y a dans les bouteilles de jus de fruits, c'est pas du jus de fruits en fait...

     

    10 minutes plus tard.

    Moi : tes coktails, c'est pas pour les enfants, j'ai les joues qui chauffent.

     

     

     

     

    Fille qui faisait la dégustation du thé : oui, alors donc, ne jetez pas vos feuilles de thé vert après les avoir faites infuser car vous pouvez encore les réutiliser 2 fois.

    Nous : ohhhhhhhhhhhhhhhh !

    Fille Japonienne : quand on infuse le thé vert dans de l'eau froide, ya pas de théine ni d'amertume. On peut donc en boire toute la journée, et le réchauffer pour en déguster le soir avant de dormir. Ca se conserve 4 jours au frigo.

    Nous : ohhhhhhhhhhhhhhhh !

    Fille Japonienne : vous pouvez même utiliser les feuilles en cataplasmes sur le visage pour les problèmes de taches.

    Nous : ahhhhhhhhhhhhhhhh !

    Moi : je les mets dans l'eau de mon pédiluve électrique, c'est super efficace sur la corne des pieds !

    Une Ouaille : ah tu te laves les orteils ?

    Une autre : pourtant, paraît que c'est auto-nettoyant ?

    Moi : bande de vilaines, un message subliminal s'est caché dans cette conversation, saurez-vous le découvrir ?

     

     

     

     

    Moi : non vraiment, c'est gentil, mais Maya de Bencouscous n'a pas le droit de manger de cookies.

    L'Ouaille : mais ils sont aux 3 chocolats !

    Moi : raison de plus...

    Une autre Ouaille : sinon, j'ai apporté des macarons !

    Moi : ........................................

     

     

     

     

     

    Une Ouaille : dis Tata Sonia, tu pourrais nous apprendre à faire le smoky-eye comme toi ?

    Moi : oui, je vais faire un billet sur le sujet promis. Mais j'te préviens, ya plusieurs écoles. Le mien je l'étire pas jusqu'aux tempes...

     

     

     

     

    Moi : oh t'as vu, on a le même vernis !

    L'Ouaille : oui, mais le tien est plus bleuté et pailleté, tandis que le mien est plus violet.

    Moi : on a vraiment des discussions de pétasses hein ?

     

     

     

     

     

     

    Dans le métro.

    Un type habillé en jaune fluo : Mademoiselle, les chiens sont interdits dans le Métro !

    Moi : j'ai pas le choix ! C'est la Fête des Lumières, ya pas de bus, et pas de taxis.

    Le type : dans ce cas-là, vous le prenez dans vos bras !

    Moi : mais elle pèse 13 kilos et elle est nourrie aux croquettes !

    Le type : Maintenant !

    Moi : mais sa race à çuilà !

    Yukari : Soso, calme-toi...

    Moi :: j'vais le déboiter, j'te jure que je vais le déboiter !

     

     

     

     

     

    Cousin Mimine : Allô ! Quand t'arrives à Paris, tu m'appelles !

    Moi : mais je vais pas arriver avant 23h30 !

    Lui : et ben je vais dérégler mon horloge biologique pour toi, que veux-tu que je te dise d'autre ?

     

     

     

    Moi : Allô Laeti ? Mille mercis pour nous avoir prêté ton appart' hein !

    Laeti : rho ben de rien.

    Moi : on a tout bien rangé, on a fait la vaisselle, on t'a laissé à manger pour 3 jours dans le frigo, et j'ai bien claqué la porte en partant.

    Laeti : ah cool !

    Moi : mais tu sais, euh, y avait une sorte de poule bizarre en terre cuite sur le rebord de la fenêtre. Quand je l'ai refermée, j'ai cassé un bout de sa queue, c'est grave ?

    Laeti : c'est celle de mon mari, il l'aime beaucoup, c'est un cadeau...

    Moi : ben j'ai planqué le bout de queue dans une bouâte à côté...

    Laeti : t'as bien fait. Je lui dirai pas.

    Moi : toi t'es une vraie amie.

     

     

     

     

    Cousin Mimine : Sonia, t'achètes rien à manger ou à boire dans le TGV, c'est des voleurs qui se touchent sur les prix !

    Moi : .................................

     

     

     

     

     

     


  • J’ai posé pour un photographe.

    Peuple,

    Ouais, je t’ai abandonné ces derniers temps mais je pouvais point écrire tu comprends.

    Et poster un billet sans avoir le temps matériel de vous répondre individuellement et ben j’aime pas. Donc quand je peux pas, et ben je fais pas !


    Ceci étant exposé, passons donc à ma note du jour.

     

    Tout a a commencé quand je suis tombée sur cette magnifique photo de ma coupine Eve (cette gourdasse qui vit là-bas dans le Grand Est rugueux et qui tient une boutique qui déchire sa mère).

     

     

    EVE.jpg

     

     

    Elle m’a dit que c’était pour un vachement sympa projet artistique qui s’appelle « Portraits de Blogueuses ». Donc, j’ai été y faire un tour et j’ai mourru.

    Nan mais vise-moi un peu ces photos de tuerie !

     

     

    INZECITY.jpg

     

     

     

     

    BOUDOIR.jpg

     


    Ensuite, j’ai juste reçu un mail de la part de Tode le Photographe qui disait tout simplement :

    « Sonia, je viens de lire ton blog. Il faut qu’on parle ! ».

    J’ai juste répondu : « Par tous les Dieux du Gloss ! ».

    Alors, d’abord Tode il fait ça bien : il veut te rencontrer (c’est comme un entretien d’embauche et tu peux être recalé après en fait).

    Donc, je me suis pointée la gueule enfarinée au Starbucks et au début j’ai été très sage, une vraie bonne petite fille (l’était hors de question que l’on me recale tu comprends).

    Pis comme on dit, ya un moment où le naturel reprend le dessus…

    Tode il m’a esspliqué : « La photo doit refléter ton Blog et ta personnalité ».

    J’ai dit : « Ah ouais… Donc faut insérer : le Japon, la Taupe de Portugalie, Maya de Bencouscous, Cousin Mimine, mon côté Snob de pacotille, et aussi mon coté beauf ».

    Il a répondu : « Ca va être compliqué de tout mettre. Faut faire un choix dans la laïfe tu sais ? »

    Moi : « no way, j’veux tout mon univers sur la photo ! »

    Ben tu sais quoi ? Je crois qu’il m’a trouvée très sympathique (sauf quand j’ai commencé à dauber. Les garçons c’est pas fait comme nous, ça aime pas trop putifier. C’est chiant les garçons).

     

    Pis je pense qu'il a accepté que je fasse le projet quand je lui ai dit que Maya de Bencouscous venait des mêmes z'îles que lui, là-bas aux Antillies...

    Et je crois qu'il a bien aimé mes moulinets de bras quand j'ai braillé !: "Ah mais nan, je veux pas de maquilleuse ! Je ne supporte pas que quelqu'un d'autre que moi me maquille !".


    Au départ, il était décidé que je pose devant la porte de chez moi après écrit à la peinture rose dessus : « ici vit la Taupe de Portugalie ».

    J’aurais porté une perruque rose (pour le côté Manga).

    Et ben finalement, on n’a pas du tout fait ça…


    Tout simplement passque j’avais commandé une perruque rose « Crazy Horse » sur le Net, et que les gens qui sont dans ma tête se sont gourrés et ont commandé une perruque « Françoise Hardy » à la place.

    Et aussi passque j’ai essayé d’esspliquer au mec du Bricolex que je voulais une peinture rose pour peindre ma porte d’entrée, mais qu’il fallait qu’elle puisse disparaître par la suite.

    Il  m’a prise pour une folle car il a cru que je me prenais pour Houdini le Magicien, et que je voulais escamoter ma porte blindée en fait.


    Du coup, on a fait 3 séries.

    Je te laisse en découvrir 2 ci-dessous comme un Teaser.

     

     

     

    DSC_5818_500.jpg


     

     

    DSC_5842_500.jpg

     

     

     

    Pour la 3ème, c’est top-secret et je ne peux pas en parler avant l’expo (que je sais pas quand ça va être exactement).

    Mais je peux juste te dire qu’elle va déchirer… La mise en scène très « grand siècle » est complètement différente des deux autres.

    Je remercie Tode et son assistante Manon (qui a du enlever les crottes de colombe).


    NB : t'en fais pas, j'ai bien conscience que ce billet est fortement égocentrique et narcissique :)))

     


     

     

    Ma Chronique dans GRAZIA est ICI

    (Le Bar à Brushing)

     

     

     

     

     

  • Ce ouikend j’étais à Marseille, peuchère !

    Et quel bonheur mes zébus, quel bonheur !

     

    Nan mais sans déconner, les gens du sud ils sont définitivement pas comme à Paris… Ils sont, comment dirais-je… Différents.

    Déjà, ils causent un langage absolument fabuleux (que parfois j’ai pas tout compris et que j’ai demandé une traduction simultanée dans l’oreillette j’te jure).

    A l’heure où y a encore de la rosée par terre (c’est-à-dire 6 heure du matin, bordel !) j’avais rencard avec l’apôtre de Dieu (Yukari qu’elle s’appelle) et à moitié pas réveillées, on a mis dans ma Smart : Maya de Bencouscous et une valise chargée de produits de bôôôté  (la valise que si on la vole, tu pleures).

