Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Et la vie elle-même m’a confié ce secret :

Vois, m’a-t-elle dit, je suis ce qui doit toujours se surmonter soi-même."

Friedrich Nietzsche

 

parcours.JPG

Ça fait toujours 20 minutes de mieux que l'an dernier :)

 

J+1 :

- je marche en crabe et le moindre geste est compliqué (en vrai je suis attaquée par la fatigue, mais en même temps : complètement surexcitée).

- mon petit orteil est porté disparu, quelque part dans le Bois de Vincennes. Si quelqu'un le retrouve, il serait bien aimable de me le déposer aux objets trouvés.

- j'ai pas tous mes neurones, eux ils sont certainement restés dans le Bois de Boulogne.

Quelqu'un d'adulte et normalement constitué, ne braille pas dans le métro devant des inconnus morts de rire quand vous tentez péniblement de vous asseoir : "Nan mais franchement, vous trouvez pas qu'il faut être complètement frappé pour s'infliger un Marathon ? La vérité, c'est plus de mon âge ces conneuries !".

- là, je vais faire un truc de ouf (trop une gueudin moi) : manger un Mac Do, et boire du VRAI Coca (le rouge, pas çui où ya que de l'air...).

 

V__3563.jpg

Mais sinon, c'était trop bien !

 

 

Et Samedi soir, j'ai causé dans la Radio RTL. C'est à partir de la 16ème minute ICI.

 

 

Récit :

 

J - 1 semaine.

Intérieur jour : cabinet du médecin.

Même sketch que l'an dernier, terrorisée, surexcitée et m'inventant des douleurs imaginaires.

Mon médecin dégaine sa séance d'acupuncture.

Je braille : "Nan mais Docteur, piquez tout c'que vous voulez. J'ai peur d'avoir un point de côté... Passque lors de ma dernière sortie longue, j'ai eu un point de côté. C'était affreux vous comprenez ? Et vous êtes pas certain que j'aurais pas comme un genre de restant de la pancréatite de Janvier ? J'ai mal au ventre... A l'hosto, ils m'ont dit que si ça revenait, il faudrait m'enlever la vésicule biliaire. Moi j'veux bien hein, on peut même le faire maintenant si vous voulez ?"

Là, il a fait comme dans la pub où un mec descend pour se plaindre auprès de sa voisine comme quoi qu'elle fait trop de bruit, et elle lui colle un gros morceau de fromage dans la bouche : il m'a dit de me taire et de me calmer.

 

J - quelques jours.

J'ai mal aux fesses, aux jambes, aux pieds, au ventre, au dos, aux épaules. Partout, quoi (sauf les oreilles, les oreilles vont très bien).

Cerise me dit : "Sonia, cette année, t'essaye de pas passer tes nerfs sur moi, hein ?"

Morte de honte, je lui demande de me bâillonner systématiquement à chaque fois qu'elle me voit.

 

WP_20150415_22_14_02_SmartShoot.jpg

 Au lieu de ça, elle me fabrique une pancarte :)

 

J -2

Salon du Running. J'ai pris un RTT.

J'y passe tout l'après-midi (après avoir enregistré l'émission sur RTL).

Je retrouve les copinettes de la team Asics, pour faire la photo.

30% de neurones en moins, je me pointe sur le stand sans ma tenue, juste avec ma gueule...

On me prête un tee-shirt.

 

Asics.jpg

Chuis cachée dans le fond, mais chuis là quand même...

 

Je tourne dans le salon, achète des chaussettes anti-ampoules, un nouveau collant de compression Skins (d'la bombe baybay), une brassière Anita (dont je vous causerai plus tard) et blablate avec ma cops Carmen (Championne de France du Marathon 2013).

Avisant un stand de manucure, je décide de me faire poser du vernis vert Hulk (en plein Running Expo, oui oui, on ne se refait pas...).

Je reste avec Nadia, Frogita, et Aline (qui a des médailles de toute beauté dans son sac, les courses qu'elle a fait chez Mickey en Amérique !).

On n'a pas envie de prendre le Tramway, on décide de marcher 1 heure en fumant des clopes (portnawak). Avant ça, on bouffe des cupcakes (double portnawak).

 

La veille.

Je débriefe 40 fois par jour avec Spike (qu'a pas envie de parler).

Je brame sur chaque personne qui me dit : Rho ça va, tu l'as déjà fait l'an dernier...

Ouais, ben l'an dernier c'était ya 1 an, et la pancréatite-de-sa-race ne m'avait pas occasionnée de séjour à l'hosto en Janvier et privée de course à pied pendant 1 mois.

Je commence à avoir peur (en fait j'ai déjà peur depuis plusieurs jours).

Je fais comme Nadia a dit : une check-list pour m'assurer que je n'oublie rien. Je prépare ma ceinture. Dedans il y aura une pharmacie ambulante... Bourrée d'anti-vomito, d'anti-popo (glamour quand tu nous tient...), de citrate de bétaïne contre les crampes, d'anti-douleurs, et d'aspirine Upsa. Il y a également des pansements Compeed, du Baume du Tigre, et... mon rouge à lèvres (je t'esspliquerai plus tard...).

Je mange mes pâtes complètes à l'épeautre, bois minimum 3 litres d'eau (ça c'est depuis 1 mois), et termine par une banane. Le camel-bak (poche à eau) est rempli à bloc, et j'y rajoute 3 compotes bio de fruits secs Ultimum.

Pas de Gatosport cette année. Ya rien à faire, j'arrive pas à avaler ce truc.

Pour le p'tit-déj', j'adopte la méthode simple de mon copain No Pain No Gain : flocons d'avoine dans du lait de soja, et une banane coupée dedans. Ça m'avait bien réussi au Semi-Marathon. On va faire pareil.

Couchée à 23h30 en réglant 3 réveils (au cas où).

Je me réveille toutes les heures pour aller aux toilettes... 

 

Et big up à A.S.O. qui (pour une fois) a pondu une très belle vidéo où TOUS les coureurs sont à l'honneur, du premier au dernier...

Sauf qu'ils auraient également du montrer cette dame (qui a fait le parcours en 12h).

 

Jour J.

Levée à 5h du matin pour cette journée attendue depuis des mois...

J'ai déjà un texto de Spike qui me dit qu'elle n'arrive pas à dormir et est en train de faire du yoga (normal). On ne prendra pas le départ ensemble car nous ne sommes pas dans le même sas. Mais elle viendra à bout de la distance mythique, je le sais déjà.

Comme un automate : douche, petit-déjeuner, léger maquillage (ouais), et... scotchage de chaque doigt de pied avec un pansement Compeed. Je vais y passer 30 minutes... J'oublie un petit orteil (je vais le payer cher plus tard, mais ça, je ne le sais pas encore...).

Sortie de chez moi à 7h pour rejoindre le camion Laurette Fugain garé Avenue Kléber.

Dans un brouillard total, je revis la même scène qu'il y a un an. Sauf que cette année, ça va, je n'ai pas envie de pleurer ou de vomir. Mais je reste associable, prête à mordre, et suis incapable de parler aux gens...

Sous mon dossard : un dessin. Il sera ensuite remis à un enfant malade de l'Hôpital Saint-Louis, avec un vœu d'espoir.

Sur mon tee-shirt : "Je cours pour Sacha & Aurore".

Sacha, c'est mon vieux pote... 15 ans qu'il traîne sa leucémie. Aurore, c'est la jeune femme à laquelle l'Association Laurette Fugette m'a associée. Elle aussi est à Saint-Louis...

NB : merci pour les sous que vous avez versés à ma cagnotte ! J'ai pu remettre plus de 1000€ à la recherche ! Merci merci merci...

 

Princesse 150407.jpg

 Sacha aussi m'a envoyé un dessin... Il est également sous le dossard...

(et une pensée pour Hervé...)

 

7h30 : je dépose mes affaires dans le camion. Ma collègue Teutonne (Hulkette) qui fait coach comme l'an dernier, m'accroche un ballon violet dans le dos. On prend les paris : va-t'il tenir plus de 5km cette fois-ci ? 

Ma collègue me dit qu'il faut que je garde ma genouillère. Mes problèmes de genou ne sont plus réapparus, mais on ne sait jamais... Elle dit que c'est psychologique et que ça rassure. Je l'écoute.

Je vire la veste. Ce sera uniquement un tee-shirt à manches courtes. Il va faire très chaud.

8h : descente vers notre sas de départ. Je commence à trembler d'angoisse lorsque j'aperçois l'arche de départ... Je réalise : chuis folle de faire ça. Qu'est-ce qui m'a pris d'aller me mélanger avec "les grands" ?

 

L'attente commence pour les 90 coureurs en violet.

Des petits jeunes d'une école d'ingénieur sont avec nous dans l'asso. On papote (j'ai subitement retrouvé la parole). Ils sont mignons, en shorts de foot pas faits pour courir, et sans aucune idée de ce qu'est une crème anti-frottement à se passer sur les tétons...

Caro, une lectrice qui a gagné un Dossard pour le Marathon, me rejoint. Elle a décidé de rester avec moi. Ce sera son baptême.

 

 

simon.jpg

 Saïmeune-Hulk est en Pom-Pom girl (et est même passé au journal de TF1 !).

 

9h05 : le départ.

Comme l'an dernier, tout en douceur. La vague violette qui descend les Champs-Elysées.

 

11080545_898744210175613_6519047382701751127_o.jpg

 

Les Kényans, les flèches sont parties bien avant nous. Nous ne gênons personne.

A tel point que nous nous retrouvons à une petite dizaine, seuls sur les Champs-Elysées, seuls sur la Concorde, seuls sur la Rue de Rivoli. Les spectateurs nous applaudissent. 

C'est un instant magique.

 

 

affiche.jpg

 

Nous sommes dimanche matin, le soleil brille timidement, Paris est à nous, sans voitures, et (parce que nous sommes tarés) nous nous apprêtons à courir 42,195km...

 

En descendant jusqu'à la Bastille par la rue de Rivoli, je regarde les gens attablés aux terrasses de café. Ils fument des clopes, boivent du café et mangent des croissants.

MAIS QU'EST-CE QUE JE FOUS LA A COURIR AU LIEU DE FAIRE PAREIL ???

 

 

photo_generale_7885049.jpg

 

 

Nous sommes 5 : Caro, Cerise, son chéri, un coureur Laurette Fugain (Thomas) super sympa.

 

5ème km : derrière moi, Thomas lance à Cerise : "C'est dingue ce qu'elle est régulière Sonia. Elle ne change pas son allure, un vrai métronome. Tu la suis, t'es calé !"

Je gonfle les plumes.

 

25535475.jpg

 

 

 

Cerise me dit qu'elle compte s'arrêter au ravitaillement. 

Je ne veux pas. Si je commence à m'arrêter maintenant, je vais casser mon rythme. Et si le point de côté arrive, je ne pourrai plus rien faire. J'ai pas besoin de boire grâce au camel-bak, pas besoin de sucre. On verra au 10è km.

Cerise m'informe : "J'vais pique-niquer. Je te rejoins !".

Je ne la reverrai plus... Elle terminera ce Marathon, mais très difficilement...

 

10è km : Caro va chercher de l'eau. Je prends une banane, 2 quartiers d'orange. On est en avance par rapport au temps de l'année dernière. Tout va bien.

Je mange.

Je me remets du rouge à lèvre (en courant).

Ben oui, les lèvres se dessèchent et après chuis collée et ça me perturbe.

 

15è km : on est nickel chrome.

Je m'arrête aux toilettes. Caro se verse carrément une bouteille d'eau sur la tête.

Je bouffe mes bananes. Je me remets du rouge à lèvres.

 

On est toujours dans le Bois de Vincennes. C'est long, monotone. Je ne connais pas trop cet endroit. Je veux me retrouver sur les quais, un parcours connu, dans Paris, quelque chose que je maîtrise.

 

20è km : le truc improbable...

Je sens qu'un coureur me bouscule et me file un violent coup de coude.

Je braille : Mêêêhhhh, vous m'avez fait mal !!!

Le coureur s'excuse.

Je rajoute : Ça fait TRÈS mal. Demain j'avais avoir un bleu !!!

Le coureur demande : Sonia ???

Je me retourne.

Mon Collègue. Je ne savais même pas qu'il participait...

(le lendemain, je lui enverrai une photo de mon hématome, avec pour seule légende : "Merci pour ce moment :)").

 

 

photo_generale_7885056.jpg

 

 

Passage du semi-Marathon. On est toujours au top. Mon petit orteil me fait mal, mais est comme anesthésié. Je ne sais pas encore qu'en fait je l'ai paumé dans le bois.

 

Des spectateurs me disent souvent : "Attention !!! Vous êtes poursuivie par un ballon !".

Ah oui, tiens, il a tenu plus de 5km cette fois-ci !

 

24è km : passage sous le long tunnel des quais. Grosse lolade car on nous avait annoncé des animations au top. Ben on les a pas vues. Je sens les méfaits de la pollution. J'étouffe en fait. C'est tout noir avec quelques lasers qui donnent mal au cœur... Ya un DJ qu'est là. Je me mets à penser qu'il va ressortir tout noir à la fin de la journée.

C'est à cet endroit que Spike m'a dit qu'elle avait eu des hallucinations, qu'elle s'était mise à penser à des trucs tout cheulous. Ça m'étonne pas... C'est pas vraiment un endroit propice à la méditation !

Au bout de 1000 ans, on ressort enfin à l'air libre et j'ai commencé à négocier avec Caro : "Ah nan mais là, ya sortie de pont, DONC ya concept de petite côte de bâtard, faut que j'm'économise, ya pas moyen que je cours !". On marche 10 mètres.

Tout va bien.

 

photo_generale_7885057.jpg

 

 

25è km : j'me remets du rouge à lèvres.

Les spectateurs sont morts de rire. Je réponds : "Ben oui M'sieurs-Dames ! Courir, oui ! Mais dans la dignité ! Ya des photographes !".

Des Pompiers tiennent de grandes lances à incendie et arrosent les coureurs. On se poste sous la douche. Habillées. C'est normal.

 

30ème km : qui est le petit rigolo qui a planté deux énormes dessins en 4x3, de chaque côté de la route, et représentant un mur, avec inscrit dessus "Bravo, vous venez de franchir le mur du 30ème km !" ???

Nan mais sans déconner... Je pense avoir de l'humour en temps normal... Mais là : non.

Moi, j'l'ai pas le mur. Caro non plus. Mais autour de nous : oui. Des gens le prennent en pleine face. Comme une voiture qui n'a plus de carburant. La machine refuse d'avancer. Le corps plante, tu ne peux rien maîtriser. Ça tombe, ça tombe, ça tombe... Comme des mouches... C'est affreux.

Je n'ai jamais vu autant de choses horribles sur un parcours de course. Nous étions 54 000 au départ sur les Champs-Elysées. Seulement 40 176 personnes ont passé la ligne d'arrivée... Fais le compte...

Mon copain Thibault, coach, entraîné, visait 2h33 à Paris, après son 2h37 à Berlin... Il a mangé le mur un peu avant le 30è km. Il a terminé avec les jambes en bois, pieds nus, et en marchant. Il a refusé la médaille.

Je pense que ces panneaux qui se voulaient drôles : ça ne l'a pas fait marrer du tout (et le p'tit Chinois de Spike non plus... Lui aussi a vécu le mur... Et ça c'est moche, très très moche...).

 

 

photo_generale_7885054.jpg

 

 

31è km : on arrive enfin à la Maison de la Radio où est le Point Supporters Laurette Fugain avec l'orchestre Brésilien.

 

11154665_898745226842178_9124548962386344762_o.jpg

 

Ma maman est là, avec ma collègue Teutonne (qui va me servir de coach jusqu'à la fin).

Je me jette dans les bras de ma mère pour lui faire un bisou !

Je lui lance : "Aloooooors ??? Chuis pas fraîche là ? 15 minutes d'avance sur mes prévisions, Môman !!! C'est qui le patron ? T'as vu ce talent ?".

En fait, je fanfaronne juste pour la rassurer car je sais qu'elle est stressée...

J'ai mal. Je ne veux pas qu'elle le sache...

Mal aux jambes, je sens que ça s'ankylose. Mais c'est préférable à un point de côté ou à un problème de genoux...

 

Juste avant, il y avait le point massage. La quarantaine de chaises était prise. J'ai hésité...

Si je m'assois pour confier mes jambes à un kiné : je ne repars plus.

 

On continue, jusqu'au Pont Mirabeau où m'attendent mon amie Caro, son mari, ses gosses et une pancarte avec marqué des tas de trucs pour moi, et des cœurs partout :)

Ça me fait tellement plaisir que j'en ai les larmes aux yeux.

Caro va courir avec moi jusqu'à la Porte d'Auteuil. Elle m'a préparé une petit bouteille d'eau dans laquelle elle a fait fondre un cachet de Citrate de Bétaïne et une Aspirine Upsa.

Elle me donne à boire, car je suis tellement gonflée que je ne peux rien faire...

Je lui montre mes mains : "Chouf ! Tu sais, l'an dernier à la même époque, j'avais des Knakis Herta à la place des doigts. Cette année, c'est carrément des Saucisses de Morteau !".

Je ne peux même plus me remettre de rouge à lèvres (et ça me désole tu sais).

 

Kat, ma collègue Teutonne me dit "Arhh, tu as l'air bien !" (essaye d'imaginer avec l'accent Allemand, je sais pas faire par écrit).

photo_generale_7885058.jpg

 

Concrètement, c'est à ce moment-là que je vais commencer à faire chier le monde.

 

Passage devant Roland-Garros. Je demande à marcher un peu. Mes cuisses sont en béton.

Kat me dit que ça doit durer 30 secondes. On repart. La Caro n°1 continue à se verser des bouteilles d'eau sur la tête. La Caro n°2 va me chercher à boire, pendant que Kat prend les bananes et les oranges. Mes mains ne me servent plus à rien (rapport aux saucisses de Morteau... Un peu plus tôt, j'ai essayé d'ouvrir le sachet d'une pâte de fruits... J'ai du me résoudre à demander de l'aide à un adulte...).

 

35è km : Porte d'Auteuil. On rentre dans le Bois de Boulogne. Il reste 7km... Ce sont les plus difficiles de tout le Marathon.

Concept de "petite côte de bâtard" : je marche quelques mètres.

En braillant.

En maugréant que c'est insensé, innommable, inconcevable. Que "la distance reine de mes fesses ! Ah ça, que suis-je venue faire dans cette galère ? Pourquoi, why ? Personne ne m'a forcée, et en plus j'ai payé pour être là !"

A-propos de fesses... Une dame passe devant nous : elle a fait popo dans son short blanc (j'ai bien dit "popo", pas "pipi").

Je lance : "Madame, à ce stade, faut s'arrêter !".

Kat est scotchée et marmonne plein de trucs façon Karl Lagerfeld scandalisé : "Ahrrr... Mais pourquoi ??? Elle devrait retirer son tee-shirt, courir en brassière, et couvrir ses fesses !".

Courir : oui. Mais dans la dignité !

Caro dit que, si ça se trouve, la dame ne s'est rendu compte de rien...

Je réponds que c'est pas possib'. Que ces choses-là, ça se "sent" (si je puis dire).

 

Je tente de négocier un peu de marche avec Kat.

On ne peut RIEN négocier avec Kat.

Elle essplique que si l'on marche, ça fait mal quand même. Qu'il faut repartir à l'arbre là-bas. Je fais comme si je ne comprenais pas ce qu'était un arbre, et je parle du bus bleu.

Portnawak.

Kat part devant car il y a 2 coureurs Laurette Fugain en difficulté. Le Thomas du départ, qui marche depuis plusieurs kilomètres, Il a couru plus vite que nous, et nous a dépassé après le 10ème km. A présent, son genou est coincé. Il ne peut plus rien faire...

Il y a également un des p'tits jeunes de l'école d'ingénieurs. Il est au bord des larmes, au bout de sa vie. Il découvre la méthode Allemande... Et se traîne derrière nous, complètement à l'ouest.

 

Je sais même plus à quel kilomètre on est. Ça fait au moins 1 heure que j'ai pas regardé la montre...

J'm'en fiche, j'ai plus de neurones.

 

Là, tout ce que je sais (dans le désordre) :

- Que je terminerai ce Marathon. Pour Sacha, pour Aurore, pour Hervé, pour tous les autres. Et parce qu'il est hors de question que j'arrive dernière du challenge Asics et que je me fasse alllumer par Marc Raquil (dignité).

- Que j'ai aucun mental.

- Que je ferai mieux que l'an dernier.

- Que j'ai subitement envie de manger une choucroute (encore rapport aux saucisses...), et aussi passqu'on vient de passer devant le stand de ravitaillement en produits régionaux. Ya des dames habillées en Alsaciennes qui filent de la bière et du vin blanc aux coureurs. Kat me dit que si je bois de l'alcool maintenant : elle me tue.

- Que je vais boire un Coca rouge, manger des frites et des nounours à la guimauve et au chocolat, et me bourrer la gueule au Champagne avec les filles d'Asics (le mardi suivant, je suis rentrée chez moi ronde comme une queue de pelle, dans le métro avec Frogita).

- Qu'il faut vraiment que je me fasse enlever la vésicule biliaire. Après tout, c'est comme les amygdales ou l'appendicite. Ca sert à rien, non ?

- Que si j'étais Kényane, je serais déjà arrivée depuis 3 heures.

- Que si je faisais du fractionné, je serai déjà arrivée depuis 1 heure...

- Que le mari de Céline C. a bien raison : "Comment mange-t'on un éléphant ? Bouchée par bouchée".

- Qu'il faut que j'arrête de fumer (mais que je rêve d'une cigarette).

