Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 novembre 2014

Faites gaffe aux faux-Policiers (*)

(*) ce qui peut s'adapter également aux : représentants de toute sorte, agents EDF/GDF & Co, ramoneurs, démarcheurs, vendeurs de calendriers de fin d'année, etc.

Bon, j'tape cette note sur un mode léger, passque sur le coup je l'ai pris à la rigolade, mais avec le recul : je ne rigole pas du tout.

Loin de moi l'idée de vous faire basculer dans la psychose, et je ne veux pas faire de généralités, mais ce qui m'est arrivé dernièrement me pousse à ouvrir l’œil... 

 

civisme.JPG

 

 

Dernièrement, et très tôt le matin, avant de partir travailler, v'là que j'étais dans la rue afin que Maya de Bencouscous puisse effectuer sa promenade du début de journée (pour le milieu de journée, j'ai une dog-sitter, mais ça c'est une autre histoire).

Précision importante : je pense faire preuve de beaucoup de civisme en matière de "j'aime mon quartier, je ramasse". Les personnes qui ne ramassent pas, en général, je suis la première à aller les voir en leur disant : "mmm... Pardon Monsieur, Pardon Madame, mais je crois que vous avez oublié quelque chose derrière vot' chien...".

Après, les gens font comme ils veulent, je m'en fiche. C'est le choix de chacun.

Bon, il s'est trouvé ce matin-là que : les cordonniers sont les plus mal chaussés.

Pourquoi est-ce que je n'ai pris qu'un seul sac à popo, juste le jour où Maya a décidé de faire deux fois ? Aucune idée. Ya des matins comme ça... Bref (la paille dans l'oeil du voisin, la poutre qui est dans le tien, toussa...).

L'air déconfit, j'me dit dans le dedans de moi-même : "Merde" (c'était le cas de le dire).

Et je m'apprête à faire ce que je déteste : partir le nez en l'air, avec la mine de celle qu'a rien remarqué (c'est pas bien, c'est mal, c'est très mal !).

 

C'est là qu'un type est venu me voir. Un type avec l'air pas aimable du tout.

Il sort rapidement une carte de Policier. Une carte de Gardien de la Paix (il se trouve que je sais à quoi ça ressemble). C'était l'ancien modèle, format A5 (or, elles commencent à être remplacées par des Cartes en format Pass Navigo - genre carte de crédit si tu veux).

Sa carte, je la sentais pas... Y avait un truc qui clochait...

Il me dit : "blablabla... Vous avez commis une infraction".

Je ne cherche pas à discuter (je suis en tort, j'ai fait une conneurie, ça ne sert à rien de parlementer et d'argumenter), et réponds : "Je suis d'accord. C'est une incivilité de ma part".

Mais le mec, je ne le sentais pas du tout du tout... Il portait des dreadlocks (ce dont je me fiche hein, entendons-nous bien, j'ai rien contre cette coiffure, c'est juste pour décrire), mais dans la Police, j'ai jamais vu...

Il dit : "Vérification d'identité !".

Je réponds : "J'ai rien sur moi. Juste ma gueule". (je suis pas une rebelle face à l'autorité, mais c'était vrai).

Il demande : "Vous habitez où ?".

Moi : "Chez des amis". (pourquoi est-ce que j'ai répondu ça ? Aucune idée...)

L'air menaçant : "C'est quoi l'adresse ?".

Je suis restée silencieuse.

 

Là, il a sorti un petit carnet à spirale où il y avait déjà visiblement des noms écrits dans tous les sens (où était le carnet à souches avec les Amendes ?), et il m'a demandé de décliner mon identité.

J'ai donné un faux nom (oui, j'assume, mais il y avait vraiment un truc qui n'allait pas...).

Ensuite, il m'a redemandé mon adresse (j'en ai également donné une fausse).

 

Puis il a demandé : "Mais... Ce chien... C'est bien le votre, non ?".

En priant qu'il ne regarde pas la médaille de Maya où tout était écrit dessus : "Lui ? Jamais vu... Connais pas... Chaipas qui c'est" (pardon ma fille, pardon... Et en plus, j'te fais passer pour un mec).

 

C'est là qu'il est devenu de plus en plus bizarre, genre guerre psychologique, tentative de déstabilisation, tu vois ? : "Emmenez-moi chez vous. Vous allez prendre votre pièce d'identité et me la montrer !".

Moi : "Non. Je vous ai déjà dit que j'étais chez des amis. C'est... Compliqué".

Lui : "Ah bon ? Vous ne savez pas où vous habitez ?".

 

A part savoir à quoi ressemble une carte de Policier (donc : pas la sienne), ya un truc qui a jailli dans mon esprit : un Gardien de la Paix en civil avec des dreadlocks ne donne pas d'amendes pour des crottes de chien. Ce sont soit des agents de surveillance mandatés par la Préfecture de Police et disposant d'une carte estampillée "Inspecteur", soit des Inspecteurs de Sécurité. Par exemple, à Paris, ce peut être des Agents/Inspecteurs de Salubrité du CAPP (Centre d'Action pour la Propreté de Paris), mais il y en a dans tous les départements de France. Ils peuvent verbaliser en tenue civile ou en uniforme.

Et surtout : en aucun cas, ils n'ont le droit de se rendre chez les gens. Ils n'ont pas le droit de rentrer chez eux, même sous le prétexte de vérifier une identité.

Imagine si j'avais été naïve ?

Imagine si j'avais cru à sa carte ?

Imagine si je l'avais fait rentrer chez moi ?

 

Dans la matinée, j'ai téléphoné à mon Commissariat qui m'a bien confirmé que cette histoire puait gravement du cul.

Et : en cas de non-présentation de la carte d'identité, l'Agent peut appeler le Commissariat afin que la vérification se fasse sur place, ou directement au Poste. Mais rentrer au domicile des personnes : no way. Ils ne sont pas autorisés à faire ça.

Les Inspecteurs mentionnés plus haut ne peuvent pas percevoir d'amende sur place (c'est 35€ l'infraction). Je précise que le type ne m'a pas demandé d'argent dès le moment où je lui ai dit que je n'avais rien sur moi...

 

Tu penses bien que j'ai averti la dog-sitter, les p'tites vieilles du quartier, les copains de chiens...