    Ouais, je rappelle que je suis partie pour le Beauty Seminar de Dieu (Ménard quoi).

     

    R0012851.jpg

    Signalons que ce chien a passé sa journée au soleil...

     

     


    Déjà, faut savoir qu'en temps normal, je suis une fille rudement sympathique. SAUF très tôt le matin.

    Disons qu’en arrivant dans le TéGéVé (à 7h du matin donc) ya une sorte de chose (qui apparemment devait être de sexe féminin, mais je n’en suis toujours pas certaine) qu’a commencé à loucher sur Maya de Bencouscous.

    La Chose : Comment que vous faites  pour voyager avec un chien dans le train ?

    Moi, aimable : ben je monte dedans et elle me suit…

    L’Apôtre de Dieu était écroulée de rire derrière.

    Et ben vous savez ce qu’elle a fait c’te brave « dame » ? Elle est allée voir le Contrôleur pour lui dire : « Dites, ya une fille qui voyage avec un chien. Il doit payer ? »

    Nan mais sans déconner, comme dirait ma coupine Mélanie : Où est le Fuck ???

    Du coup, hyper énervée, je vais voir le Contrôleur, je prends ma tête n°42 (celle qui est à peu près aimable) et je lui dit : Bonjour M’sieur l’Agent, ya une dame qui se mêle de ce qui la regarde pas. J’ai un chien de taille disons « compacte », et je voudrais présentement vous acheter un billet.

    Le Contrôleur il a rigoulé et il a répondu : Mademoiselle, aujourd’hui, pour les chiens c’est cadeau !

    Je regagne ma place avec un sourire satisfait, et la Chose me demande : Alooors ? Qu’est-ce qu’il vous a dit ?

    Moi : Qu’il viendrait me voir. Bonne nuit Madame !

    L’Apôtre de Dieu continuait à rigouler, le  train est parti, elle a mis sa capuche sur sa tête façon Kenny dans South Park, et on a roupillé. Remarque, on n’avait pas grand-chose d’autre à faire vu qu’on avait oublié d’acheter des revues débiles (Sonia et Yukari en mode grosses gueuses).

    Enfin, je tiens à signaler qu'en wature-bar du TéGéVé Paris-Marseille, à 9h du matin, ya des z'hommes déjà bien bien bourrés à la bière qui draguent Yukari en y disant : Rho vous avez  de beaux zyeux Mademoiselle !


    Une fois arrivées à Marseille, là sur le quai y avait Marjorie qui nous attendait (aka Madame Beauté du Blog Little Miss Beauty). Tellement j’étais heureuse de la voir que je lui ai sauté dessus de joie et on s’est léchouillé la figure comme des petits chiots.

    Y avait aussi une très forte concentration de filles "blondes sans l'aide de Dieu", qui portaient des grosses boucles d'oreilles créoles en or (j'ai pas vérifié, j'ai pas pu mordre dedans), et aussi des tas de vêtements roses.

    Pis Marjorie, elle nous a fait faire un tour de la ville et c’était assez ébahissant.

     

     

    vieux-port-marseille-fd.jpg

     


    Elle a fait un geste vers la droite en disant : Mesdames, Messieurs, this is Versailles Le Vieux Port !

    Nous on fait : oooooooooooooh c’est beau !!!

    Après, elle a fait un geste vers la gauche en disant : Mesdames, Messieurs, this  is Versailles La Cannebière !

    Nous on a fait : aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah c’est  beau !!!

    Ensuite, elle a fait un geste en l’air et elle nous a dit : CA c’est « La Bonne Mère », Notre-Dame de la Garde qui veille sur Marseille !

    Et là on fait encore plein de oooooooohhhhhh et de aaaaaaaaaahhhhhhh.

     

     

    Notre-Dame-de-la-Garde.JPG

     

    A  un moment, j'ai dit : J'veux faire un tour de corniche en roulant vachement vite comme dans Taxi !!!

    Mais on m'a répondu qu'on n'avait pas le temps...


    Ensuite, on est arrivés dans la maison de l’autre Little Miss Beauty (ouais c’est un Blog tenu à deux mains) aka Justine, Miss Tête en l’Air, mais qu’on appelle aussi Blondie passqu’elle est vraiment pas toute seule dans sa tête… (une fois, elle m'a dit : Sonia, pour laisser des commentaires chez toi, on est "obligé" d'ouvrir les commentaires ?).

    Du coup, on se re-léchouillées la figure tellement qu’on était jouasses.


    Pis on a tout installé le Beauty Seminar avec les petits miroirs, les pinces pour se tenir les cheveux, les z’éponges, toussa. Et le premier groupe de 11 gonzesses est arrivé.

     

    R0012830.jpg

     

     

    Ben mazette ! J’peux te dire que même un peu fatiguées, les Marseillaises en bande ça te requinque et ça te  donne la pêche !

    Remontées comme des coucous qu’elles étaient (mais ça va, elles ont tout fait bien comme il faut).

    Pis y avait aussi ma Caro qu’a travaillé pendant 5 ans avec moi, et même que c’est grâce à elle que je  sais aussi bien faire  les moulinets de bras. Et pis aussi ma Peggy qu’avait gagné un magnifique service à café sur mon Blog…

    Elle avait ramené son grumeau qui m’a demandé : Pourquoi elle se met des crèmes sur la figure maman ?

    Moi : Ben pour être encore plus belle.

    Lui : Elle a pas besoin, elle est déjà belle !

    Moi : Ouais, c’est pas faux c’que tu dis mon gars

     

    R0012821.jpg

     

     

     

    A un moment, ça a re-sonné à la porte. Moi je vais ouvrir en pensant que c'était une retardataire.

    Mais c'était pas une fille.

    C'était un homme (moche).

    Le voisin...

     

     

     

    A SUIVRE ICI...

     

     

     

  • Mon Interview décalée, avec Maya de Bencouscous et... une Banane.

    J'ai adoré cette Interview de l'Agence Geek Up !

    Deux petits gars chouquinets et tout.


    Pour info, j'étais à l'arrière d'une Fiat 500. C'était ça ou le hall de l'immeuble avec la Taupe de Portugalie en toile de fond...

    Maya de Bencouscous y est tout simplement merveilleuse !

     

     

     

     

     

     

    Et ma Chronique GRAZIA de la semaine est ICI

    (Le Bar à Sourire qui rend tes Dents : BLANCHES !)

     

     

     

     

     

     

  • J'ai testé pour toi : Passer un Casting.

    Gnous,

     

    J'me suis retrouvée dans un truc rigolo à l'insu de mon plein gré dis donc !

    En fait, ça a commencé Jeudi soir quand ma coupine Barbie m'a laissé plein de messages urgents sur mon Face Book. C'te gourdasse elle perd toujours son téléphone portable (avec mon numéro dedans).

    Y avait marqué sur mon mur : Sonia, contacte-moi d'urgence, ya une de mes clientes qui veut te voir !

    Exposé comme cela, ça faisait un peu Mère Maquerelle, et moi, j'étais en soirée avec mes anciens collègues d'ya 10 ans. 2 fous furieux obsédés par les gros seins.

     

     

    CIMG2388.JPG

    Sont pas homossessouels...

     

     

    En plus, y en a un des deux qui a 6 doigts de pieds. Et à chaque fois qu'il est bourré, il nous les montre.

    Je réponds donc à Barbie : j'peux pas, chuis avec mes potes.

    Barbie elle a répondu : m'en fiche, appelle-la maintenant ça urge !

    Bon.

    Je savais pas de quoi il retournait (en plus, vaut mieux pas contrarier Barbie généralement).

     

    Donc v'là que je téléphone à 23h à une gonzesse que je savais même pas qui c'était.

    Moi : Bonsoir Madame, je m'appelle Sonia et ma coupine Barbara m'a dit qu'il fallait que je vous appelle d'urgence, mais je vous préviens je suis un peu comme qui dirait soule comme une bourrique.

     

    La dame : aaaaaaaaaaaah Sonia ! Depuis que je vous ai vue chez Barbara, j'arrête pas de penser à vous tellement je vous trouve belle !

    Moi : euh...................

    Elle : mais je suis pas lesbiannique hein !

    Moi : aaaaaahhhhhhhh................

     

    Et les 2 andouilles qui braillaient derrière : mais pourquoi qu'elle nous dérange en pleine partouze ?

     

    Moi : scusez-moi Madame, ce sont mes coupains et ils sont un peu chauds-bouillants là.

    Elle : pas grave, vous êtes jeunes, c'est normal !

     

    Mes potes : oooooh yeahhhhhhhh !!! Sonia, remets ta culotte !

     

    Moi : euh, sinon, c'est pourquoi que je vous intéresse ?

    Elle : et bien, j'ai une amie qui gère une agence de mannequins et vous êtes le profil qu'elle recherche.

     

    Mes potes : Sonia, ton chien il est consentant aussi ?

     

    Moi : ah ben c'est gentil. Effectivement, j'ai la taille mannequin en hauteur mais pas en largeur hein !

    Elle : ce sont des mannequins grande taille que nous recherchons.

    Moi : VDM...

     

    Mes potes : rho on est chauds là !

     

    Elle : nan, mais en fait on recherche des filles grandes et jolies qui font du 44. Comme vous quoi !

    Moi : j'me pends maintenant ou tout de suite ?

     

    Mes potes : Sonia, tu pourrais faire un effort ! Une petite gâterie n'a jamais fait de mal à personne !

     


    Elle : bon, faut absolument que vous veniez à l'agence demain à 18h !

    Moi : d'accord (soupir)...

     

    Mes potes : Au Revoir Madame ! Vous pouvez nous rejoindre vous savez !

    Un jour, la p'tite Huguette-euh...

     

     

     

    Le truc, c'est que je l'ai déjà fait ya quelques années... Et quand je vois le résultat super "naturel"...

     

     

     

    DSCN0090.JPG

    Cet air béat, cette mine qui respire l'intelligence et la joie de vivre...

     

     

     

    DSCN0119.JPG

    Oui, c'est moi (désolée pour la qualité, j'ai pas de scanner hein...).

    Tu noteras mon air pas du tout figé et très à l'aise.

     

     


     

    A Suivre...


     

     

    Et ma Chronique GRAZIA est ICI.

    "La Boisson qui rend Belle, Belle, Belle !" 

     

     

     

     


     

  • Le Mariage, là-bas, loin derrière le périph'...


    59353_461939655571_696040571_6642855_2022020_n.jpg

     

     

    Gnous,

     

    Figure-toi que samedi dernier, j'ai assisté à mon premier mariage Blogosphérique.

    5 ans que je navigue dans le monder virtuel et merveilleux des Blogs...

    La dernière fois que j'ai assisté à un mariage, c'était à Biarritz, et édifiant !


    Donc, récemment sur Face Book, Sandra annonce : "qui qui veut nous aider pour notre mariage Discount ?".

    J'ai adoré le concept et j'ai donc braillé sur son mur : "ben si t'as besoin d'une maquilleuse, chuis là !".

     

    La gonzesse je l'avais jamais vue avant tu te doutes bien. Donc je l'ai convoquée dans ma maison un après-midi, afin que je puisse explorer ses structures visage toussa.

    Et évidemment, cette gourdasse, c'est la fille qui fait le moins le Millefeuille de toute la planète... Mon plus grand défi : LA SECTE de celles qui se démaquillent à la lingette ou au Tahiti Douche, tu imagines ?.

    Je l'ai assise sur mon fauteuil de morue. Je l'ai gravement regardée partout et j'ai dit : "bon, faut épiler tes sourcils déjà hein ?".

    Elle a dit : "nan, j'ai peur de l'esthéticienne".

    Ensuite, j'ai rajouté : "scuze-moi, chuis cash tu me connais".

    Elle m'a dit : "promis, j'irai avant le mariage".

    Bizarrement, chaipas pourquoi mais je l'ai pas crue cette morue.

    Enfin, ce qu'il y a de bien avec elle, c'est que sa maman elle est née là-bas en Afrique dans le même pays que moi. Donc, je pouvais y mettre de la paillette sans qu'elle hurle au complot !

     

    Le jour du mariage, j'ai mis un serre-tête avec plein de trucs et de plumes dessus, j'ai enfilé une culotte pour l'occasion et je suis partie (normalement il faut dire un "headbow", mais j'te rappelle que je ne suis pas une Blogueuse Mode ni une Princesse).

    Par tous les Dieux du Gloss, je savais pas qu'on pouvait habiter si loin de Paris, j'te jure !

     

     

    5692_117478007149_787362149_2924843_4430656_n.jpg

     

     

     

    Déjà, j'me suis perdue (ya eu gros complot vu que les rues qui étaient indiquées sur Mappy, et ben elles existaient pas là-bas dans le fin fond du monde dis donc !).

    C'est le futur marié qui m'a fait du radio-guidage (nan j'ai pas de GPS, le concept me stresse d'avance).

     

    Alors j'étais convoquée pour maquiller la mariée à 13h (2 heures avant de passer devant M'sieur le Maire).

    Moi je ne suis pas une maquilleuse professionnelle (je suis plutôt un Millefeuille sur pattes). C'est pas passque j'ai fait 1 mois d'Ecole du Gloss en cours privé et intensif que je peux me proclamer pro. En plus, j'ai une méthode assez personnelle j'veux dire...

    Donc, quand je maquille quelqu'un c'est passque :

    - j'aime bien la fille

    - j'ai envie de le faire

    - je fais pas payer, ça ne me viendrait même pas à l'idée. Si tu veux une pro, tu contactes DITA.

    - j'aime bien faire un peu c'que je veux (gnarf)

     

    Bref.

     

    Cela pour dire que je voulais du calme.

      

     


    Et trouver le calme dans une ambiance de pré-mariage, ça donne des phrases un peu surréalistes...

     

    - Sandra, tu peux arrêter de te reculer en arrière quand je m'approche de toi ?

     

    - Sandra, je peux pas recommencer les structures visage si tu réponds tout le temps au téléphone !

     

    - SANDRA DONNE CE TELEPHONE A TA MERE OU J'ENJAMBE LE BALCON !!!

     

    - Ah merdoum, j'ai oublié mon liner pailleté violet !

    ..........

    - Ah t'en as un ? Cool !

    ....................

    - Du quoi ? Du Liner SEPHORA ?????????? TU VEUX MA MORT ???

    ...........

    - Sandra, j'ai le regret de t'annoncer que j'ai foiré ton liner mais c'est-pas-ma-faute. T'as qu'à avoir du bon matériel !

     

     

    - Madame la Maman de Sandra, j'ai un individu femelle âgé d'environ 6 mois qui est en train de baver sur mon bras. Pourriez m'enlever ce bébé sivouplaît ?

     

     

    DSCN0087.JPG

     Ici, imaginer des petits coeurs tous niais :)))


     

    - Sandra, je suis navrée mais NON tu ne peux pas faire la bise à tous les gens qui rentrent dans cette maison. MES STRUCTURES VISAGE BORDEL !!!

     

    - Madame la Maman de Sandra, soyez bénie de m'offrir ces fraises Tagada PENDANT QUE J'ESSAYE DE ME CONCENTRER sur les structures visage de vot' fille !

     

    - Sandra, tu as des structures visage magnifiques tu sais (fallait que je te le dise tout de même).

     

    - Non merci, vraiment je n'ai pas besoin de ton maquillage ELF (c'est un dérivé de la station-service ?). Mais c'est gentil de le proposer.

     

    - Sandra, tu peux m'esspliquer pourquoi tu n'es pas allée chez l'esthéticienne ?

     

    - Tu n'as pas de pochette pour aller avec ta robe ? Tu es vraiment obligée de prendre ce gros sac ? Ah oui, je comprends, nous autres les filles, on peut pas se promener léger. Même le jour du mariage...

     

    - Sandra ? Chuis émue...

     

     

     

    58514_461947545571_696040571_6642985_5912092_n.jpg

     

     

     

     

    Au bout d'1h30 de combat acharné, je dois dire que j'étais assez satisfaite du résultat.

    Chuis donc allé fumer une cigarette sur le balcon.

    Et la Maman m'a dit : "quelle gourde ma fille, j'vous jure ! Nan mais vous avez vu sa robe ???"

    Moi : ben quoi ? Elle est belle sa robe !

    Elle : elle est pas comme chez NOUS ! Ya pas les volants, la choucroute et le panier !

    Moi : ah ouiii, je comprends...

    Elle : et cette dinde elle a même pas voulu faire une cérémonie du henné. Sacrilège !

    Moi : ah ouais, je suis d'accord... Mais j'peux vous mettre un peu de Gloss si vous voulez ?

     

     

    Arrivés à la Mairie, là ya eu réconciliation Blogosphérique avec une gonzesse (que normalement fallait pas m'en parler sinon j'avais une éruption de boutons). 

     

    Du coup chuis restée avec Brenda (elle avait du Champagne dans son sac). Et une fille qui mesure 3 cm de plus que moi mérite tout mon respect.

     

    Après la Mairie, Sandra a été mignonne et a décidé de faire plaisir à sa mère en enfilant une autre robe de mariée (et là, j'peux te dire que c'est sa maman qui a été rudement contente).

    Et moi, tout ce que j'ai trouvé à brailler, c'est : Sandra, tiens-toi droite ! Quand on porte une robe de mariée, on se tient droite. Par tous les Dieux du Gloss qu'elle m'épuise !

     

    Pour le vin d'honneur, on est tous allés dans un parc.

    Y avait des invités qui ont mis des tas de bouteilles dans des valises à roulettes. Ils ont tout posé sur l'herbe et on a glouglouté.

    Et ben c'était TOP de faire comme ça et sans Tralalas !!!

     

     

    Avec Brenda on s'est regardées : mais comment qu'elle a fait Sandra ??? T'as vu comme il la regarde avec Amour son n'époux ?

    Du coup, on est allé lui demander (car je rappelle que Sandra est une ancienne Pintade-Gourdasse de compet').

    Elle nous a répondu : pour trouver l'amour, il faut rester soi-même, ne jamais baisser ses exigences et être une chieuse !

     

    Je crois que c'est là qu'on a soupiré...