 

Des bénévoles apparaissent sur la route : ils agitent sous nos yeux la Médaille du Marathon, toute brillante avec les sequins représentant les pavés de Paris. Rho la carotte !!! Ya pas moyen qu'elle ne soit pas à nous !  

1926168_1119843278041653_8570873521790027288_o.png

 

 

Kat me dit qu'en m'attendant à la Maison de la Radio, elle a vu passer un coureur tout nu, seulement vêtu d'un cache-sexe façon Borat...

Caro demande : Où est-ce qu'il avait mis son dossard s'il était tout nu ?

Je réponds que je ne veux pas le savoir. Parfois, il y a certains mystères qu'il vaut mieux préserver...

 

Je ne veux plus parler. J'écoute Kat. Je la visualise façon Karl Lagerfeld, en train de caresser son chat Choupette dans les bras, et l'éventail à la main (je sais pas ce qu'ils mettent dans les bouteilles d'eau du ravito, mais c'est de la bonne !).

Caro m'encourage.

Mon double maléfique apparaît. Celui de fin d'une course difficile. Celui que je ne peux pas maîtriser car je n'ai plus un gramme de sens commun et parce que ça fait plus de 5 heures que je cours...

Je réponds : J'aime pas les encouragements !

Elle me dit : Regarde... Ya la tour de l'hôtel Park Hyatt de la Porte Maillot ! On arrive !!!

Moi : MAIS JE CONNAIS CE PUTAIN DE PARCOURS, JE SAIS OU ON EST !!!

(en y repensant, j'ai vraiment envie de me coller des baffes)

 

C'est à ce moment-là que je réfléchis à tout ce que j'ai fait pour en arriver jusqu'ici...

Les heures d'entraînement... La nuit, en hiver, dans le froid, sous la pluie.

Les matins où je partais au boulot, avec mon sac sur le dos. Les soirs où je me changeais dans les toilettes du travail pour rentrer en courant, en suivant un parcours de 18km. Seule, avec mes écouteurs dans les oreilles.

Les fins de journées, où je me disais qu'il serait tout de même plus pratique de prendre le métro, et de rentrer directement chez moi, bien au chaud, le cul dans le canapé, devant la télé ou au téléphone avec mes amis.

Mais ça c'était avant...

Combien de fois est-ce que j'ai fait ça ?

Les privations alimentaires avant la date fatidique. Les repas à base de quinoa... Les soirées où je ne pouvais pas boire d'alcool...

On n'a rien sans rien. Au bout d'un moment ça paye. Je suis une privilégiée. J'ai le droit de faire ça... Pas Sacha, pas Aurore...

Les pensées qui se bousculent.

J'ai pas le droit de me plaindre et d'être imbuvable, comme une connasse.

 

Le rond-point de la Porte Dauphine apparaît devant mes yeux.

Le panneau "42km" se matérialise.

La foule, immense. La petite fille de Caro arrive en courant et lui donne la main, pour terminer avec elle.

 

arrivée2.jpg

Crédit Photo : Caro n°3

 

Je flotte...

Portée dans un rêve, seulement tenue par mon ballon...

C'est comme l'an dernier...

Finalement, ma plus grande angoisse était celle-là : ne pas revivre la même émotion que le 6 Avril 2014... Mais elle est là l'émotion.

Je veux que les 195 mètres ne s'arrêtent jamais. C'est le moment le plus magique de tout le parcours.

Les larmes coulent, je ne maîtrise rien. Toute petite devant la grande arche de l'arrivée. Venir à bout de ce défi : la fin de la distance reine, sur l'Avenue Foch.

 

Finisher des 42,195 kilomètres.

Pour la seconde fois de ma vie, à 43 ans.

Moi, Sonia, la nulle en sport, la fille sur le banc. Double-Marathonienne.

Je m'appuie sur une barrière, juste derrière le tapis d'arrivée. Secouée de tremblements.

Ma maman est là, apparue par enchantement.

Comme un gros bébé, elle me prend dans ses bras. On pleure toutes les deux ensemble...

 

J'entends hurler : "Soniaaaaaaa, ma copiiiiiiiine !!!"

En relevant la tête, j'aperçois Frogita, depuis la terrasse du bus Asics. Je lui envoie des baisers.

 

V__1CDF.jpg

 

Je détache le ballon, et vais l'accrocher sur le Stand Laurette. Stéphanie Fugain me fait un sourire...

 

Je n'ai besoin de rien d'autre.

Tout est parfait. Nous sommes hors du temps, demain on reprendra une activité normale.

 

 

"La force ne résulte pas des capacités physiques mais d'une volonté infaillible."

Gandhi 

 

 

Commentaires

  • Toutes me félicitations pour cet exploit sportif : vous vous êtes surpassée .Je vous admire .

  • Je me surprends moi-même je t'avoue...

  • Bravo, je suis admirative.
    Je fais de la CAP, mais je n'aurais jamais la prétention de pouvoir faire un marathon...
    J'hésite à tenter un 10 km alors le marathon...
    Des bisous

  • Lance-toi dans un 10km, et tu verras ensuite... Ça vient très vite après le passage de sa première ligne d'arrivée !

  • Ça c'est chouette, je suis ravie !

  • Oh t'en fais pas, vu mon état, j'avais même pas remarqué !

  • Bravo !
    Dis, c'est quoi ton appli/logiciel dont tu as mis l'image pour ton parcours ? Ca m'a l'air bien mieux que ce que j'utilise ^_^
    Des bisous !
    PS : bon ben l'an prochain, encore 20 minutes de moins et tu finis ex-aequo avec la demoiselle du Kenya (si j'ai bien retenu ce que France Info donnait comme résultat).

  • C'est la montre Tom-Tom Cardio intégré (donc sans ceinture, ce qui est bien pratique).
    Je ne cherche pas à me mesurer aux autres ;) Et je respecte ceux dont c'est le métier.
    Ma seule satisfaction est de faire mieux qu'avant... Ça me suffit !

  • Merci !
    Oui c'est le meilleur état d'esprit ! Finir un marathon, ce n'est pas rien !

  • Éprouvant, bouleversant, épatant, étonnant, et tellement d'autres qualificatifs...

  • Sonia, c'est fou, je ne sais pas si on te l'a dit mais tu as vachement changé au niveau du visage, il s'est affiné ! Tu es encore plus jolie qu'avant.
    Bravo pour ta performance !

  • Merci !!! Oui, on me l'a dit ;)

  • Merci pour c'que tu sais... Bisous.

  • Tu l'as fait, Bravo Sonia !!! en même temps je crois que personne n'en doutait. Bises
    PS : hier j'ai été m'acheter un maintien nénés pour courir... quand je te disais que tu nous donnes envie !

  • J'en ai racheté un autre chez Anita car y avait une promo au Salon du Running (et le mien était devenu trop grand...). Au top !

  • Un grand bravo!
    Je suis restée une partie de la journee à applaudir les coureurs et plus particulièrement ceux qui n'en pouvaient plus! Quel courage! Remets toi bien

  • Il y avait 54 000 partants ce matin. Et seulement 40 176 à l'arrivée :(
    On a vu des trucs pas beaux sur le parcours... C'était triste...

  • Je me souviens encore de l'année dernière un homme tombé à terre à genre 10m de l'arrivée...
    Encore bravo à toi!

  • Ya une pauvre dame qui a passé l'arrivée en tombant et en se relevant à chaque fois...

  • Comment qu'c'etait trop bien ❤️❤️❤️❤️❤️

  • On remet ça quand tu veux ! Si tu me supportes à partir du 36ème km... :)))

  • No problemo!!!!
    Aller, viens avec moi au mont saint Michel alors!

  • C'est ça oui... Dans 7 semaines... Même pas en rêve !
    Le Marathon de Paris une fois par an, c'est amplement suffisant :)

  • Rdv est alors pris pour le 3 avril 2016!

  • Ah ça c'est certain. J'ai décidé que tant que mes jambes me le permettraient : je ferai le Marathon de Paris tous les ans (comme Mimi qui en est à son 30è et a commencé également à 42 ans...).
    Mais je ne ferai que celui-là. Aller ailleurs, sans mon appart' à proximité : non.

  • J'ai regardé le reportage sur les marathoniens hier midi sur FRANCE 2 et j'ai pensé à toi. Les voir passer la ligne d'arrivée, c'est fort. Crevés mais heureux. Bravo Sonia, tu rayonnes sur la photo malgré les kilomètres dans les jambes. J'ai 44 ans bientôt, je reprends des forces après des soucis de santé et te voir aussi endurante me donne de l'espoir. je ne peux pas courir mais à moi les étirements et le pilates!

  • L'important est que tu te dépasses, que tu aimes ça et que cela te procure de la joie !

  • Sur le podcast RTL, tes mots aussi ont changé, une économie dans les propos que tu avais pas avant, surtout sur une grande station comme RTL où on peut être perturbé par le trac. Et tu as aussi aussi une voix plus souple et apaisée (le sport, ça change tout, entre autre le souffle)
    T'es super.

  • Ah t'es gentil, mais on m'a dit que j'avais "une voix de Minitel rose" ;)

  • je suis totalement admirative.
    chapeau bas Madame !

  • Merci Madame !!!

  • Bravo Sonia! J'étais sur le parcours pour vous encourager! Vous m'avez tous fait rêver, c'était magnifique! Et tu es magnifique aussi! Bon repos pour les prochains jours!!!!

  • Rhooooo, tu m'as vue ???

  • Bravo!! c'est génial! je me demandais comment tu t'étais sortie de cette course!
    perso j'ai eu chaud, très chaud, mais je suis Finisher!!
    bonne récup!

  • Mais Gloire à toi !!!
    Fierté fierté fierté !!!
    Es-tu heureuse ? Tu peux te la péter, tu as le droit.
    Comment reconnaît-on un Marathonien ?
    Il en parle à tout le monde... :)))

  • J'ai frimé toute la journée au bureau (en même temps, j'ai pas trop eu à tendre la perche, avec ma démarche en crabe, mes baskets (je n'ai pas pu enfiler d'autres chaussures ce matin...) et mes coups de soleil, je ne passais pas inaperçue!).
    C'est trop bon cette sensation d'avoir atteint un but, j'ai l'impression d'avoir monté une marche immense.
    et puis c'est la première fois que je vois autant de personnes courir pour une cause dans une course, beaucoup avait des noms inscrits dans le dos, avec des photos, et des dates, on sentait qu'ils courraient pour ces gens là, c'était fort en émotions. c'était une vraie aventure humaine!

  • Oui, "le jour d'après" c'est assez nébuleux à vivre...
    On est crevé mais tellement heureux... Une sorte d'état feutré très difficile à décrire.
    On a mal, certes, mais ça n'est vraiment pas important. Pour preuve que l'on arbore un sourire bête toute la journée ;)

  • BRAVO BRAVO BRAVO j'ai pensé à toi ce matin! Quelle performance! Vraiment félicitations!!!
    (et wow tu es magnifique, et hyper fraiche après 42km!!!)