 

NB : si vous vous faites verbaliser parce que vous avez commis une incivilité (même pour avoir jeté un truc dans la rue, oui c'est possible), ne tombez pas dans la psychose car la personne en face de vous est généralement habilitée à le faire, mais... Faites attention quand même... (c'est la même chose si ça sonne à votre porte).

Lecteurs de la Maison Poulaga : s'il y a des inexactitudes dans ce billet, n'hésitez pas à me reprendre, car je ne veux vexer personne, hein :) (j'ai vérifié avant, mais on ne sait jamais, j'ai pas la science infuse).

 

 

Enfin... J'peux dire que dorénavant, j'ai au moins toujours 3 sacs sur moi. Ça m'apprendra !

 

 

mardi, 15 avril 2014

L'accessoire que j'ai pas testé, que je ne testerai pas, mais que mes copines disent qu'il faut que j'en parle quand même !

Alors là les gars, attention, on va atteindre le summum de la classe sur le Blog !

Aujourd'hui, je vais te causer d'un ustensile étrange, que je refuse d'essayer, mais paraît que ça peut intéresser quand même.

Quand j'ai reçu le dossier de presse : j'ai lolé gravement (en fait, je ne pouvais plus m'arrêter de rigouler).

Le monsieur m'a dit : Voulez-vous le tester ? Je vous en envoie un si vous voulez ?

J'ai répondu : Nan (j'ai une dignité) et également une crise de fou-rire !

 

Ensuite, j'ai partagé l'info auprès de mes coupines.

Et là, ben je me suis rendue compte qu'il y avait 2 avis bien distincts : les filles (ouais, car ça concerne uniquement les filles. Désolée Messieurs !) qui se tenaient les côtes de rire, comme moi ; et les filles qui trouvaient ça génial.

Les filles qui trouvaient le concept intéressant m'ont dit : Vaz-y, si tu veux, on essaye le bidule à ta place !

J'ai répondu : Personne ne va rien essayer, car vous imaginer avec ça, ça me perturbe... Je vais juste informer le vaste monde que cette chose existe...

 

La première fois que j'ai vu ce truc, c'était au Salon Running Expo.

Avec Sandra, on ne s'est pas remis de l'invention.

 

De quoi je cause ?

Toi aussi fais pipi comme un homme, avec le GO GIRL !

gogirl.JPG

Debout les Filles ! - 19,90€ (réutilisable à vie)

 

Voualà, tu as compris, pas besoin de faire un dessin...

Ceci est bien un urinoir de poche qui t'empêche d'en mettre plein tes chaussures.

Ouais.

 

On va pas t'esspliquer comment ça fonctionne (les images parlent d'elles-mêmes...). Sinon, le mode d'emploi est ICI (j'ai une limite à rentrer dans les détails - si je puis dire...).

Tu as une envie pressante, et pas une seule portière de voiture ou buisson à l'horizon ?

Pas de soucis !

Dégaine donc ton GO GIRL et fais pipi contre un arbre ! (djizeusse... Rien que l'idée me fascine... Imagine la tête des gens qui te voient faire ça ?).

 

Ma chère Mumba a très bien résumé (toujours avec son langage fleuri) : 

mumba.JPG

 

 

Je ne dis pas le contraire que ça peut être bien pratique, mais vraiment : très peu pour moi. Je n'en veux pas et ne testerai pas.

Voualà, si tu es intéressée par cette innovation, tu peux l'acquérir en toute discrétion va, même pas besoin de te dévoiler ici. Ton secret sera conservé !

 

Je crois que ce sont les conseils d'entretien qui m'ont le plus fait rire ;) Allez hop, au lave-vaisselle avec les couteaux et les fourchettes !

 

 

samedi, 30 novembre 2013

Idée Cadeau pour Noël : l'accessoire improbable Japonais...

Les gens, vous allez loler gravement, et j'vous préviens, le truc dont je parle ci-dessous : je ne sais pas où on l'achète, ni comment ça s'appelle.

Voilà. Quel talent n'est-ce pas ? Vraiment formidable le niveau de ce Blog : on te propose des trucs inconnus et que l'on ne peut pas acquérir (j'crois qu'on tient un concept, les gars...).

Bon.

Alors voualà, cette semaine, j'ai eu l'immense surprise de recevoir ma Soeur Japonaise qu'a déboulé à Paris du jour au lendemain sans prévenir (Joie & Grand Bonheur).

Yumi, elle est comme ça. Elle se pointe à l'arrache, et ça fait bien plaisir tu sais.

 

Elle s'est mariée avec son Sushi ya 3 semaines, et elle l'a embarqué sous le bras pour une visite à Paris.

 

Ya un jour où elle est venue déjeuner avec moi (pour une fois, elle était à l'heure et ne s'est pas perdue. Ce qui est assez rare et doit donc être souligné).

A la fin du repas, elle m'a dit : Tiens, au fait, je t'ai apporté "un truc".

Je déballe "le truc" en question.

 

Atta, tu vas voir, c'est grandiose...


chauffe-touffe.jpg


 

Qu'est-ce donc que cet objet, te demandes-tu dans les tréfonds de ton petits corps ?

 

Mesdames-Messieurs, non, il ne s'agit pas d'une protection hygiénique.

 

Ceci, est : un Chauffe-Touffe.

 

Oui, tu as bien lu. Tu en avais rêvé ?

Les Japonais l'ont fait !

 

 

Il s'agit d'un accessoire à placer dans ta culotte (si t'en portes une), afin de te tenir chaud à la moule l'hiver...

Dès fois que t'ailles t'enrhumer de ce côté-là, mieux vaut être prudent, on ne sait jamais !

Le rhume de foufoune ne passera pas par moi !


 

WP_20131130_14_35_04_SmartShoot.jpg

Il y a des pictogrammes drôlement intéressants en bas à gauche,

notamment un qui essplique que ça ne s'utilise pas en dormant...


Vernis 448 de Kiko de la Collection "Satin"

(un vrai Bleu Majorelle, le parfait Dupe de celui d'Yves Saint-Laurent !

