Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ma préparation du Marathon avec Compex.

Ouais les gens, le truc d'électrostimulation !

J'te cause pas des machines diaboliques que tu vois au télé-achat qui te promettent que tu vas devenir tout musclé et tout mince en 3 semaines, hein... Nan, j'te parle d'un appareil super sophistiqué et spécialement destiné aux sportifs : le COMPEX.

COMPEX-Product-Docking-SP-6a-800_0.png

 

Ya quelques mois, v'là que je me disais dans le dedans de moi-même que pour le Marathon ça serait bien cool de faire partie d'une Team, comme j'ai fait pour le Challenge Asics l'an dernier. Ça permet de se motiver mutuellement et d'être quelques uns à être embarqués dans la même galère aventure.

Donc je traîne un peu sur les pages sportives de Face Book, et v'là que j'avise exactement ce que je recherche : Compex veut monter une équipe de 30 sportifs (j'ai encore du mal à accepter ce qualificatif me concernant...). C'est pas un jeu où c'est qu'il faut aller se prostituer pour des Like. Faut juste compléter un questionnaire et rédiger une lettre de motivation.

Moi j'essplique que je suis une ancienne fille sur le banc, que je cours aussi vite qu'une tortue asthmatique et je demande benoîtement si les machines elles peuvent faire d'un âne un cheval de course ?

Pis j'y pense plus, étant donné que j'apprends que 3000 personnes ont participé.

Quelques semaines après, je ramasse mes zyeux dans mes mains (comme le Saint chaipukoi qui portait les siens sur un plateau) : je lis que je suis prise dans l'équipe, youhou !

 

compex1.jpg

Chuis derrière avec mon bonnet oreilles de lapin...

 

Donc, à quoi ça nous donne droit cette affaire-là ?

- Le Dossard du Marathon (quand tu sais que ça peut monter jusqu'à environ 120€ cette plaisanterie, on va dire que c'est bienvenu !).

- Le prêt d'une machine Compex SP 6.0 pendant 6 mois. Tu peux la torturer tant que tu veux, après faut la rendre en bon état ou on a la possibilité de la racheter à moitié prix.

- Une tenue pour le Marathon : un bas et un haut techniques (c'est mieux, on va pas y aller à poil non plus hein).

- Un ouikend d'entraînement à l'INSEP ! En vrai, c'était ça qui m'intéressait le plus, vu que j'ai jamais amené mon fondement là-bas.

Donc j'ai bien reçu la machine (vu qu'elle me faisait peur et que je savais pas m'en servir, ben elle est restée dans sa bouate pendant quelques jours). Pendant ce temps, on recevait des conseils par mail de la part du coach le plus drôle de la terre (chaipas ce qu'il prend, ni où c'est qu'il a exactement mis ses électrodes, mais c'est de la bonne baby !).

 

Ya quinze jours, j'y suis allée au ouikend de l'INSEP... - Institut National du Sport de l'Expertise et de la Performance - C'est là que j'ai appris à bien utiliser le Compex, aka : où c'est que doivent se placer les électrodes (la vérité que j'avais besoin d'une formation et qu'on me montre les p'tits dessins, sinon j'aurais fait n'importe quoi !).

Là y avait un Hulk qui s'appelle Jérôme Bartoli, super cool, qui court vachement vite et qu'est champion de plein distances (j'ai pas tout retenu, c'était trop violent pour moi).

L'équipe était super sympa. On nous a présenté un Monsieur de la Maréchaussée qu'est aussi représentant Compex et qui nous a esspliqué qu'il avait une hanche en plastique et que maintenant il courait "tranquillement" le Marathon en 2h50 (ouais...). Pis après il a fallu l'arrêter vu qu'il avait avalé une cassette et qu'il parlait beaucoup (mais apparemment il est toujours comme ça).

 

Nous avons également eu droit à une généreuse donation de la part du partenaire :

isostar.jpg

Sont pas radins chez Isostar !