  • Non non, c'est passque la photo est prise de loin ;)
    En vrai, de près, j'ai les plus grosses cernes du monde sur une peau collée par les sels minéraux (mais j'me suis remis du rouge à lèvres après chaque ravitaillement, ça a bien fait rigoler les spectateurs ça).

  • Bravo! Et trop contente de t'avoir croisée! (et j'ai moi aussi mal aux jambes et des pieds pas jojos...)

  • Toi t'es une Hulkette, alors pouêt !!!
    Je suis super contente de toi, de ton temps, et qu'est-ce que t'étais belle avec tes cheveux au vent (désolée, je t'ai encore appelée par le prénom de ta sœur que j'ai croisée plus loin. Nan mais quelle idée d'être jumelles, vous aussi ???).

  • Félicitations, je suis très admirative !!
    Par contre tu ne m'en voudras pas de continuer de penser qu'il faut un grain pour s'infliger cela ;)

    Bonne récup'

  • Ah mais tu as tout à fait raison !
    Ça rejoint la phrase qui était gravée au dos de la médaille du Paris-Versailles :
    "Mais arrête de courir grand fada, ça ne te rapportera jamais à rien !"
    (Marcel Pagnol à Jean Bouin, Vice-Champion Olympique du 5000 mètres en 1912)
    J'aime beaucoup :)))

  • Merci !

  • Aujourd'hui, tu courais ton deuxième marathon.
    Moi, j'ai couru plus de 8 km d'affilée (en une heure) sans m'arrêter pour la première fois de ma vie...Petit à petit :-). Merci pour tout (et oui, je suis une grande fille, je vais courir autre chose que des Parisiennes...).
    Félicitations et super pour les 20 minutes de moins !!

  • Bravo !!!
    Je suis certaine que tu peux largement passer au-dessus du stade de la Parisienne...

  • Alors là, plein de bravos ! 1) pour avoir couru un deuxième marathon 2) avec 20 minutes de moins et 3) pour avoir écrit un article pour nous informer de tout ça !! Toutes mes félicitations.
    J'ai bien pensé à toi aujourd'hui (et aux autres) en faisant mon petit défi du jour, courir plus d'une heure...
    bonne récupération !

  • Rho j'ai rien écrit, juste posté 2 ou 3 idées qui me venaient là comme à l'esprit.
    Je récupère mes neurones dans le Bois de Boulogne, et je reviens !

  • Oui mais c'est important!! On a hâte de connaitre la suite d'ailleurs...
    Je pense que je suis vraiment tombée dans la marmite (grâce à toi!) parce que la nuit dernière, j'ai rêvé que je courrais le marathon (n'importe quoi)... mais à mi chemin, on s'arrêtait pour faire une pause (mais d'où me vient l'idée qu'on "fait des pauses"???), j'enlevais mes baskets (faut pas chercher à comprendre) et après la pause, je découvrais qu'on me les avait piquées... donc j'abandonnais, mais j'étais quand même fière d'en avoir fait la moitié ! bref ça tourne pas rond dans ma ptite tête...
    Sinon comment vas-tu 3 jours après ?

  • Chuis sûre que ça doit vouloir dire quelque chose, tu devrais creuser...
    Là je suis très bien. Juste un peu de raideur dans le haut des cuisses lorsque je me lève. Je vais reprendre la course jeudi soir ;) Si mon orteil le permet, car ça c'est encore un peu embêtant.

  • C'est quand même marrant parce que je hais profondément, j'abomine, que dis-je, j'exècre depuis toujours le footing, l'endurance et tout ce qui s'en rapproche, MAIS à chaque fois que je te lis j'ai envie de chausser les baskets. Ils mettent quoi dans la Sonia qui fait bêêêêêler ?
    Bravo m'dame, je m'incline bien bas !

  • Bêle tant que tu veux ma poulette !

  • RESPECT !
    Mais comment peut-on être sportive ET intelligente ??? quand on est déjà belle et bourrée d'humour.
    Tu me préviens de ta prochaine réincarnation, je l'épouse ...

  • Nan mais toi alors !

  • Bravo ! J'ai pensé à toi quand j'ai vu les panneaux mis en place dans Paris samedi soir !
    Et bien maintenant, ya pu qu'à chausser mes baskets et aller redire bonjour au bois de Vincennes le week end prochain : tu te rends compte que tu arrives à motiver des gens qui ont généralement comme devise "la course à pied ? boaf". On lit le récit de ton 2e marathon et on se dit : "bon, qui est-ce qui a tout faux, maintenant ?"

  • Meuh non, chacun son truc :)))

  • FABULEUX !!! UN GRAND BRAVO POUR LA COURSE ET L'AMELIORATION DU TEMPS
    tu sais vraiment donner envie : je suis allée au salon samedi et j'ai acheté chez Anita deux articles formidables (testés dimanche avec succès) et aussi la montre Tomtom qui encourage à progresser (résultat je marche en canard depuis hier) mais le pire est à venir : j'attends jeudi pour m'inscrire au marathon 2016 !...
    bref je ne suis qu'une copiteuse de Sonia
    encore merci pour tout et surtout bonne récupération

  • ANITA c'est la vie !
    Ma nouvelle brassière m'a accompagnée sur 21km et c'est d'la balle !

  • PS: Je viens d'écouter le reportage, c'est incroyable ce que ton ramage est au niveau de ton plumage !

  • J'ai bien aimé la radio, c'était la première fois que je faisais ça !

  • J'en faisais pas le centième ya 2 ans ;)

  • Punaise mais qu'est-ce que tu dois être fière !!
    Et qu'est-ce que tu es belle sur ton podium...
    Mais j'ai la larme à l'oeil quoi...
    Félicitations pour cet énorme défi encore une fois relevé !
    Faudra jamais que je coure un marathon, je crois que je me transformerais en chute du Niagara si j'arrive à la fin !

  • J'ai encore versé ma larmichette à l'arrivée...

  • Félicitations Sonia, j'ai pensé à toi tout du long de la course hier, et me suis précipitée aux informations pour suivre un peu le déroulement de ce marathon! D'ailleurs, j'ai félicité tous les marathoniens que j'ai croisé hier, toujours en pensant à toi, vous êtes des héros pour moi! C'est absolument incroyable de réaliser une telle performance, et volontairement en plus!
    Repose toi bien et j'attends avec impatience tes impressions sur cette course mythique.

  • Cette cohésion dans les rues... C'était incroyable...
    Tout le monde se parlait lorsque je me suis péniblement traînée jusqu'au métro :)))

  • j'ai super pensé à toi !! t'es une warrior : quel courage , quelle force mentale .
    bisous et recuperes bien
    love

  • Le Marathon : 30km de course à pied + 12 de mental.
    C'est très vrai cette phrase...

  • Warrior power!!!
    J'ai beaucoup pensé à toi hier. Heureusement qu'il ne faisait pas le même temps que la veille...
    Une question de curieuse: après une course comme celle-là, tu t'octroies une journée de congés (de boulot j'entends) ou tu te traînes jusqu'à ton bureau ?

    En tout cas félicitations, tu m'épates toujours autant. Clap clap clap!

  • J'ai pris ma matinée pour agoniser dans mon lit.
    Là je vais ramper jusqu'à mon bureau (et c'est très compliqué...).

  • BRAVO, tu peux être fière de toi :) !!!!!! Et tu es trop jolie sur la photo !

  • Merci !!! Je suis folle de joie d'avoir pu le faire jusqu'au bout et en mieux que l'an dernier...

  • Félicitations !!!!!!!!!!!
    Bravo, bravo, bravissimo !!

    Mon marathon à moi : 6 minutes de course sans m'arrêter !
    Bon, dis comme ça, ça fait la fille qui n'a pas bien compris l'histoire et le principe du marathon, j'en conviens :)
    Mais c'est un tel exploit pour moi qui pars d'un niveau sidéralement inexistant et qui n'a commencé ce truc de malade qu'est la course il y a une semaine, que je me suis offert des fleurs (aussi rouges que mon visage l'était à l'arrivée ^^) !!!

    Félicitations encore une fois Sonia !
    Et merci de partager et de contaminer :)

  • Mais tu as raison de t'offrir des fleurs, because U deserve it !!! Bravo !

  • Merci Madame !!!

  • Merci, c'est adorable ;)

  • Oh ma Isa... Qu'est-ce que j'ai aimé que tu m'appelles depuis la terrasse du bus Asics...
    J'étais en train de pleurer dans les bras de ma maman, et toi tu avais un sourire jusqu'aux oreilles.
    Quel magnifique moment !

  • FELICITATIONS championne

    à toi et à tout le lot de marathoniens et marathoniennes
    une pensée aussi pour ceux qui auraient voulu
    ou ceux qui n'y sont pas parvenu...

    respect à tous!

  • Oui, une pensée pour les gens qui ont du abandonner ou être évacués par les secours, et tous ceux qui se sont pris le mur...
    Nous étions 54000 partants, et 40176 à l'arrivée...

  • Félicitations ! j'en serais bien incapable ! (et avec le triplé bronchite-sinusite-laryngite que je me traîne en ce moment + mon état suite à la double visite de caves que j'ai faite samedi, encore moins ! :p boire ou courir, il faut choisir. J'ai choisi...)

  • Ça fait 2 ou mois que je n'ai pas bu une goutte d'alcool, crois-moi que je vais me rattraper !!!

  • Félicitations pour avoir encore une fois passé la ligne d'arrivé... et pour avoir en plus amélioré ton temps !

    J'avais déjà entendu ta voix avec la vidéo explicatrice du masque de coton :o) J'étais surprise, je m'attendais à une voix plus grave vu que tu fumes. À la radio tu fais très pro !

  • J'ai adoré faire de la radio. Je ne connaissais pas, et je me sentais vraiment à l'aise !
    Le journaliste était top, faut dire.

  • J'ai pensé à toi hier, bravo pour ta performance !!
    Val ( Aymeric )

  • Tu vas pas le croire, mais hier j'ai pensé à toi aussi...

  • Bravo ! 20 mn de moins, c'est énorme !
    Tu peux me remercier, je t'ai envoyé plein de pensées positives, pendant que mon mari regardait le marathon ... à la télé ! :)

    NB me demande dans quel état sont ceux qui ont abandonné ?

  • Merci pour les ondes, ça a marché !
    Les gens qui ont abandonné... Horrible... Cette année, c'était vraiment moche moche moche ce que j'ai pu voir... Les pauvres...

  • Je ne sais pas quoi rajouter d'autre !

  • Sonia, écoute on ne peut pas dire qu'on se connait mais j'ai pensé à toi toute la journée de dimanche. Dans le métro, je cherchais parmi les rescapés si je te voyais. Je disais à mes copines : attendez je regarde si je vois ma copine Sonia, c'est son 2e marathon (elles ont été très impressionnée aussi). Moi qui déteste la course, tes billets me donnent envie de m'y mettre. Bon, je tiens très exactement 2 min30, mais je me dis que si j'arrive à courir 15 min et bien ce sera mon marathon personnel. Voilà bravo à toi t'es splendide !

  • Merci, ça me touche énormément...

  • And the winner is: SONIA
    Un mental de fer sous une peau de velours.
    Je suis émue et fière pour vous.
    Bravo!

  • Merci 10000000000000 fois !!!

  • Je suis obligée de faire un 2ème commentaire...

    Tout d'abord parce que j'ai enfin écouté ton intervention à la radio (tu es faite pour ça !), et que tu dois être un peu sorcière (enfin la sorcière gentille, façon fée ^^) car juste après, je me suis mise à sautiller et je suis allée courir (12 minutes, soit le double de ce que j'ai fait hier ! cf. mon message un peu plus haut au milieu de toutes ces félicitations plus que méritées!).

    Ensuite, parce que je rejoins complètement l'idée de Pétunia qui suggère que tu ouvres une rubrique "trucs de sport" tout en haut de ton blog :)

    Enfin, parce que je crois que tu pourrais organiser une course réservée à toutes celles (et peut-être ceux aussi après tout !!) que tu as converti à la course. Histoire que tu te rendes compte en vrai comment une seule personne peut changer la vie de tas de d'autres, comment toi, en étant simplement drôle et bienveillante, tu as (re)mis du rythme dans nos vies (non)sportives !
    Ou alors si c'est trop compliqué d'organiser un truc comme ça, une autre option : des t-shirts, à ton effigie, avec "in gloss we trust" écrit dessus. On serait tellement belles avec ça sur le dos ;))

    Je dis ça, je rien ;)

  • Mais triple merci !!!
    Pour la rubrique, oui je vais l'ouvrir, promis.
    Pour les courses communes, faudrait que je créé encore des sessions "Courses de Pintades" sur Jogg.in (quand j'aurai récupéré quelques neurones, parce que là c'est compliqué...).
    Et si je te donne une p'tite impulsion pour bouger, ça me remplit de joie !!!

  • Bravo Sonia !!! Merci d'écrire ce billet rapidement pour nous qui attendions impatiemment !
    Je suis venue te supporter, j'étais au début du Bois de Boulogne, M° Porte d'Auteuil. Avant le mûr dont tu parles. Je suis arrivée trop tard pour te voir, tu étais largement déjà passée.

    Jolie voix radiophonique aussi et j'ajouterai : les mots qu'il faut pour motiver la terre entière à se mettre à courir. Tu as le coaching dans la peau.

    Je suis ensuite allée à pied jusqu'à l'arrivée pour voir ce que c'est, l'arrivée d'un marathon et faire quelques photos. J'ai vu le stand Laurette Fugain, j'étais de l'autre côté, en face, entre le stand, la route, la barrière et moi, il y avait les pissotières, j'ai pas osé insister à regarder pour tenter de te reconnaître...

    Bravo pour ce deuxième marathon de Paris ! Et pour tout ce que tu nous communiques.
    Suggestion de fan : tu voudrais pas ouvrir une rubrique en haut de ton blog "Truc de Sport" ?

    Récupère-bien ! Chapeau bas !

  • Mais c'est trop chou ce que tu as fait !!!
    La ligne d'arrivée était impraticable et inaccessible au public... On a même pas pu faire entrer la photographe :(
    Oui, je vais créer la rubrique lorsque j'aurai trouvé le truc pour bidouiller le code html ;)

  • Quand je pense que quand j'ai connu ton blog il y a 4 ans (ça passe vite putain), tu ne jurais que par les Croustibats.

    Je suis pleine de fierté pour toi. Bisous.

  • Ça doit faire 2 ans que j'en ai pas mangé...
    Bisous tôa !!!

  • Bonsoir Sonia, j'ai envie de te dire ma petite Sonia même si tu me depasses d'une bonne tête. Mais là j'ai envie de t'écrire. J'y étais hier, morte de trouille, j'ai même filé mon sac à un Anglais avec portable et sous dedans tellement j'étais dans les choux. Et c'est à cause de toi... enfin plutôt grâce à toi. Jamais j'aurais pensé qu'on puisse s'inscrire à un marathon sans être champion du monde. Ca fait 8 ans que je suis ton blog, que tu me fais rêver avec tes soins et rire avec tes histoires, puis la course, je m'y étais remise un peu avant que tu en parles, tu as tout tenté! Et tu l'as faite, l'épreuve reine, tu l'as racontée alors je me suis lancée le 22 avril 2014. Et depuis le stress est monté, monté... Je t'ai cherché longtemps hier (tu étais la seule personne que je connaissais dans la foule)... puis kilomètre 34 je te vois enfin avec tes jolies fleurs et ton ballon, je me dépêche pour arriver à ta hauteur et puis je savais pas quoi te dire alors j'ai continué avec la banane, te voir m'a filé le sourire jusqu'au bout. Merci Sonia, continue comme ça! Peut être la prochaine fois, je trouverais quelque chose à te dire!
    Line

  • Mais pourquoi t'es pas venue me voir ???
    Je ne mords pas !!!
    Quand tu m'as croisée, je devais déjà être en train de commencer à râler à cause de mon doigt de pied :)
    Je suis fière de toi. Très très fière de toi, U did it !!!
    Mais la prochaine fois : viens me causer ;)

  • au km 34, elle mordait pas encore! C'était le dernier créneau :-P

  • Nan, mon double maléfique est apparu vers 36... (pardon).

  • bonjour Sonia, alors la récupération ? je t'ai écoutée à la radio et j'étais vraiment émue de t'entendre...tu as certainement donné envie à beaucoup d'auditeurs de s'y mettre. Je rejoins Céline, les T shirts in gloss we trust ferait une jolie bannière pour tes aficionadas/dos. Sinon crois-tu qu'Asics remonte une équipe pour le prochain marathon ? autrement je signale juste que la montre Tomtom n'est pas compatible avec certains matériels (notamment Samsung) pour obtenir le résumé de course que tu mets sur le blog, ( sinon pour suivre l'allure en course c'est vraiment utile ); je suis tellement truffe que je n'ai pas pensé à le demander au vendeur du salon...j'attends comme beaucoup avec impatience la rubrique trucs de sport : sur ta photo un détail m'intrigue : tu portes un sac à dos pour le ravitaillement en eau ?
    encore bravo et au plaisir de te lire

  • Je pense que Asics va également mettre en place un nouveau challenge l'année prochaine.
    Sache que sur les 30 partantes de la team : 30 sont arrivées sur la ligne !
    C'est pas génial, ça ? La meilleure a fait 3h45, la dernière : 6h30.
    Sauf Marc Raquil... Figure-toi qu'après nous avoir entraînées, et bien il s'est dégonflé au dernier moment (gros lol) et n'a pas voulu prendre le départ (alors qu'il était là à 7h45 sur les Champs-Elysées).
    Pour ma montre, je t'avoue que je ne sais pas tout utiliser (burne je suis, burne je reste) mais j'en suis très satisfaite, et se passer de ceinture cardio c'est vraiment appréciable.
    Oui, pour le sac, je portais un camel-bak. j'ai acheté celui au premier prix chez Go Sport. Il est tout à fait honorable pour les entraînements. Mais pour une longue distance, il brûle les épaules et le dos. Je pense investir dans un produit un peu plus haut de gamme et avec des poches (parce que je trimballe un bordel pas possible et j'ai besoin d'avoir tout sous la main).

  • J'ai gagné une médaille, un tee-shirt, et la fierté de ma gueule ;)

  • C'est pas cher payé avec tout le rouge à lèvres que tu as gaspillé.

  • T'inquiète il m'en reste encore un peu.

  • Oh putain,
    j'ai écouté ton interview sur RTL (la radio de droite) !!!
    C'est quoi cette voix de pucelle ???
    T'avais mis ta bouche en ch'min d'œuf pour prononcer les
    A.I.T...
    je l'ai "fè",
    je "pensè"...
    comme cha ???

    Euh Meurci Philippe !

    Et t'as même pas dit où elle était ta médaille !!! :-)))

  • La médaille de l'an dernier ? Ben tu sais où elle est, et ça ne regarde personne à part toi et moi... Et... Quelqu'un d'autre...
    Pour la voix d'hôtesse de l'air, on m'a dit que c'était l'accent Parisien :)))
    Sans déconner, je savais pas que c'était une radio de droite !!!

  • Pourquoi tu leur as pas fait l'accent picôrd ???

    Ben oui RTL spa vraiment des libertaires quoi !
    "...Europe 1 et RTL, éprouvent quelques difficultés à rajeunir leur public. D’où leur penchant à droite."

    Et NRJ c'est carrément 33 % de lepéniste qui écoutent :-) Quand j'entends ça dans certains magasins, ça me fait saigner les oreilles !

  • De toutes façons, moi j'écoute Rires & Chansons, la radio où c'est qu'ya pas besoin de réfléchir.

  • Haaaa! Je me demandais si tu aurais !e courage d'écrire un billet rapidement ou pas ,donc je suis pas venue exprès pour le suspense lol je sais pas si d'autres sont comme moi, mais j'ai pensé à toi la semaine avant, la veille,le jour J 2fois et le lendemain ! Non chuis pas une groupie :) vivement la suite du récit mais je pensais pas que ça pouvais avoir des effets pareils sur l'esprit...

  • Si si, ça fait des trucs vraiment bizarres... Spike a même eu des hallucinations à un moment...

  • A partir du 30ème km, mon Coach de cette année était Allemande. Elle a adopté une méthode militaire pour me traîner dans le Bois de Boulogne, et crois-moi que je la bénie et que ça a payé.
    Si ya moyen d'ériger une statue à sa gloire : je le ferai !

  • Bravo Sonia !!!
    Moi aussi j'ai pensé à toi et à Caro toute la journée de dimanche, ainsi qu'à Thibault No Pain No Gain!
    Moi aussi je suis de celles que tu as incité à se mettre à la course, alors que je détestais ça au collège/lycée (mais ma mère ne voulait pas que je me fasse dispenser...)...
    Et voilà un an que je cours, je cours, je cours... et je me suis inscrite aux 20km de Paris en octobre...
    Tout ça c'est GRÂCE à toi, alors merci et continue de nous faire rire et plaisir avec des articles et ton style d'écriture EXTRA

  • Mais c'est canon, ça !!!
    Tu vas voir, les 20km de Paris, c'est une course génialissime au niveau du parcours et de l'ambiance !!!
    Tu vas adorer :)))

  • Non mais je le regrettais déjà au 35ème... et au 36ème... Condoléances pour ton petit orteil Sonia! Il paraît que t'as au moins 2 semaines pour le retrouver. Et moi j'ai un an pour trouver un truc pas trop con à dire!
    Bien sûr j'ai oublié l'essentiel: bravo!!

  • Elle m'a dit qu'elle avait un truc spécial pour reconnaître un "aller Sonia" d'un clampin Lambda et un "aller Sonia" d'une lectrice....
    C'est magique car moi j'ai pas vu la différence, mais chui sûre que c'est une bonne entrée en la matière...

    (Sinon tentes le "z'auriez pas du rouge a lèvres, j'ai perdu le mien"... Ça doit aller aussi!)

  • Ben oui, y en avait des lectrices sur le parcours, et elles ont braillé !!!

  • *suspense*
    J'ai des frissons tout partout et la chair de poule ^^
    Merci pour ce début de récit prometteur*

  • J'ai tellement pensé à toi... Si seulement tu pouvais être là l'année prochaine... (s'te plaît).

  • Nike a lancé une nouvelle pub pour inciter les femmes à bouger et elle est vraiment bien. J'adore notamment la nana qui s'arrête en pleine course en se disant "ouais bon, la moitié d'un 1/2 marathon, c'est déjà bien" et puis elle s'aperçoit qu'elle n'a fait que 2 miles et elle repart en maugréant mais elle repart quand même. Sa tête quand elle franchit la ligne, ça résume parfaitement tout ce qui est écrit ici : étonnement d'y être arrivée, puis joie et fierté (et envie de repartir aussi). L'esprit de cette pub est vraiment terrible (cela dit, ils auraient pu varier le style des filles et mettre aussi des rondes et des moins jeunes mais bon).

    Vivement la suite de ton récit Sonia. :o)

  • Du coup j'ai regardé, merci pour l'info !!!

  • Bonjour Sonia, merci pour tes réponses : je vais guetter les annonces ASICS pour s'inscrire au challenge..sinon j'espère que la marathonienne qui a fait 6h30 a obtenu une médaille parce que selon le temps (3h pour un semi et 6h pour un marathon) tu n'es pas assuré d'obtenir une médaille !..(perso je cours pas contre les autres mais pour la médaille ! ) Je suis un boulet mais pour le semi que j'ai fait hors temps, j'ai réclamé parce que la médaille était différente ...(genre médaille en chocolat alors que l'autre était vraiment chouette avec un chrono stylisé). Bref je me suis inscrite au marathon 2016 et je tremble déjà ! quelle folie douce... en même temps no pain no gain comme diraient certains ! je rêve déjà du t shirt mochissime du finisher...sinon pour les bacchantes, j'ai pensé à un Tshirt team sonia "in gloss we trust" comme suggéré par Céline : tu valides ?

  • Oui, il y avait des médailles jusqu'au temps limite officiel, c'est-dire : 6h30. Mais le dernier à fait 7h30...
    Je ne sais pas si comme l'an dernier, il y a eu un podium pour les 3 derniers, ça c'était vraiment chouette comme geste !
    Et, en revanche, cette année, le tee-shirt Finisher est superbe !!!
    Pour les Bacchantes : faut voir :) (en tous cas, chuis déjà inscrite, j'adore cette course).

  • Encore bravo, trop contente d'avoir pu te croiser au salon du running.
    Je t'ai écouté je me suis inscrite au Marathon de Paris ce matin : je suis grande !

    Bref j'espère te voir avec Cerise aux 20 km de Paris pour la rigolade

  • Ah ben t'as enfin grandi et tu t'es décidée à sortir de ta zone de confort : bravo !!!
    Pour les 20km de Paris : je re-signe immédiatement avec toi. Quelle rigolade quand j'y repense :)))

  • A peine inscrite pour le marathon de Paris, ma meilleure amie me parle de 2017 avec un marathon au Japon

  • Fais-moi rêver, toi...
    Moi c'que j'veux c'est aller chez Mickey en Amérique avec toi !!!
    Bon... En attendant, on se contentera du semi-marathon d'Eurodisney en 2016 !

  • On ira ensemble chez Mickey! J'y retourne en 2016

  • Ne me tente pas, toi !

  • Ton interview est vraiment top, intelligente, pas à se la péter, tu as vraiment été la (jolie) voix des anonymes.
    Encore bravo.

  • Ben disons que je ne vois pas comment je pourrais me la péter...
    Tu sais, quelqu'un a dit un jour à Frogita (qui a fait 6 Marathons dont un en 3h50) : "Je ne considère quelqu'un comme Marathonien que s'il l'a fait en 3h30 minimum". C'est sympa hein ?

  • Merci pour tous les frissons que tu me (nous) donnes par procuration. Je sais pas si c'est toi (surement un chouilla), ou si c'est le besoin de me dépenser, mais je cours de plus en plus souvent. Trop vu que je me suis blessée (contracture mollets/dos bloqué), mais ça va aller, je vais y retourner dés que ça ira mieux. Et je me suis inscrite à ma première course, la marseillaise des femmes en juin, c'est juste 5 kms, mais ça me tourneboule tout plein. Par contre, j'ai besoin d'un conseil, mes chaussures sont vieilles, je dois en changer, peux-tu me dire ce que tu penses de la marque saucony, siteplé ?
    Merci merci beaucoup. J'attends la suite de tes aventures avec impatience.

  • Ah désolée, mais Saucony je n'ai jamais essayé... Navrée de ne pouvoir t'aider !
    Je peux seulement parler d'Asics, New Balance, Mizuno et Hoka One One :)))
    Là, je vais tester Nike & Skechers.

  • Bon alors je teste et je te dirais ce que j'en pense. Les miennes là c'etait des nike. :D

    Merci pour la suite de la "promenade"...

  • Je le rédige en plusieurs temps, mais j'fais c'que je peux ma brave dame :)

  • Oh merci du renseignement, l'année prochaine je m'organise et je fais un sitting au kilomètre 30 car j'aime voir souffrir le monde :-)
    Merci merci merci.
    Vivement l'année prochaine !
    http://www.tuxboard.com/photos/2015/04/marathon-paris-2015-siabatou-sanneh-720x480.jpg

    Et n'oublie pas : Rien ne sert de Korir...

  • Oui, je vais parler de cette dame dans le billet...

  • Ouh punaise je reviens deux fois par jour, trop contente d'avoir la suite! Sinon j'ai adoré vous suivre avec l'application, c'était jour de fête. Ca m'a fait des frayeurs parce que ça met plus d'une heure à s'actualiser...est-ce que c'était l'application? est-ce que vous aviez stoppé? et là bam le soulagement! Je ne doutais pas de vous un seul instant mais on sait jamais ce qui peut se passer. En tout cas un grand BRAVO! Vous allez au bout de vous même on peut le dire, c'est vraiment admirable. Et le mec des croissants on l'envie au départ...pas à la fin :D

  • J'te rassure : Cousin Mimine il a jamais réussi à se connecter pour me suivre... Les infos lui étaient transmises en direct par téléphone ;)

  • Concrètement, c'est à ce moment là que je me roule par terre pour avoir la suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Elle arrive, elle arrive !!!

  • J'adore lire la suite de cet exploit incroyable !!
    Mais c'est quoi ce marathon où qu'on va pique-niquer au milieu ?!! Morte de rire !
    C'est fou cette histoire de mur, je ne connaissais pas... c'est le corps qui répond plus ? allure trop rapide ?
    On m'a parlé de quelqu'un qui s'est tordu la cheville au 38ème km et qui n'a pas pu finir, j'étais dégoutée pour lui...
    Si je peux me permettre de rebondir sur Skechers dont tu parles précedemment, j'en ai une paire (les go run) que je vénère tellement c'est la légèreté incarnée... mais mon podo du sport que je vois pour ma periostite des tibias m'a dit en les voyant "vous êtes gentille, vous courrez plus avec ça... ", ce sont des chaussures sans aucun amorti (minimalistes) et donc faites pour une foulée minimaliste (attaque milieu pied et non attaque talon), foulée qui ne s'improvise pas... voilà je ne suis pas pro, je répète juste ce que mon podo m'a dit (et ça m'a l'air du bon sens), donc maintenant je les met que pour le vélo :-)

  • C'est Cerise qui appelle les ravitaillements : des pique-nique !!!
    Oui, le mur c'est ce que redoute TOUS les participants au Marathon... Du plus fort au dernier. Il peut s'attaquer à n'importe qui sans prévenir. A un moment tu es bien, et 50 mètres après : plus rien, tu es obligé d'arrêter. Certains ne repartent pas...
    Alors j'ai justement demandé cela chez Skechers, et apparemment ils font toutes sortes d'amortis, pas seulement du minimaliste pour foulée naturelle. Donc j'attends de voir ce que ça donne :)))

  • J'adore j'adore ta façon de conter ton marathon! C'est du vécu. Et le rouge à lèvre! C'est excellent du penser. Je n'avais plus de places. J'étais ravie de participer à tes côtés et on se verra bientôt pour la surprise! Mais quelle surprise? Bisous

  • Tôa, t'es drôle... Très très drôle !!! :)))

  • Dafouck, cette émotion, j'ai des crampes rien qu'à lire...
    Tu m'impressionnes grave!!!!
    Je suis toujours sidérée de lire ta niaque dans ta pratique, t'es une Kratos quoi.

    Questions de noob :
    c'est quoi le mur?
    pourquoi popo?
    pourquoi des saucisses de morteau?

  • Alors, le mur c'est ça, tout bien esspliqué ici :
    http://www.sport-passion.fr/conseils/mur-marathon.php

    Le popo c'est passque courir, ça agit gravement sur tout ce qui se passe dans le bidou. C'est ainsi qu'il est recommandé, pour les longues distances, de prendre de l'Immodium avant le départ (d'où mon armoire à pharamacie portataive...). Et 2 jours avant, je me suis gavée de riz ;)

    Et les gonflements, ben c'est tout simplement du fait de la circulation sanguine. Quand on court, ça chamboule le physiologique !

  • Toujours la même émotion de te lire, toujours le même frisson, et toujours le même espoir de pouvoir le faire, un jour peut être, avec toi, j'ai cru comprendre que j'avais 30 ans pour choisir une date...!
    Merci So pour ces belles émotions, bravo pour la cagnotte de 1000€ (c'est top!) et bravo pour tes 42,195km.
    42 putains de kilomètres. Magique!

    PS/ mais qu'est il advenu de ton petit orteil? Définitivement perdu?

  • Céliiiiine ! Du coup, j'ai rajouté une phrase te concernant :)
    Le petit orteil a en fait un gros hématome, il est bleu noir violet, de toutes couleurs...
    Ça commence à se calmer, et aujourd'hui j'ai pu rechausser mes baskets pour un "décrassage" !

  • Bravo Sonia!! Toutes mes félicitations!! Je suis impressionnée!! Je suis ton blog depuis 1 an 1/2 seulement donc pour moi, tu as toujours été sportive! ;) J'aime beaucoup ta façon d'écrire et tu transmets vraiment bien les émotions ressenties. C'est extrêmement émouvant de te lire... et comme beaucoup d'autres, ça donne envie de s'y mettre! D'ailleurs, j'ai acheté des baskets neuves cette semaine (les anciennes sont vraiment trop hs) et je vois mon médecin lundi pour discuter de cette idée de reprendre la course à pied. J'ai aussi écouté l'émission de RTL et je suis archi bluffée!! Tu as perdu 25 kg ?? Grâce à la CAP ? Mais du coup, tu as modifié ton alimentation également ? Car oui, tu l'as sans doute compris, il faudrait aussi que me déleste d'une vingtaine de kilos pour bien faire!
    Bref encore bravo, je suis admirative et tu es sublime sur les photos!!