Merci Louise de m'avoir fait faire Bêêêhhh sur ce coup-là)


 

Je ne compte pas utiliser cet objet (le déballer serait péché), et je connais un garçon qui court sans slip (ne le jugeons pas, s'il se sent mieux dans son corps, c'est là l'essentiel) qui serait ravi de l'essayer (apparemment, c'est unisexe).

 

Yumi me voyant interloquée, a déclaré le plus sérieusement du monde : Mais si Sonia, j'te jure que c'est très pratique ! Tu vois les Coréennes par exemple, elle s'habillent très court, et ne portent pas de collants, même en hiver. Et bien ça leur rend service, tu sais !

J'ai répondu : Certes... Mais on ne peut pas avoir froid à cet endroit-là précisément, non ?

Elle a dit : Ca dépend de quelles personnes...

J'ai rétorqué : Je connais des gens qui n'en auraient absolument pas besoin...

 

Sont fous ces Japoniens :)

 

dimanche, 18 août 2013

J'ai testé pour toi : la fête de village, quelque part là-bas dans le Sud.

Dernièrement, s'est déroulé l'événement annuel dans un des villages voisins de celui où c'est que vit Mimine : la fête du village !

Le truc qu'est dans tous les journaux locaux, LA soirée à ne pas manquer. ZE place to be.

Ca fait des années que je vais chez Mimine en wacances au mois d'Août, et je reconnais n'y avoir jamais mis les pieds (c'est toujours à la même période...). Je me contentais de généralement regarder le feu d'artifice depuis la maison.

Cette année, j'me suis dit dans le dedans de moâ-même : Allez, sois forte et vaz-y ! Tu peux le faire, ya pas de raisons.

Ben tu sais quoi ? J'ai aimé (ouais).

Le concept, c'est qu'ya d'abord une sorte de défilé médiéval dans les rues (quand je dis "rues", je me comprends hein...). Tous les zhabitants du village y participent. Notamment, le plombier qui conduit un tracteur, ou l'entraîneur de l'équipe de foot locale qui dirige un char en forme de tour avec plein d'enfants déguisés dedans, et qui lancent des confettis sur tout le monde.

La fête c'est pour rappeler qu'il y a plusieurs siècles de cela, un dangereux dragon venait manger des petits enfants la nuit. Et ya un courageux combattant qui a réussi à lui faire la peau (au dragon). Maintenant, au musée du village, ya même un os de la bestiole qu'est fièrement exposé :)

C'est très sympa et convivial. Ya un dragon qu'est dans la rivière, et après ils le brûlent (et la bête elle fait un tas de bruits et tout).

Et ya également 2 autres monstres qui défilent : un moyen, et un super gros tout vert qui fait peur passqu'il a une poupée dans la gueule (pour rappeler qu'il mangeait les petits enfants).

Paraît qu'ya des gens qu'ont râlé que ça pouvait causer un grave traumatisme sur les âmes les plus jeunes, cette histoire de poupon sanglant... Mais ils l'ont laissé comme ça.


Donc nous on était 7 (on avait laissé Mimine chez lui passqu'il voulait pas venir, tout blasé qu'il était, il a juste dit "Nan, moi je garde la maison, je connais déjà !").

On a collé nos fondements sur les marches d'une maison, et installés aux premières loges, on a regardé passer le défilé.

J'ai toujours pas compris pourquoi qu'y avait aussi des gens au milieu de la route (quand je dis "route", je me comprends...), là où c'est que passaient les gens déguisés du cortège... Ca c'était plutôt pénible. Y avait bien un service d'ordre, mais il était plutôt du genre débordé...

 

Ensuite, on a du se trouver un endroit pour dîner.

Toute la rue principale (quand je dis "rue principale", je me comprends...) était proprement blindée de chez blindée.

On a donc du parlementer avec des gens, et c'est ainsi que je me suis retrouvée assise à une grande table en bois façon repas de communion, coincée entre 2 vieilles dames Espagnoles (très sympas du reste). Le problème c'est que je ne parle pas un traître mot de cette langue... Alors faut faire comme à Tokyo : Oui oui, en hochant la tête (genre chien à l'arrière d'une voiture) à chaque fois qu'elles disent quelque chose.

On a mangé des saucisses et tout (y avait aussi la Paëlla miam).

A un moment, j'ai senti que quelqu'un me caressait les zépaules en causant aux Dames Espagnoles.

J'me suis retournée : c'était un Monsieur que j'avais jamais vu auparavant.

Une dame à-côté de moi m'a dit en français : Vous inquiétez pas, c'est Monsieur le Maire !

Moi : Ben, je comprends, mais pourquoi qu'il me touche comme ça ?

Du coup, il m'a serré la main. Et ensuite, il a continué à me caresser les épaules... Tant que ça lui faisait plaisir hein...


2 heures plus tard, fallait bien se rendre à l'évidence : j'étais bourrée comme un coing.

La boisson locale étant la Sangria, et le restaurateur nous ayant offert une bouteille remplie au Cubi de Rouge (à cause qu'il avait mis 45 minutes à nous servir), on peut aisément imaginer le carnage.

J'ai donc dit aux z'aut' : Euh, j'ai un peu chaud là... Et je marche plus trop droit... Je rentre tenir compagnie à Mimine, et regarder le feu d'artifice avec lui.

Les z'aut' ils ont répondu : D'accord Sue Ellen... Et ils ont rigolé.

Et je suis repartie, la vue brouillée passque j'arrivais plus à retrouver le Pont-du-Complot qu'avait soudainement disparu à l'insu de mon plein gré (un peu comme la porte du parking, quoi). Le problème, c'est que si on ne passe pas sur le Pont-du-Complot (plus communément appelé "le putain de pont" parce que je le perd tout le temps...), ben c'est pas possib' de rentrer chez Mimine...

Là, je me suis retrouvée prise dans le défilé qu'était reparti. Aka, au milieu du bordel, des dragons, des trompettes, confettis, tracteurs, et tout.

C'est alors que je suis tombée sur CA : 

armée des maures.JPG

Des gens habillés en hommes du désert, avec d'autres qui jouaient de la musique orientale terrible !

  

Comment on dit ? 

EBAUBIE.

Voilà, c'est ça le mot juste...

L'ARMEE DES MAURES que ça s'appelle. Ce sont des gens qui maîtrisent l'Art du Feu au point de jouer avec le plus simplement du monde.