Ya des tas de trucs intéressants (j'ai pas tout essayé, j'ai qu'un seul estomac, chuis pas une vache)

Mais j'aime beaucoup les pâtes de fruits, les gourdes à la pomme verte et les barres chocolatées.

 

Ensuite ya eu des tas d'exercices où c'est qu'il fallait tourner autour de la piste (d'ailleurs : qu'est-ce que c'est beau l'INSEP !!! C'est dans un parc immense dans le Bois de Vincennes, ya des installations pour TOUS les Sports, c'est incroyable).

IMG_1559.JPG

 

Dans la Team Compex, y avait des gens de partout en France qu'étaient spécialement venus en train ou en avion. On pouvait dormir sur place (moi chuis rentrée à la maison).

J'ai été particulièrement impressionnée par ce garçon qui réussit des courses incroyables en catégorie Handisport.

Une fille super sympa (Marie-Cécile) m'a proposée de venir me reposer dans sa chambre en attendant le dîner. C'est là qu'elle m'a raconté qu'elle avait fait un podium à l'Iron Man...

 

insep.jpg

 

Rappel : l'Iron Man, c'est 3,8km de natation, 180km de vélo (avec des côtes sinon c'est pas drôle) et on termine joyeusement par 42,195km de Marathon. Toussa : dans la même journée, avec une barrière imposée de 15 ou 16h (je sais plus trop...). Voualà voualà, ça c'est spatial... Si tu veux, regarde le film "de toutes nos forces" avec Jacques Gamblin, inspiré de l'histoire vraie du papa et de son fils handicapé aux z'Etats-Z'unis de l'Amérique (j'tai déjà posté la vidéo), tu vas chialer ta maman...

 

Ensuite, nous sommes allés dîner. Incroyable ce réfectoire gigantesque où c'est qu'on peut même te peser la nourriture et où ya que des trucs super bons et frais spécialement cuisinés pour les sportifs.

 

Et la machine alors, vas-tu me demander ?

Ben je peux plus m'en passer... Pour sûr qu'à la fin du Challenge : je la rachète au prix préférentiel !

Tu as un boitier avec des électrodes. Il faut coller des patchs sur différents points de ton body (tout est bien esspliqué). Ensuite, on y accroche les électrodes, on choisit son programme et c'est parti pour des séances de 20 à 50 minutes à diverses intensités. Tu peux faire d'autres trucs en attendant, tant que c'est collé, c'est pas gênant pour te mouvoir dans l'espace.

 

mms_img1969128161.jpg

Je sors même le chien quand je fais une séance. Suffit que je porte ce magnifique pantalon que m'a donné ma Mumu pour le Raid des Alizés et que j'use à force de le porter car il est rudement pratique, même si j'ai pas encore bien compris à quoi il servait vraiment au départ... (c'est un "pantalon de transition" qu'y disent, utilisé en Triathlon, sauf que je sais pas quand on le met étant donné qu'on peut pas nager, faire du vélo ou courir avec).

 

 

Sinon, c'est bluffant au niveau de la récupération (la machine diabolique, pas le pantalon). 

Je m'en sers principalement pour les mollets et les cuisses, avec les programmes suivants :

- Jambes lourdes

- Capillarisation (pour que tes globules rouges y se développent)

- Massage régénérant

- Prévention des Crampes

- Endurance

 

Bilan : j'ai les jambes plus légères, et vu que j'enchaîne 4 sorties par semaine, je sens moins la fatigue et j'évite les blessures de sur-entraînement.

Quand toussa sera passé, j'irai m'attaquer au programme de raffermissement du fondement et de "dessin" des bras. Ya un programme pour le bidou, mais pour l'instant chuis trop p'tite et après je ne suis qu'abdominaux pendant 3 jours. Donc, on verra plus tard !

Est-ce que c'est agréable ? Non.

Est-ce que ça fait mal ? Oui.

Mais c'est efficace et c'est tout ce qu'on lui demande... C'est comme pour le Marathon : si c'était facile, tout le monde le ferait ! On n'a rien sans rien mes z'enfants...

 

 

Et le truc super super drôle, on nous a distribué la plaquette officielle, que voici :

compex.jpg

 

Mon n'oeil a été attiré par un truc...

 

J'ai demandé si je pouvais recevoir la photo originale :

 

DSC04935.JPG

Mais sans déconner, c'est Cerise et moi, en violet, au départ du Marathon 2015 (récit : ICI) !

Tu peux chouf mieux en cliquant sur la photo.

 

C'est pas un signe, ça ?

J'y crois très fort tu sais...

 

 

Commentaires

  • C'est celui de 2014 meme mais c'est du détail :)
    J'en ai marre toute le monde utilise mon image eux ma photo... Le salon de l'agriculture une vache qui porte mon prénom... Groupama n'en parlons pas... Trop de célébrité...

    Des bisous tout plein ma Soso... Et prépare bien ce marathon tu vas déchirer...! Moi je donnerai de la voix sur le bas côté.:. Ça va me faire bizarre....!

  • Je suis morte de rire avec ton commentaire ! Oui, tu as raison c'est pas le départ 2015 mais 2014 !
    Pour ton prénom, c'est passque c'est original et que t'as bien de la chance de t'appeler vraiment comme ça depuis que tu es née (j'ai toujours ça super joli !). Bon, pour la vache, euh... Je savais pas :)

  • T'es une winneuse, Sonia !

    La machine, euh ...
    -mon beau-père en avait une, mais il avait du mal lire le mode d'emploi, vu le ventre de buveur de bière qu'il affichait !!!
    -et pis j'ai à la maison cet album d'anthologie :
    / http://www.coinbd.com/series-bd/les-bidochon/les-bidochon-toniques/

    Mais j'avoue que ça me tenterait pour les dessous de bras ! :)

    NB Le garçon handicapé est un petit malin : vise un peu les photos de ses coachs ...

  • Elle est géniale la photo des Bidochons !!!
    Oui, j'avais vu les photos des coachs de Grégory :))) Il a tout compris ce garçon !

  • Quand je lis tes articles "sport", j'ai du mal à croire qu'à une époque, tu détestais courir...Bon entraînement en tout cas! Thémis

  • J'ai du mal à le croire aussi... Mais ça a tellement changé ma vie...
    On me l'aurait dit avant, j'aurais bien rigolé !

  • Le coup de la photo à la fin c'est grandiose !!!!
    Et je suis d'accord avec toi : c'est un signe !!! le compex était pour toi !!!!
    Bravo !
    Concernant les Ironman, mon collègue au bureau en fait régulièrement : c'est du lourd !!!
    Des bises

  • C'est énorme hein ! J'ai halluciné et directement montré à Cerise, elle a bien rigolé !
    Pour l'Iron Man, ma foi c'est une occupation comme une autre :)
    Marie-Cécile m'a dit que c'était un sacerdoce au niveau de l'entraînement... Comme je vois le temps que ça prend pour préparer un Marathon, j'ose pas imaginer pour le reste. Les gens s'y prennent 1 an à l'avance !
    Sinon, je serai à Cannes le ouikend du 16 Avril pour le Polar International Tritahlon, j'ai été invitée, youhou !!!

  • Je vais surement encore pleurer en lisant ton article sur le marathon 2016 !
    Par contre je trouve que tu fais de gros progrès informatiques sur ton blog : mettre un lien vers un autre blog, pouvoir ouvrir une photo dans un nouvel onglet pour mieux y voir... t'es coachée pour ça aussi, ou tu mets des électrodes ? ;)

  • Nan, chuis très fière, j'ai appris toute seule en bidouillant les boutons de la plateforme de gestion du blog !

  • T'as chouf, y'a Cerise et toi sur la plaquette ? C'est pas un signe ça ? Je souffre rien qu'en te lisant foldingue va.

  • Mais souffre donc !

  • Au fait c'est quand ?
    J'avais dit que j'essaierais d'aller te lécher la fiole suante à l'arrivée ?

  • Le dimanche 3 Avril ma grasse...

  • Et zob ! je serai au Festival de Beaune ! Putain !

  • Mais tu le fais exprès !

  • Sainte Lucie qu'a perdu ses zoeuils ;)

    voilà, tu vas commencer à verdir :)

  • J'ai l'impression de voir le tableau de Pierre & Gilles (très beau d'ailleurs).

  • Hello Sonia,

    Ici une fidèle lectrice de l'ombre depuis des années... Mais là j'ai trop envie de laisser un petit mot :)

    J'ai toujours pratiqué beaucoup de sports, mais j'ai jamais accroché à la course. J'ai suivi avec intérêt ta passion naissante, avec une pointe d'envie même (dans le sens bienveillant du terme, hein) : ça avait l'air tellement bien de s'épanouir en courant comme ça ! Mais quand ça veut pas, ça veut pas.

    Et puis un jour, trop besoin de bouger, je suis allée courir à tout hasard, un matin avant le boulot, avec un podcast de France Culture dans les oreilles (les nouveaux chemins de la connaissance, j'en connais pas mal qui s'en servent pour dormir, à mon avis les deux se défendent).

    Et puis j'ai eu envie d'y retourner le lendemain. Un truc de fou. Et le jour d'après. Et paf, ça y est, ça avait pris. Au bout d'un moment, j'ai même plus eu besoin de béquille-podcast. J'aimais enfin courir !

    Depuis, j'ai avalé quelques paquets de kilomètres, et là, je vais courir mon premier semi dimanche. C'est plus ou moins ma première vraie course... Et j'espère choper ce virus là aussi !

    Alors je voulais te remercier d'avoir partagé avec nous tous ces moments ; ça donne envie, et puis si ça ne suffit pas, ça accompagne, ça trotte dans la tête… Et maintenant que ça a pris, je vais prendre le temps de les relire avec un oeil neuf :)

    Bon courage pour ta préparation du Marathon et à bientôt !

  • MERCI MERCI MERCIIIIIIII !!!
    Tu ne peux pas savoir comme ce genre de commentaire me fait plaisir...
    C'est le Semi-Marathon de Paris que tu as fait ? J'y étais aussi :)
    Bisous (fière de toi, très très fière).

  • Yes, celui-là même, j'ai checké tous les t-shirts violets que je croisais mais je ne t'ai pas vue :) Une prochaine fois ! Faut dire qu'à 47 000 c'est pas évident de se croiser...

    Actuellement, sur mon canapé, je découvre ce que "mal aux jambes" veut dire.

    J'ai pas brillé par ma vitesse, mais j'ai couru hyper régulièrement, donc je suis contente. Et même, régularité ou non, je suis follement contente !

    Ca et l'exfoliation bonus avec le sel de la transpi au moment du millefeuille post-course... Une bien belle journée ! Bon, je vais choisir ma prochaine course. Hop.

    Bisous ! Et merci pour tes mots gentils :)

  • YEAH !!! Félicitations, tu es semi-marathonienne désormais !!! Tu peux te la péter toute la semaine prochaine, tu as le droit :)
    Et le chrono ne compte pas, l'important est de prendre la décision de participer à une course et de franchir la ligne d'arrivée !
    Toi aussi tu te gommes aux sels minéraux ? J'adore faire ça quand je rentre d'une course :)
    Et j'étais pas sous les couleurs Laurette cette fois-ci, juste en moi-même...
    Pour le Marathon, je serai aux couleurs Compex en rouge et noir.
    Bisous et repose-toi bien, place à la récup', tu l'as bien mérité !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel