« Encore des Nouveautés Cosmétiques (et de quoi bêler) ! | Page d'accueil | L'accessoire que j'ai pas testé, que je ne testerai pas, mais que mes copines disent qu'il faut que j'en parle quand même ! »

lundi, 07 avril 2014

Érafle-toi maintenant, vante-toi pour toujours (car la douleur est temporaire, mais la fierté est éternelle).

Nous sommes le Lundi 7 Avril 2014, et depuis hier, j'ai un p'tit truc différent de la majorité des personnes, mais ça ne se voit pas du tout.

Ça va, c'est se vanter déjà assez bien, là ?  

 

j'ai couru le marathon de paris 2014,j'ai couru mon premier marathon,c'est la première fois que je fais un marathon,courir un marathon pour les nuls,comment puis-je courir le marathon ?,finisher au marathon de paris,en combien de temps est-ce que je peux courir un marathon ?,mur du marathon,se prendre le mur,voir le mur du 30ème kilomètre,mur du 35è km 

"Non organisé durant la guerre,

le Marathon Tour de Paris renaît pour la 10ème fois en septembre 1918

alors que l’Armistice n’est pas encore signé.

Mais plus qu’une anecdote c’est un fait historique auquel les nombreux spectateurs assisteront,

la participation de la première Marathonienne française,

Marie-Louise Ledru, âgée de 23 ans, elle sera classée en 5h40 min pour 42,290 km.

Son mari participa également à ce Marathon."

 

 

Tout a commencé il y a quelques mois... Il s'est passé quelque chose de bizarre.

V'là qu'en discutant avec la meilleure amie de Cerise, là, comme ça, elle déclare : "C'est dommage, je ne pourrai pas courir le Marathon car j'ai un avion à prendre le même jour".

J'ai répondu : Ah ?

Elle précise : Faut que je revende mon Dossard.

J'ai pas réfléchi, et ai demandé : Et... Euh... Comment dire... Tu voudrais bien me le revendre à moi ?

Elle a juste dit : Oui.

 

 

coureur.jpg

 

 

Je n'en ai pas parlé tout de suite à Cerise.

Au départ, j'ai gardé ça pour moi. Car normalement, le Marathon je devais le faire en tant que Bénévole pour l'Association Laurette Fugain, et également comme Coach des 12 km.

C'est-à-dire que l'on se poste en bande à la Maison de la Radio, et que l'on accompagne l'un des 85 Coureurs (courant en violet, couleur de l'Association) jusqu'à l'Arrivée.

Vu sous cet angle, ça m'allait très bien (Merci aux 2 Lectrices Jumelles Armelle & Marie qui se sont portées Volontaires... Et également à ma Collègue).

Merci aussi à la Lectrice qui s'est proposée comme Réflexologue Bénévole (si vous voulez ses coordonnées, n'hésitez pas, elle a des mains magiques qui ont bien soulagé les Finishers !).

 

Mais au fur et à mesure que la date approchait, l'idée est venue que j'avais vraiment envie de parcourir cette légendaire distance des 42,195 km. Je voulais être Marathonienne. Ne pas attendre 2015.

15 jours après la discussion avec l'amie de Cerise, v'là que je me suis enfin décidée à en parler à Cerise elle-même.

J'ai demandé : Dis... Ya ta copine qui veut bien me revendre son Dossard. A ton avis, est-ce que je peux le faire ?

Elle a répondu : A mon sens, c'est encore trop tôt... L'année prochaine, oui.

Toute déconfite, j'ai pensé "Bon, ben, je l'écoute car elle a toujours raison".

Quelques temps après, elle m'a dit : Sonia, je vais voir ce que tu donnes au Semi-Marathon. Si je constate que tu arrives fraîche et sans insulter personne, tu pourras faire le Marathon !

 

Le Dimanche 6 Mars, ça s'est très bien passé.

A la fin de la Course, je me suis plantée devant Cerise, en lui demandant : Alors ? Chuis pas fraîche, là ???

Elle a rigolé, et a dit : Ok. Tu as ma permission. Va faire un chèque à ma copine pour son Dossard.

A ce moment-là, il restait 1 mois. 1 mois avant de participer à l'une des plus importantes Courses du monde.

En qualité de tête de mule, je m'étais tout de même beaucoup entraînée en amont. Depuis longtemps, je savais que le 6 Avril, je ne serai pas Coach, mais Coureuse.

15 jours plus tôt : pour la première fois de ma laïfe, montée sur un Podium. 3ème fille sur un Cross de 18km. Le lendemain : Course de 10km en 1h03 (ça veut toujours pas descendre en-dessous d'1h tout rond...).

1 semaine avant : Eco-Trail de Paris avec Saïmeune-Hulk & 2 Lectrices (Cœur-Bisous-Cœur).

Au milieu du parcours-de-sa-race-avec-du-dénivelé-de-sa-mère : ravitaillement, tout en haut du Domaine de Saint-Cloud. Saïmeune dit : Rhoooo, c'est beau cette vue, regarde !

Moi : J'm'en fout !

Arrivée en vrac à la Tour Eiffel (en ayant auparavant insulté tous les canards sur l'Allée des Cygnes). J'me dit : Et ben... Ça va être chouette la semaine prochaine.

 

48 heures avant la date fatidique : Stress intense. Chiante avec tous mes proches.

Terrée dans un trou. La peur, la peur, la peur.

Veille du grand jour : pétage de câble, pleurs d'angoisse. C'est Cerise qui prend.

Je me confonds en excuses en lui disant que je suis la pire des connasses.

Elle répond : Je ne tiens absolument pas compte de ce que tu dis. Je te connais, tu n'es pas dans ton état normal, et tu ne racontes que des conneries. Va prendre tes gouttes, et te coucher !

 

Et en passant : Merci aux Agences de Presse qui lisent VRAIMENT mon Blog et envoient des Produits appropriés ! (ça a bien servi...). 

WP_20140312_15_04_15_SmartShoot.jpg

Pour ceux qui ne connaissent pas : ce sont des Fleurs de Bach

(des plantes macérées dans un peu de Cognac).

On en dilue 4 gouttes dans de l'eau, et on boit cela au cours de la journée.

Pour un effet immédiat : 4 gouttes directement sous la langue. 

 

 

Dimanche 6 Avril 2014 - 6h45 du matin.

Sortie de chez moi afin de prendre le métro. Chaque doigt de pied est entouré d'un pansement Compeed.

Et si j'avais oublié quelque chose ?

 

7h15 - Arrivée Avenue Kléber, devant les Camions Laurette Fugain.

Associable, je préfère me coller sur un banc. Brouillard... Qu'est-ce que je vais faire ? Qu'est-ce qui va se passer ? Comment peut-on courir environ 5 heures, alors que l'on n'a jamais passé 2h30 ? Est-ce que le corps ne va pas lâcher ? Aurais-je la chance de franchir la ligne d'arrivée ? C'est le grand plongeon vers l'inconnu...

 

8h - Visage fermé, c'est la descente des 87 Coureurs dans notre Sas de Départ.

Comme nous devons tous partir en Groupe (et nous séparer après en fonction de nos niveaux respectifs), nous sommes dans le même.

Précision pour les râleurs : non c'est pas bien de partir dans un Sas non adapté. C'est MAL. Mais là, pas le choix, A.S.O. met toute l'association Laurette Fugain ensemble dans ce Sas-là. Ça permet de créer une "vague violette" au départ. Nous avons fait attention à ne gêner personne, et nous sommes mis tout au fond du Sas. Nous sommes partis en dernier, et n'avons pas ralenti les coureurs, car avons bien veillé à nous positionner sur la droite de la route.

 

Il y a 50 000 Participants (dont seulement 20% de filles...). Les Champs-Elysées sont noirs de monde, de l'Arc de Triomphe au Rond-Point.

De plus en plus en Stress. Envie de vomir.

Pensées qui se bousculent : Il y a des pavés. C'est un Sas assez rapide, ils vont partir comme des flèches... Et si quelqu'un me bouscule, si je me sens happée, si je glisse sur une bouteille ou un sac plastique ?

Et là, il s'est passé un truc bizarre. Juste à-côté : Frogita. Quelle était la probabilité de la retrouver au milieu de toute cette foule ?

Tellement heureuse de la voir, elle est toute douce. On a discuté jusqu'au départ, et je me suis rendue compte qu'elle m'avait retiré tout stress... (Merci Isa).

J'ai juste dit : Tu te rends compte ? On est sous l'arche de départ du Marathon de Paris. Grosse boule d'émotion dans la gorge... 

 

photo_generale_5207176.jpg

 

 

9h15 - Notre Sas est finalement parti tout doucement, aucun souci avec les pavés, peu de plastiques par terre. Pas de bousculade (les flèches étaient déjà parties bien avant nous).

Cerise a dit : Regarde ! Les Champs-Elysées vont se dérouler sous tes pieds... 

 

photo_generale_5207178.jpg

 

Tout le reste s'est passé en 5h40. 

 

j'ai couru le marathon de paris 2014,j'ai couru mon premier marathon,c'est la première fois que je fais un marathon,courir un marathon pour les nuls,comment puis-je courir le marathon ?,finisher au marathon de paris,en combien de temps est-ce que je peux courir un marathon ?,mur du marathon,se prendre le mur,voir le mur du 30ème kilomètre,mur du 35è km

 On était encore bien mignonnes, car on ne pensait pas aux 37 autres kilomètres à venir...

 

 

Les Spectateurs étaient formidables, et les pancartes de toute beauté ! 

j'ai couru le marathon de paris 2014,j'ai couru mon premier marathon,c'est la première fois que je fais un marathon,courir un marathon pour les nuls,comment puis-je courir le marathon ?,finisher au marathon de paris,en combien de temps est-ce que je peux courir un marathon ?,mur du marathon,se prendre le mur,voir le mur du 30ème kilomètre,mur du 35è km

 

 

10h30 - 11ème km, Bois de Vincennes. Je récupère Spike et son p'tit Chinois qui pédale dans la cave, et v'là qu'ils m'accompagnent (à l'arrache et sans dossard, comme 2 voyous - Oui, je sais : c'est MAL) jusqu'au 20ème km.

Un super moment de rigolade. D'autant plus qu'ils se sont mis à courir depuis moins d'1 mois...

Emue. Elle a absolument tenu à ce que l'on partage ensemble ce moment.

Son p'tit Chinois ne voulait plus s'arrêter. Il m'a avoué en rentrant chez lui, qu'il s'était directement pré-inscrit pour l'année prochaine. Ils ont adoré l'ambiance générale, et l'idée du défi à relever.

J'ai répondu : J'en suis là au bout d'1 an. Si je le fait, c'est que vous pouvez aussi ! 

 

20028951.jpg

Suivez la ligne bleue...

(On croit que, mais nan nan, je ne marche pas, c'est juste pour la photo !)

 

12h - Passage du Semi-Marathon. Fraîche.

Ça va, cette distance est familière, et déjà effectuée 3 fois.

Une seule différence : faut tout simplement refaire exactement la même chose, là, maintenant, tout de suite...

 

24ème Km. Où est Cerise ?

Je suis toute seule.

C'est une distance inconnue. Peur et moment de flottement.

 

2---Marathon-47.jpg

 

 

Passage sous les tunnels des Quais. Il fait noir, c'est étouffant. Mais il y a plein d'animations à l'intérieur.

 

Ouf, sortie ! Que c'est bon de respirer... Chuis où là ? 28è... Il en reste 14. Ça va, 14, c'est une distance maîtrisée (mais pas avec 28 dans les pattes, auparavant... Ça c'est nouveau, une grande découverte).

La Joélette de la maman de Thomas passe devant moi. Je crie : Bravo Chantal !!!

Ils vont trop vite, je les regarde s'éloigner... 

 

Arsep.jpg

 Ils l'ont fait en 4h30...

Le compte-rendu est ICI.

 

Regardez cette vidéo, ils sont dingues !

Ils s'arrêtent même à des points Musique afin de danser pour Chantal... La fin est magnifique. 

 

30ème km - Maison de la Radio (Point Supporters Laurette Fugain avec les Musiciens Brésiliens). Je retrouve Giuseppe, l'un des 2 Italiens. C'est lui qui va me servir de Coach.

Il me dit : Rho mais ça va, tou as l'air bien !

Je réponds : T'as vu dans quel état je suis ? Jamais été aussi dégueulasse de ma vie !

Un Coureur inconnu se retourne, et lance : Si ça peut vous rassurer, je suis certain que je suis encore plus dégueulasse que vous !

Giuseppe rigole : Mà, tou es maquillée !!!

Moi : Oui... Je refuse de courir "nue" :)

Giuseppe s'est pas remis du concept.

Il précise : Tou sais, hier yé souis sorti, et yé mé souis couché à 6h dou matin. Yé souis encore complètement bourré !

Moi : Ben ça se voit pas...

Lui : Attends, yé vé té prendre en photo, et après yé vais faire la vidéou.

Moi : Ne me filme pas ou je te tue !!! 

 

 

affiches.jpg

 

 

32ème km - Mirabeau.

La montre indique que je cours depuis 4h15. 

Quatre heure et quinze minutes... C'est la première fois que ce temps est indiqué sur l'écran. Je n'ai jamais couru aussi longtemps. Et ce n'est pas fini...

 

Ma Collègue blonde est là, avec une immense pancarte dessinée par tous ses enfants.

Elle me tend une bouteille d'eau où elle a fait fondre un cachet d'aspirine, un autre de citrate de bétaïne, et du gel énergétique. Elle me donne aussi une compote de pommes, celle de l'un de ses gosses, en tube :)

Giuseppe prend tout, me fait boire et me nourrit. Même pas la force d'ouvrir les contenants, mes mains sont tellement gonflées que je ne les reconnais pas... Impression que 10 Saucisses Herta ont été greffées à la place des doigts (très perturbant comme vision). Si Cerise n'avait pas perdu son tube de gélules d'Arnica, en allant faire pipi dans le Bois de Vincennes, et ben ça serait pas gonflé comme ça :)

 

WP_20140407_15_10_51_SmartShoot.jpg

Ce matin, ma Collègue avait accroché la dite-pancarte dans mon bureau...

 

35ème km - Passage devant la Porte d'Auteuil. J'ai arrêté de regarder l'heure.

Giuseppe déclare qu'il veut assister à un match de Tennis à Roland-Garros, et se met à imiter le bruit des échanges de balles.

Je suis morte de rire.

Je lui demande d'arrêter de me faire rigoler car tout mon corps me fait mal. Si ça se trouve, même mes oreilles sont douloureuses. Remarque, je ne sais pas, j'y ai pas touché.

Je lance à la cantonade : Chuis trop vieille pour ces conneries, moi j'vous le dit !

Un Coureur répond : Moi aussi !

 

 

photo 5.JPG

  37ème km, quelque part dans le Bois de Boulogne...

(un ballon de baudruche : tu piques une joue, ça explose !)

 

Ralentissement à chaque point d'épongeage, pour mater les Pompiers Bénévoles tremper brièvement mes doigts boudinés dans une bassine fraîche. Penser au fait que des centaines de gens ont également mis leurs mains là-dedans, bizarrement ça ne me dérange pas du tout.

Des Bénévoles munis de tuyaux d'arrosage rafraîchissent les Coureurs. Je me poste à chaque fois sous la douche...

 

A un moment, un Rhinocéros m'a poursuivie (en racontant ça, personne n'a voulu me croire...). 

rhino.JPG

 

Ensuite, c'est moi qui ai dépassé un Flamand Rose...

j'ai couru le marathon de paris 2014,j'ai couru mon premier marathon,c'est la première fois que je fais un marathon,courir un marathon pour les nuls,comment puis-je courir le marathon ?,finisher au marathon de paris,en combien de temps est-ce que je peux courir un marathon ?,mur du marathon,se prendre le mur,voir le mur du 30ème kilomètre,mur du 35è km

Penser à demander à ma Collègue ce qu'elle avait vraiment mis dans la bouteille...

 

Une autre Pancarte : Courage ! Ce soir, ya Game of Thrones à la Télé !

 

Entrée dans le Bois de Boulogne (dire que quelques heures avant, j'étais dans le Bois de Vincennes... Même en Métro, c'est long... Et tout ça a été fait en courant...). 

Au bout : c'est la ligne d'arrivée.

Peur du fameux "Mur du Marathonien", celui qui te bloque, qui te fait arrêter en 30 secondes.

2 Coureurs passent devant moi, en se parlant : Tu sais, là, tu peux te sentir bien, et dans 200 mètres, ne plus du tout avancer. Le "Mur" arrive n'importe quand et sans prévenir... Comme une voiture qui tombe en panne de carburant !

Ça ne me rassure pas du tout d'entendre ça, mais je reste confiante. Le plan d'entraînement a été suivi, je suis préparée... 1 semaine avant, j'ai mangé ce que l'on m'avait conseillé, et bu au moins 2,5 litres d'eau par jour. L'alcool ? Pas vu la couleur depuis 2 mois...

 

Pas une fois, j'ai pensé à abandonner. Comme m'a dit No Pain No Gain la veille, au Salon "Running Expo" : la case "Abandon" n'existe pas. Elle n'est pas programmée. Si tu as mal à une jambe, continue ! Il te restera toujours l'autre.

De toutes façons, arrêter n'est pas envisageable, car il y a un message sous mon tee-shirt :  

WP_20140315_14_33_08_SmartShoot.jpg

 Sacha, c'est mon vieux pote. Hervé, c'est le mari de cette pétasse de Pascale...

 

L'Association a dit : Faut que les "enfants" pour lesquels tu cours te fassent un dessin, et tu le porteras sur toi.

Etant donné que l'on a les amis que l'on mérite : Sacha m'a donc envoyé une photo de son idole (je ne critique pas, c'est son choix).

 

Sacha.jpg

 Et Hervé a écrit :

"Un message pour en venir à bout.

Toi, du Marathon. Moi, de la Maladie.

Pour que cela fonctionne, TRÈS IMPORTANT :

Il faut coller ce message sur un nichon.

Droit ou gauche, peu importe, je ne suis pas regardant.

Mouche.

Hervé"

Edit du Mercredi 4 Juin 2014 : ça n'a pas marché...

 

 

38ème km - Passy. Giuseppe déclare : Bon, maintenant yé souis vraiment trop bourré, yé vais rentrer dormir. Ça va aller ? Tou vas aller jusqu'au bout, hein ? Yé suis ta progression sour l'Internet ! Yé té sourveille !

Oui... Ça va aller, il ne reste que 4km... Si le "Mur" n'arrive pas...

Ça fait un moment que le mental a pris le relais sur les capacités physiques. Je suis toute seule avec moi-même, dépendante de mes jambes, et de tout mon organisme. Je veux y croire. Être capable de faire ça...

 

Par terre, allongée : une dame enveloppée dans une couverture de survie (la pauvre, à 4km de la fin...).

Plus loin : des secouristes qui ne savent plus où donner de la tête.

Sur les côtés : des coureurs carrément assis sur le bitume pour se masser les jambes.

Et tout le temps : des motos qui nous demandent de nous pousser, afin de laisser passer un camion de la Croix Rouge ou de la Protection Civile.

Cerise me l'avait dit : Tu vas voir... Dans le Bois de Boulogne, c'est l'hécatombe...

 

Où sont mes rotules ? Impression que mes jambes se détachent en 2 parties. Anesthésie totale. Il est fort possible que je puisse voir partir mes 2 genoux, là, devant, tous seuls sur la chaussée. Et même pas ce serait inquiétant, à ce stade, plus rien n'est étonnant...

Dans le Bois de Boulogne, une spectatrice connue : la belle Ana Carolina (avec laquelle je cours parfois pendant les sessions Jogg.in). J'envie sa fraîcheur, ses cheveux brillants...

Une Coureuse porte un grand drapeau Américain "For Boston"...

 

39ème : dépassement d'un Monsieur qui porte une pancarte "J'ai 86 ans". Je lui dit : Respect Monsieur !

Les Kilomètres semblent de plus en plus longs, mais rythmés par des groupes de musique terribles. Ya même des Stands de Ravitaillement en Produits Régionaux. Des Coureurs s'arrêtent pour boire de la Bière Alsacienne !!!

 

40ème km : David Bowie chante. Ça c'est un signe envoyé par ma Lolo.

41ème km : LA Musique de merde de mes 4 Chéries. "Donne-moi ton corps Baby" de K-maro. Ça aussi c'est un signe ! Elles sont là avec moi... Petite danse de la joie...

41,5km. Je réalise... La Tour de l'Hôtel Concorde Lafayette de la Porte Maillot se profile au loin.

It's coming. It's getting closer...

Les gens souffrent, marchent, baissent la tête, sont à bout, au bout d'eux-mêmes, puisent dans leurs réserves... Dépassement de soi, de ses limites. Mais je refuse de marcher (juste 3 secondes aux Ravitaillements car ça glisse par terre, à cause des oranges, et beaucoup de coureurs tombent). Ça me fait repenser au reportage vu dernièrement : "le corps humain a des ressources insoupçonnées".

Je donne des petites tapes dans les dos : Courage, dans 5 minutes, on sera TOUS Marathoniens !.

Les gens se redressent, sourient et répondent : Ah mais oui, c'est vrai ça !!!

 

Panneau 42km.

Qu'est-ce qui m'arrive ? Qu'est-ce que je viens de dire aux gens ? Sonia, tu réalises ce qui se passe ?

Une boule d'émotion dans la gorge, les yeux qui se remplissent de larmes. 

Je croise le regard d'une spectatrice pleine de compassion.

Envie de lui dire : Ne vous inquiétez pas Madame, je ne souffre pas... Mais tout est noué, rien ne peut sortir de ma bouche...

Je tourne autour du Rond-Point de la Porte Dauphine. C'est l'Avenue Foch. La fin. Combien ça fait de foulées 195 mètres ?

En apercevant l'Arc de Triomphe, devant lequel était le Départ ce matin : les larmes coulent, coulent, coulent...

Finisher...

 

Elle avait raison Martine : Tu verras, une personne t'attendra au bout. Une nouvelle Sonia...

 

Passage de la ligne d'arrivée. Je suis en pleurs, dévastée d'émotion. Plus rien ne se contrôle, impossible de m'arrêter.

Je l'ai fait, putain, je l'ai fait... J'ai couru le Marathon de Paris.

 

Une dame est là, juste derrière la ligne. Ma maman. Elle ne m'a pas vue. Je sens qu'elle panique et me cherche.

Je me plante devant elle. Je ne veux pas qu'elle ait peur, qu'elle puisse penser que j'ai un souci.

Elle me voit et ne réalise pas.

Je dis juste : Maman... Je suis Marathonienne...

Elle tombe dans mes bras en pleurant aussi : Tu l'as fait ma fille. Tu l'as fait... Je suis si fière de toi...

Je réponds : Je suis heureuse Maman, tellement heureuse...

 

V__80A2.jpg

 

 

Totalement cassée en 24 parties bien distinctes, et dans un brouillard total, je me traîne, comme dans une sorte de transe hypnotique (le verbe correct serait plutôt : ramper) jusqu'au Stand Laurette Fugain.

Ma Caro est derrière le grillage afin de prendre des photos. On la fait rentrer dans la zone.

Une dame demande si je veux manger quelque chose.

Je réponds : Est-ce que vous avez du fromage ?

Elle dit : Non.

Je précise : Ben si. Vous en avez dans les mains...

Elle dit : Ah ça c'est pas du fromage.

Moi : Je cherchais un mouchoir en fait... J'ai dit fromage ?

 

2 personnes m'aident à me déshabiller et retirer tous mes vêtements mouillés (ya mon sac dans le camion avec toutes les affaires sèches dedans).

Je perds toute pudeur. Un type inconnu retire même ma brassière.

Envie d'une clope.

Caroline me donne une cigarette (et se fait tuer par ma mère...).

 

2 Coureurs de l'Asso arrivent 1 heure plus tard. L'un est déguisé en Plaquette, et l'autre en Globule Blanc. Ils ont eu beaucoup de mal, mais n'ont pas voulu se séparer. A l'arrivée, les Bénévoles les portent sur leurs épaules. 

globule1.jpg

 

 

Je suis complètement secouée. Sonnée de chez sonnée. Rincée. Chaud, froid et tremblements... Comme un état de choc. Mes jambes sont aussi gonflées que mes mains (ça mettra plusieurs heures à redevenir normal).

Ma Collègue qui a fait Coach, part faire la traduction sous la tente de la Croix Rouge, car on nous a amené un Coureur étranger très mal en point. Tout le monde s'agite pour trouver une couverture de survie.

 

Merci Merci Merci à tous et à toutes (surtout à Cerise, qui n'est même pas arrivée à l'état de Clafoutis cette fois-ci !). Vous vous reconnaîtrez... Vous qui avez supporté mes moments de doute, et m'avez suivie pendant le parcours : reconnaissance infinie...

 

finisher.jpg

 

 

Tu es en train de lire ce billet assis sur ton canapé ? Tu as toujours regardé le Marathon à la télé ou dans la rue ? Tu as toujours pensé : ils sont fous les gens qui font ça ! 

Tu n'as jamais couru de ta vie (tout du moins, pas plus de 10 minutes) ?

 

Moi aussi j'étais comme toi il y a 1 an. 

 

 

j'ai couru le marathon de paris 2014,j'ai couru mon premier marathon,c'est la première fois que je fais un marathon,courir un marathon pour les nuls,comment puis-je courir le marathon ?,finisher au marathon de paris,en combien de temps est-ce que je peux courir un marathon ?,mur du marathon,se prendre le mur,voir le mur du 30ème kilomètre,mur du 35è km

 La Médaille s'appelle "La Boucle est bouclée"...

 

 

Dimanche 6 Avril 2014 - 15h : je viens de courir 42,195 Km dans Paris sans m'arrêter.

LA distance mythique...

Je suis Marathonienne.

Rien ne sera plus jamais pareil.

 

"Si tu veux courir, cours 1 kilomètre.

Si tu veux changer ta vie, cours un Marathon".

Emil Zatopek

 

 

Commentaires

de te lire j'ai pleuré ....

Écrit par : aurélie | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

J'ai pleuré en écrivant. Je revivais...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Moi aussi !!

Écrit par : LadyD | lundi, 07 avril 2014

Moi aussi.

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Tout pareil, bravo Sonia !!

Écrit par : Kanora | vendredi, 11 avril 2014

Merciiii !!!

Écrit par : SONIA | samedi, 12 avril 2014

Moi aussi !

Écrit par : Pi | lundi, 28 avril 2014

Et ben...

Écrit par : SONIA | lundi, 28 avril 2014

Tu es une grande malade mais qu'est-ce c'est beau et bien ce que tu as fait !! Bravo !!!

Écrit par : Véro | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je suis dingue de m'être lancée là-dedans, sans au moins passer par la case "courir 30km"...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Grande émotion à la lecture de ce billet. Bravo.

Écrit par : Marie-Anne | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci, je suis très touchée...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

j'ai pensé a toi hier
ou plutôt a ton pote qui courrait avec sa maman et son super fauteuil
mais toi...bordel quel récit...toute cette émotion!
je ne suis pas dans le bon sentiment...habituellement... mais tu m'as fait venir les larmes...
la présence de ta mère m'a touchée parce qu'une maman c'est tellement important!

félicitations, tu es une marathonienne, tu es un peu la "nôtre", respect!
tu l'as fait!

c'est classe
c'est un bel objectif réalisé
c'est un défi de folie atteint!

on ne peut que respecter!

Écrit par : NJ | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

J'ai eu les larmes aux yeux en les voyants passer hier... Chantal avait l'air bien.
Elle est très très fatiguée mais vraiment heureuse d'avoir vécu ce beau moment.
Surtout celui où Thomas l'attendait au Rond-Point de la Porte Dauphine pour lui donner la main, et terminer en marchant...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Bonjour Sonia
J'en étais sûre que tu ferais le marathon de Paris je le disais encore hier à mon mari !
Toutes mes félicitations, respect, chapeau bas !
Grace a toi j'utilise les produits Evidens, et je cours, un peu (30 minutes à 8km/h). Mon rêve
serait aussi d'être marathonienne, mon papa serait vraiment fier ! Mais ça me semble si difficile !
Ton récit était poignant et génial. Merci pour tout, tu peux être fière de toi.

Écrit par : Frédérique | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Tu peux le faire, je te le garantis...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Hello miss,

merci aussi de nous avoir fait découvrir ce monde des coachs, c'était une super expérience... J'ai pleuré avec "ma" marathonienneà l'arrivée...
On t'a attendue a l'arrivée et puis y'avait trop de bazar, on a confié notre bisou a ta maman, qui a du perdre 3 litre d'eau tellement elle stressait en t'attendant, c'était émouvant!
A l'année prochaine, avec un maillot violet bien entendu et qui sait? peut être sur le grand départ....

Marie

Écrit par : MarieSouricette | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Mais j'espère bien !
C'était adorable d'être venu voir ma maman, elle m'a dit : Il y a 2 jolies jumelles qui sont venu me parler :)
Merci d'avoir été Coachs !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Oui merci Sonia, super expérience et heureuse que les 85 coureurs de l'association aient franchi la ligne d'arrivée! Quel beau message.
Je te confirme t'étais un peu stressée samedi mais très touchante et fidèle à l'image que tu donnes de toi ici!
Bonne récup et à bientôt!

Écrit par : Armelle | lundi, 07 avril 2014

Ma maman ne sait toujours pas comment vous avez fait toi & ta sœur pour directement la reconnaître !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Vous avez le même regard (et la même taille) (et la même façon de stresser) ah ah ah ;-)

Écrit par : Armelle | lundi, 07 avril 2014

Trop drôle !
Cerise qui n'avait également jamais vu ma maman, est directement allé la voir.
Elle m'a dit : on ne peut pas se tromper, vous êtes des copies conformes ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

tu me donnes des frissons ..Et envie de le faire aussi !!...un jour .....

Écrit par : Manue | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et bien fais-le ! Il n'y a que toi qui peut te décider pour te lancer dans le grand bain...
Tout est une question de préparation.

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Je pleure. Bravo !❤️

Écrit par : Carole | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci, c'est adorable...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

À chaque fois que je croisais un finisher ou une finisheuse du Marathon hier, je pensais à toi en me disant qu'un jour tu le ferais !
(Mais en voyant leur état... je n'avais pas très envie d'être à leur place...)
Mais je ne me doutais pas que tu te serais lancée aussi tôt.
Bravo pour cet exploit !!!

Écrit par : Laure | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je ne savais pas que j'allais y être le 6 Avril...
Au début de l'année, si on me l'avait dit, je n'y aurais pas cru.

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Jamais autant pleuré de toute ma vie !

Écrit par : Jupsi | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ben voyons mon chonchon... Tu l'as fait aussi ?

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Je ne sais même pas quoi dire tellement je suis émue. C'est sûrement bête, on ne se connait pas, mais qu'est-ce que je suis fière de toi!!!! Bravo à tous! Vous donnez envie de se bouger.
Maintenant je vais chercher un morceau de fromage pour m'essuyer les yeux...

Écrit par : aggie | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Voilà, ça va devenir un nouveau concept, ça ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Bravo, j'admire ton exploit.
Tu nous as fait découvrir le monde de la course au fil des posts, mon regard sur les coureurs a définitivement changé.
Très bel article, j'ai ri, j'ai pleuré, et j'ai même eu l'impression de courir avec toi.
Encore félicitations !

Écrit par : anais | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je suis tellement heureuse de vous faire partager ça...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

putain, c'est super émouvant. je comprenais pas trop pourquoi se faire "tant souffrir" ... mais c'est vrai que les émotions ont l'air très fortes à l'arrivée ... presque ça me donne envie (et après je me rappelle que je suis incapable de monter 3 étage sans être essoufflée ...)
en tout cas, bravo, félicitations, cœur sur ta face et toussa !

Écrit par : Zazou | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je ne peux même pas décrire ce que j'ai pu ressentir en voyant le Rond-Point de la Porte Dauphine.
Une émotion incroyable... Un moment hors du temps.
Jamais je n'ai autant pleuré de joie, alors que tout mon corps souffrait. C'est hallucinant à vivre.

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Quand je vois ce genre de post tu n'imagines pas à quel point cela me motive, je n'étais pas quelqu'un de sport (mais alors padutouuuuut) et à force de te lire ça m'a donné envie de bouger, je m'y suis mise il y a peu de temps et meme si pour le moment je ne fais que 2.5 pauvres km j'essaie de ne pas lacher et je comprends enfin quand je lis "je ne peux plus me passer de ma seance de running", je n'ai pas encore d'objectif particulier à part essayer d'arriver aux 10km un jour, mais en tout cas merci pour la motivation que tu me donnes, et un grand Bravo tu peux être fière ! j'ai également eu les larmes aux yeux !!!

Écrit par : marion | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

J'ai commencé par là, et regarde...
Continue !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Wahou ! Que d'émotion dans ton billet. Je cours depuis presque 1 an maintenant et je n'ai qu'une chose à dire : Bravo pour cet exploit et Respect !

Écrit par : Mélodie | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Alors je n'ai qu'un conseil à te donner : cours un Marathon... Il faut vivre ça au moins une fois dans sa vie...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

pfffiou, je pleure trop d'emotion à te lire...
BRAVO pour cet exploit et MERCI de nous faire partager tout ça/

Écrit par : claire | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'était important pour moi. Hier, je n'avais plus de mots pour adresser tous mes remerciements aux gens qui m'ont supporté et aidé...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Bin vouala... J'ai pleuré...
(heureusement, je ne me maquille jamais, même pour dîner avec mon cher et tendre)
BRAVO SONIA !

Écrit par : Isabelle | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je te rassure, j'étais plutôt un raton-laveur à l'arrivée :)))

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Je suis en larmes derrière mon écran tellement les émotions que tu transmets sont fortes.
Félicitations, tu es une marathonienne.

Écrit par : Estelledf | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ouéééé !!! J'y crois toujours même pas moi-même...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Putain tu me fais chialer devant mon ordi au boulot!!!

BRAVO BRAVO BRAVO pour ce truc de ouf! et surtout UN IMMENSE BRAVO pour l'association (et BRAVO Cerise aussi!). Mon coach a couru le marathon hier aussi, je te fais partager le message qu'il m'a envoyé hier soir : "terminé avec un genou qui a commencé à me faire mal à 7km et des crampes à partir du 33ème km. Fini dans la douleur en 5h mais je suis arrivée (oui il a du changer de sexe en plus pendant la course, hi hi) au bout. Maintenant il va falloir gérer la récupération parce que les jambes sont en vrac".

Et tu sais quoi, ça donne envie. Bon faut déjà que je courre plus souvent que je vous accompagne à nouveau un de ces 4. Le semi, je pense que je peux le faire par contre le Marathon, c'est pas pour tout de suite :-).

T'es une chef, une marathonienne (rhooo quand même c'est la classe).

Des bisous, pleins!

Écrit par : Tacha | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je suis morte de rire avec le message de ton Coach !
Et je confirme : oui, tu dis n'importe quoi après... (et avant, aussi...).

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Moi aussi j'ai pleuré en te lisant...
Bravo Sonia, t'es trop forte, et quand je serai grande (aka quand j'en aurai fini de ce concours de m****), je veux me mettre à courir.

Écrit par : Jyps | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est tout ce que je te souhaite !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

J'ai pleuré moi aussi en te lisant ! Chapeau Sonia ! J'ai pensé à toi hier quand j'en ai entendu parler à la radio, j'étais sûre que tu y serais. BRAVO !

Écrit par : Murielle | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

J'y étais oui... Quel magnifique moment dans une vie...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Oh là là là, quel superbe récit de ton exploit !!
Quelle émotion aussi !!
Après celui de Paris, bientôt NY, Tokyo ;-)
C'est une vraie magie, mille bravos et merci de nous avoir fait vibrer !!

Écrit par : DameLimace | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ben prendre un avion après un Marathon, je ne vois pas comment faire...
Dire qu'il y avait des Bénévoles de l'Asso qui avaient leur train à 17h. Je suis épatée !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Qu'un mot bravo. Et mes collègues se demandent pourquoi je pleure. Même si on se connaît pas super fière de ton parcours

Écrit par : Elsy | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ça me touche beaucoup...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

bah c'est malin.. tu m'as fait pleurer et je dois aller en réunion, .... je vais y aller en mode yeux rouge... !!

Ce billet est plein d'espoir... tous ces gens ensemble pour une cause, cette plaquette et ce globule.. j'adore l'idée .. et pi les pancartes.. c'est vraiment fun !!
BRAVO !!! et .. respect ..

Écrit par : pitschounne | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est le mec habillé en Plaquette qui avait un gros souci...
Le Globule Blanc n'a pas voulu le lâcher, et ils sont allé secourir tous les gens en difficulté sur le parcours.
Respect total.

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Je pense que c'est la première fois que je verse des larmes en lisant un article de blog. Félicitations, Sonia, bravo. J'ai fait un "VRAI" trail de 10km hier, la première course depuis bien longtemps. Le marathon ? Un jour, peut-être... Bravo, bravo, bravo.

Écrit par : Anaïg | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ben un Trail de 10km, tu rajoutes 1km par Centaine de dénivelé et tu obtiens la distance réelle sur plat.
Donc : Bravo !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Les larmes ont commencé à me monter aux yeux au moment où tu parles de la Joélette de la maman de Thomas....

Et puis j'ai dû me retenir pour ne pas sangloter d'émotion tout le reste du récit, parce que bon, chuis au boulot quand même.... Je voyais pas comment expliquer à mon chef que je suis émue et fière d'une personne que je ne connais que sur un écran, à qui je n'ai jamais parlé, mais qui est capable de provoquer des émotions si fortes, que ce soit me faire rire aux éclats, pleurer ou bêler.... j'crois qu'il aurait pas pu comprendre ;-)!

Je te lis très régulièrement! Et je te félicite tout plein tout plein! Et je me dis qu'un jour, j'aurai ptêtre le courage de me servir de tout le matos que j'ai pour courir et qui est encore emballé... la peur... j'ai jamais fait de sport de toute ma vie.... Tu es un magnifique exemple!

Écrit par : Cosita_Linda | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ben mon p'tit bouchon, te mets pas dans un état pareil, voyons !!!
Sèche tes larmes et chausse tes baskets neuves. Tu verras, ya de chouettes choses après...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Je suis fière de toi, Marathonienne !
Très admirative.
Whaou.

Écrit par : So | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci ma So !!!

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

La grande classe. Vraiment.

Écrit par : Anne-Marie | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Putain t'as failli me faire chialer dis donc *_* C'est magnifique. Vraiment. Chavais que t'allais l'faire!!! Hier j'ai pensé à toi, j'me suis dis obligé elle est allé. Tu as gravi un échelon dans le dépassement de soi. Tu peux gonfler les nichons, tu mérites.

Écrit par : salima | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

J'ai lu que les nichons augmentaient 5 fois de volume pendant l'effort sportif. C'est pas dingue, ça ?

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Ca fait quelques temps que je suis tes chroniques : beauté assiduement, tes entrainements et courses d'un oeil curieux mais plus distant.
Je ne me suis jamais lancé pour écrire un commentaire.
Mais aujourd'hui, à la lecture de ton billet, j'ai pleuré : pour ton parcours, pour ta réussite et pour l'association dont tu as porté bravement les couleurs.
Alors bravo à toi et félicitation!

Écrit par : Sonia Bis | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Sois la bienvenue pour ce premier commentaire !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Tu es merveilleuse Sonia.
Bravo*

Écrit par : martinefa* | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est toi qui es merveilleuse, et tu sais pourquoi...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Ah ça tire la larmichette ton histoire ... Toutes mes félicitations, grand bravo pour cet exploit personnel ! Je dois avouer que je déteste courir, mais à force de lire ton blog, de voir à quel point tu savoures ces moments, ça donne envie de s'y mettre juste pour se sentir aussi bien que toi !
(maquillée ??? hé bé, tu as eu la force de faire le mille feuilles en rentrant ? ;) )

Écrit par : Letipanda | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

J'ai mariné dans mon jus pendant 2 heures, et ensuite j'ai tout passé au Karcher !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Je sais que j'ai plus le temps de venir ici (la thèse est un putain de marathon psychologique, surtout à la fin) mais je te lis en scred depuis le début du commencement de ton parcours de runneuse, du coup j'ai pensé à toi hier, j'étais sûre que t'allais le faire ! Et la vérité, t'as mon respect éternel ! Tu peux être très fière de toi ! Et chapeau bas, vraiment ! C'est un marathon quand même, t'as le droit de crâner pour l'éternité !
Quand je reviendrai à la vie normale (je suis en mode monastère/bonne sœur), je me (re)mettrai à courir ! Merci pour le partage !

Écrit par : Scientifique à Poil | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et moi je t'envoie toutes les meilleures ondes possibles pour ton examen !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Hier matin, j'étais dans mon lit et j'écoutais RTL et le reportage qu'ils faisaient sur le Marathon de Paris et je me suis dit : "Je parie que Sonia y est ! Et qu'elle court la totale cette cinglée !".

Ce matin, j'ouvre ton blog, je tombe sur le titre et j'ai dû me retenir pour ne pas hurler à tout le bureau : "JE LE SAVAIS JE LE SAVAIS !!!".

Maintenant, je viens de terminer la lecture de ton récit et je pleure comme une madeleine.

Bravo Sonia, bravo. Franchement. Et un beau bras d'honneur à tes anciennes profs de sport !!! ;o)

Et, au fait, comment tu vas aujourd'hui ?

Écrit par : Tania | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ben ça va pas trop mal.
Je suis allé voir le Kiné ce matin, et il m'a trouvé tout à fait potable.
Un peu de mal à m'asseoir et me relever. Quant à descendre les escaliers, c'est très compliqué...
Sinon, je marche à peu près normalement ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Tu sais pas, je me suis remise à la course ce lundi soir (après une interruption de 3 mois) : 15 petites minutes de rien du tout. Mercredi, je passais à 30 minutes.

Je suis sur les rotules mais c'est bon quand même. Quand je sens que je n'en peux plus, je pense à toi, je souris et puis je pousse encore un tout petit peu. ;o)

Merci.

Écrit par : Tania | vendredi, 11 avril 2014

Ne vas pas trop vite quand même ! Patience... Ça viendra ;)

Écrit par : SONIA | samedi, 12 avril 2014

waow, j'en ai les larmes aux yeux, et plein de frissons !!! quel beau recit !!! je ne doute pas une minute que tu es une autre maintenant ♥ ...

j'en reve presque, de me mettre à la course à pieds, depuis que je lis tes msgs reguliers sur ta fulgurante ascension !!! j'espere avoir le courage un jour, malgré mes "courbes (trop) genereuses" et mes 30-40 kgs de trop :( ...

continue a nous raconter, ça fait un bien fou ♥ et toutes mes felicitations, Mme la Marathonienne !!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : CourbesGenereuses | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ben je ne vois vraiment pas ce qui t'empêcherait de t'y mettre :)))

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Bravo
(tu m'as fait pleurer!)

Écrit par : Ginie13 | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et ben vous pleurez tous aujourd'hui !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

extraordinaire. j'en reste sans voix. bravo !!!!

Écrit par : ste krys du var | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Moi aussi...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

J'ai vu les coureurs passer, j'étais sûre que tu étais parmi eux!!!!!BRAVOOOOOOOOOOOOOOOOO

Écrit par : laurence | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je confirme que j'y étais :)))

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Tu es décidemment magnifique Sonia. Déjà couru 3 semi mais je n'ai pas le feu sacré pour un marathon. bravo à toi mais je ne te remercie pas pour mon maquillage qui a tout coulé en te lisant.

Écrit par : barbalala | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Si tu as couru 3 Semi, c'est que tu peux faire un Marathon. Foi de moi-même !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

que d'émotion en lisant ton récit, je pleure aussi !
bravo pour cet exploit !

j'imagine bien dans quelques temps une team "millefeuille" de runneuses/moutonneuses ! avec un chouette t-shirt mauve, avec une impression mouton dans le dos...!

Écrit par : juliette | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ce serait génial ! Je vais continuer à proposer des Courses de Pintades car il y a de plus en plus de monde aux sessions ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Purée... suis toute émotionnée...
Me moucherai bien dans un ptit bout de fromage là didon !
Toutes mes félicitations, tu déchires !

Écrit par : Vanouille la Bidouille | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Le coup du mouchoir... Pauvre Madame qui m'a pris pour une dingo...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Félicitation! Je suis super heureuse pour toi ! Moi mon objectif c'est le strongmanrun 2015 :)

Écrit par : Tabs | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ah la Course d'Obstacles, bizarrement ça ne m'attire pas. J'ai trop peur de me casser un truc...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Félicitations!!!!
J'ai pleuré moi aussi.
On a les lectrices qu'on mérite!!!

Écrit par : aude | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est pas faux !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Sonia, tu es une Wonderwoman!

Hier matin je regardais le marathon et je me suis même surprise à te chercher dans la télé...

Je t'ADMIRE! Félicitaions!

Écrit par : Pitchy | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Oh, à la télé ils ne montrent que les Hulks généralement ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

j'ai fait la même chose dimanche soir devant les infos sur BFM : je disais à mon cher et tendre :"quelque part au milieu des coureurs,je suis sûre qu'il y a Sonia!" et voilà.
ça va être difficile de trouver des excuses pour pas me bouger,maintenant...:-(((

Écrit par : shazam | jeudi, 10 avril 2014

Oui... A présent, tu vas faire chauffer les baskets ! :)

Écrit par : SONIA | jeudi, 10 avril 2014

Mais C'est la crise de larmes générale sur le blog des millefeuilleuses! Z'allez réveiller La Pascale et si elle a pas pris ses gouttes ça va clasher sec aujourd'hui.

Écrit par : salima | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Oui, je l'attends d'ailleurs.
Hier, j'y ai juste envoyé un Sms pour y dire que j'étais arrivée au bout.
Elle m'a répondu : Ah ben il va guérir alors !
Imagine je n'aurais pas réussi ? Je me serais pris une bardée d'insultes... Rien que cette perspective, ça fait que tu n'as pas d'autre choix que de franchir la ligne d'Arrivée !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Alors là moi je dis Chapeau !! Toutes mes sincères félicitations !
Bravo bravo bravo !!!

Écrit par : manuka | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup !!!

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Et ben moi, je n'ai pas chialé en lisant parce que j'étais certaine que tu allais le courir ce marathon. Et moins tu postais de billet plus sûre je l'étais, parce que mine de rien, c'est un signe pour quiconque connait un peu ton blog.

D'ailleurs j'imagine que l'objectif de l'an prochain sera d'améliorer ton temps. Et que ceux de New-York et/ou de Londres pourrai(en)t aussi être au programme des années à venir.
La Sainté-Lyon aussi peut-être (elle arrache les tripes, les boyaux, les os, les muscles et tout organisme vivant celle-là).

Bonne route. ;)

Écrit par : eternelia | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ouais, j'étais tellement concentrée sur ce défi, que je n'avais pas la foi pour m'occuper de ce Blog...
Et les Marathons très loin, non merci...
La Saintélion, c'est pour les Hulks (j'aurais trop peur de glisser sur une plaque de verglas en pleine nuit).

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Vous lire au boulot est dangereux pour le mascara ...
Milles Bravos à vous !!!

Écrit par : Pamela | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Hier j'ai mis du WaterProof. J'ai tellement été arrosé d'eau que je suis arrivée en mode Panda ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

bonjour Sonia

je ne connais votre site que depuis peu et je commence depuis quelques semaines le millefeuille mais aujourd'hui à la lecture de votre billet l'émotion et les larmes m'ont submergées. Je ne suis pas marathonienne mais mon mari à participer hier au marathon de Montauban (qu'il a fait en 4h15). J'ai été à plusieurs reprise dans le public des marathons notamment pour Paris ,Toulouse Monaco toujours pour l'encourager et son premier était Paris. Tout ça pour dire qu'il y a même en tant que spectateur de fortes émotions qui vous arrive en pleine figure à voir tous ces gens qui souffrent et qui vont au bout d'eux mêmes pour cela je vous tire mon chapeau... vous pouvez être fière de cet effort
Bravo à vous !!!!!!!!!!!

Écrit par : fanny | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Bienvenue Fanny.
J'ai vu tout ce que tu décris concentré dans les regards des spectateurs. C'est très important tous ces encouragements... Merci !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Quelques larmettes en te lisant, le sourire aussi ! BRAVO À TOI SONIA !!!

Écrit par : Mélissande | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Mille mercis ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Wahou, j'en reste sans voix... les larmes me sont montées aux yeux au fur et à mesure de l'article. BRAVO !!

Écrit par : Samarkand | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et ben vous pleurez des rivières aujourd'hui... J'aurais pas cru pouvoir autant faire passer l'émotion d'hier...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

SONIA ...................................
Je suis encore plus fier de toi que si tu était ma fille (ou petite fille vu que tu viens de redescendre en dessous des 30 ans)
Bises et rebises
Roger

Écrit par : Roger de Lyon | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci à toi cher lecteur fidèle !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

PS
Il manque la photo du message d’Hervé collé sur le nichon !

Écrit par : Roger de Lyon | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ah ça ce n'aurait pas été correct sur ce Blog ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

M'enfin Roger, c'est un blog de bonne tenue, ici! (en vrai, je suis morte de rire)

Écrit par : camomille | lundi, 07 avril 2014

Ça ne coûtait rien d'essayer ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

BRAVO ! Je ne sais pas pourquoi, j'étais persuadée hier que tu le faisais ce marathon ! Alors encore bravo et... merci, de donner envie aux autres de faire de même ou tout simplement de se dépasser selon leurs capacité. Et mon Dieu que j'ai honte d'avoir eu la flemme d'aller courir tranquilou ce week end... pas grave, tu m'as redonné la motivation !

Écrit par : Kat | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ben j'espère bien que ça va vous motiver de plus belle !!!

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Je suis scotchée, bravo ! Je n'aurais pas imaginé que cela puisse donner tant d'émotions, mais là, maintenant je comprends...

Écrit par : Camille | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Oui... On m'en avait parlé, je ne réalisais pas, jusqu'à ce que je le vive en live... Impressionnant...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Je le savais !!! J'ai pensé à toi hier en regardant les infos, je me suis dit "Sonia le fait..." Quand je pense qu'avant t'était pas sport.... Franchement tu m'épate !!! MAIS VRAIMENT QUOI !!! T'es juste formidable en plus tu nous fait tous pleurés.... Quand je pense que j'ai pas le courage de m'inscrire au 10km de dimanche chez nous.... Alors que je cours depuis beaucoup plus longtemps que toi... J'ai seulement fait des 7kms en course, pourtant les 10kms je les ai dans les jambes, je les ai déjà faits... Mais j'ai peur... J'ai honte...

Écrit par : patounettechatte | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Tu n'as absolument aucune excuse pour ne pas y aller !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Ben j'ai pleuré aussi en lisant ton billet ...et BRAVO sonia bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo ......

Écrit par : Véronique | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci Merci Merci !!!

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Encore un grand bravo!!
Et j'avoue que tu m'as beaucoup émue (toi et les autres bénévoles), que j'ai été tiraillée .. j'ai failli m'arrêter pour t'attendre et le finir avec toi .. mais ensuite je me suis laissée embarquée par le flot
En tout cas félicitations pour cette détermination, tu es une winneuse!

Écrit par : frogita | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ta présence et ta voix tranquille m'ont fait un bien pas possible...
C'était si bon de te voir là Isa. Juste à ce moment-là, c'est tout à fait ce dont j'avais besoin.
Merci pour tout...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Comme beaucoup, j'ai suivi tes aventures de la découverte de la course à pieds, et j'étais impressionnée. Mais là, le marathon : RESPECT ! Et j'ai aussi sacrément versé ma petite larme...
Et à lire autant de monde faire du running, l'idée me traverse doucement la tête, et pourtant, j'ai horreur du sport... Je râle quand je fais du vélo, quand je sors de la piscine, mais j'y vais...

En revanche, la course... J'hésite parce que je veux pas avoir mon 90F (ou G, ça dépend des moments) au niveau de la taille. Ouais, c'est con hein... ;-)

Écrit par : Elizabeth | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ben tu sais quoi ? LA Brassière ANITA. Elle coûte une blinde, mais les autres marques de brassières peuvent aller se rhabiller...
Et tu sais quoi ? Ça va jusqu'aux gros bonnets. Une qualité incomparable.

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Merci pour ta réponse. On m'a conseillé "shock absorber", je vais voir ce que ça donne, sinon, je retiens ton conseil !
Et encore bravo pour ta réussite, et ton texte, tellement émouvant...

Écrit par : Elizabeth | mercredi, 16 avril 2014

Teste les 2, tu verras où ira ta préférence :)))

Écrit par : SONIA | mercredi, 16 avril 2014

Ah, j'ai oublié : et bientôt, tu nous fera les IronMan ? ;-)

Écrit par : Elizabeth | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Nan. Je nage comme une gosse de 3 ans (manque plus que les brassards gonflables).
Et le vélo, je m'emmerde...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Oui, ben moi aussi j’ai pleuré, mais hier matin, en attendant que ma membre préférée de la Secte des Zadoratrices de Sonia lâche son PC pour sortir faire du sport en vrai, pas par procuration.

Parce que pendant cinq heures , j’ai entendu des trucs genre : « ça y est, Sonia a fait ses lacets », « Sonia est partie », « elle a franchi le 5e kilomètre », « Y a Mauricette qu’était postée au kilomètre 11 et qui l’a vue passer : elle bavait abondamment mais elle avait l’air d’aller bien », « ça y est : 20 km, tu te rends compte ? » (non, je m’étais assoupi), « Cerise est au km 30, Sonia ne doit pas en être loin maintenant » (là, j’ai failli demander qui était Cerise, et puis je me suis dit que ça allait nous entraîner trop loin donc j’ai renoncé), « ah, j’avais raison, une ouaille l’a vue franchir le cap des 32 km : elle était à quatre pattes et gémissait un peu, mais ça allait », « oh la la ! » (quoi, elle est tombée, ton héroïne ?), « non non, je viens de tomber sur Ryan Gosling : sacré bordel de vierge enceinte, qu'il est beau !» (oui, il est possible qu’elle ait surfé un peu de temps en temps), « elle a mordu la main qui lui tendait une pâte de fruits, c’est bon signe, non ? ça veut dire qu’elle a encore du tonus ! » (je ne sais pas, je suis occupé : le chat est encore coincé dans le grille-pain), « elle y est presque », « elle y est encore plus presque », « plus que pas grand-chose, c’est pas possible, je ne tiens plus, sert moi un triple Spritz ! », « ça yeeeeeeeeeeeeest ! », « non mais ça yeeeeeeeeeeeeeeeeest !!! », « tu te rends comptes ? », « non mais tu te rends compte ??? », « oh, tu te rends comptes ? », « mais il se rend pas compte, ma parole ! », « ah, tu vois, le chat au moins me comprends, lui – mais dis-donc, pourquoi sa patte elle est toute brûlée ? », « c’est génial ! c’est génial ! c’est génial (627 fois) ».

Pendant plus de cinq heures, donc. Alors oui, c’est vrai, j’ai pleuré. Parce que cinq heures, c’est long, même quand tu cours pas.

Alors en galopant, j’imagine même pas… Donc, je te félicite, tout ça tout ça, mais maintenant que tu l’as fait, merci de ne plus recommencer.

Écrit par : Aucun chat n'a été blessé lors de la rédaction de ce commentaire | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je suis sincèrement désolée d'avoir monopolisé ta femme, alors qu'elle devait aller se promener en famille !
Et d'où j'ai bavé ??? J'ai jamais bavé !!!
Vil être, va...
C'est quand que tu cours avec nous ?

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Vraiment génial, bravo pour toi, je suis super content. J'étais au km 26 et j'ai attendu Isa mais je ne savais pas que tu le faisais.
Bravo en tout cas !

Écrit par : Denis | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Dommage, j'aurais bien voulu te voir !!!

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

j'ai pensé à toi hier, je savais que tu y serais. Et que tu réussirais. J'ai été bien émue en te lisant, tu es un modèle pour nous tous!

Écrit par : bouba | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Pourtant, je ne l'avais pas dit à grand monde (tu parles que je ne m'en vantais pas...).

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

J'avais laissé un commentaire je crois que le métro l'a volé...
Il disait... Bienvenue dans le club très fermé des marathoniens... Je suis fière de toi...
Et je t'aime...

Écrit par : Cerise | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je t'aime... Combien de fois je te l'ai dit depuis ces derniers jours, hein ?
Merci encore pour tout... Je suis fière d'être ton amie.

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Respect et prosternation !
C'est beau d'être une nouvelle personne grâce au marathon... même si j'avoue avoir du mal à saisir le concept.
Mais tu me donnes envie d'aller courir, c'est déjà un début.
Encore bravo !

Écrit par : soniaM | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et bien vaz-y ;) Tu verras que tu comprendras très vite ensuite...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

je pleure des yeux et du nez.....c'est très très beau! (ton histoire hein! pas mon nez)

Écrit par : cécile | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je suis certaine que tu as un très beau nez ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

merci pour le partage et l'émotion aussi !! et puis surtout bravo you did it !

Écrit par : délo | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ouais, ça reste bizarre au niveau des sensations, dépassement de soi, toussa toussa...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Whouahou!!
Respect miss Sonia!!
Bravo pour cet exploit!

Par contre, entre l'écotrail où tu te déshabilles dans le sas de départ et là où tu te fais déshabiller à l'arrivée.... ma foi, la course à pied, ça nous révèle hein!!! Huhu!!!

Bises!!!

Écrit par : Elodie Dule | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Oui, il est vrai qu'en mode Course, j'ai tendance à oublier que je me montre à poil... Même pas ça me dérange sur le coup ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Bravo bravo bravo.
Très émouvant à lire et toutes mes félicitations. Ca donne envie d'en faire un, alors que je n'aime même pas courir. Mais vraiment, bravo...

Écrit par : annfee | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je n'aimais pas courir...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Je ne cours pas beaucoup mais je me motive tout doucement à me bouger mais par contre, qu'est ce que j'ai pleuré en lisant cet article.
Je voulais te dire merci Sonia car même si je ne cours pas encore tu m'as donnée la motivation de me bouger le popotin pour changer de vie et ça c'est déjà beaucoup.
Félicitations, you win!

Écrit par : Caro | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Alors c'est déjà un pas de fait !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

En route pour le marathon de N.Y.C...en plus tu pourras acheter plein de vernis!

Écrit par : cilugomar | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Nan, c'est trop loin, et pas envie de prendre l'avion toute cassée ensuite ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Chapeau bas, à une belle plume et une belle âme. Et marathonienne!

Écrit par : Pseudo débile (mais pas que...) | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup, ça me touche...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Truc de ouf... (oui, vocabulaire de ouf aussi).
J'étais en train de réfléchir aux défis que je pourrais me lancer, ou à ceux que je m'étais lancée auparavant. Sportifs? Non. Mais les études? Puis j'ai réalisé que je suis en train d'écrire ma thèse, que c'est un vrai chemin de croix. Et je viens de décider que finir cette thèse serait mon marathon à moi. Et quand je procrastinerai, je relirai ton billet!!!!!!
Il se peut que tu aies créé un déclic très important en moi!

merci!!

Écrit par : Margot | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Alors je suis très contente d'avoir pu te donner ce déclic !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

ce fut fort émotionnant à lire, bravo Sonia d'avoir tenu jusqu'au bout ton but, franchement chapeau!
Je suis ébahie par ta persévérance et ta force, franchement, fière de toi à mort :)
J'en ai la larme chier

Écrit par : Mumb@ | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et toi pour te faire chialer... Là, pour le coup, c'est moi que ça émeut !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Putain, mais j'ai chialé dès le début (et bien sur jusqu'à la fin)!!!!! Je me suis dit non, elle l'a pas fait? rhooo la vache, si elle l'a fait!!!! Bravo, je trouve ça juste hallucinant au bout de si peu de temps, et en même temps ça m'aide vraiment à me motiver, je m'étais dit qu'il allait surement me falloir 3 ou 4 ans avant de le tenter, du coup je vais peut-être essayer à 1 ou 2 ans maxi. Franchement respect Madame Sonia, là tu m'as SCOTCHE!!!!!!!!

Écrit par : delph | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et tu es bien partie pour... Mine de rien, je vois tes progressions ;)
N'oublie jamais que j'ai démarré de rien du tout.

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Bravo, quelle émotion de te lire, j'ai pleuré et ça me donne envie (mais avec 6km en 40 minutes je n'ai guère le niveau !). Merci, bravo et bon repos ;)

Écrit par : Pauline | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Tu crois que je faisais 6km en 40 minutes, moi au début ???
Même pas la moitié (et encore) !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

R E S P E C T

Écrit par : Emilie | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci mille fois...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Bravo !!!

Et merci de nous faire partager ces émotions.

Dimanche, je me suis justement demandée si tu participais au marathon... je suis d'ailleurs passée par ici pour voir si tu en parlais.

Je suis très émue et vraiment très heureuse pour toi !

Écrit par : Cathy | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je ne voulais en parler qu'une fois que ce serait fait (ou pas).
J'avais tellement peur que je ne voulais pas me stresser en plus...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Juste respect!
Et ça donne envie! Moi je cours mon premier 10km en
Juin ;-)
Ton blog me motive! Merci et encore bravo!!
J'imagine l'émotion qu'on doit ressentir...bravo

Écrit par : Carine | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Tu vas y arriver les doigts dans le nez !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

hannnnnnnnn mais hannnnnnnnnnn
larme à l'oeil et tout!! bon ok je chiale sa mère...
bravo Sonia!!! BRAVO!!!
parce que tu es marathonienne et parce que tu m'as fait chialer!! (seul Brad dans légendes d'automne
et Johnny Johnny dans Neverland on réussi tel prouesse)
diantre tu es merveilleuse!
BRAVOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!

Écrit par : JeanClaudeDussAvecUnDComme Duss | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est moi qui suis émue à la lecture de ton commentaire...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Moi, je ne refuse rien à quelqu'un qui vient de courir 42,19 km. Quitte à passer pour une empoisonneuse. ;)

Encore toutes mes félicitations, ma belle ! - sinon j'ai eu Queen, We are the champions dans la tête pendant toute la lecture de ton billet. Effet secondaire intéressant.

Écrit par : Caroline | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

La question c'est : Pourquoi ?
Moi c'est Kamaro que j'ai eu dans la tête toute la journée ;)
Merci d'être venue hier, t'étais trop mignonne. Et super les photos de l'Asso !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

....j'ai pleuré du début jusqu'à la fin...
whaou tu peux être fière de toi ! félicitations ,je suis très heureuse pour toi

Écrit par : p'tite lu | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup, ton commentaire est adorable.

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

mais waow quoi! bravo! Je te kiffais grave avant ton sport mais là respect total. Je cours un peu et ça me motive de voir tes progrès mais là le marathon, c'est incroyable. Mental de winneuse, bravo et encore bravo!

Écrit par : Aurelie | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Tu cours un peu ? Alors c'est que tu courras beaucoup ;)

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Je suis toute émue de te lire, c'est juste magnifique !
Bravo ma biche

Écrit par : Blondie | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci ma chouquette !

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Ouah !!! Tu m'as foutu des frissons, et la petite larme aussi!!!
Je te lis depuis des années et je peux te le dire : je suis hyper fière de toi.
Bravo Sonia ! ! !

Écrit par : Nina n | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je me suis sentie pousser des ailes. Je ne sais toujours pas ce qu'il s'est passé, ni comment j'ai pu faire ça...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Mazette.
Je les ai vus passer les coureurs, en ronchonnant parce que le tram ... toussa ... et puis j'ai pensé 'Sonia!'
Et me voilà là, pour lire ce que je savais que je lirais.
Et quelle plume.
Et quelles gambettes !
Mazette quelle émotion.

Écrit par : Kalix | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que Dimanche, les Bus et les Trams, il valait mieux oublier ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Fière de Toi ma SoSo !
D' énormes Bizoos
Reposes-Toi bien

Écrit par : Sacha | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Mon Marathon est pour toi et Hervé. J'ai ta Médaille, je te l'envoie par la Poste.
N'oublie jamais que je t'aime (et ça fait 15 ans que ça dure).

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Hello,

Bravo vraiment sympa de lire ton témoignage je comprends ce que tu as pu ressentir en passant la ligne..
Par contre je trouve ça vraiment pas cool de se mettre dans des sas a ce point non adapter a son niveau.
Ici tu banalises se comportement qui est une incivilité y a des sas par niveau c'est pour une raison j'ai passé mon semi a slalomer entre des gens qui s'était sur -évaluer, vraiment très désagréable...

Pourquoi je ne sais pas pour se prendre pour des cadors? pour ne pas attendre 1h en sas ? pour "rester en groupe"?

Pas très sport vraiment pas l'esprit du running à mon sens

Écrit par : Caro | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je comprends tout à fait ce que tu veux dire et partage totalement ton avis.
Le Dossard que j'ai acheté était en 4h30 (le dernier). Et crois-moi que je suis loin de me prendre pour une cador car j'étais terrorisée à l'idée de partir d'un Sas non adapté à mon niveau.
Mais en courant pour Laurette Fugain, il fallait que nous restions tous ensemble pour le départ afin de créer une "vague violette". Nous avons bien fait attention à nous mettre tout au fond du Sas et sur la droite, afin de ne gêner personne et d'être les derniers à partir.

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

ahhh... Bravo! j'ai pleuré en lisant ton récit! quel mental!
Je suis allée encourager les coureurs entre le 41 et le 42ème... c'était énorme, résultat en rentrant chez moi, j'ai fait directement ma préinscription pour celui de 2015...!

Écrit par : Holly | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

T'as vu ces visages ? Un mélange de souffrance et de bonheur... C'est fort, très fort...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Merci de nous faire partager ce bonheur, merci de nous amener à croire que, chacun(e) à notre niveau, nous aussi nous pouvons nous dépasser. ET BRAVO, BORDEL, TU ES MARATHONIENNE, que c'est beau!

Écrit par : camomille | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Bien sûr que VOUS pouvez vous dépasser aussi.
L'organisme a des ressources insoupçonnées. On tient aussi grâce au mental...

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

un seul mot à te dire : BRAVO !! BRAVO et encore BRAVO

Écrit par : Sandra | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci merci merci !!!

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

Chère Sonia,
je guettais vos post mais quand j'ai vu que le panurgisme restait en page d'accueil j'ai compris qu'il y avait du Marathon dans l'air! Bravo,je suis tellement fière de vous. Vous savez relever de tels défis, vive Sonia! Et merci de nous faire partager cette belle aventure.
je vous embrasse fort.

Écrit par : Flo | lundi, 07 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Rhoooo, mais vous êtes là, vous ??? Je suis super contente !!!

Écrit par : SONIA | lundi, 07 avril 2014

un grand bravo à toi et respect pour ce marathon. J'ai eu les larmes aux yeux aussi, comme toujours tu as su nous faire vivre tes exploits, tes émotions, ce que tu vis à travers ton récit.. encore bravo pour cet exploit et pour avoir couru pour la bonne cause :-)

Écrit par : ingrid | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'était le plus important : courir pour Sacha & Hervé...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

bon alors je m'étais fendu d'un commentaire hautement spirituel, avec de l'humour, de l'amour, de l'émotion mais ce con je sais pas où il a fui. donc pour résumer ma précédente prose ; il n'est pas possible chère Sonia de te fendre de tels articles quand certain doivent dormir tôt et pour ce faire sont obligé d'avoir recours au poison de l'industrie pharmaceutique, bref, voilà que ce soir je prends mon cacheton et que je me dit, tiens si je prenais des nouvelles de cette chère Sonia. Et là c'est le drame, article, poignant, drôle, tu me fais rire, pleurer, éprouver de la fierté pour quelqu'un que je connais même pas; et j'ai plus envie de dormir...

Docteur? Est ce normal qu'après 5 ans à lire la vie 2.0 de l'auteure de ce merveilleux blog d'avoir l'impression de la connaître, de se dire à chaque passage à Paris, ce serait bien d'aller boire un verre ensemble, ou 2, ou 3, d'avoir l'impression d'être amie avec cette charmante demoiselle (oui oui à 40 ans on peut être encore une demoiselle, moi d'ailleurs à bientôt 42 et 5 enfants j'en suis toujours une). Tout ça pour te dire que je t'aime, (pas d'inquiétude je suis mariée et comblée), que j'admire ta persévérance et ta performance, A quand le marathon des millefeuilleuses? Continue comme ça et je vais finir par m'y mettre.
Et puis tu étais destinée à faire le marathon, c 'est vrai, regarde, de tous les blogs que je suivais depuis 5 ans, combien sont restés actifs? sur 7 ou 8, il ne reste plus que toi, tu vois... c'est le destin

sur ce... je vais tenter le remède naturel d'Emmanuel Barré... la branche en chêne.
plein de bisous pour notre marathonienne préféréé

Écrit par : ditbeaucoupdeconneriemaiscestlafautedescachetons | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est parce que les commentaires sont en attente de modération (à cause des Spams publicitaires).
Je bois un verre avec toi quand tu veux !

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

= Mode méchant con =
42 km à pieds.
C'était bien la peine d'inventer la voiture.

= Mode normal =
(Non, il n'y a pas de temps d'attente, on est bien passé en mode normal)
(Non plus, ce n'est pas en panne)

37km et tu souris dans la photo.
Il y a la classe, il y a la grande classe, il y a la classe Sonia.
Si tu te demandes ce qu'est la classe Sonia, voilà : tu arrives à nous faire péter de fierté pour quelque chose qu'on n'a pas fait. Fédérer, c'est un talent magique.

Écrit par : Choupinet | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Souviens-toi de ce mail que tu m'avais envoyé... Je te l'avais dit... (pas pour la classe, hein, mais pour tout le reste...).

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Je me disais bien que tu nous cachais un truc ces derniers temps ! En tout cas félicitations, tu biches grave !
Je vais chercher un fromage maintenant

Écrit par : Dd | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ça va devenir le nouveau mot sur ce Blog (après la fameuse "Compote") !

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Malin de nous faire tous pleurer comme ça. Bravo, j'admire.

Écrit par : Alain Rmg | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est pas souvent, ne m'en voulez pas... :)

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Je pense que j'ai rarement eu autant de frissons en lisant un article...
Félicitations, je pense ne l'avoir jamais dit aussi sincèrement.

Écrit par : Céline | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Sincèrement aussi : Merci du fond du cœur...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Ouch... Me faire pleurer de bon matin comme ça... D'émotion si belle... C'est un bien bien joli cadeau. Merci merci merci d'avoir partagé ce moment avec nous.
Et félicitations. La douleur est temporaire mais la fierté est éternelle : je garde ça dans un coin de ma tête, j'aime trop cette vérité.
Merci merci encore :)

Écrit par : marynette | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est chouette comme Mantra, hein ? C'est une phrase pêchée sur les pancartes ;)

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Comme beaucoup ici, je me doutais que tu le ferais ce marathon! Une intuition : Tu sembles assez barge pour ça !
(ce dont on a eu confirmation)

En tout cas, cela force l'admiration, voire le respect, chère Sonia... et une petite larme à la lecture de ce billet (à cause d'une poussière dans l’œil, sans doute)
Du coup, mon semi à venir me parait tout petit, comparé à ce Graal.

Félicitations !!

Écrit par : onzo | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

N'oublie pas que j'ai commencé par un 10km... C'était pas loin avant de me jeter dans le grand bain...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Hey hey ! Je savais que tu courrerais là-bas ! Tu pouvais pas t'en empêcher !

J'ai attendu ton billet avec impatience :) Félicitations ! Même j'ai dit à ma maman qui a regardé en direct à la télé que ma bloggeuse mode elle courrait dedans. Moi j'ai marché. Je dois pas être loin des 25 km poussette. Et j'ai remis ça lundi en plus.

J'aime bien les panneaux :D

Écrit par : Ceres | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Mais c'est vachement bien la marche longue !

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Quel récit super émouvant ! Merci d'avoir partagé cette aventure ici et surtout bravo !! C'est génial, félicitations ! J'étais toute émue en te lisant !

Écrit par : Mme Sur Mon Nuage | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Un énorme Merci...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Salut Sonia, en partie grâce à ton blog, j'ai eu la motivation nécessaire pour me mettre au running... déjà pour ça je t'en suis reconnaissante !
Cet article est (un peu comme tous les autres) source de coolitude (oui oui) et surtout surtout.... il est là, je le lis ce matin après un entrainement dégoutantdégoulassepasbeaudutout hier soir. Et ça m'émeut. Je ne me rends pas compte de la douleur et de la joie qui a suivi qui ont du t'écraser, en tout cas, j'ai eu les larmes aux yeux de lire ça!
Félicitations championne !

Écrit par : Céline | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Si tu savais le nombre d'entraînements dégueus que j'ai pu faire. En rentrant, j'avais envie de me coller des claques, tellement j'avais fait de la merde...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Sonia,je suis plus que Fière de toi!c'est pas toute le monde que peux finir un marathon!et en lisant ton historia ça m'a donner envie de pleurer d'émotions!!!un jour peut être ça serait moi et je veux absolument que tu fasse partie de ce moment avec moi!j'espere te revoir très vite comme ça tu me raconte toutttttt!!!
YOU ROCKKKKKKKKKKKK
Biggggggg kisssssses
PROUD OF YOU DARLING!!!!!

Écrit par : Ana carolina | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

J'étais trop contente de te voir dans le Bois !
T'étais si belle avec tes jolies bouclettes, toute fraîche (pas comme moi...).
Un jour tu le feras, tu en as toutes les capacités. Regarde comme ton Semi-Marathon s'est bien passé ;)
Next step !!! Et promis : ensemble !
On se voit quand tu veux :)))

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Grande réussite ! J'ai beaucoup d'admiration pour ce marathon. Ta maman a raison d'être fière de toi... et on partage en te lisant toute l'émotion du moment... Bravo !

Écrit par : Giovanna | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Mille mercis Giovanna, ça me va droit au cœur ce que tu écris...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Un grand bravo!
Passer des croustibats et talons hauts au mode Warrior en baskets. chapeau bas.
Je crois que même Cousin Mimine doit être sans voix!
j'ai commencé à courir il y a un peu plus d'un an et je suis loin d'arriver à ce niveau...entre les gosses, le boulot et le délicat problème des cheveux après la course j'avoue ne courir que 10km par semaine.
Encore toutes mes félicitations!

Écrit par : soeurette | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Fais à ton rythme et tout doucement, tu verras, ça viendra... Et c'est déjà très bien ce que tu fais !

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Merci, j'ai pleuré.
Toutes mes félicitations, c'est incroyable !

Écrit par : Mélissa | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je n'en reviens toujours pas d'avoir été capable de faire un truc pareil...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

C'est vrai, plein de gens le disent dans les commentaires, mais c'est dingue comment on peut être fiers en te lisant d'un exploit qui n'est pas le nôtre! Je suis fière de Cerise et de toi, fière de votre engagement, fière pour l'association que vous défendez, bravo, BRAVO!!!!!

Sinon, une petite question: comment ça se fait que Spike et son chinois, qui courent depuis 1 mois, fassent 9 bornes??? (t'as vu je suis hyper forte en calcul) Ils étaient sportifs de métier? Parce qu'en un mois et demie, je suis arrivée à 4km, voire une fois à 5, et j'en bave des ronds de chapeaux... 9, c'est déjà énorme, comme distance...

Écrit par : Mioka | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je sais pas. Elle s'est prise de passion pour la Course à Pied et elle adore ça.
Je pense qu'elle a un don, car en plus : elle court très bien et de façon constante. Ça ne s'explique pas. Elle s'est même inscrite à une Course Officielle de 15km en Juin avec moi.
Rien ne pouvait me faire plus plaisir, car tout comme moi : niveau Sport, elle vient du néant absolu.

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Toutes mes félicitations!! Ton récit m'a collé les larmes aux yeux, c'est beau de voir un tel dépassement de soi et de prouver que oui on peut y arriver!!!

Encore bravo à toi et tous les coureurs!

Écrit par : lili | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Gros respect pour la Plaquette et le Globule Blanc qui sont arrivés à cloche-pied.
Je posterai une photo.

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

BRAVO SONIA!! Quel courage!! Je suis admirative Et quel magnifique article. J'ai les larmes aux yeux. Encore Bravo!

Écrit par : Nad | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et ben je ne pensais pas vous mettre dans cet état en écrivant ça...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

ouf, je ne mets plus de mascara depuis longtemps et mon collègue est parti déjeuner...
le mouchoir a la main, les lunettes embuées...
bravo Sonia...

Écrit par : telma | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Le fromage à la main, tu veux dire ?

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Je suis toute émue et les yeux plein de larmes. Ca aurait pu être le simple récit d'un coureur de marathon. Mais non, c'est le récit d'une femme formidable avec un coeur immense, qui court un marathon pour la 1ère fois, en se rajoutant un objectif magnifique : courir pour une association !
Bravo Sonia ! On ne se connait pas, mais si tu savais tout ce que ces chroniques ont fait pour moi ! Un grand merci d'être qui tu es !

Écrit par : Fanny | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Mais putain, comme je suis touchée par ce que vous écrivez (j'en deviens vulgaire).

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

J'ai pleuré, merci pour ton récit, c'est si beau, ça donne tant de courage et d'espoir, merci !

Écrit par : Béa | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Il ne tient qu'à vous de le faire aussi... je dis ça, je ne dis rien...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

C'est un très beau récit, j'ai pleuré comme une nouille devant mon écran... Ca donne vraiment envie de se mettre à courir en tout cas, je suis pleine d'admiration pour tous ceux qui arrivent à se dépasser de cette façon. Félicitations !

Écrit par : Lilou | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et pourquoi que tu n'y mettrais pas aussi, hein ?

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Chère Sonia, je suis très très heureuse pour toi... et quel magnifique sourire à l'arrivée!

Merci de partager ce moment d'intense bonheur avec autant d'humilité, de générosité et d'humour comme tu le fais toujours;) Tu es une grande Dame!
Des bises

Écrit par : lydiane | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ce commentaire me fait immensément plaisir ma chère Lydiane !
T'as vu comme je suis cachottière ? Je ne t'ai rien dit avant...
En vrai : j'étais morte de trouille.

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Bravo bravo et encore bravo Sonia ou plutôt Madame la marathonienne.
Sincèrement félicitations ton histoire est très belle et porteuse d'espoir pour toutes celles et ceux qui ne se sentent pas forcément une âme de sportif aguerri MERCI de partager toutes ses émotions avec nous.

Écrit par : Lucénie | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est parce que tout le monde a la ressource nécessaire de le faire également ;)

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

J'en ai ras le bol de ton blog depuis qu'il y a plus de course que de make up, c'est ce que je me disais depuis des mois... mais aujourd'hui tu m'as fait monter des larmes!

Bravo! tu es une ouinneuze! ;)

Écrit par : poupoule | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Hé hé, je savais que j'allais arriver à vous faire penser ça un jour :)))

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Je suis un jeune runner, blessé en ce moment, qui rêve de mettre en pratique le slogan de Zatopek.
Mais grâce à ton CR j'ai l'impression d'avoir déjà fait la moitié de mon rêve.
Merci de nous avoir raconté de cette manière ta réussite.
Bravo... Et OUI tu es maintenant... Une Marathonienne ;-) !

Écrit par : El Bourda | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je te souhaite de te remettre au plus de ta blessure. Toi aussi tu vivras cet instant magique un jour.

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

J'ai pleuré aussi... j'étais SURE que tu le ferais aussi ce marathon de Paris. Je l'ai regardé à la télé et j'ai pensé à toi "je suis sûre qu'elle n'est pas devant sa télé". Pourtant on ne se connait pas, je suis juste une lectrice assidue qui n'a jamais osé poster... en tout cas bravo c'est tellement impressionnant ce que tu fais! Tu es mon modèle depuis quelques mois, j'avance à pas de souris. un jour peut-être...

Écrit par : Alexandra | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Petit à petit, comme on dit...
Bienvenue pour ce premier commentaire !

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

BRAVO MA BELLE ! tu m'as fait pleurer dis donc

Écrit par : sasa | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Hey, t'es là toi ???
Énormes bisous !
Ça fait longtemps depuis ce verre ensemble au Park Hyatt de Tokyo. Soupir...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Chapeau bas !!!!
Je te lis depuis longtemps déjà... j'ai souvent été amusée ou interpellée par tes billets... aujourd'hui, je suis (très) émue et (très) fière (éprouver de la fierté par procuration, je savais même pas que c'était possible) !!!
Le champs des possibles est vaste... on a parfois tendance à l'oublier... merci de me (nous) le rappeler !!!

Écrit par : kalloos | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Mais c'est incroyable ce que vous dites. J'hallucine... Qu'est-ce que ça me bouleverse. Je n'ai pas de mots pour vous exprimer ma gratitude...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Merci pour ce beau récit qui m'a mis les larmes aux yeux!!!!!! L'émotion que tu as ressentie est ultra communicative
J'ai fait mon 1er semi marathon il y a 3 semaines......et tenter un marathon me titille, mais me fout une grosse frousse aussi. Ton exemple est super encourageant et me donne encore plus envie: peut-être l'an prochain?
Merci et surtout BRAVO

Écrit par : christine | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Franchement, ya qu'un pas :)))
Enfin, le double du pas...
Mais si je l'ai fait, c'est que tu peux le faire aussi, non ?

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

J'en étais sûre ! J'étais sûre que tu allais faire le Marathon de Paris. Pas de nouvelle depuis le 19 mars c'était pas normal.

Je me suis dit p… cette p… elle prépare le marathon de Paris et en plus je suis sûre qu'elle va y arriver et moi je rêve de le faire et je me dis que je ne peux pas.

Parce que je suis en surpoids.
Parce que je ne sais pas bien courir.
Parce que je n'ai pas le temps de m'entraîner.

Mais j'en rêve et mon rêve tu l'as réalisé et tu nous en as fait profiter. Alors malgré tous les noms d'oiseaux que je veux te balancer pour m'avoir piquer MON rêve je te dis : bravo, chapeau bas, respect.
Tu peux faire le paon jusqu'à la fin de tes jours y'a d'la matière.

Écrit par : Magali | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Qu'est-ce qui t'empêche de réaliser ton rêve ?
Moi aussi j'étais en surpoids. Moi aussi je manquais de temps. Moi aussi je ne savais pas bien courir.
Ya 1 an, j'étais (comme tous les ans) devant ma télé en train de regarder les Marathoniens à la télé (et aussi en bas de chez moi), en pensant : franchement, comment ils font ? Ils sont dingues.
On m'aurait dit : "Sonia, l'an prochain tu seras avec eux". Jamais je n'y aurais cru. Même dans mes rêves les plus fous.
Tes rêves : il ne tient qu'à TOI de les réaliser.

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Bravo!! J'étais sûre de trouver un billet sur le sujet! Je suis pas déçue!! Tu m'as tirée des larmes d'émotion!!
Moi aussi je veux vivre ça!! Je mettrais le temps, mais je le ferai!
Merci pour ce partage.

Écrit par : Coureuse du dimanche (et aussi des autres jours^^) | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Prends tout ton temps : tu le feras...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Bravo Sonia !
Premier commentaire de ma part bien que je suive ton site depuis longtemps.
Dimanche, j'ai suivi la progression de mon marathonien de chéri qui l'a terminé en à peu près 3h39. Pourquoi à peu près ? Parce qu'il est non voyant et que les handisports ne sont pas officiellement chronométrés (j'ai appris ça avec stupeur dimanche). Ils ont bien la puce sur leurs dossards mais le système n'est pas déclenché au départ (il l'est uniquement au moment où les élites partent). Du coup, à l'arrivée, sa puce est bien détectée et on ajoutera à son temps les 10 minutes d'avance du départ des handi par rapport au départ des élites... consternant ! Et encore plus quand on sait que les résultats ne sont toujours pas en ligne (c'est vrai qu'il est difficile d'ajouter 10 minutes à un chronomètre pour une vingtaine de personnes...)
Mais peu importe ! Toute personne terminant un marathon mérite un respect éternel.
Bravo, bravo, bravo !
Suivre cet évènement parmi les supporters m'a donné une pêche d'enfer. Je m'entraine, je m'entraine et qui sait si un jour nous ne nous croiserons pas lors d'une course ?

Mille-feuille et course à pied : Sonia, tu as changé ma vie !

Écrit par : Ravelle | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est lamentable ce que tu racontes...
Tu veux que je te dise un truc ? A.S.O. a refusé de laisser partir la maman de Thomas dans le Sas Handisport. Le prétexte : la joélette peut gêner. Gêner quoi je te le demande ???
Résultat, ils ont été relégués dans le Sas 4h30 (alors qu'il n'y avait que des Hulks pour la manipuler). Sas où ils ont plus certainement gêné les Coureurs.
Mais ils l'ont fait quand même, et ton mari aussi !
Comme tu dis : c'est bien là le plus important.
Et oui : j'espère avoir le plaisir de te croiser un jour ;)

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Félicitations !
Ton article est magnifique (moi aussi j'en ai pleuré !)

Écrit par : Adis | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et ben dis donc, qu'est-ce que vous êtes émotifs ;)

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Séquence émotion. Je n'ai plus pu me retenir de pleurer au mot de Mouche, encore moins à ta photo d'arrivée !
Un grand bravo pour cet exploit :)

Écrit par : Sandra | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je vais poster d'autres photos dès que j'aurai celle de l'Association ;)

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Que d émotions en lisant ce texte j ai jamais fait de marathon et la tu m as donné l envie.bravo a toi .sportivement

Écrit par : Céline | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et bien fais-le ;) Allez, relève le défi. Tu as 1 an tout rond devant toi pour t'y préparer :)))

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

BRAVO BRAVO BRAVO!!!!! un rêve....une marathon....wwoooooowwwww!!!

Écrit par : zaida | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Un rêve que tout le monde peut réaliser !

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Putain tu l'as fait !
Bravo, merci.
Bon ça fait pas encore effet toute la graisse huileuse que t'as perdue vu que là... "IL" a dû être hospitalisé depuis deux jours...
mais bon,
tu l'as fait putain !

Écrit par : Pascale | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ouais putain, et avec le mot de ton mec enveloppé dans une feuille plastique pour pas qu'il prenne l'eau, à cause que mon nichon collait !
Chuis toute éraflée et ça brûle, mais c'est pas grave.
PS : si si, ça va marcher, je le sais...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Et je suis pas une pétasse putain !

Écrit par : Pascale | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Attention. On a réveillé Pascale (et je sais pas si elle a pris ses gouttes).

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

et putain, tu peux pas les calmer les pleureuses là !

c'est que de la joie tout ça bordelacu.

Écrit par : Pascale | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ce sont des larmes de bonheur, ma grosse...

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Nan...elle à pas l'air j'crois bien.

Écrit par : salima | mardi, 08 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Atta, elle est pas encore parti commenter les commentaires des autres...
Pour l'instant, elle a l'air calme.

Écrit par : SONIA | mardi, 08 avril 2014

Bravo.
Ca force le respect !
Et c'est pour des gens comme toi que nous prenons plaisir à faire de la musique sur le parcours (cette année, au km 38.7, juste après le panneau 24 Miles, après la petite montée coupe jarret, dans le bois de Boulogne).

Écrit par : @vmovillois | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est vous qui chantiez du David Bowie ???
En tous cas, je dis RESPECT aussi aux Groupes de Musique du Parcours. Qu'est-ce que c'était bien !!!
Merci merci merci, qu'est-ce que ça pouvait encourager :)))

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

Rebel Rebel est effectivement à notre répertoire :-)
(Je ne suis pas sûr d'utiliser la bonne méthode pour répondre...)

Écrit par : @ vmovillois | mercredi, 09 avril 2014

Si, tu as tout à fait cliqué au bon endroit !
Alors : juste MERCI. La chanson de David Bowie est tombée exactement au moment où il fallait.
Respect.

Écrit par : SONIA | jeudi, 10 avril 2014

Je ne vais pas faire dans l'originalité, mais moi aussi j'ai versé ma petite larme. ^^
Bravo à toi. Pour le marathon et pour ce récit. Et merci aussi, surtout.

Écrit par : Carole | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est moi qui te remercie pour ce commentaire...

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

Je ne suis pas étonnée que tu l'aies fait car j'ai toujours cru en toi, et tu vas toujours au bout de toi meme mais un marathon il y a la volonté certes mais les jambes doivent suivre et ça, le mur et tout... alors RESPECT total !!!!
Tu l'as fait ! toi au début du blog disait "jamais de sport" "jamais courir" jamais jamais.... Quel parcours de folie que le tiens

Je suis en admiration je l'avoue

Des bisous

Écrit par : zaza | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ya que les abrutis qui ne changent pas d'avis ;)
Vraiment, je vous le conseille : il faut vivre ce moment incroyable au moins une fois dans sa vie...

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

Une éternité que je n'étais pas venu suivre ces aventures, besoin de recul face aux epreuves de la vie, je te quitte n'aimant pas particulièrement le sport (mais ça c'était avant) je te retrouve marathonienne... et en plus pour une cause qui me parle au plus haut point... Chapeau bas madame...
Val, maman d'Aymeric

Écrit par : val | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'était également pour Aymeric... Je t'embrasse très fort. Merci...

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

Bonjour Sonia,

Je ne serais qu'une de plus, je ne vous connais pas personnellement bien que je vous lise régulièrement et bien vous m'avez fait pleurer devant mon ordinateur, j'ai beaucoup aimé votre article. bravo à vous, je vous admire pour vos efforts, votre endurance et votre parcours. (un an bordel!!)
Merci pour vos articles et celui-là en particulier.

Écrit par : Mélane | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je t'en prie, il était très important pour moi de partager ça avec vous... Pour pas mal de raisons...

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

J'en étais SÛRE !
Quand j'ai entendu parler du marathon de Paris à la radio, je me suis dit : " La Sonia, elle va le faire".
C'est génial !
T'es complètement barge ;-)
Bravo !

Écrit par : Neferourê | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est marrant, plein de gens ont pensé la même chose (et pourtant, je ne l'avais pas dit en public :) ).

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

J'en étais sûre. Je l'avais senti. Je savais aussi que tu n'en parlerais pas. A la fin du récit, après avoir regardé la vidéo, je me retrouve avec les larmes aux yeux.
Les mots sont plats, surtout derrière un écran, mais sache que tu es magnifique.

Écrit par : GUS | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Elle est chouette la Vidéo avec Super-Chantal, hein ?
Au Rond-Point de la Porte Dauphine, Thomas, son fils, attendait la Joélette (car il est en béquilles vu qu'il a eu un accident de moto il y a 15 jours). Ils ont fait les 195 derniers mètres en marchant main dans la main jusqu'à l'arrivée. C'était fantastique.

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

waouh merde !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
d'abord, me faire pleurer à 16H30 devant mon PC au taff avant que je parte à la poste, je te dis pas merci madame !!! ton récit c'était un peu comme un film, ça montait crescendo et l'émotion en même temps.

BRAVO, BRAVO t'es une killeuse, un peu barrée mais quelle volonté pfff une qualité qui ne me caractérise absolument pas. Je déteste courir en plus lol pourtant ça me ferait pas de mal.

BRAVO pour le dépassement de toi, BRAVO pour l'exploit et le geste avec l'assoc'.

Et en plus sur les photos tu es magnifique, souriante.... bon à la fin je sais pas mais on s'en tape lol

des bisous et bonne continuation

Écrit par : marie74 | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ben à la fin, c'était pas vraiment reluisant :)
Heureusement que sur la photo d'arrivée prise par ma maman, je me cache le visage...

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

J'ai failli regarder le marathon pis je me suis dit "nan, y'a même pô Sonia, laisse tomber." Si j'avais su... D'habitude, je pleure de rire en te lisant mais là, ça a été des larmes d'émotion. On cherche ou on trouve tous un jour une raison de se battre, d'avancer, une bonne cause qui en vaille la peine. C'est chose faite pour toi, bravo à toi, bravo à cette association et continue comme ça :-) !!!

Écrit par : Pascaline | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et on continue, on continue, pour faire encore mieux...

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

Ouaouh ! La grande classe !

Ca donne gravement envie tout ça ! Quand on part du stade "la fille sur le banc" comme moi, savoir que toi qui es partie du même point (d'après ce que j'ai compris) en 1 an t'as réussi à faire ça tu peux pas savoir comment ça motive !

Un nouvel objectif de fixé : un jour, moi a

Écrit par : Constance | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Et bien tu as 1 an à partir de maintenant :)
(oui, tu peux y arriver, j'en suis la preuve vivante)

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

Je suis totalement en admiration. A tel point que ça me donne envie de courir..... pourtant, je déteste ça et je ne m'en sens absolument pas capable....
Tu es vraiment une warrior !!!!! Bravo !!!!!!

Écrit par : mariegrimoires | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Tente, tu vas voir que c'est tout à fait possible...

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

Merci pour l'émotion Sonia... je te suis depuis mes 17 ans, je crois (voire avant... depuis les tout tout débuts du blog !) et je te trouve admirable en tous points. Ton humanité transparaît à travers ce blog et je pense que c'est ce qui fédère les lecteurs derrière toi, au point que nous ayons tous pressenti que tu allais courir ce marathon !
Merci pour l'exemple que tu représentes. Dans mon entourage familial, les exemples ou incitations au dépassement de soi sont quasi absents, alors te voir, qui depuis des années disait n'être pas sportive, après avoir vaincu un crabe, te mettre à courir un marathon en moins d'un an. Wow, quel magnifique inspiration. Ca serait donc vrai : à cœur vaillant, rien d'impossible ! J'ai depuis quelques années dans un coin de ma tête le projet de courir un semi marathon, et je me suis fixé l'âge de 25 ans comme limite pour accomplir cet "exploit" (à mon échelle d'ancienne fille boulotte toujours dispensée de sport). Je traînasse, rapport au fait que je n'ai pas encore 23 ans, maiiiiiis. Tu me donnes sacrément envie !
Quel exemple bon sang, quel exemple !

Écrit par : Aniram | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Alors hop hop hop, tu peut commencer à t'y mettre maintenant !
(merci pour ta fidélité)

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

Le 300 ème comm il est pour mooooooi!!!!!! Bravo un exploit et c'est pas fini. On se souviendra du 7 avril!!

Écrit par : salima | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Le 6 Avril tu veux dire ? :)

Écrit par : SONIA | mercredi, 09 avril 2014

Oups. Quelle gourde..oui le 6 avril!! Bien sûr

Écrit par : salima | mercredi, 09 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Pô grave :)

Écrit par : SONIA | jeudi, 10 avril 2014

Je n'avais encore jamais commenté un de tes posts bien que je les suive religieusement, mais je fais une exception pour celui-ci : étant du genre à souffler comme un boeuf après 5 pauvres minutes de course et à être fière de moi quand j'arrive à traîner ma graisse et mon asthme sur 5km en 1h, j'ai suivi avec un grand intérêt ta progression en matière de course à pieds que j'ai trouvée extrêmement encourageante ("grâce à Sonia, un jour j'arriverai à courir comme une gazelle et pas comme une éléphante qui s'est mangé une écharde dans le derrière"), mais ce final est une belle apothéose !

Ton texte décrit magnifiquement la peur, le stress, les sensations et les émotions qui émaillent cette épreuve mythique, et me fait enfin comprendre pourquoi les gens s'infligent ce genre de souffrance ! ;p
J'ai une amie qui a couru également ce marathon, et bien qu'admirative, je ne savais pas exactement ce que cela représentait, je n'ai pas pu être là pour la soutenir... Comme je le regrette !

Mais du coup, ça me donne aussi envie de me dépasser, envie d'être fière de moi, d'accomplir quelque chose de grand... Et pour tout ça, merci Sonia, et encore bravo !!

Écrit par : Soy | jeudi, 10 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Si ton amie le refait, je suis certaine que tu seras à l'arrivée pour la soutenir... C'est tout ce qui compte.
Et qui sait ? Peut-être que tu participeras à la course ?

Écrit par : SONIA | jeudi, 10 avril 2014

Juste RESPECT !
Et une grande envie de me mettre à courir ... un peu ... pour commencer.

Écrit par : céline | jeudi, 10 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Alors fais-le. C'est le meilleur conseil que je puisse humblement me permettre de te donner...

Écrit par : SONIA | jeudi, 10 avril 2014

Sonia....que dire ?
BRA-VO ! Bravo, bravo, bravo
Je me souviens de tes premiers posts sur la CAP, tu disais que tu ne voulais pas faire de course et je t'avais dit que tu y viendrais peut être et que même un marathon pourquoi pas. Et t'y voilà ! Et toute pomponnée avec ça !
Ton billet est très émouvant, j'ai les larmes qui coulent toutes seules...
L'arrivée d'un premier marathon reste un vrai événement. Un truc que personne ne pourra jamais te retirer, une immense émotion mêlée de fierté. Après ça, on se dit que rien n'est impossible.
Bravo Sonia

Écrit par : Apprentie pâtissière | jeudi, 10 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Jamais dans mes rêves les plus fous, je n'aurais pu oser imaginer poster un jour ce billet.
Tu as raison pour ta dernière phrase. Je ne peux même pas décrire ce que j'ai ressenti en franchissant la ligne d'arrivée. Jamais je n'ai vécu une telle émotion de toute ma vie.
C'est sûrement l'un des instants les plus beaux de toute mon existence. Il y aura un avant et un après Marathon.
Cette distance mythique, cette course, ça me paraissait inaccessible et réservé à seulement certaines personnes au monde.
A présent : je fais partie du cercle...

Écrit par : SONIA | jeudi, 10 avril 2014

Tout à été dit, tu peux être fière de toi Moi je le suis
Gros bisous C'était le billet émotion merci du partage
Félicitation

Écrit par : Maria | jeudi, 10 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup Maria !

Écrit par : SONIA | jeudi, 10 avril 2014

Bravo Sonia et merci d'avoir partagé ce récit avec nous, j'ai pleuré, souri et crispé mes muscles en te lisant (dans le désordre). Ca ne m'a pas donné envie de me remettre à courir mais ça m'a donnée envie de me lancer des défis!

Écrit par : Nine | jeudi, 10 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Il ne tient qu'à toi de les accomplir ! Tu verras comme tu seras contente de toi...

Écrit par : SONIA | jeudi, 10 avril 2014

Bravo ! Pinaise, t'es passée de "Je cours un peu le soir" à "Je fais le marathon de Paris" en 1 an. T'es dingue, sûrement, mais je suis quand même admirative ! Et bravo à tous les bénévoles de cette belle association, au passage !

Écrit par : Nadège | jeudi, 10 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Oui, courir pour l'Asso, c'est finalement ce qui me donne le plus de fierté...

Écrit par : SONIA | jeudi, 10 avril 2014

J'ai vécu les mêmes sensations lors de l'ascension du Kilimandjaro cet été : doute, envie de vomir la veille, "j'me fous du paysage, j'me concentre sur mon objectif etc" et puis l'arrivée, les pleurs, la satisfaction de l'avoir fait, beaucoup de fierté et le sentiment d'avoir ce secret "moi, j'ai monté le Kilimandjaro" et de ne plus être tout à fait la même...

Et je veux revivre ça, alors aujourd'hui, tu m'as décidée, je veux courir un marathon !!

Ce "témoignage" est magnifique et m'a énormément émue, bravo, non je veux dire vraiment, BRAVO !

Hélène

Écrit par : helene | vendredi, 11 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Mais tu as mis combien d'heures pour arriver là-haut ? C'est énorme en tous cas, gros respect !
Quelle sensation de plénitude tu as du ressentir, une fois arrivée... Magnifique.

Écrit par : SONIA | samedi, 12 avril 2014

L'ascension se fait sur plusieurs jours mais c'est la marche vers le sommet qui compte vraiment, en tout ce jour là il faut marcher environs 15h-16h, c'est fatiguant mais pas très difficile, tout se passe dans la tête ! (la douleur est temporaire mais la fierté est éternelle non? et les souvenirs aussi !)

Écrit par : helene | samedi, 12 avril 2014

"érafle-toi maintenant, vante-toi pour toujours" :)

Écrit par : SONIA | samedi, 12 avril 2014

J'étais venue chercher des idées pour moutonner et dilapider mon salaire, j'ai les larmes aux yeux.

Faut dire qu'il y a deux mois je pensais que la course était définitivement derrière moi, vestige des années lycée, que j'ai des amis sportifs et contagieux et que après-demain je cours la Color Run (cinq petits kilomètres... qui me semblent insurmontables...)

Écrit par : Juwai | vendredi, 11 avril 2014

Répondre à ce commentaire

J'y serai aussi !

Écrit par : SONIA | samedi, 12 avril 2014

Oh la la, c'est ton plus beau billet Sonia!!
Je ne cours pas, depuis neuf mois je suis tout juste foutue de mener une vie normale. Là, tu me fais rêver. C'est surréaliste ce que tu as fait. Je n'ai pas lu tous les com, mais je voulais t'écrire bravo comme les autres lectrices,tout simplement. Cela doit tout bouger dedans , dehors.

Écrit par : bobette | vendredi, 11 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Ça chamboule tout, depuis Dimanche je ne touche plus terre.
Et oui, tu as tout dit : c'est le billet dont je suis le plus fière... Merci...

Écrit par : SONIA | samedi, 12 avril 2014

1er commentaire sur ton blog que je suis depuis longtemps.
Je chiale ma race de grosse feignasse !
C'est magnifique ce que tu as fait et ce que tous ces coureurs ont fait...Tellement de générosité, de partage, d'amour.
Merci, ça fait du bien.

Écrit par : Feignasse power | vendredi, 11 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Sois la bienvenue ici, et merci infiniment pour ce premier commentaire...

Écrit par : SONIA | samedi, 12 avril 2014

Bien bien ben, noté sur la liste des choses à faire avant de mourir. Bravo Sonia, tu encourages toute une tranche de population persuadée qu'un coureur court forcément depuis toujours, qu'on a sa "case" et qu'on n'en déroge pas. Merci à toi, continue de te faire plaisir et de te (re)découvrir chaque jour.

Écrit par : Nelly | samedi, 12 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Voici donc la preuve que même sans être génétiquement un Hulk, à force d'entraînements, de persévérance, et surtout beaucoup de mental : tout est possible !
Je te souhaite de vivre au moins une fois dans ta vie cet instant très fort... Personne ne pourra jamais t'enlever ça. Ça n'appartiendra qu'à TOI et pour toujours.

Écrit par : SONIA | samedi, 12 avril 2014

Bravo a toi, vraiment en larme en lisant ce parcours. Quel courage, je suis fière de toi et en plus le 6 avril c'est mon anniversaire :)


Je le ferai l'an prochain et j'espère te croiser. Maintenant, il faut que j'arrive a courir 1 km.

Juste une question, quels sont les changements que t'as pu observer sur ton corps, est il plus affiné, plus musclé, tes jambes/cuisses sont ils plus fines ou sont ils musclés? Et niveau poids? (une raison de plus pour me motiver)

Je suis toute en admiration de ta personne, chapeau Brave lady :)

Écrit par : Linda | samedi, 12 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Commence par courir 1km, et après : tu feras comme dit Monsieur Zatopek (c'est tout ce que je te souhaite).
On commence toujours par essayer de courir 1 kilomètre (tout les coureurs ont débuté un jour).
Les changements sur le corps ? Affinement des jambes (plus de gras de genou), bras qui se dessinent (fin des ailes de chauve-souris). Quant au poids, j'en sais trop rien, je n'ai pas de balance, mais je crois que c'est entre 15 & 20kgs en moins depuis 1 an (en ne changeant pas grand chose à mon alimentation). Mais surtout : 4 tailles de vêtements envolées !

Écrit par : SONIA | samedi, 12 avril 2014

J'ai pleuré aussi, c un très bel exploit, merci d'avoir partagé ça avec nous, bravo Sonia, je te hug très fort si tu le permet, gros bisous . Magalie

Écrit par : brebisdeprincesrisborough | samedi, 12 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Bien sûr que je te le permets (c'est même un honneur). Du coup : j'te hug en retour, tiens :)))

Écrit par : SONIA | samedi, 12 avril 2014

...que d'émotion!! Merci pour ce beau partage!!
Je ne sais pas ce qui m'émeut le plus...! Le récit ( je ne sais pas comment tu peux te souvenir de tous ces details!), le geste solidaire et fédérateur pour des enfants malades? La solidarité des marathoniens? La ligne d'arrivée et l'émotion vécue? Les retrouvailles avec ta maman et la fierté qu'elle à éprouvée? Le dépassement de soi....je crois que c'est TOUT à la fois!
Ton récit est sublime...MERCI et BRAVO!!!

Écrit par : Namawa | dimanche, 13 avril 2014

Répondre à ce commentaire

J'ai certainement oublié plein de choses dans ce récit.
Impression d'avoir été enfermée dans une bulle pendant 5h40 (surtout à la fin où c'est devenu le brouillard total).
Mais tu as raison : mon premier Marathon était tout un mélange de ce que tu décris... Ça reste gravé à vie dans ma mémoire comme l'un des moments les plus forts de mon existence.
Il y aura un avant et un après ce 6 Avril...
(ton commentaire est magnifique)

Écrit par : SONIA | dimanche, 13 avril 2014

Je scrute toujours ton blog en mode sous-marin, mais là je dois sortir de mon mutisme et te féliciter. Le marathon c'est un truc de dingue surtout si comme tu le dis tu ne courrais pas il y a encore un an. Mes poumons de fumeuses ne m'autorisent même pas à tenir plus de 10 minutes sans avoir l'impression que je vais m'etouffer.
J'en profite également pour te dire que te lire est un énorme plaisir, je dévore d'une traite tes articles même les plus longs (surtout les plus longs :), le ton est sans prise de tête, et vraiment drôle. Grâce à toi j'ai appris beaucoup sur ma peau et c'est notamment grâce à ton blog que je me suis lancée dans le millefeuille, qui d'ailleurs est une réussite pour ma peau sensible et légèrement couperosée. Et pourtant, au début j'ai bien failli laisser ton blog de côté car les produits dont tu parles sont le plus souvent trop cher pour moi, et j'ai failli faire le raccourci : pas du même milieu : je zappe. Les produits ne sont peut être pas pour moi mais tes conseils le sont. et puis quand j'ai un coup de mou, je lis un de tes articles comme par exemple ceux sur ton fameux cousin et tu me mets le sourire. J'avais également adoré celui sur l'arrêt de la clope et l'acupuncture version hard !!!
Bonne continuation à toi et au plaisir de te lire encore et encore.

Écrit par : Claire Fée-licieuse | dimanche, 13 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup !
Et je parle de produits pas chers sur ce Blog ;)
PS : je suis fumeuse aussi, ça ne m'a pas empêché de les courir ces 42,195km...

Écrit par : SONIA | dimanche, 13 avril 2014

Bonjour Sonia,
Je viens de temps en temps lire tes billets avec plaisir...
Il me semble n'avoir jamais posté un commentaire mais là... P...... bravo !!!
Wahou ! un an seulement et tu es marathonienne : félicitations à toi ..... et à tous les autres !

Écrit par : Alex.lyly | dimanche, 13 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Alors, sois la bienvenue pour ce premier commentaire :)

Écrit par : SONIA | dimanche, 13 avril 2014

hello par ici,

comme pour toutes les personnes qui savent retranscrire leur passion, tu m'as donné envie.
envie de courir ? dans un premier temps oui.
et puis je me suis dit : non, ce qui me donne envie, c'est de devenir fière de moi autant que tu l'es de toi.
comment faire, par où commencer ? je suis convaincue de trouver, comme tu sembles l'avoir fait.
courir n'est pas le véhicule qui portera chacun d'entre nous vers des sommets, mais ton article m'a - véritablement - interrogée sur mon moteur qui me fera me surpasser.

je te félicite, pour ton marathon, certes, mais surtout pour ton humble fierté ;-)

Écrit par : Cycl°pe | dimanche, 13 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Je ne me trouve pas très humble sur ce coup-là ;)
Quant à ta question, et bien je t'avoue que je n'ai pas considéré la course à pied comme un défi.
Quand je me suis mis à courir, c'était comme ça, sans but précis, sans objectif. Juste pour me faire du bien.
Au fur et à mesure que je "progressais", lorsque j'ai vécu ma première course officielle, après les sessions de groupe : je me suis tout simplement rendue compte que j'aimais ça.
Puis, les bienfaits sur le corps sont arrivés, et donc encore plus motivée ! Je n'étais jamais la dernière : ça me suffisait.
Ensuite, j'ai voulu m'améliorer sur le temps. Toujours doucement, même si j'étais à la ramasse avec les Hulks : et bien j'allais quand même aux séances collectives. A la fin de l'entraînement : j'étais tout simplement contente de moi.
Le Marathon me semblait se trouver dans l'espace... Lorsque je croisais des gens qui l'avaient fait, j'avais des étoiles plein les yeux. Ça me semblait tellement loin... J'étais très impressionnée par les personnes qui portaient un tee-shirt "Marathon Finisher". Jamais, au grand jamais, je n'aurais pu m'imaginer en porter un un jour.
Puis c'est arrivé un beau matin lorsque l'amie de Cerise m'a dit qu'elle ne pourrait pas participer à la course. J'ai pris cela comme un signe. J'ai arrêté de me voiler la face : je crevais d'envie de le faire, c'était juste que je ne voulais pas me l'avouer.
C'est là que le défi est finalement arrivé : il fallait que j'aille au bout de cette distance mythique. Moi aussi je voulais porter le fameux tee-shirt. Au bout d'1 an, je savais que j'en étais capable.
C'est ce qui m'a fait basculer de "je fais mon petit jogging tranquillou" et des courses officielles de 10 ou 20km, à : je suis Marathonienne. Il y a tellement de différence entre ces 2 mondes...
(rien que de l'écrire, ça me fait bizarre...)

Écrit par : SONIA | dimanche, 13 avril 2014

Merci pour ta jolie réponse.
ce que j'aime dans ton approche c'est que, tout paraît fluide, smoothy, on dirait une love story.
Du genre : " merde, ça fait 1 an qu'on vit ensemble, et je t'aime comme le premier jour !"

Je rêve toujours de rencontrer LA CHOSE qui me fera me surpasser. je ne suis pas sure que ce soit la course, bien que j'ai appris à ne plus jamais fermer les portes que sur qui/quoi que ce soit.

en tous les cas je le répète, ta fierté est humble, ces mots ne sont pas antagoniste, lorsqu'ils sont portés par la sincérité, et le naturel.

continue de nous faire partager ça je suis certaine que ça en inspire plus d'un !

Écrit par : Cycl°pe | dimanche, 13 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Tu trouveras ce qui te botte, et je te souhaite de te dépasser...
Moi ça a été la course à pied ;)
Mais, par exemple, le vélo ça m'emmerde, et la natation, et ben je nage comme une gosse de 3 ans (j'ai pas besoin de brassards et je ne coule pas, mais c'est limite).
Tu me diras, un défi sur soi-même n'est pas nécessairement sportif !

Écrit par : SONIA | dimanche, 13 avril 2014

Je me suis remise à courir à peu près à la même période que toi et surtout grâce à toi. Je fais des 10kms et des 15kms, une fois un semi. Le marathon me semblait juste être dans les rêves les plus fous jusqu'à maintenant. Mais après avoir lu ton récit , j'ai envie de pousser encore plus les entraînements et de pouvoir dire que je suis marathonienne l'an prochain. Si seulement j'aimais courir en groupe, je viendrais m'entraîner avec jogg.in!
Merci mille fois et de tout mon cœur, félicitations Mme la Marathonienne!

Écrit par : Lily B. | lundi, 14 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Tu seras la bienvenue pour une séance commune avec nous !

Écrit par : SONIA | lundi, 14 avril 2014

Bon, quand t'en auras marre de te faire congratuler comme une traînée tu nous pondras peut-être un article spécial pouffes.
Ou un jeu ya longtemps qu'elles sont pas venues se prostituer pour un tube de pommade.

Écrit par : Pascale | lundi, 14 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Tu as tout à fait raison sur toute la ligne !!!

Écrit par : SONIA | lundi, 14 avril 2014

J'ai eu envie de pleurer très fort en te lisant. C'est tellement beau.
Toutes mes félicitations!

Écrit par : CB | lundi, 14 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup. Ça me fait bizarre de pouvoir vous transmettre tout ce que j'ai pu ressentir ce jour-là...

Écrit par : SONIA | lundi, 14 avril 2014

Suis sur le cu..... toutes mes félicitations et chapeau, courir un marathon ca me parait juste irréel et puis ça ne fait pas si longtemps que ça que tu as commencé à courir, c'est encore plus fort. BRAVO BRAVO BRAVO

Écrit par : caroleNeuilly | lundi, 14 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est pour cette raison que j'étais si émue... Je partais de tellement loin...

Écrit par : SONIA | mardi, 15 avril 2014

Ouaouh ! La grande classe !

Ca donne gravement envie tout ça ! Quand on part du stade "la fille sur le banc" comme moi, savoir que toi qui es partie du même point (d'après ce que j'ai compris) en 1 an t'as réussi à faire ça tu peux pas savoir comment ça motive !

Un nouvel objectif de fixé : un jour, moi aussi je serai Finisher.
J'ai réussi à me mettre au sport régulièrement depuis récemment (gym suédoise), je devrais bien réussir à me mettre à la course (pardon au running ;) ). 2 semaines de vacances en vue, je vais faire comme t'as dit, commencer petit et y retourner ^^

Un grand BRAVO et un grand MERCI !

PS : la Course des Pintades, faudra que je vienne un jour (j'avais dit que je viendrais à un moment et pis j'ai oublié... ou je suis allée à la gym à la place je sais plus). Parce que courir avec des gens je pense que ça m'aiderait beaucoup (mais je veux pas courir avec n'importe qui non plus)

Écrit par : Silmarien | lundi, 14 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Alors tu seras la bienvenue avec plaisir !
Je vais créer une nouvelle séance (lorsque je serais un peu remise).

Écrit par : SONIA | mardi, 15 avril 2014

Je te tire mon chapeau et te dis un grand bravo ! De te lire je l'ai vécu avec toi, c'est vraiment poignant ton témoignage ! Moi aussi je me suis mise à la course depuis 1 an mais sans tes résultats, tu es vraiment épatante ! Je te suis depuis pas mal de temps et je prends vraiment plaisir à te lire et ce témoignage est de loin mon préféré, j'en étais très émue à la fin. Encore bravo ! J'espère un jour moi aussi pouvoir écrire les mêmes paroles et être finisher !

Écrit par : Ferrand | lundi, 14 avril 2014

Répondre à ce commentaire

C'est tout ce que je te souhaite ! Tu verras, c'est indescriptible ce que l'on ressent...

Écrit par : SONIA | mardi, 15 avril 2014

Lectrice assidue de ton blog, cela fait 3 fois que je lis ton article (oui, je viens voir tous les matins ou presque si il y a du nouveau, et si il n'y a rien, je relis le dernier article publié). A chaque fois, l'émotion est là, et j'ai presque les larmes aux yeux. Ça me donnerait presque envie de m'y mettre, mais la motivation n'est pas assez forte pour passer au dessus des questions de "j'ai pas le temps", et de "j'ai pas envie de courir seule".
Mais franchement, un gros bravo à toi, et surtout d'avoir fait tout ça en un an ! Chapeau bas !

Écrit par : Caramusik | mardi, 15 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je n'avais pas le temps, et je n'avais pas envie de courir seule (pour ça, ya jogg.in !).
Au final, j'ai couru souvent seule, et voilà où ça mène :)))
Merci pour ton joli commentaire...

Écrit par : SONIA | mardi, 15 avril 2014

Pfiu, quelle émotion dans ton récit. J'en pleure. Respect à toi.
Marrant comme j'ai été touchée. Tu décris ce parcours de 42 km comme moi qui parle de ma vie cabossée. Ma ligne d’arrivée est vendredi. J’espère en sortir aussi forte et fière de moi.

( Ca y est je délire ! )

Écrit par : Swamette | mercredi, 16 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Dimanche, je te souhaite un aussi bon moment que ce que j'ai pu vivre le 6 Avril...

Écrit par : SONIA | mercredi, 16 avril 2014

J'ai pleuré comme une madeleine au bureau... Je vais avoir l'air fine le mascara en bas des joues à la pause déj. BRAVO, juste BRAVO.

Écrit par : Siham | mercredi, 16 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup, et désolée pour tes yeux de panda, ça n'était pas voulu !

Écrit par : SONIA | mercredi, 16 avril 2014

Coucou Sonia :) Un moment que je n'étais pas venue te lire et pis voilà que tu me mets dans tout mes états ! Je suis à la bibli, je fais mon marathon à moi, j'ai mon mémoire à rendre d'ici peu (c'est pas la même chose mais ça me tue quand même haha) et j'ai fini par chialer devant mon ordi, j'ai fait peur au mec à côté de moi ("ça va? vous avez trop bossé ?" ah non ça, trop bosser, ça risque pas, les pleurs c'est la faute à Sonia !). Bravo Sonia j'ai énormément d'admiration pour toi, un marathon c'est vraiment un truc que je ne pourrai jamais faire et la manière dont tu le racontes, humble et si fière à la fois, est absolument magique. T'as vraiment fait preuve d'une détermination monstre, et je pense que ça va inspirer beaucoup de tes lectrices aussi, ce qui est génial. Tu mérites ces résultats, et le fait que tu as toujours été réaliste par rapport à tes capacités mais qu'au final tu as trouvé la force de te surpasser ben.. chapeau bas !! Ptet bien qu'un jour quand je reviendrai de chez les Anglais, je ferais un tour sur jogg.in et courir aussi moi tiens... D'ici là, ce sera un quota d'heures à la bibli au lieu de km à pieds ! Bon rétablissement (je pense qu'il doit bien falloir une plombe avant de se remettre d'un truc pareil !)

Écrit par : Morgane | vendredi, 18 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Il y a une phrase avec laquelle je ne suis pas d'accord : "je ne pourrai jamais le faire".
Pourquoi ?
Si tu savais combien de fois j'ai dit cette phrase... Et regarde où ça m'a mené...
Oui, je me repose à présent, place à la récup' !
J'y vais doucement, maxi 1h tous les 2 ou 3 jours. On sent que le corps a souffert, mais qu'est-ce que c'est bon :)

Écrit par : SONIA | vendredi, 18 avril 2014

Bravo Sonia ! BRAVO BRAVO BRAVO BRAVO BRAVO

(mais c'est pas joli joli de faire pleurer les gens comme ça)

Écrit par : marie 2.0 | vendredi, 25 avril 2014

Répondre à ce commentaire

En tapant cette note, ne pensais pas vous faire pleurer autant que j'ai pleuré ce jour là...
Merci à vous.

Écrit par : SONIA | samedi, 26 avril 2014

Félicitations Sonia ! Incroyable ! J'aimerais savoir comment ton corps a changé depuis que tu t'es mise à la course. Tu as perdu bcp de poids ? Tu as changé de silhouette ? Tu as perdu des tailles en vêtements ? Encore bravo. Moi aussi j'ai eu les larmes aux yeux en te lisant alors que d'habitude tu me fais plutôt rire (ça fait maintenant 4 ans que je suis au millefeuille sur FB et sur ton blog).

Écrit par : sandrine | mardi, 29 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Oui ça a changé. 4 tailles de vêtements en moins, une vingtaine de kilos envolés, plus d'ailes de chauve-souris :)
Mais ce n'est pas ça le plus important... Si tu as pleuré en lisant ce billet : tu sais ce que je veux dire :)
(Merci !).

Écrit par : SONIA | mercredi, 30 avril 2014

Oui c'est clair. Et je sais qu'en plus ce n'était pas ton but premier de perdre du poids. Du coup je suis monté sur mon tapis de course aujourd'hui et j'ai couru... 25 mn. Ce qui est déjà un exploit pour moi.

A part ça, à quand un article bien girly qui parlera de tonnes de produits qu'on aura envie d'acheter ?

Écrit par : sandrine | jeudi, 01 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Je vais y penser :)

Écrit par : SONIA | vendredi, 02 mai 2014

Oh Sonia, tu m'as fait pleurer... La semaine dernière, j'ai assisté à une course d'endurance 24 heures. Les coureurs étaient marcheurs et ont fini pour certains les pieds en sang... En tongs... Ne supportant plus leurs baskets... A l'arrivée, une vague d'émotion... Des larmes... Des rires... Moi avec les yeux embués devant tant de courage... Bravo pour l'effort. Je suis admirative... Bravo madame Sonia

Écrit par : Delph | jeudi, 08 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Merci...
Je vais en faire une à la fin de l'année, une course d'endurance... Je ne sais pas si j'irai au bout des 24 heures, mais en tous cas : j'irai !

Écrit par : SONIA | vendredi, 09 mai 2014

Magique...
Ca me rappelle mon arrivée lors de la Sénégazelle en 2010.
You did it lady.
Pour le moment, après 4 ans d'arrêt je m'arrache sur 12 km...
Mais je l'aurai ce Marathon, je l'aurai.
Bravo à toi. Réserve moi un dossard pour l'année prochaine!

Écrit par : Céline | vendredi, 09 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Hé hé, j't'attends !
Tu verrais le nombre de personnes que j'ai motivé pour le Marathon 2015 : bienvenue dans notre Team !!!

Écrit par : SONIA | vendredi, 09 mai 2014

Ha ouais la Team Pintades, j'veux en être!!! Je note de suite la date dans mon cahier de brouillon 96 pages Seyes à carreaux (j'ai plus d'agenda, je suis une mère au foyer). Et j'ai pensé à toi, j'ai fait un trail hier matin, j'ai pourri mes Asics, la misère! En tout cas j'ai eu les pwals à te lire. Merci Sonia :)

Écrit par : Céline | vendredi, 09 mai 2014

Désormais j'ai une paire de baskets qui ne sert qu'à être dégueulassée au Trail...

Écrit par : SONIA | vendredi, 09 mai 2014

Respect ! et Bravo. J'ai vécu ce récit avec le mal aux pieds qui va avec, le palpitant au bord des lèvres et le trop plein de larmes de fierté.
C'est bon maintenant je peux aller me refaire la face pour partir au boulot, je suis à la bourre.
Merci

Écrit par : Raphaelle | samedi, 10 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Désolée d'avoir flingué ta matinée avant d'aller bosser ;)

Écrit par : SONIA | samedi, 10 mai 2014

Waou Sonia, ca faisait super longtemps que je n'etais pas venue sur ton blog, c'est magnifique ce que tu as fait!

Des bises de Loic et moi

Écrit par : Celia | dimanche, 11 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Je suis crétine, j'aurais du rajouter le nom de Loïc sur le tee-shirt, y avait encore de la place !!!
Désolée, je n'y avais pas pensé...

Écrit par : SONIA | dimanche, 11 mai 2014

des semaines que je suis pas venue sur ton blog, je fais défiler vite fait tes articles.....c'est celui ci que je cherchais ! maintenant je lis toujours en priorité tes articles sur le running..c'est comme ça.
bah voilà moi aussi la larmichette, les frissons, l'envie de le réaliser un jour....merci pour le partage de ton expérience !
tu es SUBLIME sur les photos !!!

Écrit par : Sabrinette RedHot | lundi, 12 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Merci Sabrina... Je ne me trouve pas sublime du tout (et heureusement qu'on n'était pas en odorama !).

Écrit par : SONIA | lundi, 12 mai 2014

Sonia, Wahou !
J'ai vécu complètement ce que tu as écrit. C'est magnifique.
Moi je viens de me mettre au footing, 30 minutes 1 fois tout les deux jours mais pas plus. Si je cours plus, Après je pleurs et j'appelle ma mère.
Ben tu sais pas quoi tu m'as donné envie. Envie de me donner à fond, de trouver un but. Pourquoi pas commencer par m'entrainer pour un semi marathon.

Ça faisait longtemps que je n'étais pas venu sur ton blog. Merci d'avoir fait partager cette magnifique expérience.

PS: pourquoi tu as l'air fraiche sur toutes les photos, même celle de la fin ? Respect;

Écrit par : Margaux | lundi, 19 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Je te félicite pour ta demi-heure tous les 2 jours, c'est super !
Fraîche ? Heureusement que ce sont (pour la plupart) des photos prises via téléphone... :)
Oui, commences par un semi-marathon, tu vas voir : tu seras super fière de toi !

Écrit par : SONIA | lundi, 19 mai 2014

Putain j'ai chouinée comme une morue en te lisant. C'est beau. Totalement suréaliste pour moi, mais putain de beau!
Tu dechire Sonia!

Écrit par : Kita | dimanche, 25 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Merci Kita, et toi pour te faire chouiner... :)

Écrit par : SONIA | dimanche, 25 mai 2014

Bonjour Sonia :)
j'ai connu ton blog grâce a ton article très humoristique sur nos très chères amies les vendeuses Sephora et leurs acolytes dans d'autres enseignes. Il y'a un moment que je n'était pas revenue, puis il y a quelques semaines je me suis mises a découvrir tes articles sur le running, tout aussi bien écris que tes articles beauté, drôles et fascinant a la fois. j'en est lu un deux puis trois….et j'ai enchaîné. j'ai de nouveau fait une pause et me revoilà sur cet article. je l'ai lu et j'ai été fasciné, un an et te voilà marathonienne, tu m'as bluffé, autant par la façon dont tu le racontes, que par ce superbe exploits. tu me donnes de plus en plus envie de m'essayer a ce sport, moi qui n'aime pas ça ( enfin exception faite de l'aquabyke que je pratique depuis moins d'un ans et qui me plait de plus en plus). Alors merci, merci de me donner cette envie et bravooooooo a toi pour cette superbe course ;) j'essayerais de passer plus régulièrement sur ton blog, et de commencer a courir quand j'aurais enfin passé mon diplôme. d'ici là bonne continuation et peut être a bientôt sur un prochain article.

Écrit par : Chloé | lundi, 26 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Ce Commentaire me fait très très plaisir, merci énormément !

Écrit par : SONIA | lundi, 26 mai 2014

Bonjour Sonia,
Je te lis depuis quelques années et je crois que c'est la 1ère fois que je commente un de tes articles .... comme beaucoup les larmes ont coulé ..... merci à toi pour ce joli moment d'émotions..... je me suis mise à la course suite à un pb au poignet j'ai du arreter tout ce qui etait fitness, je me suis trouvée un programme "debutant running" avec un objectif en 6 semaines de courir 30 min, j'en suis à la 4ème semaine, et je remarque deja les progres .......... j'espère avoir une aussi belle progression que la tienne ;)
Encore merci

Écrit par : Nelly | vendredi, 13 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Tout vient à point à qui sait attendre, et sans précipitation, juste en s'écoutant... Tu verras... :)

Écrit par : SONIA | dimanche, 15 juin 2014

bonjour sonia!
je cours aussi, depuis un an, pas encore de course a mon actif, je ne cours pas après (ha ha!) mais le marathon, j'en reve de plus en plus..... chapeau bas en tout cas!!!
et qui sait, à l'année prochaine?? (disons plutot dans deux ans!!) je suis motivée déjà pour la paris-versailles de cette année!!

bonne course!!

Écrit par : aurelie | mardi, 24 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Et pourquoi pas en 2015 ???
Le Paris-Versailles... Hum... Moi j'y vais pas. Les 2 km de Côte des Gardes : non merci :)))

Écrit par : SONIA | lundi, 30 juin 2014

bah parce que d'abord j'ai une histoire d'essuie-glace a gérer (pas sur ma voiture, j'en ai pas, mais sur mon genou), qu'un marathon ca demande quand meme un peu de préparation (et que j'ai deux trolls de 5 et 7 ans, et séparée du papa!!) et de logistique que je ne me sens pas du tout de mettre en place maintenant!! on verra bien, qui sait!!!
et puis d'abord c'est 3kmla cote des gardes, gnark!!! mais justement c'est là qu'est le challenge!!!! je cours déjà sur du dénivelé, la coulée verte jusqu'a sceaux, donc ça ira je pense!!!
encore chapeau bas!!!

Écrit par : aurelie | lundi, 30 juin 2014

Et ben là, c'est moi qui t'adresse un gros RESPECT pour affronter la Côte des Gardes !
(rien que de la regarder en vrai, elle me terrorise...)

Écrit par : SONIA | lundi, 30 juin 2014

ouais ben je ne l'ai pas encore faite cette course!! et puis il parait que quasi tout le monde marche!!!!

Écrit par : aurelie | lundi, 30 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Ben tu vas la faire (et sans marcher, passque si on marche ça ne compte pas, et c'est pas du jeu !).
***érafle-toi maintenant, et vante-toi pour toujours***
*** NO PAIN NO GAIN ***

Écrit par : SONIA | lundi, 30 juin 2014

mouahahahahahaa dit celle qui se dégonfle devant une petite pente!!! ok je la fais en courant, si tu la fais avec moi!!!!! chiche?

Écrit par : aurelie | mardi, 01 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Tu sais quoi, ça me tente comme défi...

Écrit par : SONIA | mardi, 01 juillet 2014

super, je voulais prendre mon dossard....sold out!!! ouiiiiiinn!!!!!

Écrit par : aurelie | mardi, 01 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Ah ben voilà, problème résolu !
Les Dossards pour les Courses importantes, faut les prendre plusieurs mois à l'avance.
Pour le Marathon, tout est vendu en 1 journée... J'ai déjà mon Dossard pour 2015.

Écrit par : SONIA | mardi, 01 juillet 2014

je leur ai envoyé un mail, (ils sont très sympas en plus!!) : ils ont une liste d'attente, je suis 4 eme, et en général ils arrivent a caser une cinquantaine de coureurs!! tu leur écrits?????chiche??

Écrit par : aurelie | mardi, 01 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Oh mais !!! Nan nan nan !!!
Atta... Je réfléchis...

Écrit par : SONIA | mardi, 01 juillet 2014

alleeeeeeeeer!!!!
j'te donnerai la main dans la montée (j'ai un bodyguard tout mignon en plus pour faire la course avec moi!) pense à l'arrivée au chateau de versailles, le t-shirt en lycra, etc....

Écrit par : aurelie | mardi, 01 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Maiiiiiiiis...

Écrit par : SONIA | mercredi, 02 juillet 2014

Alooooors???

Écrit par : Aurelie | jeudi, 03 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

I did it !!!

Écrit par : SONIA | jeudi, 02 octobre 2014

T'es chouette Sonia.

Écrit par : Anaïs | mercredi, 01 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Toi aussi.

Écrit par : SONIA | jeudi, 02 octobre 2014

Sonia ce billet est celui qui m'a convaincu que je devais me remettre à la course à pieds. C'est devenu un mantra! Je veux vivre ça.
J'attends encore un mois pour prendre mon dossard pour le marathon de Paris car j'ai une vilaine tendinite au genou.
Merci d'avoir partagé ce témoignage simple et plein d'émotions.

Écrit par : Mona Lisa | mardi, 28 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Je te souhaite une aussi belle émotion que ce que j'ai pu vivre ce jour-là... Il y a eu un avant et un après le Dimanche 6 Avril 2014... Zatopek avait raison !

Écrit par : SONIA | dimanche, 02 novembre 2014

Sonia, je voulais te remercier.... en avril 2014, seulement quelques jours après que tu aies écris cet article, je suis tombée dessus par hasard, et non seulement j'ai pleuré mais je me suis dit que moi aussi je serai capable de le faire...je courais depuis seulement 2 mois... Mais ton expérience m'a tellement donné envie !
Et résultat à peine 7 mois plus tard je suis marathonienne également puisque le 9 novembre j'ai participé au Nice Cannes..que j'ai terminé en larmes aussi :-) prochain grand moment : celui de Paris ;-)
Encore une fois MERCI

Écrit par : Nadia | mardi, 25 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Je suis si fière de toi...
Tu comprends ce que j'ai voulu retranscrire dans ce billet. Même en le relisant aujourd'hui, c'est toujours aussi fort à revivre à travers ces lignes.
J'imagine ton état d'esprit, tout ce que tu as pu ressentir lorsque tu as passé la ligne d'arrivée de cette distance mythique. Dis-toi qu'à présent : tu es différente de 95% des personnes sur terre (oui oui !).
Bravo !!! Ce jour est à graver d'une pierre blanche, tu n'oublieras jamais ce qui représente le défi de ta vie !
Je t'embrasse très fort. Tu as tout mon respect.

Écrit par : SONIA | mardi, 25 novembre 2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.