C'était d'une élégance mes aïeux...

Je crois que j'ai tellement dessaoulé d'un coup, que soudainement le Pont-du-Complot est réapparu devant mes yeux, là, comme ça !

 

Tiens, voici leur vidéo officielle, car je ne me suis toujours pas remis de ce spectacle.

Merveille, tout simplement.

 

Regarde, c'est très court, seulement 1 minute...

Ca donne des frissons...

 

Malheureusement, d'après leur site Internet, ils ne se produisent pas à Paris ou en RP :(

 

 

PS : au fait, maintenant ya une Newsletter, si tu veux t'abonner à mon Blog (c'est en haut à droite, faut juste entrer ton adresse mail).

 

 

 

dimanche, 21 juillet 2013

Alain Ducasse, le retour !

Gens,

 

Bon, j'vais te dire une chose : il vient encore de frapper, et cette fois-ci, à coup de homard (ouais ouais, et crois-mal, ça fait mal).

Le souci d'aller dîner chez Alain, c'est que tu peux vite y prendre goût...

Rappelle-toi, je t'en ai parlé :

- ICI, avec le Fish & Chips

- LA, avec les mini-Hamburgers

- ICI, avec le Cours de Cuisine

 

Dernièrement, v'là qu'on y est retournés, et là, c'était pour aller goûter leur dernière création éphémère.

Et à chaque fois que je cause de Ducasse, ce que j'adore, c'est recevoir vos témoignages quand vous y allez aussi.

Enfin, je dis témoignage, je me comprends...

Notamment une personne (qui se reconnaîtra) : Soniaaaaaa, je sors de chez Ducasse. Chuis avec mon mari. On a tellement mangé qu'on arrive plus à rentrer chez nous, alors on s'est posés dans le jardin d'un hôtel juste à-côté, et on boit de l'eau gazeuse...

 

Atta, j'te mets les photos du dernier dîner, tu vas voir (tu peux lécher l'écran...). J'ai pas mis trop de bla-bla, les images parlent d'elles-mêmes...

Quand tu vas dans un Grand Restaurant, en entrée, on ne te propose pas un simple kir avec des cacahouettes.

Nan.

 

En amuse-bouche (c'est comme ça qu'il faut dire), on te propose ceci :

 

photo (10).JPG

Du Champagne & du Guacamole sur tartines grillés

(mais c'est pas le Guacamole que l'on connaît normalement,

çuilà, il est fabriqué avec je sais pas quoi qui le rend aérien... On peut pas dire qu'il soit lourd)

 

Et bien entendu : la redoutable pannière à petits pains, avec le beurre salé-de-sa-race qui va avec.

Mais maintenant, je suis brieffée, je ne baffre plus de ça avant d'attaquer la suite (sinon t'as plus de place...).


Ensuite, nous avons la véritable entrée (passque la chose au-dessus, c'est juste de la rigolade à-côté du reste).

photo (20).JPG

Petits farçis niçois aux crustacés

A signaler que c'est très goûtu, ça a du retour !



Quant à moi, j'ai préféré une soupe froide (oui, en toute simplicité). Mais attention, c'était pas du Gazpacho.

Sache, ami lecteur, qu'en temps normal, tu me fais pas manger de petits pois.

Mais comme dit l'adage : c'est toujours meilleur chez le voisin, hein !

photo (15).JPG

Velouté glacé de petits pois, tartine ananas/haddock

(note la soupière des familles...)



Puis, c'est là que nous attaquons les choses sérieuses, mes enfants !

LE Plat pour lequel nous avons été invités, çui qui fait que nous étions là, aka : LUI

photo (13).JPG

Le Lobster Rech !


photo (11).JPG

Homard Bleu, aka : le Cardinal des Mers "dévergondé" avec de la Mangue Epicée

Présenté sur un Pain Ecossais fait-maison ultra-moelleux sur une Rémoulade de Radis Noir

Sauce au Citron vert & au Piment d'Espelette


Bon, soyons clairs.

Arrivés là, t'as plus vraiment faim pour le reste...


Mais comme on n'aime pas gâcher (et faire plaisir, tant que ça débarrasse...).

On nous l'a rapporté...

Le fourbe.

Le crémeux.

Le sentant TRES fort.

Que si tu le termines pas, on te le met dans un doggy-bag (et après, tu te fais insulter par le Monsieur du Taxi qui dit que tu sens pas bon). 

photo (8).JPG

LE CAMEMBERT DU RECH !

(note comme les couteaux le pénètrent...)


Tu sais, quand je le revois, c'est comme un vieux copain perdu de vue, mais pour lequel tu as beaucoup de tendresse...

Mais la vache, il a... Euh... Comment dire... ouh la la... une certaine présence... Ah ça, c'est certain qu'on risque pas de l'oublier !


Pis au point où l'on en était, ben tu te doutes bien qu'on n'a pas refusé le dessert (nous sommes éduqués nous autres...).

gateau.jpeg

Mister Rech : succès noisette glacé, sauce au chocolat chaud

Le gâteau qui fond tout seul, et tu sais toujours pas comment...



photo (4).JPG

Abricots rôtis et biscuit pistache, sorbet coco

La Salade de Fruits, que plus jamais tu veux en manger ailleurs...


Faut-il que je te précise que tout cela est généreusement servi avec moult vins ?


 

photo (18).JPG

Le Gentil Monsieur il a donné sa permission pour que je poste sa photo ici !



Restaurant RECH

62, Avenue des Ternes - 75017 Paris (M° Ternes, Ligne 2)

Réservations au 01 58 00 22 03 

Ouvert du mardi au samedi, fermé le dimanche et lundi 

De 12h00 à 14h00 
De 19h30 à 22h00 
Fermeture annuelle : du 28 juillet au 26 août 2013 

 

Lobster Rech : 32€ sur Place ou 29€ à emporter.

Offre valable jusqu'au Samedi 27 Juillet 2013


 

 

lundi, 08 avril 2013

Dans la vie, et pour rester en bonne santé, rien ne vaut quelques bons microbes ! *

* Phrase très intelligente que j'ai entendue plusieurs fois, prononcée par ma Mémé.

 

Pourquoi que je te dis ça ?

Ben figure-toi que j'étais en train de discuter avec ma Collègue Sophie (qu'a tout plein d'enfants), et v'là qu'elle me raconte qu'elle avait surpris son petit dernier en train de manger les franges de son balai (çui que normalement il sert à laver par terre). 

lave-sols-a-franges.jpg

Même pas, elle s'est affolée, et elle m'a juste dit : Ben qu'est-ce que tu voulais que je fasse ? J'ai attendu le vomito... Qui n'est jamais venu d'ailleurs...

Moi, je l'ai regardée avec des étoiles plein les yeux, et j'ai répondu : Ah ben ça va, tu restes zen, chuis vachement admirative ! Si ça avait été moi, j'aurais appelé le Centre Anti-Poisons tellement que j'aurais été angoissée...

Et là, elle a rétorqué : En même temps, je ne pouvais pas tout faire. Y avait ma fille du milieu qui était consciencieusement occupée à lécher la rampe de l'escalier.

Moi : Ah oui... Je vois. Sont gourmands tes enfants, hein ?

Elle : Ouais, ben ce sont des gosses, quoi. Ils découvrent le monde... Et ce ne sont pas quelques miasmes qui vont les tuer !

 

Je me suis rappelée de la phrase de ma Mémé, et je la lui ai énoncée (elle était tout à fait d'accord).

 

Big2.jpg


 

C'est là que j'y ai causé de mon amie Isabelle (dont j'ai changé le prénom, car elle m'a donné le droit de causer de son cas, à condition de conserver l'anonymat).

Figure-toi que mon amie Isa, elle a une famille.

Et dans cette famille, ya sa soeur.

Et sa soeur, elle a eu un bébé fille ya environ 1 an.

Ben Isabelle, en 1 an (alors que sa soeur habite à 10 minutes de chez elle), elle n'a pu voir le bébé que seulement 5 minutes.

Pourquoi ?

Parce que... Isabelle fume (et c'est sale).

Ouais.

 

Et les parents d'Isabelle, ils habitent un vachement beau coin de France, avec de la belle campagne et tout.

Et ben, le bébé fille il a jamais pu venir chez eux.

Pourquoi ?

Passque autour de la maison des parents, ya de la terre (et la terre, c'est sale).

Et égalemment passque les gens qui viennent dormir là-bas, ils ont à dispo une mignonne petite maison d'amis, et que c'est un peu ancien, et qu'il peut donc y avoir des choses tapies dans les murs de type inconnu et non identifié.

Pis ya aussi un animal vachement dangereux, genre caniche, qui se paye même le culot de ne pas dormir dehors... Non mais quelle effronterie, quelle indécence !

 

Mais le plus beau, c'est pas ça...

Nan, le plus chouette, c'est l'invitation au baptême reçue par Isabelle de la part de sa soeur.

 

Je te la livre telle quelle (à part les prénoms, et les lieux, je n'ai pas changé une virgule).

 

Bonjour,

Nous avons l'honneur et le plaisir de vous convier au baptême d'Alexandra qui aura lieu le dimanche 14 Avril à l'Eglise des 2 Ponts à 11h. Nous nous réjouissons par avance de cette nouvelle occasion de se réunir en famille et de vous faire partager un bon moment avec notre petit ange.

Pour ceux qui viennent en transport, le métro le plus proche est Pont-Marie, ligne 7. Pour les voitures, il y a un parking.

A l'issue de la célébration, un goûter vous sera offert à la maison, nous vous prions d'apporter des chaussons afin que le parquet reste propre pour notre petit bout.

Nous vous saurions gré de nous donner votre réponse avant quinze jours pour la commande des gâteaux.

Bien affectueusement,

Sidonie et Sébastien

 

Voilà.

Isabelle a déclaré : OK, j'vais y aller, mais j'ai pas de chaussons, et je ne compte pas en acheter pour l'occasion. Je mettrai une paire de collants neufs, je vais me déchausser, et ce sera à prendre ou laisser !


J'imagine bien les gens à l'église, transportant chacun un p'tit pochon contenant une paire de charentaises, tiens...

 

grand_B7658.jpg

 

 

Ca m'a rappelé la fois où l'un de mes collègues était tombé dans une bouche d'égoût (c'est ballot, mais ça arrive... Et en plein dans le collecteur en plus...).

Il est resté 48 heures en observation à l'hôpital (à cause qu'il était pas vacciné contre la leptospirose).

Quand il revenu au bureau, on arrêtait pas de lui dire : Rho ben fais pas la gueule, t'es immunisé contre TOUT, à présent !



NB : je n'ai absolument rien contre le fait de se déchausser avant d'entrer dans une maison hein...

Au Japon, et dans les Pays Nordiques, c'est obligatoire, et je le comprends volontiers. Si l'on me demander d'ôter mes chaussures, je m'exécute immédiatement, et cela ne me dérange pas du tout.

C'est le fait de l'écrire sur un faire-part de Baptême qui me dérange... Et de demander aux invités d'apporter ses chaussons... Lorsque l'on reçoit 30 personnes chez soi, faut s'apprêter à passer 3 heures à faire le ménage derrière. C'est tout ;)

 

 

jeudi, 04 avril 2013

Comment réaliser un bon CV percutant et efficace.

Ceci n'est pas un fake...

Mon amie Djenouille, dans la vie, elle est recruteuse de gens.

Son métier, c'est de recevoir des CV, puis de faire passer des entretiens en vue d'une éventuelle embauche.

Souvent, elle nous envoie des perles du type :

Et sinon Madame Djenouille, après le stage, y'a une possibilité d'embauchement ?

 

Ce matin, elle a reçu un CV...

Le problème, c'est que la candidate avait omis de retirer les remarques d'une amie à elle, lorsqu'elle lui a demandé son avis.

 

Je vous laisse admirer. C'est beau, c'est grand, c'est fort, c'est merveilleux 


 

 

HÔTESSE D’ACCUEIL

 

  

COMPETENCES PROFESSIONNELLES ( é en majuscules dans compétences)                       

- Accueillir les clients

- Gérer des appels entrants et sortants

- Relancer les clients

- Tenir une caisse

- Prendre des messages et rendez vous

- Saisir les chèques et les factures fournisseurs

- Etablir les factures d’hébergement

- Effectuer les entrées et sorties de marchandises

- Enregistrer des écritures comptables

- Réaliser l’inventaire d’un stock

 

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES 

 

De 2005 à nos jours               Période consacrée à l’éducation de mes enfants (je pense que la tu dois un minimum mitoné parcke ca va pa le faire sinon… jpense ke tu peux mitonné sur ton séjour en afrik marké : Séjour à l’étranger : Djibouti, Afrique tu mets les dates ca fé deux ans.. ca fé genre kan même et tu peux mettre un truc du genre oé ta fé kelke chose koi parcke la il ne verifieront pas donc tu peux être trankil comme ca après tu mets que tu t’es consacrée à tes enfants ok c bon mais ca fé pa genre jsuis resté 5ans sans taffé.


De 2001 à 2004                      Aide comptable au XXXXX (la tu dois expliqué parcke c ton seul taf et on sait pas ce que ta fé après faut pas que tu marques exactement ce ke ta écrit en haut mé bon des info complémentaires, genre tu peux mettre où cétait parcke on c meme pa ta taffé dans kel ville, dans quelle service… tu vois c vraiment le minimum la direct on se dit pkoi elle met rien elle veut pas kon appel, et tt ca…

 

FORMATION 

2001 : BEP « Comptabilité » la pareil tu dois marké OBTENTION parcke les gens ki mette pa ca ca veut dire kil n’ont que le niveau alors que toi tu l’a obtenu tu mark aussi que tu l’a obtenu en 3ans sans redoublé donc ca tu dois aussi l’écrire tu met de telle date à telle date j’ai fait ca . et aussi le lycée surtt ke la c un privé ca fé genre c serieux

 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES 

Bénévole au Restos du Cœur : la tu dois dire ce que tu faisais et où et pendant combien de temps la tu pe mitonné a mort pa de pb


Alphabetization : c kel assos ? pareil où et quand et ce tu faisais.

 

Voyages : Djibouti, Côte d’ivoir (je c pa comment ca secrit), Espagne, Italie. ca fé genre t ouverte d’esprit tu vois

 

Sport : Pratique de la natation.

 

Après pour la mise en forme c pa mal de faire des encadrés, j’ai enlevé l’italique parcke ca nik les yeux c désagréable à lire. et peut être que tu peux mettre de la couleur et aussi de trouver des logos tu voi ? genre tu mets les resto du cœur tu trouve le logo pareil pr l’armée direct ca interpelle koi

 

 


lundi, 01 avril 2013

J'ai testé pour toi : un Spa (pas cher) dans un Palace à Chantilly.

Joie mes z'amis !

Ya quelques temps, une dame du site Thalasseo me propose de profiter d'une super formule : 1 Nuit dans un Hôtel 4**** (petit-déjeuner compris) en Chambre DeLuxe avec vue sur le Parc, 2 entrées au Château de Chantilly et un soin pour la personne m'accompagnant et moi, et ce, pour la modique somme totale de : 149€.

En prenant connaissance de la promo, j'me suis dit dans le dedans de moi-même : rho doit y avoir un loup quelque part. C'est trop beau pour être vrai !

En fait, ben y en avait pas du tout...

La dame m'a dit que je pouvais choisir dans quel établissement je voulais aller (c'est un système de chaîne).

Comme je viens de l'Oise, et que je voulais pas passer 3 heures en voiture, voilà pourquoi j'ai opté pour Chantilly.

J'ai demandé si c'était possib' d'y aller pendant le ouikend de Pâques, et aucun problème.

 

IMG_0767.jpg


En arrivant devant le Château, c'était marqué sur le plan qu'il fallait tourner à droite (et évidemment qu'on a tourné à gauche).

Je tiens à signaler qu'aussi bizarre que cela puisse paraître, on a été pris dans les bouchons à La Chapelle-en-Serval, et aussi au centre-ville de Chantilly (c'est un point que l'on omet trop souvent de signaler).

Voilà pourquoi on a avait rendez-vous pour le soin à 15h30, et qu'on est arrivé à l'Hôtel à... 16h (Bonsoir).

Mais ils ont été super gentils et on a pu avoir un nouveau rencart pour 16h30.

 

Quand tu arrives devant l'Auberge du Jeu de Paume **** (c'était ça le nom de l'Hôtel), ya un Monsieur qui vient s'occuper de ta voiture pour aller la garer dans le parking, et aussi un autre qui prend tes bagages (histoire que tu te foules pas trop).

A la Réception, j'avais précisé que je venais avec un chien, et ils ont été super choupinets en prévoyant même un set spécial pour Maya (offert, alors qu'en principe il est payant).

 

2013-03-30 15.42.24.jpg

Panier où elle n'a même pas voulu aller d'ailleurs...

Etant donné que le jeu préféré de ce chien est qu'elle préfère me contrarier.

 

Après, ya une dame qui s'appelle Lara qui t'accompagne jusqu'à ta chambre afin de te la présenter.

Elle t'essplique que la vue donne sur la Fontaine de Beauvais (ça ne s'invente pas, et dans la vie, ya pas de faux hasards).

 

2013-03-30 15.44.16.jpg


Puis, elle décrit la tenture au-dessus du lit qu'est de la Toile de Jouy, et elle te précise que le marbre de la salle de bains est d'origine française.

 

IMG_4555.jpg


Même pas on y croyait à la taille du lit !

Ensuite, faut te mettre en peignoir, et tu descends au sous-sol direction le Spa.


 

IMG_4568.jpg


Là, ya des Madames qui te conseillent d'aller te jeter dans la piscine (qu'on a pas pu photographier car y avait des gens dedans), et qu'elles viendront te chercher quand ce sera l'heure.

Nous, on était en train de se liquéfier de bonheur dans le Jacuzzi, et même pas on a vu l'heure passer...

 

2013-03-30 15.50.42.jpg

Toutes les miniatures à dispo sont "Orange Verte" d'Hermès.


Je passe sur l'épisode glamour à souhait où l'on nous a remis la fameuse culotte en papier (que limite, au lieu de perdre sa dignité, à ce stade, mieux vaudrait y aller tout nu).

Puis tu entres dans une jolie salle à la lumière tamisée où brûlent quelques bougies (on avait choisi un soin corporel modelant et relaxant).

 

IMG_4551.jpg


Les esthéticiennes sont muettes (très bon point). On te demande seulement si tu as des contre-indications médicales, et si tu préfères des points de pression légers ou fermes (moi j'ai dit que je ne craignais rien, et qu'elle pouvait pétrir à sa guise).

Et, c'est parti pour 30 minutes de bonheur de massage aux huiles chaudes (t'es sur le ventre). L'esthéticienne a un toucher parfait, et on sent le professionnalisme.

A la fin de la séance, on t'applique une serviette chaude sur la nuque, et tu baves, tellement t'es relaxé.

 

IMG_4609.jpg


Ensuite, on a passé un bon moment à la piscine (moi je faisais des allers-retours au Hammam).

Tu as à ta disposition, des mini-frigos remplis de bouteilles d'eau et de grosses pommes vertes.

Sinon, tu peux buller autour de la piscine, vautré sur un transat.

Il y a également un sauna, et, j'ai bien regretté de ne pas avoir apporté mes baskets pour pouvoir courir sur le tapis de course de la salle de sport...

 

IMG_4552.jpg


 

Quand tu remontes dans ta chambre, t'es complètement liquéfié, et t'as oublié l'heure.

Le soir, on a demandé à Dimitri (le Concierge) où c'est qu'on pouvait sortir dans la région (en 15 ans que j'ai quitté l'Oise, j'ai tout oublié).

J'aurais bien voulu me faire un revival dans la boite où j'ai fêté mes 25 ans (mais elle a fermé depuis des années...).

Dimitri, il a été super honnête et a répondu qu'il déconseillait, car Chantilly c'était pas vraiment connu pour sa vie nocturne. Sinon, y avait les repères de Jockeys...

Donc, on s'est tapé le room-service !

 

2013-03-30 21.56.28.jpg


Le lendemain matin, tu as le droit au petit-déjeuner buffet où c'est qu'après tu ne manges plus rien de la journée.

 

IMG_4576.jpg


En partant, le Monsieur de la réception m'a demandé : Vous connaissiez l'Oise ?

Moi : Ben oui, euh... Comment dire... Je suis de Beauvais...

Il a rien répondu, juste esquissé un sourire poli, mais dans son regard, j'ai pu lire : C'est pas grave hein...


 

IMG_4603.jpg


 

On nous a sorti la voiture, et re-porté les bagages (c'est là que l'on a vu que la Chambre DeLuxe où on était valait normalement 650€ la nuit, sans les Soins au Spa...).


 

photo (5).JPG


En repartant, cette fois-ci, on a bien tourné comme il fallait devant le Château de Chantilly (mais il faisait tellement froid qu'on est même pas descendu de la voiture).


 

IMG_8346.jpg


 

Le problème du Luxe : c'est qu'on s'y habitue facilement ! En vrai, on y serait bien resté une nuit de plus.


Bon, j'ai checké sur le Site de Thalasseo, ya plus la Promo pour l'Auberge du Jeu de Paume (à signaler pour l'extrême gentillesse de son personnel).

Mais en revanche, y en a d'autres à Chantilly, par exemple au Château Mont-Royal **** pour 113€, ou au Château de Montvillargène **** pour 99€.

Sinon, ya plein de promos sympas dans toute la France (suffit de trouver les bonnes dates).



NB : la prestation m'a donc été offerte par le site Thalasseo. Nous avons seulement réglé le room-service et le parking, soit 45€ par personne.

Je n'ai pas été rémunérée pour écrire ce billet.

 

 

jeudi, 21 février 2013

Spike elle est trop forte !

C'est bien pour ça qu'on a décidé depuis un moment, qu'elle et moi, on était soeurs, à la vie à la mort...

 

Je te prie de lire ci-dessous la conversation surréaliste tenue avec un illustre inconnu.

C'est un truc vrai de vrai hein.

Au départ, ça partait juste d'une erreur de numéro...



1.JPG


2.JPG

 

3.JPG

 

4.JPG

 

5.JPG


6.JPG


7.JPG


Je vais peut-être éditer le billet, car apparemment, le type lui écrit tous les jours...



dimanche, 03 février 2013

J'ai testé pour toi : (essayer d') arrêter de fumer grâce à l'Auriculothérapie.

Autant te le dire d'office : ça n'a pas du tout fonctionné (et quand Cousin Mimine va lire ça, il va pas être content du tout).

 

Ca fait longtemps que j'essaye d'arrêter la cigarette (ou tout du moins, de diminuer).

Les méfaits du tabac, on les connaît tous :

- C'est pas bien pour la santé

- Ca coûte cher

- Ca pue

- Ca dérange l'entourage

 

Après avoir lu le fameux livre dont tout le monde parle "Comment en finir une bonne fois pour toutes avec la cigarette" : ben ça ne m'a rien fait.

J'ai tenté les patchs : aucun effet.

L'Hypnose : ça me fait peur.

La cigarette électronique, bof...

Finalement, ya que l'Elixir Dépendances des Fleurs de Bach qui donne quelques résultats (ça écoeure de la nicotine en fait), mais pas au point de te faire totalement arrêter.


 

BACH.JPG




 

En parcourant un peu le Net, c'est là que je suis tombée sur la méthode par acupuncture dans les oreilles : l'auriculothérapie.

Vu les commentaires, ça avait l'air pas mal.

Ni une, ni deux, je prends rendez-vous avec la grande spécialiste de la méthode à Paris (oui, c'est du médical).

 

Le Jour J, v'là que je ramène mon fondement, et que je me retrouve dans la salle d'attente de la Dame, là-bas, dans les beaux quartiers de Paris.

 

Sur la table basse, y avait plein de coupures de magazines (plastifiées pour qu'on les voit bien), comme quoi l'auriculothérapie c'était vachement formidable pour soigner à peu près tout.

Dans le dedans de moi-même, je me suis dit que ayé j'avais enfin la solution !


 

doc oreille.jpg


 

Hyper motivée, je rentre dans la salle de consultation de la dame, qu'était aussi grande que le Musée d'Orsay (la salle de consultation, pas la dame).

Par-dessous ses lunettes, la dame me dit : Alors, ça y est, c'est le grand jour ?

Moi : Ouais, grave. J'en ai trop marre de cette merdasse.

La dame : C'est bien, je suis fière de vous.

Moi : Ouais, j'en peux plus d'être essoufflée quand je fais mon jogging.

La dame : Faut pas faire du jogging, vous êtes trop grande, ça va vous faire mal aux genoux.

Moi : Ben c'est pour ça que j'ai fait faire une paire de semelles spéciales à mettre dans mes baskets !

La dame : Faut que vous fassiez du vélo.

Moi : Je rentre tous les soirs en Vélib'... Euh.. Sinon, je voudrais arrêter de fumer...

 

Là, la dame elle a pris un air très sérieux, et en tapant sur la table, elle a dit : Mademoiselle de Bencouscous, vous savez combien il y a de substances toxiques dans une cigarette ???

Moi : Ouais, mon Cousin Mimine il arrête pas de me le rappeler. 5000...

 

C'est à ce moment-là que la dame est partie dans une grande envolée lyrique (au bas mot, 10 minutes de monologue) en m'exposant que la cigarette c'est LE Mal, la cigarette c'est pas bien passqu'ya plein de cochonneries dedans.

J'arrêtais pas de faire oui-oui avec la tête (comme les chiens en plastique à l'arrière des voitures).

Et de temps en temps, je disais : Ouais, c'est moche. C'est vraiment moche...

 

Elle m'a dit qu'il fallait que je visualise le fait qu'en prenant une clope, il y avait de la mort-aux-rats dégueu dessus.

J'ai encore fait oui-oui avec la tête (je visualisais assez bien en fait).

 

Elle m'a demandé de faire comme si mentalement, j'étais dans ma cave, je ramassais toutes les dégueulassités par terre, et ensuite, je me mettais toussa dans les poumons.

J'ai encore fait oui-oui avec la tête.


 

chien.JPG


 

Ensuite, elle a esspliqué qu'avec ses aiguilles implantées dans le dedans de mes zoreilles, et ben j'allais plus jamais avoir envie de toucher une cigarette (ça coupe toute dépendance à la nicotine qu'y paraît...).

Et que si j'avais envie de fumer : ben fallait que je boive de l'eau à la place !

C'était vraiment tout simple finalement (j'aurais du y penser avant).

Oui-oui.


Pis elle te remet une feuille avec des tas de choses barbares écrits dessus. Je te laisse juger...


 

zoreilles.JPG

Oui, la Dame estime que la cigarette c'est une trahison et un vaste complot international...

Sur la feuille, il est rappelé le coup de la mort-aux-rats et de boire à la place de fumer

(surtout de la tisane)

Pis faut noter sur un diagramme, les dates quand ya un clou qui tombe...


 

Après, elle m'a fait enlever mes boucles d'oreilles et m'a désinfecté le conduit auditif.

Puis elle a pris sa grosse poubelle, et a hurlé : Maintenant, jetez-les !!!

Moi : Quouâââ ??? Jeter mes boucles d'oreilles !!!

Elle : Mais nan ! Vos cigarettes !!!

Moi : Mais le paquet est à moitié plein ! Au prix que ça coûte, vous préférez pas que je les donne à quelqu'un ?

Elle : Ah passque vous comptez empoisonner un membre de votre entourage à l'insu de son plein gré ?

 

Alors, j'ai jeté mon paquet dans sa poubelle (en y causant...).

Y avait tout un cérémonial : fallait y dire (aux clopes) "Je ne veux plus de toi ! C'est terminé ! Aujourd'hui, c'est une renaissance !" Une vraie rupture en fait :)

 

Une fois que t'es installée sur la banquette d'auscultation, la dame elle fait des traits dans tes oreilles.

Pis ensuite, elle prend un appareil qui fait bouip-bouip, et qui décide tout seul comme un grand, de l'endroit où vont être posées les aiguilles.

Enfin... Je dis "aiguilles", mais je me comprends hein...

DES CLOUS OUI !!! (qu'au bas mot ils font 2 cm chacun !)

 

C'est alors qu'arrive l'Ignominie : l'appareil de Satan qui ressemble à un pistolet.

Et c'est à ce moment-là que la dame s'en sert pour : te clouer les oreilles (même pas on m'avait prévenue).

 

On te pose 7 Clous dans l'oreille gauche, et 7 clous dans l'oreille droite.

Oui, Bravo, tu sais bien compter : ça fait 14 au total.


 

2013-01-28 19.27.51.jpg


 

14 piquets.

J'peux te dire que tu risques pas de les oublier, crois-moi...

 

Ton corps entier est concentré dans tes oreilles. 

Tu n'es QUE oreilles.

Tu ne sens que tes oreilles.

 

J'ai dit à la dame : Ca fait mal... Chuis pas douillette, mais ça fait vraiment MAL.

La dame a répondu : C'est normal. Il faut sublimer la douleur, vous en avez pour 48 heures.

Moi : Je sais pas comment je vais arriver à dormir...

La dame : Tenez bon. C'est pour vot' bien. Je prends les chèques. Merci. Bonne soirée.

Moi : Admettons... Cordialement.

 

En rentrant chez moi, j'ai visualisé la chose... Je te laisse admirer.


 

2013-01-29 12.12.20.jpg

Dont 1 à l'intérieur qu'on voit pas (dans le cartilage quoi).


 

J'ai repensé à "il faut sublimer la douleur".

J'ai pas voulu prendre de médocs (pas peur de ne pas réussir à dormir).

 

Alors, j'ai fumé... (ya que ça qui me faisait penser à autre chose que mes oreilles).

 

Le lendemain, j'avais toujours mal.

Au boulot, ils m'ont demandé si j'avais viré Gothique.

Alors j'ai fumé.

 

Oui-oui avait complètement oublié le concept de la mort-aux-rats.

 

Le surlendemain, j'avais toujours mal (et la nausée en plus, car les clous ne sont pas compatibles avec le tabac).

Alors, quelques jours plus tard, j'ai tiré sur les pointes et tout enlevé (sinon, normalement, ça tombait dans 3 semaines).

Et j'ai fumé (et j'en suis pas fière).

 

 

Bien à toi.