     

    Enfin, j'ai encore plus soupiré quand j'ai reçu le message suivant le lendemain de la part de Sandra :

    "Soso, tu sais quoi ? Ton maquillage il tient encore aujourd'hui. Du coup je vais rester comme ça !"

     

    Mais pourquoi qu'elle me fait ça hein ???

     

     

     


     

     

  • Dis, t'as la Phobie de quelque chose toi ?

    J'te parle pas des obsessions hein ! Vu que j'ai déjà fait un billet sur le sujet, et c'était assez édifiant.

     

    Nan, en fait ça m'est venu subitement hier quand je vous ai causé de l'HEXAKOSIOIHEXEKONTAHEXAPHOBIE (Peur du Chiffre 666).

    Ben j'me suis rendue compte que c'était malheureusement mon cas.

    Je supporte pas ce chiffre et même l'écrire ça me troue...

    Par exemple, quand je croise ce chiffre quelque part et ben je sais qu'il va m'arriver un mauvais truc.

    Le pire c'est quand je vois ça écrit sur une plaque d'immatriculation, et ben je répète 3 fois de suite à haute voix : nan faut pas penser ça !

    Ca devient problématique quand je dois écrire au Cousin Mimine car ya les 3 numéros dans son adresse... D'ailleurs c'est pour ça que je préfère l'appeler (mais il adore le papier, car il dit que "la parole s'envole, mais les écrits restent").

    De toutes façons, là le problème ne se pose pas, vu qu'il me fait encore la gueule pour son histoire de R5. Je suis donc privée de vacances pour l'instant. Du coup, je reste chez moi et j'ai installé la clim' dans mon appart'... Au moins j'offre l'asile à tous les réfugiés climatiques ;)

     

     

    03072010186.jpeg
    Voualàààà, 18°C c'est bien
    et dormir avec une couette en pleine canicule, c'est mieux !

     

    NB : viens pas me saouler avec les histoires de protection de la planète, passque ma coupine Barbie elle dit que c'est pas la clim le problème, mais... le pet des vaches (j'vais t'en causer, t'en fais pas).

     

     

    Et puis j'ai lu ce Billet sur Grazia et il m'a beaucoup fait rigouler (mais c'est pas moi qui l'a écrit, le mien tu l'auras jeudi).

     


     

    Sinon, mes autres phobies :

     

    1°) Les Bateaux.

     

    Même la simple vue d'un port de pêche me file la nausée.

    Si je mets le pied sur un Zodiac je vomis (ouais).

    Impossible de monter sur une péniche (même une qui bouge pas ou je deviens bleue, verte et orange en même temps).

    Et les voyages en barque, c'est vraiment pas fait pour moi...

    Je trouve que les gens qui achètent un yacht sont cinglés.

     

    n212652051001_3129.jpg

     

     

     

     

     

     

    2°) Les Orques.

     

    Ouais je sais qu'on en croise que très rarement à Paris...

    Mais même quand y en a en photo dans le programme télé (là j'arrache la page) et ben ça va pas du tout du tout.

    Au vidéo-club, le summum de l'horreur pour moi, c'est le film "Sauvez Willy". Comme je sais à peu près où il est rangé, j'essaye de savamment contourner la chose afin de ne pas tomber nez-à-nez avec la jaquette.

    Quand j'étais minou, mes parents m'ont emmenée au Marineland d'Antibes et j'ai mouru en en voyant un en vrai...

    Même pour faire de l'humour, m'en envoyer un en photo ou en dessin (même en peluche) c'est quelque chose que je prends très très très mal.

    Je te jure que c'est une vraie peur réelle. J'ai une crise d'angoisse même si j'en vois un en peluche...

     

     

     

     

    3°) Les Croque-Monsieur.

     

    C'est un truc qui me terrorise tout bonnement.

    J'aime pas les regarder et JAMAIS tu ne m'en feras manger...

    Pour moi, le croque-monsieur est une invention maléfique qu'a été créée juste pour nous embêter (et en plus ça sert à rien et c'est d'une laideur incroyable).


     

     

     

     

    Le restant des bestioles, je m'en fiche.

    J'adore les araignées (mais pas celles du matin car elles portent malheur).

    J'ai gardé "Simone", le boa constrictor de mon coupain Nico-le-Tatoueur pendant 15 jours et je l'ai trouvé très sympa (mais ça cause pas beaucoup ces choses là).

     

     

    image-tatouage-piercing20.jpg

     

     

     

    Les rats et les souris sont mes amis.

     

    Ah, et je ne passe pas sous une échelle non plus !!!

     

     

     

    monk.jpg

     

     

     

    Sinon, le fils de ma copine Caro de Lyon, il a peur des huîtres...

     

     

    Et toi, t'as des phobies à avouer ?

     

     

     

    Sinon, ma Chronique hebdo dans GRAZIA est ICI.

    (La DETOX par les pieds !)

     

     


  • Mon entrée dans le monde merveilleux de la danse classique...

    Gens,

     

    Ca m'est complètement sorti de la tête, mais j'ai oublié de te dire qu'ya quelques temps, je me suis mariée.

     

     

    5280_201585510370_602850370_7295798_8273839_n.jpg

     

     

     

    En fait, un jour, j'ai reçu un joli message d'un inconnu qui disait simplement : je vous aime.

    Comme j'ai trouvé cela très charmant, je lui ai proposé de me mener en épousailles, et évidemment il a immédiatement été d'accord.

     

    T'avoueras que chuis pas du genre à perdre mon temps hein ?

    Sinon, il s'appelle Thomas et il a un Blog (tu peux aller y faire un tour, mais personnellement moi j'y comprend rien du tout).

     

     

     

    6254_243368215370_602850370_8325744_1765697_n.jpg

     

     

     

     

    Bon. Il se trouve que mon mari est délicieux, ingénieur, et... danseur classique (même qu'il est en train d'écrire un Opéra).

     

    Faut-il que je te rappelle mon expérience en la matière ?

     

     

    Quand j'étais minou, ma môman avait décidé que je deviendrais danseuse étoile.

    Donc, elle m'a inscrite au Conservatouare (ouais, à Beauvais là-bas dans l'Oise, ya un Conservatouare, avec une vieille dame Italienne qui braillait tout le temps qu'on était "noulles et grosses").

    Au bout de la 3ème année, j'étais toujours au même stade (ça veut dire en Français dans le texte que j'avais triplé la première classe).

     

    Faut dire que j'ai jamais réussi à me rappeler des enchaînements, des chorégraphies toussa.

    Alors pendant le ballet de fin d'année, telle une maladie honteuse, on me cachait dans le fond.

     

    Cousin Mimine il a gardé une vidéo.

    Ben c'est édifiant j'te prie de le croire...

     

    Tu imagines un ravissant ballet de petite filles en tutus roses ?

    Et derrière, tu visualises un truc informe, et qui visiblement ne comprend toujours pas ce qu'elle fout là.

    N'empêche que j'avais inventé un concept génial : la pirouette au ralenti ! (c'est-à-dire que le temps que les autres tournent 3 fois, moi je finissais péniblement la 1ère...).

     

    Bref.

    La danse classique c'était pas fait pour moi. J'étais pas en connection avec le concept...

     

    Mais maintenant que je me suis mariée avec un danseur, l'a bien fallu que je m'y remette à cette plaisanterie !

     

     

    19051_450614875370_602850370_10695612_1039478_n.jpg

     

     

     

    Alors, la dernière fois mon mari m'a emmenée à son cours.

     

    Il m'a dit : ma douce aimée, posez votre séant sur ce fauteuil. Moi je vais me changer et je viens faire mes échauffements devant vous.

    (oui, on se vouvoie avec mon époux, nous trouvons cela beaucoup plus romantique).

     

    En l'attendant, j'ai commencé à regarder ce qu'y se passait autour de moi, et c'est là que j'ai remarqué que les filles étaient toute fabriquées avec de l'élastique.

    Nan mais j'te jure qu'à les voir se tordre dans tous les sens comme ça, j'en avais mal pour elles les pauvres...

     

    Là, ya mon mari qu'est revenu et il portait le collant. Un peu comme ça :

     

     

     

    n244783292008_6662.jpg

     

     

     

    J'ai dit : rho mon n'époux, mais que vous êtes moulé !

    Il a répondu : c'est un collant coqué mon adorée.

     

    Donc, les z'enfants, on nous ment, on nous spolie, je viens de le lever le voile sur un grand mystère : les danseurs y font croire qu'ils sont poutrés, mais en fait, si ça se trouve NAN !

     

     

    Et là mon n'époux il a commencé à faire ses échauffements. Et j'ai eu mal pour lui aussi.

    Nan mais franchement, comment qu'y font pour arriver à faire des trucs pareils ???

    Les danseurs c'est pas des gens comme nous en fait. Quand ils naissent, on leur donne du chouingommes dans leur biberon, et après ils peuvent se malaxer dans tous les sens.

     

    J'ai remis du gloss et j'ai demandé : dites moi mon n'époux, vous n'allez pas avoir chaud comme ça ?

    Il a dit : ah mais je vous rassure mon aimée, en-dessous j'ai un mini-short.

    Moi : bon... Ben je crois que je vais y aller...

     

    J'ai commencé à avoir très chaud dans le dedans de moi-même tu sais.

     

     

    11245_325666455370_602850370_9646106_5003572_n.jpg
    Pleure pas... Tu commences à le savoir que j'aime pas les moches !

     

     

     

    Alors, ensuite il a été question que j'assiste au cours de danse en regardant mon mari derrière une vitre.

    Comme j'étais claustro, j'a dit : mon n'époux, on se retrouve après, et nous y irons déguster les meilleurs Croustibats de Paris !

    Et je lui ai caressé les bras, pis les cheveux (ils sont longs, donc il les avait attachés)

     

    Il a dit : rho mais vous caressez ma queue ?

    J'a répondu : c'est bien la seule que je pourrais vous toucher...

     

    Oui, nous avons décidé de ne pas consommer nos épousailles tout de suite.

     

     

    Je lui ai également présenté Maya de Bencouscous en lui disant : ma fille, voici ton pèèèèèèèèère !

    Il a répondu : elle est petite, elle est noire, elle est velue. C'est Surya Bonaly ! (*)

     

     

     

     

     

    Je crois que notre mariage est très bien parti !

     

     

     

     

     

    (*) Ceci n'est pas xénophobe, je rappelle que je suis Africaine !

     

     

     

     

     

     

     

  • Imagine, un matin, tu te réveilles, et tu es un Donuts !

    Sans déconner les gueux, je suis présentement en train d'éplucher tout le Guiness Book des Records.

    Et du coup je trouve des trucs farfelus (genre le plus grand pot de crème Nivéa du monde).

     

    Mais là, depuis que j'ai vu Cathie Jung, je ne dors plus de la nuit...

     

     

    cathiejungbm468x8851.jpg
    J'te présente la dame qui ne peut pas flatuler !

     

     

     

    Alors la dame elle a 70 balais, et elle se prend pour une princesse.

    J'veux dire que ça fait plusieurs année qu'elle dort avec un corset Victorien.

    Elle ne le quitte jamais, et elle en a plus de 100 dans sa maison.

    Et du coup, maintenant elle a le plus petit tour de taille du monde ! 38 centimètres...

     

    Vise moi ce truc

     

     

     

    26758_380122591572_602886572_4237629_14821_n.jpg

     

     

    Et elle est même pas photoshopée...

     

     

     

    Là, on la voit de dos, et on peut se rendre compte que le gras, à un moment faut bien qu'il aille quelque part !

     

    cathie jung 550.jpg

     

     

     

    C'est la même circonférence qu'un Donuts (un CD quoi !).

    J'te jure que je suis fascinée.

    Mais comment qu'elle doit être dans le dedans d'elle-même hein ?

     

    Tu imagines que si elle bouffe un plat bien gras genre Tartiflette ou couscous, elle peut décéder ?

    Et comment que ça se passe pour les sandouichs ? Faut qu'elle les découpe en petites tranches ?

    Remarque, ma coupine Caro de Lyon, et ben c'est la seule personne que je connaisse à manger ses sandouichs avec un couteau et une fourchette... Ouais ouais (j'adore mes amis, ils sont toujours un peu particuliers).

     

     

     

    taille_00.jpg
    Ouvrons une souscription et donnons-lui à manger !

     

     

     

    Alors, il paraît qu'elle mange de tout et qu'elle respire normalement...

    J'ai de sérieux doutes... Ya quoi voir ses vidéos sur Google. Dans les émission de télé, on a l'impression qu'elle vient d'avaler un balai et l'animatrice à-côté d'elle (qui faire du 36 toute mouillée) et ben elle paraît obèse...

     

    Avant de commencer ses conneuries de rétrécissage, elle a eu des gosses (maintenant, je pense pas que ce serait possible. Ou alors faudrait qu'elle le porte dans ses oreilles, ou une fesse...).

     

     

     

     

     

    anti-tight-lacing-300x273.png
    Doit y avoir un merdier dans son estomac...

    Elle risque de nous faire une descente d'organes dans pas longtemps mamie !

     

     

     

     

    C'est terrible, je crois que si elle a une gastro, et ben : elle risque de disparaître !

     

     

    Cathie-Jung.jpg
    Affreux, beuark, beuark !

     

     

     

     

    J'te laisse, ça m'a donné une furieuse envie d'aller bouffer un kebab cette affaire-là...

     

     

     

     

     

     

  • J'ai testé pour toi : la soirée people là où qu'il faut être vu.

    Glandus du monde : Bonjour !

     

    Ouais je sais, j'ai pas écrit depuis 15 jours... Mais de temps en temps, faire une pause bloguesque ça s'impose.

    Et puis, c'est pas mal de te rendre compte que t'as des z'amis dans le monde réel pas virtuel toussa.

    Pis c'est le début de l'année, l'heure des bilans, des bonnes ou des mauvaises résolutions, celles que l'on tient jamais, tu sais...

    Entre autres, j'ai présentement faillit vous écrire de Japonie. Mais comme j'ai un problème de gardage de Maya de Bencouscous, et ben c'est reporté.

    M'enfin, j'ai trouvé ma prochaine destination : l'Argentinie !!! Bientôt...

     

     

    Ceci étant exposé, je m'en vais donc te raconter la dernière soirée haïpe où c'est que j'ai posé mon fondement.

     

     

     

    IMG_2239.jpg
    Niveau make-up, cette fille m'a battue sur mon propre terrain !

     

     

     

    Ya quelques temps de cela, on me dit qu'il faut absolument que je vienne à une soirée où c'est qu'on pourra se maquiller beaucoup, et que "plus ne sera pas l'ennemi du bien". Traduction : Smoky jusqu'aux z'oreilles et personne pour te juger !

     

    Moi tu me connais, dès qu'il s'agit de me tartiner la tronche, je me pose là.

     

    Et ben tu sais combien de temps que j'ai mis à me préparer : 3 heures !

    Même que pour faire tenir "la peinture" (dixit Cousin Mimine qui appelle le maquillage comme ça), et ben j'ai utilisé le truc pschitt qui te cartonne la tronche et qu'après ya pu rien qui bouge.

     

     

     

    IMG_2313.jpg
    Un peu comme ça, mais habillée quoi...

     

     

     

    Bon.

     

    Je prends le bus pour me rendre dans une bouate de night qui s'appelle : le Show Case.

     

    Le chauffeur de l'autocar il regarde ma tronche et il me dit : rhoooo, vous vous sortez ce soir !

    Moi : ah ouais, ? Ca se voit tant que ça ?

     

    Après j'te montre la photo et tu vas comprendre pourquoi que j'étais un peu visible. Surtout un mercredi soir...

     

     

    Devant le Show Case, j'ai vu arriver ma coupine avec des plumes sur la tête et des strass sur les joues.

    Les gens qui passaient devant nous étaient tous maquillés comme des watures volées.

     

    Tout de suite, je me sentie rudement à l'aise.

     

     

     

    IMG_2287.jpg

     

     

     

     

    Mais une fois dedans la place, c'était terrible tu sais.

     

     

    Déjà, en arrivant fallait mettre sa main dans une sorte de trou et là tu récupérais du cadal.

    Evidemment, ma coupine a mis sa main dedans et s'est mise à hurler, passqu'elle avait pas compris qu'y avait une gonzesse cachée dedans.

    Tu crois que les cadeaux ils viennnent tous seuls dans ta main gourdasse ?

     

     

    Moi j'ai eu une bouate de pâte verte pour cacher les trucs rouges sur le visage (mais comme j'en ai pas besoin, je l'ai refilé à La Peste). Pis j'aime bien prendre mes coupines comme cobayes de maquillage. 

     

     

    Ma coupine elle a braillé passqu'elle a eu du fard à paupière bleu canard (et elle l'a déjà en 3 exemplaires).

     

    Ensuite on est allé voir une dame pas très habillée qui jouait avec un gros serpent.

    Le serpent il s'appelait Bob et il était super sympa, il a même accepté que je lui colle du gloss.

    Du coup je lui ai fait un bisou, mais j'ai pas pu m'empêcher de le visualiser aussitôt sous forme de sac à main...

     

     

     

    Ensuite on s'est baffrées au bar.

    On a bisouillé des coupines blogueuses. Mon niveau de champagne ayant atteint un certain degré, j'ai même confondu Vivi avec une autre (honte).

     

     

     

     

    C'est là que le Show a commencé. Un spectacle de body-painting qui m'a éblouifié les zyeux.

    Les gens que tu vas voir ci-dessous sont entièrement nus et uniquement recouverts de peinture.

     

     

    IMG_2242.jpg

     

     

     

     

    IMG_2248.jpg

     

     

     

     

     

     

    IMG_2249.jpg

     

     

     

     

     

     

    IMG_2250.jpg

     

     

     

     

     

    IMG_2252.jpg

     

     

     

     

     

     

    IMG_2272.jpg

     

     

     

     

     

     

    IMG_2284.jpg

     

     

     

     

    Ma coupine elle osait pas toucher les filles. Tu penses bien que moi j'me suis pas gênée...

    'tain c'est dingue, les gonzesses étaient à poil et même pas c'était choquant, tellement que c'était beau.

     

     

    Sinon, ben y avait du people au paquet, toutes les Miss France, Guillaume Canet, le Petit Journal, Marianne James, Amanda Lear, Mia Frye, Mireille Mathieu (nan j'déconne), etc...

    Mais moi les gens connus, je m'en fiche. Ils font popo comme nous, et j'en ai beaucoup vu du temps où je travaillais au Bureau de la Mode.

     

     

    Et puis : moi (complètement bourrée, mais pas autant que ma coupine qui s'est mise à photographier tous les arbres qu'elle croisait sur son chemin..).

     

     

     

    IMG_2317.jpg
    Dans mes bras, c'est Karine,
    la fameuse dame-prof de quand je faisais l'Ecole du Gloss.

     

     

    Chuis repartie en titubant avec une bouate de pinceaux (c'est pas comme si j'en avais pas déjà 60...).

    Mais j'ai pas pris de drogue. Je touche pu à ça depuis que je me suis réveillée un matin, et que j'ai trouvée Maya de Bencouscous portant l'un de mes strings...

     

     

     

     

     

  • Ne bougez pas avec la Poste !

    Aujourd'hui, j'aimerais pousser un coup de gueule contre les postiers, passque bordel ça suffit !

    Je voudrais qu'on m'essplique pourquoi que je ne reçois JAMAIS mes colis ?

     

    Pourtant, je me troue à inscrire consciencieusement mes coordonnées exactes, avec le code, l'étage, mes mensurations toussa.

     

    Et parfois, je me prends un joli papier. Et dessus, ya marqué un truc très très interessant :

     

    - Colis non délivré car il ne rentrait pas dans la bouâte

    (j'ai pas de boite aux lettres)

     

    - Colis non délivré passque le destinataire était pas là

    (le matin, je suis TOUJOURS chez moi vu que je roupille)

     

    - Colis non délivré passqu'on n'avait pas envie...

    (ben voyons..)

     

    - Concierge absent.

    (je n'ai PAS de concierge !)


     

    Ou : RIEN. Pas de papier. Faut que je devine...

     

     

    Là j'en avait marre, donc chuis allée brailler au bureau de poste.

     

    Et la dame elle me demande : comment qu'on rentre chez vous ?

    Moi : ben par la porte ! Tu crois que chuis mariée avec Tarzan et que je me balance sur une liane ? En général, pour rentrer chez moi je me jette sauvagement contre une vitre !

     

     

     

    A chaque fois, on te dit : rhooo ben oui, je comprends. Alors vous pouvez téléphoner à ce numéro (surtaxé) pour râler hein !

     

     

     

    Et là, je suis rudement énervée passque ces CRETINS DE CHEZ CHRONOPOST ont renvoyé mon colis de vernis à ongles aux z'Etats-z'Unis !

     

     

    Quand on les appelle, ils disent : ouais mais on vous a envoyé un courrier pour vous dire que vot' colis était chez nous.

    Moi : nan j'ai pas reçu de courrier !

    Eux : ah ben si ! On vous a écrit...

    Moi : vous pensez que je viendrais perdre mon temps ici si vous m'aviez écrit ??? Ca fait 15 jours que je cours après ce paquet, bordel de moi-même !!!

     

     

    Dire que si ça se trouve, ya une grognasse de chez Chronopost qui se promène avec MES vernis sur ses doigts boudinés !

     

     

    Bon, faut dire qu'on essaye de s'entraider hein.

    Genre quand je vais au bureau de poste, j'informe immédiatement ma coupine (et wasine de moi) : chérie, t'as un paquet en attente au bureau de poste. Ya marqué "colis non délivré car interphone cassé".

    Et elle répond : ouais ben merci, j'ai même pas eu d'avis de passage... Et l'interphone est vraiment cassé. J'veux dire, il suffit de pousser la porte et elle s'ouvre !

     

     

    Bon, pour me consoler, chuis allée voir ma coupine Sandra des Jolies Robes et j'ai trouvé le plus beau manteau de la planète.

     

     

    46691796_p.jpg
    Ouais c'est de la fourrure.
    Et je me suis déjà exprimée sur le sujet ICI, donc inutile d'en remettre une louche. Merci.

     

     

     

     

    Gens de CHRONOPOST, de COLIPOSTE, de COLISSIMO, si tu lis ceci, sois certain d'une chose :


    JE TE HAIS

    JE TE CONCHIE

     

     

     

     

    Ami lecteur, n'hésites pas à me faire part dans les commentaires de TES HISTOIRES LES PLUS POURRIES AVEC LA POSTE !!!

     

     

     

    'tain, je suis remontée comme un coucou moi...

     

     

     

     

     

     

  • C'est à boire, à boire, à boireuh ! C'est à boireuh qu'y nous faut ! - 3ème & dernière Partie.

    CIMG1843.JPG

     

    Le dimanche arrivant, inutile de te dire qu'après une totale immersion dans la vinasse, le niveau d'alcool est monté à des degrés supérieurs à la norme raisonnable (c'est l'alcootest qui me l'a dit...) et du coup on était toutes bien ratatinées.

    Pis pour être lavée, coiffée, habillée et eye-smokisé un dimanche à 10h du mat', j'peux te certifier qu'y faut faire fort...

     

    Bon, on nous a recollées dans le mini-bus de Jean-Loup et nous v'là reparties pour le Haut-Médoc.

    Là on a atterri à la Winery que c'est un endroit où l'on trouve du vin (évidemment).

    CIMG1883.JPG

     

    Mais c'est également un lieu qu'il est dédié à l'art contemporain avec des tas d'oeuvres disséminées un peu partout.

    Et c'est beau.

    Ouais ouais (même si j'ai pas tout compris). C'est pour ça que je lis le blog de ma coupine La Vie en Rouge, ça me rend moins neuneu à ce sujet...

     

    Et v'là qu'à 11h du matin on nous dit qu'y va y avoir une dégustation (encore) et "à l'aveugle". Comme ça on va nous révéler de quel signe oenologique on est...

     

     

    Alors on te fait asseoir dans un genre de salle de classe.

    On te file des verres.

    Et on t'amène des bouteilles toutes cachées dans des pochons noirs avec des gros points d'interrogation dessus.

     

    CIMG1876.JPG

     

    Moi je demande : dis, tu crois qu'on peut fumer en même temps ?

    Elle répond : mais arrête ! On est en train de faire les papilles là !

     

    Alors j'ai bu. Vu que j'avais plus que ça à faire pour pas trop me faire remarquer...

     

    Et n'empêche que j'ai été très fière, car dans le lot y avait un vin que personne n'a trouvé ce que c'était, sauf moi.

    Normal, il venait du village à Mimine !

    Incroyable que ce truc se soit perdu jusque là hein ?

     

    J'te laisse donc découvrir de quel signe oenologique je suis :

     

    CIMG1885.JPG
    Ca se passe de commentaires je crois...

     

     

    Ensuite on a déjeuné au restaurant de la Winery, là où c'est que tout le monde s'est extasié sur une sculpture qui représentait un mec tout en or en train de mesurer des nuages.

    Mais le mec il était monté sur un escabeau donc il avait encore de la marge moi je dis...

     

    CIMG1886.JPG
    Flan de foie gras avec "Hulk" blanc dessus...

     

    CIMG1887.JPG
    Magret de Canard qui tue sa mère...

     

     

    CIMG1889.JPG
    Crème Brûlée (en toute simplicité).

     

     

    Niveau art contemporain, perso, j'ai préféré ces chiens bleus qui sont "une évocation du ridicule que peut parfois entretenir l'être humain par rapport à son animal de compagnie"...

    Même pas j'me suis sentie vexée quand tout le monde m'a regardée en train de faire gouzi-gouzi à Maya de Bencouscous.

     

    CIMG1884.JPG

     

    Celà-dit, je tiens à signaler aux 2-3 mauvaises langues du groupe que ce chien sort à présent du toiletteur... 

    Et que l'odeur nauséabonde qui s'est répandue dans le mini-bus provenait de la punaise volante que quelqu'un voulait pas tuer (paraît qu'elle aime l'odeur... On n'a pas voulu la contrarier...). 

     

    Comme vous avez été vilaines, je colle donc cette merveilleuse et ridicule photo de vos derrières !

    CIMG1891.JPG

     

     

    Pis ça a été le TéGéVé de retour où c'est qu'on a toutes cuvé roupillé. Ah ça, j'peux te dire que le wagon était beaucoup plus silencieux qu'à l'aller...

     

    Merci au C.I.V.B. et à la délicieuse Catherine pour cette invitation ! On a bien mangé, on a bien bu et on a la peau du ventre bien tendue...

     

    Juste une remarque : ça manquait quand même un peu de testostérone cette affaire-là non ? C'est peut-être pour ça que Carlos nous a rendues folles...

    Z'avez-vu comment qu'on l'a rendue cinglée la guide à causer que de gloss ?

     

    CIMG1894.JPG

     

     

     

     

  • Vin Blanc sur Vin Rouge : rien ne bouge. Vin Rouge sur Vin Blanc : tout fout le camp ! - 2ème Partie.

    CIMG1863.JPG

     

    A présent que j'arrive à sortir un tant soit peu de ma pochetronnerie latente de ce ouikend, je tiens à présenter des esscuses...

     

    Toi le jeune homme assis dans le Carré de 4 du TéGéVé Paris-Bordeaux, ce Vendredi 23 Octobre à 15h50, 1ère Classe, Voiture 12.

     

    PARDOOOOOOON !!!

     

    Sans déc', il a du nous prendre pour des folles...

    Entre les conversations à haute teneur spirituelle sur les tenues aléatoires de vernis à ongles,

    les bienfaits de la moon-cup,

    le pourquoi que Jonathan de Secret Story il a largué Sabrina,

    le benchmark des machines à café, téléphones portables, lisseurs à cheveux, etc...

    les nouveautés en sex-toys,

    ET

    les rémunérations des grands méchants vilains billets sponsorisés !

     

    Quand on t'a dit qu'on prenait le même train que toi le dimanche, t'as eu peur que Maya de Bencouscous vienne te relécher un peu trop les pieds, c'est ça hein ?

    N'empêche qu'on t'as pas revu, mais au moins maintenant tu sais ce que c'est que des Blogueuses Influencées... J'te rassure, on était pas un panel trop représentatif. Il doit en exister des normales et qui font pas trop de bruit !

     

     

    Ceci étant exposé, où c'est qu'on en était de ce ouikend dans la vinerie ?

     

    Bon, v'là qu'on est arrivés à Saint-Emilion et que c'est bien mignon.

     

    Là on a rencontré Murielle aka "Cendrillon", et elle nous a raconté une bien belle histoire : celle de sa vie !

     

    Murielle elle nous a esspliqué que dans une vie antérieure elle était aide-soignante. Et pis un beau jour avec son mari Jean-Luc, ils ont décidé d'acheter 0,6 hectares de vignes pour se lancer dans la vinasse.

    Ils y connaissaient absolument rien, et se sont fait traiter de fous par tous les gens du village (ya 120 habitants dans ce pâtelin).

    Nan mais j'te jure qu'ils ont pas été sympas avec eux... Ils arrêtaient pas de se foutre de leur gueule passque Murielle elle s'occupait de chaque pied de vigne comme d'un bonzaï. Elle bichoutait ça avec amour, et des bisous quotidiens. Un truc qu'on avait jamais vu dans la région (passque c'était tous rien qu'une grande bande de sauvages...).

    Après ils ont mis toute la récolte dans leur p'tit garage, et comme ils avaient pas de sous pour s'acheter des barriques toussa, et ben ils ont fabriqué un vin à l'artisanal avec juste leurs p'tits bras musclés.

     

    CIMG1896.JPG

    Les gens ils ont encore dit qu'ils étaient cinglés.

    Ensuite Murielle et son mari il ont mis une de leur bouteille de vin d'amour dans un concours officiel, où c'est qu'ya rien que des grands spécialistes qui notent les vins.

    Et ben tu sais quoi ?

    Les jurés ils ont fait une dégustation "à l'aveugle", et le vin de Murielle il est arrivé Premier ! Il a dépassé tous les grands crus millésimés, les Haut-Médoc et toussa...

    Alors comme les gens du village ils osaient pu trop dire grand chose, et ben Murielle et Jean-Luc ils ont fait un pied-de-nez à l'adversité et ont appelé leur création : "le vin du garage".

    Et c'est vendu 250€ c'te plaisanterie... Et les Japoniens se l'arrachent.

    Moi je l'ai goûté et il te coule tout seul dans la gorge, un truc de malade, que même pas tu peux le recracher sinon c'est péché !

     

    CIMG1865.JPG

     

    C'est le beau Carlos qui vend les vins de Murielle et Jean-Luc.

    Et Carlos il te cause des vins comme si que c'était des vrais êtres humains. Quand il te parle, t'as juste envie de l'écouter pendant des heures.

    Mais Carlos il est malheureusement pas à vendre...

    En plus, il peut faire ça dans tous les idiomes de la terre, et moi ça me rappelle juste quand le mec il cause en langue forestière dans "Un Poisson nommé Wanda". Ca me met dans tous mes états...

    Du coup je me suis rabattue sur le "Virginie de Valandraud" (Virginie c'est la fille de Murielle qui s'appelle Mme Andraud en fait). Vu que c'est le second choix du vin de garage, et que c'est super bon quand même.

    Pis je suis également repartie avec un vin très sympathique :

    CIMG1866.JPG

     

     

    Bon, c'était bien mais il pleuvait grave.

    Et tout le monde était frisé et trempé. 

    Les gourdasses sont allé acheter des macarons ('tain ça nous envahit partout j'te jure).

     

    Et le soir, en toute simplicité, on s'est fait un restau gastronomique.

     

    CIMG1870.JPG
    Mise en bouche : gaspacho, croquant de foie gras et wasabi/lit de patates !

     

    CIMG1872.JPG
    Foie gras & Brioche

     

     

     

    CIMG1873.JPG
    Cabillaud & Mousse d'Hulk !

     

    CIMG1875.JPG
    Chocolat & glace Passion

     

    Après comme on était toutes réellement torchées, et ben on a fini... à la fête foraine.

    Ouais, avec les pommes d'amour, la grande-roue, les barbapapas chimiques toussa.

    On a eu beau esspliquer à Azzed que ça servait à rien d'essayer d'attraper les Hello Kitty en peluche avec les pinces, que c'était rien qu'une vaste enculerie intergalactique... Rien à faire, à ce stade elle comprenait pu le français.

    Pis il a également fallu la réfréner pour pas qu'elle reparte avec un chameau géant...

     

     

     

    A SUIVRE...

     

     

     

     

     

  • Not' ouikend à Burdigala - Partie 1.

    Pour les gens qui savent pas, "Burdigala" c'est l'ancien nom pour Bordeaux.

     

    CIMG1840.JPG

     

     

    Mes z'enfants, on a eu un planning de malade durant ces 2 jours 1/2 dans le Bordelais !

    En plus, quand on est arrivées, on nous a directement remis à chacune... un Alcootest... Déjà, ça te place dans l'ambiance comme quoi tu risques peut-être de te retrouver ivre morte à un moment ou un autre.

    Même pas j'ai été vexée remarque.

     

    Pis not' chauffeur il s'appelait Jean-Loup, et niveau coolitude on l'a adoré tout de suite.

    Alors vaz-y qu'on fout des grognasses dans un mini-bus, et c'est parti pour la découverte des vignobles !

    Et sincèrement, je crois qu'une grande histoire d'amour est née entre Maya de Bencouscous et lui.

     

    Moi j'y suis allé pour parfaire mon éducation au niveau vinasserie. Je voulais apprendre des choses sur le vin, comment que c'était fabriqué toussa. Et surtout comment le déguster, l'apprécier et le reconnaître.

     

    En avisant le planning j'ai vu un truc incroyable :

    Samedi - 9h : visite de la ville

    Alors ça c'était pas possible.

     

    Les naseaux frémissants, on a décidé de se rebeller.

    C'est là que la Madame-Guide elle a du nous détester de suite.

    Surtout qu'y en a une qui a une application très drôle sur son aï-phone... En fait quand elle le fait tourner en l'air, ça chante la chanson de Patrick Sébastien : et on fait tourner les serviettes !

    Ne me remercie pas de te mettre cet air débile dans la tête. Perso ça fait 3 jours que je m'endors avec ça dans le crâne...

    Et elle a beaucoup fait tourner son téléphone.

     

    Moi j'ai dit à la Madame-Guide : nan mais 9h du matin ça va être possible, j'ai mon smoky-eye à faire tu comprends...

    La Madame-Guide elle a répondu : mais ya la visite de la ville !

    Moi : ouais mais normalement, à 9h du matin un samedi, on dort... Pis ya le smoky-eye, c'est du boulot tu comprends...

     

    C'est là qu'il m'a semblé bon de rajouter que je possédais 45 pinceaux à maquillage.

    Et c'est également là que la Madame-Guide elle a du penser que j'étais folle.

    Et qu'elle commençait à être saoulée avec le portable qui tourne et qui chante tout seul.

     

     

    N'empêche que la visite elle a pu être reportée à plus tard...

     

     

    Alors on a commencé par un cours d'oenologie à l'Ecole du Vin.

    Et là j'ai appris des tas de trucs formidables mes z'enfants !

    Notamment qu'à 11h du matin, tes papilles elles sont en transe et que niveau dégustation du vin, c'est ce qu'ya de mieux.

     

     

    CIMG1844.JPG
    Et depuis je voue un amour sans limites au crachoir...

     

    Les vins ils sont divisés en 8 catégories différentes : Epicé, Fruité, Floral, Chimique, Minéral, Végétal, Boisé, Terreux, Biologique et Caramélisé.

    Et ensuite ya encore un tas de divisions.

    Et après d'autres ramifications.

    Terrible ! Ya même des arômes : Sueur, Choucroute, Allumette brûlée, Gas-oil et Haricot Vert...

     

    Et tu peux arriver à connaître l'âge d'un vin rien qu'en regardant sa couleur et en le reniflant.

    Mais ça je t'en causerai plus tard, car figure-toi qu'on m'a fait mon signe oenologique (un très grand moment d'une intensité remarquable...).

     

    CIMG1855.JPG

     

    Ensuite, on est allé visiter le Château de Camarsac où c'est qu'on a rencontré Thierry Lurton.

    Y en a une qui était déjà tellement bourrée qu'elle a lu "Thierry Le Luron" sur les bouteilles.

     

    CIMG1850.JPG

     

     

    On a mangé, on a bu et on a découvert les champs de vignes.

     

    Et j'ai également du aller rechercher Maya de Bencouscous tout en haut d'un donjon où c'est qu'y avait au moins 1000 marches qui tournent !

     

    CIMG1860.JPG

     

    C'est là que quelqu'un a déclaré qu'elle voulait épouser Thierry.

    J'ai répondu qu'y avait un paramètre important : sa femme et ses 4 gosses.

    Elle a répondu : c'est pas grave, chuis pas jalouse, je prends tout le package.

     

    Après je l'ai suivie dans les vignes pour le défi du ouikend...

    Faut que tu saches qu'elle a des grandes passions dans la laïfe : se faire photographier toute nue dans les champs.

    Alors elle a déjà fait ça dans les blés et dans le maïs.

    Donc là fallait que je l'aide pour faire la même chose dans les vignes...

     

    Alors genre on s'est éloignées discrètement.

    Et les autres braillaient : eh les filles vous allez où ?

    Moi : euh, rien... Je prends des photos d'une fille sur le tracteur ! Vaz-y toi ya personne qui regarde, enlève ton soutif !

     

    Les autres : les filles, vous faites quoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ?

    Moi : on photographie les vignes ! Allez, vaz-y : à poil !

     

    Les autres : bon vous venez ???

    Moi : ouais ouais on arrive ! Toi fais le guet hein ! J'arrive pas à te photographier les nichons, t'es toute floue !

    Elle : t'es gourde ! T'es en train de faire la mise au point sur une feuille de raisins !

     

    Bon, ben finalement on a jamais réussi à la faire cette photo (c'est toujours l'éternelle histoire de Sonia et la technologie moderne...).

    Et y en a une qu'a passé le restant de l'après-midi avec son soutien-gorge dans la poche de son jean.

     

    CIMG1856.JPG

     

     

     

    Ensuite, on a pris la direction de Saint-Emilion où on a rencontré Cendrillon et Carlos (rhaaaaaaaaa...).

     

     

    A SUIVRE...

     

     

     

     

  • J'ai testé pour toi : se faire livrer des meubles par des livreurs reulous...

    Comme tu sais (et tu t'en fous, et j'te comprends) je suis en train de changer toute ma déco intérieur du dedans de ma maison de moi. Ca fait donc plus d'une semaine que je vis dans un salon vide, simplement assise sur un coussin devant la télé (loose).

    D'ailleurs, ça fait bizarre de causer dans le téléphone avec les gens et ça résonne comme dans la montagne...

     

    Mais ce matin, c'était un grand jour pour moi : je recevais une première partie de mes meubles.

     

    Maison qui pour l'instant ressemble à CA :

    28092009069.jpg
    Spike elle dit que ça fait intérieur de club échangiste (mais tout le monde sait qu'elle est vilaine).
    Et finalement c'est une idée qui me plaît assez.
    Je voulais un esprit "claque" et là j'attends les rideaux rouges et toussa.
    Après on accroche une lanterne rouge et fête du slip !!!

     

    Mais avant que cela ressemble à un ravissant intérieur de fille de joie, l'a bien fallu que je me les fasse livrer les meubles...

     

    Dans le magasin ils m'ont dit : bon alors, la livraison ce sera ce lundi 28 entre 8h du matin et 13h de l'après-midi.

    Moi j'me dis : rho bon ben ils vont venir vers 11h alors...

     

     

    Ce matin, 8h05 : 

    Une voix dans mon téléphone avec l'accent de là-bas chez moi en Afrique : allô Madame de Bencouscous ? C'est les magasins BOUIIIP à l'appareil ! Vous êtes chez vous là maintenant ?

    Moi, en bavant sur Maya de Bencouscous : MADEMOISELLE ! Euh... Oui... Allo... Qui me parle ? Oui je suis chez moi. Enfin... Présentement dans mon lit...

    Le monsieur dans le téléphone : bon ben on arrive dans 10 minutes hein !  

     

     

    Le temps de mettre une culotte (ouais, de temps en temps ça m'arrive), me v'là sur le pied de guerre à guetter.

     

     

    30 minutes après.

     

    Le monsieur dans le téléphone : euh... Madame de Bencouscous ? Vot' bâtiment c'est lequel ???

    Moi : MADEMOISELLE ! Ben c'est marqué sur la feuille de livraison nan ? Chuis au B comme Biroute.

    Lui : bon ben on arrive ! On trouvait pô... Comme c'est pas marqué sur la feuille, on est rentré dans le premier bâtiment qu'on a vu...

     

     

    15 minutes après.

    Point de livreur.

    Pas l'ombre de la queue d'un.

     

     

    Le téléphone qui me cause de nouveau : dites Madame ? Vous êtes bien au n°83 ?

    Moi : M.A.D.E.M.O.I.S.E.L.L.E. bordel !!! Nan, pas du tout ! Moi je suis au 283 !

    Lui : bon, ben on arrive dans 10 minutes. Faut qu'on recharge tout dans le camion...

    Moi : m'abimez pas mes meubles hein !!!

     

     

     

    20 minutes plus tard, enfin ça sonne à ma porte.

    Et là je vois le sosie de mon cousin Jean-Merguez ! Incroyable, un truc de malade que je croyais que c'était lui.

    J'y dit : aaahhh vous vous êtes Africain ?

     

    Et tu sais, quand t'es Africaine, en général c'est mieux de pas le dire à un compatriote sinon après il te lache plus, il te demande de quel coin tu viens, le prénom de ton père, la couleur des cheveux de ta grand-mère et toussa.

     

    Le dit-Monsieur étant visiblement doté de deux bras gauches me dit soudainement : bon... Vot' canapé il est dans une bouate. Faut qu'on enlève la bouate sinon il passera pas dans les escaliers, alors faut que vous veniez avec moi là en bas, pour constater que quand on le sort de la bouate il sera dans le même état que quand on va le mettre dans vot' salon !

     

    J'ai rien compris mais je l'ai suivi quand même.

     

    V'là qu'il veut rentrer avec moi dans l'ascenseur, et là l'ascenseur il hurle (ça lui arrive de temps en temps).

    Je dis au monsieur : ah ben vous êtes trop gros Monsieur, va falloir prendre les escaliers !

    Et ouais, chuis comme ça moi. Pas gênée pour deux sous.

     

     

    En arrivant en bas, je constate que "la taupe de Portugalie", la dame qu'habite au rez-de-chaussée est là... Celle que tout le monde prend pour la concierge mais qu'en fait c'est pas la concierge, et que je comprends jamais pourquoi elle est plus dehors que dedans sa maison.

    Et visiblement, elle attend avec beaucoup d'impatience que les livreurs sortent mon canapé de sa bouate pour voir à quoi il ressemble, et me donner ses impressions sur la chose.

    Je lui lance donc mon regard n°157 (çui qui fait peur) et du coup elle rentre chez elle. Mais c'te putasse, chuis sûre qu'elle regarde par l'oeilleton Moscovite...

     

     

    Bon je constate que mon canapé est de la bonne couleur et qu'il est pas égratiné.

    Je dis aux livreurs : ben je compte sur vous pour qu'il arrive dans le même état en haut hein ?

     

    Finalement tout est livré...

    Et les deux livreurs v'là qu'ils veulent plus décoller de chez moi. 

    J'me dis que je vais pas leur servir le thé et les p'tits gâteaux quand même.

    Mais ils m'esspliquent qu'ils font aussi les déménagements.

    Alors pour m'en débarrasser, je prends leur numéro par politesse en me disant que ça pourra toujours servir à Nama...

     

     

    Et ben tu sais quoi ???

    Non mais pas gêné tiens !

     

    Une heure après, mon téléphone a sonné.

    Evidemment c'était un des livreurs...

    Et tu sais ce qu'il me dit ???

     

    Ben nan, tu peux pas savoir...

     

    Oui, euh... Mademoiselle de Bencouscous ? C'est encore le livreur !

    Moi, aimable : ouais et ? Vous avez oublié quelque chose ?

    Lui : ben nan... C'est juste pour savoir si je peux faire connaissance avec vous ?

    Moi : comment ça connaissance ???

    Lui : ben... Euh... Vu que vous êtes Africaine comme moi, j'me suis dit dans le dedans de moi-même, que p'têt' que vous et moi on pourrait se revoir ?

    Moi : nan, on peut pas. J'aime les femmes !

     

     

    Dire que j'attends la seconde partie de la livraison pour jeudi.

    Prions qu'avec ma chance internationale de ouinneuse ce soit pas encore eux...

     

     

    l_1205518198_1_2145.jpg
    Mon n'Amour seras-tu bientôt à moi ?
    J'te jure, en ce moment chuis tellement pas interessée par les mecs que j'en deviens "Meublophile"...
    T'en fais pas chéri... Maman est là, je t'attends...
    Toi et moi, on va se battre contre l'adversité avec beaucoup de courage,
    et on sera les plus forts !

     

     

     

     

    C'était l'épisode de loose du lundi.