  • Merci pour ton commentaire :)
    Non, je n'ai rien changé à l'alimentation... Disons que je fais seulement "attention" 2 semaines avant le Marathon.
    J'espère que ton médecin va t'encourager à te mettre à la CAP. Tu verras, c'est génial !

  • Mohhhhh!!!
    Ca donne envie!!!!
    Sauf peut être l'épisode du short un peu moins blanc...
    Tu l'as (encore) fait!!
    Bien ouej ma caille!

  • Mon gros lapin !!! J'veux que tu sois là l'an prochain, avec Ela !!!

  • Merci merci et encore merci pour ce récit. J'ai ri, j'ai beaucoup ri.

  • J'ai essayé d'écrire sur le ton de la rigolade cette année (l'an dernier, vous aviez trop pleuré :) ).

  • Bon ben comme l'an dernier j'ai fait ma madeleine en lisant ton récit. Tout simplement bravo à vous tous les marathoniens!

  • Rho mais non voyons ! C'est que de la joie émotionnante !

  • Ah ben c'est malin tu m'as fait chialer !!! Merci pour ce compte rendu aussi détaillé, sans fard ni concessions. Je vais me lancer dans l'aventure du marathon en novembre prochain, j'ai choisi celui de la Rochelle. Je flippe ma race et tremble à l'évocation de ce maudit mur.
    Un grand BRAVO Sonia, tu es juste hyper courageuse avec un coeur gros comme ça (imagine des grands signes avec mes mains ;) ) je suis sûre que Sacha et Aurore sont fières de toi.

  • Je te souhaite de le vivre aussi intensément que moi... Sincèrement...
    Et pour le mur : dis-toi que c'est un non-sujet !

  • Bravo Sonia, comme l'an passé, j'ai chialé ma race en lisant ce billet....je sais pas pourquoi, moi la feignasse, ça me met dans un état pas possible des fadas qui courent 42km et quelques :)) ça donne envie....mais j'ai peur DE MON MENTAL plus que du physique je crois !!!

    Je suis désolée mais j'ai une question complètement con mais ça me vient d'un coup, moi lectrice de l'ombre depuis des années : comment va Maya ? ça fait longtemps qu'on a pas eu de ses nouvelles...j'espère pas faire de boulette !!

    Encore bravo et une bise à Maya !

  • Faut être taré pour se lancer dans cette aventure, et accepter tous les sacrifices que cela demande.
    Mais ça vaut tellement le coup lorsque tu vis ça. Crois-moi... On oublie tout le reste.
    Maya va très bien, en pleine forme. Elle a eu un coup de mou en Janvier, juste quand je suis sortie de l'hosto et que j'ai chopé une pneumonie. J'ai eu très peur, j'ai laissé 2 salaires chez le véto, mais elle est nickel maintenant :)

  • Quel bonheur de lire la suite. C'est incroyable ce que ça a l'air de remuer une course pareil. Moi là où j'ai craqué en te lisant c'est quand tu parles de la petite fille de Caro qui termine le marathon avec elle... voilà quoi, instantanées les larmes. J'espère pouvoir vivre ça un jour.

    En tout cas un gros bravo et un bisou à Cerise si elle passe par là :-)

  • Sa petite fille adore faire les fins de course avec elle, main dans la main ;)
    Je transmets le bisou à Cerise, elle en a bien besoin...

  • Rohhhh c'est meugnon!

    Ma schtroumpfette, elle est tout le temps tellement fière d'être avec moi... Avec ses yeux de gamine de 8 ans, elle me regarde, prise dans mon émotion (a chaque course que ce soit sur un 10km ou un marathon, j'ai la larme a l'œil), avec tellement de fierté!
    C'est tellement génial de sentir son enfant vous regarder comme si on était un super heros!

  • Tu vas voir que dans quelques années, ça fera comme le fils de Spike : non seulement, elle se mettra à la course à pied, mais en plus elle ira plus vite que toi !!!

  • Attends, elle nous a annoncé que l'année prochaine elle ne voulait plus faire "que" de la natation, mais du triathlon....

    Elle va me laminer sous peu!

  • Ben on ira l'encourager à l'Iron Man... Qu'est-ce tu veux que j'te dise d'autre !

  • Cette phrase que tu viens d'écrire me touche en plein cœur " Je veux que les 195 mètres ne s'arrêtent jamais" Je pleure, merci à toi, merci de me faire découvrir ces émotions...

  • Et c'est vrai... Ces 195 mètres sont irréels, hors du temps. Tu gardes longtemps les images dans la tête, elles repassent en boucle (comme les 195 mètres de l'an dernier, j'y ai tellement repensé... Je ne pourrai jamais oublier ces moments très forts).

  • Tu es belle Sonia (et je ne parle pas de ton physique)

  • Merci, ça me touche énormément...

  • Rho ben dis donc, qu'est-ce que vous êtes émotifs :)))

  • Les pots de crème et le millefeuille, aussi intéressants soient ils, ne m'émoustillent pas autant que ce genre d'article.
    Merci de nous avoir fait partager ton expérience, j'attendais impatiemment la fin du récit :-)
    Une belle aventure...
    Peut-être un jour moi aussi...

  • Je ne m'attendais pas à ce que mes billets "sportifs" aient autant de succès... Je ne vous dirais jamais assez : MERCI !

  • Perso je ne viens QUE pour les billets de sport.
    Je crois que c'est le fait que tu es quelqu'un d'"ordinaire" qui fait à mes yeux des exploits extraordinaires.
    Bravo !

  • A propos de gens ordinaires, dans son compte-rendu de Marathon, Frogita a écrit quelque chose de super : oui, on peut être sportif et avoir le ventre qui "bloblotte".
    Cette fille est canon !

  • P'tain tu me fais chialer ...
    BRAVO !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Rhaaaa, mais arrêtez de pleurer ou LA Pascale va venir vous taper !!!

  • Tu es rayonnante !
    Sur ta photo "finish", tu es rayonnante !
    Que le marathon te va bien !

  • C'est la joie qui fait ça... Pourtant sur cette photo, je tremblais et n'arrivais même pas à tenir debout sans m’agripper à la barrière...

  • Eh beh, le coup du lipstick pendant le marathon, c'est pas mal. Bon l'année prochaine, tu fais du frac avec moi ! bravo copine ! et pi c'est dommage qu'on ne voie pas tes fleurettes dans les cheveux moin j'dis !

  • Mêêêhhh... Chuis trauma du fractionné...
    Ya que quand j'en fais avec Thibault que je ne dis rien (lui il a compris mon souci).
    Bon... Si c'est avec toi j'veux bien aussi. Passque t'es gentille :)
    Bisous ma coupine !

  • bon, ça va, c'est qu'un marathon !!

    Blague à part, Bravo pour l'effort et pour la perf !! gagner 30 secondes au km, c'est déjà "wouah sur 10km mais alors le faire sur 42km, c'est top !!
    Respect .

  • Je sais pas comment j'ai fait pour gagner 20 minutes alors que j'ai "un peu" marché... Ya des mystères que l'on ne s'explique pas !

  • T'es une guerrière, une vrai de vrai!!!

    En lisant les précédents commentaires je me suis rassurée, je suis pas la seule à avoir la larme à l’œil. Sinon dimanche, j'ai pensé à toi, je t'ai enviée aussi et j't'ai cherchée aux infos. Moi aussi j'ai entamé mon marathon, celui où tu te prends en main et j'espère qu'il m'amènera à celui de Paris, ou le semi, pour mes 45 ans, dans deux ans se serait chouette. Mais pour commencer je me suis fait enfermer pour 4 semaines, au menu, sport et nutrition et je suis présentement une loque, après 5 jours... et qui sait, dans deux ans ...

  • Gné ? Je viens de lire ton blog, je suis inquiète...
    Si c'est ta décision, je respecte. Reviens plus forte, c'est tout que je te souhaite.

  • Rien de grave j'ai juste décidé de me faire hospitaliser pour m'aider à reprendre les choses en main, histoire d'avoir un coup de pouce et de pas faire d’âneries. Histoire de remettre les choses dans l'ordre dans le dedans de moi-même quoi.. Merci pour tes encouragements...

  • Ok... Prends soin de toi, et reviens plus forte.

  • Bravo Sonia pour ce 2è marathon et merci pour ce récit, j'en ai des frissons!!
    En tous cas quand je t'ai vu Avenue Daumesnil, avant de perdre ton orteil dans le bois de Vincennes (je t'ai lancé un "Salut Sonia") tu étais bien fraîche et souriante :))
    Je rêve moi aussi de me remettre à la course pour de bon (sans me décourager à chaque tendinite ou autre) et un jour peut-être moi aussi courir un Marathon.
    Félicitations encore!

  • Yeahhh ! Mais je me rappelle de toi ???
    La façon dont tu as lancé "Soniaaa", je savais que tu n'avais pas lu mon prénom sur le dossard, mais que tu étais d'ici :)
    Tu es bien une fille des z-îles n'est-ce pas ?
    Merci merci merci !!!

  • Tu m'as fait pleurer....
    Toutes mes félicitations encore! c est fou fou fou bizzzz

  • Ben viens la prochaine fois, toi au moins t'as toujours été sportive ;)

  • Hé hé, t'as vu comment j'en étais certaine ? :)

  • Ben, et Marc Raquil, c'est dingue que personne n'ait réussi à le décider pour courir ce marathon. C'était son premier?
    Bise à Cerise.

  • Mais il devait le faire !!!
    Jusqu'à 8h du mat' il était là, en tenue, en plein forme, posant pour la photo, dossard accroché et baskets aux pieds, avec un objectif de 3h30 en tête (c'est ce qu'il avait déclaré la veille sur LCI).
    Finalement il n'est jamais parti...

  • Sonia !!!! bravo, bravo, bravissimo pour ce 2ème marathon !!! tu déchires grave la Soso ! Tu sais parfois quand je termine (péniblement) mon petit circuit de 5 kms , je me dis "dans le dedans de moi-même" : pense à Sonia,pense à Sonia ! et là ça me refile la pêche.
    bises, t'es la meilleure !

  • Qu'est-ce que ça me fait plaisir de lire ça... Merci infiniment.

  • Well done jolie Sonia ! Tu peux être fière de toi :)

  • Et je remettrai ça tous les ans, tant que mon corps me le permettra !

  • D'habitude, quand ça parle course, je ne commente pas. Mais là, j'ai beaucoup aimé ton billet. Bravo et merci pour ces émotions ^_^

  • Merci à toi d'avoir commenté ce billet. Ça me touche beaucoup.

  • :D
    Merci Sonia, j'ai les larmes qu'ont coulé partout, mais qu'est ce que tu me fais rire ! Bon, ok, à la fin c'était une autre sorte d'émotion que du rire mais tu fais du bien, tu le sais hein que tu fais du bien?!
    Sinon j'ai retenté de courir, bah je sais pourquoi je ne cours plus.. au bout de 20 minutes douleur du même genou qu'avant, impossibilité de monter une marche (j'ai 4 étages chez moi, c'était la blague)... Fais suer, tu me redonnais bien envie.. Alors bon, je marche, mais c'est pas la même.
    La bise

  • Alors je n'ai qu'un conseil : va voir un podologue pour faire des semelles. Tu verras, parfois les problèmes de genoux se résolvent grâce à ça !

  • Merci,
    Pour mon M.chéri
    Pour les proches des malades (baby choupi et maman bibi)
    Ce billet m'a donné les larmes aux yeux.
    Maintenant je vais me "tanaker" la pomme avec mon huile Pai : *

  • Merci... C'est pour cela que je fais le Marathon. C'est très important à mon sens de courir pour une cause.

  • Bravo Sonia !!!!
    T'es trop forte mais on n 'en doutait pas.
    Tu sais que je ne peux pas courir avec ma belette de 6 ans alors à la place on va faire une mini rando de 5 kms samedi matin. J'espère que tout se passera bien pour elle mais au moins on se sera remise à la marche (on marchait bien avant mais depuis son diagnostique diabète on fait gaffe à cause des hypoglycémies dues à la fatigue ou à la dépense énergétique).
    Je penserai à toi parce que je vais entendre râler, et pas à partir du 36ième km.. La connaissant elle va râlouter dès 500 mètres (ô joie et bonheur d'avoir des enfants).
    J'ai même prévu un sac bandoulière pour la prendre sur mon dos sur la fin........
    Bises.

  • Ah ben bon courage. Une fois j'ai du porter Maya-la-Feignasse, et 13kgs tu sens bien passer, crois-moi...

  • Question pratique : quel bracelet (ou autre) utilises tu ? La copie d'écran incluse dans le billet est très fournie en information et cale semble très clair. J'ai le fitbit FLEX mais je commence a trouver ses capacités un peu limitées ... je me tate le capiton a investir dans un produit plus complet pour justement pouvoir me tâter autre choque que les capitons ^^ merciiiii

  • C'est la montre Cardio Tom-Tom. Très pratique car pas besoin de ceinture-qui-gratte à accrocher autour de la taille. Elle est très précise et simple d'utilisation pour une neuneu comme moi...

  • Oui bon ok en allumant mes yeux j'ai vu écrit tomtom sports ... ic bin une quiche moussue ...

  • Meuh non, c'est pô grave.

  • Bravo Sonia, j'aimerai tellement en arrivée là et moi aussi je trouve que tu parles comme une déesse!
    Bref tu as tout de la fille que nous les neuneus on déteste!
    ;-)

  • Ya aucune raison de me détester, la majorité peut y arriver... Si moi j'peux le faire en partant du néant total, c'est que possible !

  • Je n'aurai qu'un seul mot BRAVO, mais je ne peux m'empêcher de le repeter plusieurs fois BRAVO, BRAVO et BRAVO. Je suis complètement d'accord avec toi, se surpasser c'est bien mais pour la bonne cause c'est encore mille fois mieux. Pour avoir vécu à l'étranger où c'est monnaie courante de monter des défits physique pour toutes les causes possibles, je trouve que nous devrions en prendre un peu de la graine. J'ai par example nager 5 km pour les SDF et là où je travaillais j'avais fait le tour de mes collègues qui l'avaient tous fait des promesses de dont si je finissais, c'est trop sympa.
    Sinon je cours depuis 2 ans mais toute seule j'essaye de faire au moins une à deux sorties de 10km/semaine, j'ai ton age donc tout comme toi je ne m'y suis pas mise très tot. J'ai participé à pleins de 10km il y a deux ans et là j'hésite à faire un semi dans un mois....
    Ton récit du marathon de Paris est en effet impressionant, c'est dingue ce qu'on peut voir. J'ai moi même distribué des boissons au 36ieme km du dernier marathon ekiden et certains se sont assis à notre ravitaillement et n'ont jamais pas repartir. C'est fou ce que l'homme peut s'infliger. A bientot pour d'autres récits de tes courses.

  • Dépassement de soi, repousser ses limites... A présent, ça me parle ;)

  • J'ai tellement maté la télé l'autre dimanche ! J'ai vu ta copine sur TF1, j'ai dis : elle est ou Sonia ? Allez poulette !
    Je suis très contente pour toi que tu ai passé la ligne ! félicitations ! Et super article.

  • Merci Simone ! Mon pote Simon-Hulk sur la photo, et en jupe, et ben il s'est fait appeler "Simone" pendant tout le parcours :)))

  • Bravo Sonia!!
    Super ton récit il fait revivre la course moment par moment
    Avec toute l émotion qui va bien
    Moi aussi je pensai jamais courir autant
    Et après 3 semi et qq coaching de marathonien
    Je m y lance l an prochain
    Bravo a tous les coureurs

  • Je te souhaite de vivre une super belle émotion ! Tu viendras nous raconter j'espère ?

  • Merci de partager ca avec nous et encore bravo...
    Je me retrouve toujours aussi c*n à chialer lorsque je te lis tellement c'est émouvant . Cela dit, J'ai été étonnée de savoir qu'il y avait lors du marathon, des wc des kiné, qu'il fallait faire le chameau lors du marathon (sac d'eau à porter O o'.....genre 1L ? ....2 ? )....Si ca te dit, tu pourrais nous faire un petit débrief là dessus? genre, qu'est-ce que tu emportes avec toi? est-ce que t'es assez "aware" pour savoir où sont les wc (moi perso quand je fais mon footing j'ai les écouteurs et je suis dans ma bulle quoi....); leur état de propreté (amis de la poésie bonsoir....désolée de poser ca comme question, mais je me dis vu le nombre de coureurs....) .... est-ce que t'es pas trop essoufflée pour pouvoir discuter au téléphone ? et puis t'as toute la préparation "physique" juste avant : tu te scotches tes orteils (rip MJ) , tu utilises différentes crèmes (pieds, jambes...visage? ) ? tu te poudres les gougouttes pour pas que ca frotte (vie antérieure dans le burlesque ? n'empêche je suis admirative quand elles arrivent à faire tourner le truc dans le même sens.....et même le faire tourner tout court) ...... ya d'autres joies comme ca ?
    Encore merci

  • Oui, c'est super bien organisé. C'est pour ça que je réponds toujours à ceux qui trouvent l'inscription trop chère : ouais, ben moi ça me dérange pas, vu les infrastructures mises en place.
    Tout Paris est à nous et sans voiture.
    Tout est balisé et sécurisé.
    Oui, il y a un Point Kiné en face du Champs-de-Mars, des WC tous les 5kms (pour l'état de propreté, c'est selon... Faut juste pas être très regardant - si je puis dire - et penser au fait qu'on ne va pas passer l'après-midi dedans).
    On trouve également des points "d'épongeage" tenus par les Pompiers de Paris. Ils remplissent de grandes bassines où l'on peut tremper ses mains et ses bras pour se rafraîchir, et certains tiennent de grandes lances afin de nous arroser (ce qui est très bienvenu !).
    Mon Camel-Bak est une poche à eau pouvant contenir 1 Litre d'eau, et reliée à un tube très pratique.
    Mon téléphone était dans le Camel-Bak et éteint. Je l'ai juste pris au cas où j'aurais pu avoir un souci, et ne pas pouvoir retrouver mes proches à l'arrivée.
    J'utilise de la crème Nok pour la plante des pieds, et c'est très efficace pour les frottements.
    Le matin, j'ai pris une douche au savon à l'arnica de Weleda (ça sent pas très bon, mais je le trouve efficace autant avant que après).
    Je ne fais rien au niveau de la poitrine car les brassières Anita n'occasionnent pas de frottements, au vu de leur qualité.
    Pour le reste du corps, je passe l'Huile du Baume du Tigre (et également un peu sur le torse pour dégager les poumons).

  • C'est bon putain t'as gagné, je me suis inscrite au semi de Lyon en octobre alors que je recours depuis 2 semaines....tss fait chier, mes grosses fesses te disent pas merci !
    Bon sinon Anita c'est de la balle, c'est la nouvelle brassière croisée dans le dos que t'as ?
    Parce qu'après 3 ans d'arrêt et 2 mouflets (ben ouais tant qu'à faire hein, autant y aller a la chaîne), ben j'ai changé de taille donc faut racheter du matos...
    Félicitations pour tes 24h du Mans et le prochain c'est les 100km de Millau ??? Prends 2 tubes de gloss ;)

  • Nan, celle dans le dos je voulais mais y avait pas ma taille :(
    Là j'attends celle "camouflage", trop belle !
    100km de Millau, c'est pas pour moi, ya trop de côtes !
    Là, je vais faire la No Finish Line sur le Champs-de-Mars, et j'espère pouvoir tenir quelques heures. Je suis nulle en vitesse, mais j'adore l'endurance. Je peux craquer sur un 10km, mais si tu me lâches sur un parcours où il faut faire plusieurs tours à la vitesse tortue : ça c'est vraiment c'que j'préfère !!!

  • Merci pour ta réponse pour Anita...il faut que je me remette sérieux à la course pour voir s'ils sont trop petits ou si dans 2 mois c'est arrangé ;)
    Sinon c'est fou toutes les courses qu'il y a à la capitale !!!
    Nous, les bouseux (provinciaux), on joue pas dans la même cours !

  • Mais les provinciaux ne sont pas des bouseux !
    ET pour avoir fait les Trails de l'été, là-bas dans le Sud, j'peux te dire que vous avez des courses de qualité, des paysages somptueux, et pas de bitume et de pollution comme à Parsi. Ça c'est super appréciable.

  • Mouche aurait aimé le refaire accroché à ton nib'.

    L'année prochaine je vais à l'arrivée :-)

  • Mouche était là, j'en suis certaine...
    Et je croyais que tu voulais te poster au 30ème, juste pour voir souffrir les gens ???

  • Bravo, cent fois bravo. J'ai été émue en lisant ce billet, je suis aussi béate d'admiration devant une telle gniack !
    et merci de partager cela, ça donne envie :)

  • Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me touche énormément !

  • A Sonia la "magnifique"
    Je viens de relire ton "reportage"
    et ben, j'ai encore chialé ....
    PS: Ah, si tous les journalistes pouvaient raconter les choses comme toi, je passerai ma vie dans les magazines !

  • C'est super gentil, merci beaucoup !

  • sonia ton blog c'est comme le socolat.
    Je l'ai goûté et je ne peux plus m'en passer.
    Bravo pour le marathon ;)))
    Comment t'as trop bien raconté!!!!
    Même que ça m'a donné envie d'essayer.
    merci

  • Merci pour cet adorable commentaire !!!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel