Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A Londres, ma jolie rencontre avec Sarah, Fondatrice de PAI Skincare.

PAI est un nom qui a été donné en référence aux origines Néo-Zélandaises de la maman de la Créatrice.

Pai (et non pas Paï) ça veut dire "Bonté" en Maori :) Sarah voulait un mot, simple, facile à retenir. Et rien que ça, c'est déjà très beau comme début d'histoire... 

 

IMG_3385.JPG

 

Mes enfants, cette expédition Londonienne a été parfaite, un vrai ravissement !

Et quelle chance d'avoir pu rencontrer en vrai la créatrice de ces super produits de beauté.

Les locaux se trouvent à environ 30 minutes du centre de Londres, et sache que tout est sur place : les bureaux mignons, entrepôts de stockage/conditionnement/expédition, laboratoire de recherche, production. Sarah aime savoir que ses bébés sont proches d'elle ! 

 

IMG_3398.JPG

 

PAI est la seule gamme Bio présente sur le marché qui s'adresse spécifiquement aux peaux sensibles et réactives. Mais les personnes n'ayant pas de souci particulier (genre ma pomme) peuvent également utiliser ces produits très efficaces.

 

Tout a démarré il y a 10 ans environ...

Sarah occupait un poste très important dans le domaine des vins Californiens, elle voyageait partout dans le monde et gagnait plein de sous.

Sauf qu'une nuit, elle s'est réveillée en sueur, avec l'envie de se gratter la peau jusqu'au sang.

Après s'être trempée dans un bain dans l'espoir de calmer ses brûlures, la douleur étant insupportable, elle a fini par atterrir aux urgences.

Pensant qu'il s'agissait d'une réaction allergique, le diagnostic est finalement tombé : crise d'urticaire chronique sur la totalité du corps (non liée à l'alimentation ou au stress, la cause a toujours été inexpliquée).

Les médecins lui ont donné un traitement médicamenteux, avec une petite pilule rorose à prendre le matin, et une petite pilule bleuebleue à prendre le soir. Puis ont déclaré : "C'est comme ça, ça arrive à quelques personnes, vous vivrez avec ça toute votre vie, il n'y a rien d'autre à faire que de l'accepter".

Sagement, Sarah a bien pris son traitement, les crises se calmaient par intermittence et la laissaient (parfois) dormir la nuit. Et comme si ça ne suffisait pas, elle a déclaré une acné tardive, alors qu'elle n'en avait jamais souffert pendant son adolescence... 

 

IMG_3393.JPG

 

Un jour, en réunion de travail avec que des gens super importants, un Monsieur a soudainement demandé : "Hey Sarah, ça va ? T'es toute rouge et gonflée !".

Elle a répondu gênée : "Oui... Ça va passer... Ne fais pas attention...".

C'est à ce moment qu'elle s'est dit dans le dedans d'elle-même : "Ok... Cette maladie prend le contrôle sur moi et fait ce qu'elle veut quand elle veut... Je vais essayer de faire le contraire, c'est moi qui vais la contrôler !".

Elle a donc commencé à se documenter sur les substances végétales qui pourraient faire du bien à sa peau. Elle n'y connaissait strictement rien en ce domaine, et a éliminé ou conservé ce qui lui semblait nocif/bénéfique.

Puis, elle a décidé de fabriquer ses propres crèmes. Etant une novice en matière de cosmétiques, et n'y ayant jamais vraiment fait attention jusque là, elle s'est même inscrite à des cours où elle a trouvé ça super rigolo de créer ses produits selon ce qui était le plus respectueux de son problème. Et puis surtout, elle commençait à voir un effet sur ses crises. Certains ingrédients étaient mieux tolérés que d'autres. Elle aimait l'idée de pouvoir « cuisiner » quelque chose qui pouvait s’utiliser sur sa figure.

 

Et si tu comprends l'anglais, il y a également cette vidéo de présentation du pourquoi du comment.

 

Il y a donc 10 ans, un beau jour : elle a quitté son super job pour fabriquer sa propre gamme. A 30 ans, elle s'est dit "C'est maintenant ou jamais !".

Son boss, sa famille, ses amis, tout le monde lui a dit : "Ok... Alors tu es en train de nous expliquer que tu laisses tomber un métier en or pour aller fabriquer des pots de crèmes, alors que tu n'y connais rien ? Franchement, t'es folle... T'es même pas chimiste, ni branchée cosmétiques. Ne fais pas ça, c'est une grave erreur !".

Ben elle a quand même pris le risque... Sans regrets.

Ce qu'elle souhaitait : être fière d'utiliser ses propres produits, et aider les gens dans son cas. Pas seulement vendre.

Sa phrase fétiche, celle de Anita Roddick, Fondatrice de Body Shop : « Tu peux faire du Business et avoir du succès. Mais n’oublie pas d’être bon envers les autres ».

 

IMG_3390.JPG

Pas de gens qui pédalent dans la cave,

ces 2 jeunes filles au conditionnement sont très bien traitées et très rigolotes !

 

Quand on achète du bio/naturel, ça peut aussi changer la vie des gens (celle du petit fermier producteur qui a décidé de ne pas utiliser de pesticides, par exemple).

A l'époque, elle avait remarqué que même des ingrédients utilisés dans des soins naturels/bio pouvaient être irritants. Elle n'était pas satisfaite de ce que le marché bio/hypoallergénique pouvait proposer.

Quant aux tests sur les animaux, là j’ai vu Sarah changer de couleur et se prendre la tête à 2 mains car c'est un sujet qui lui tient à cœur et la rend vraiment dingue : « Comment… Mais comment, comment, comment, peut-on en 2015 faire encore cela en Chine ? C’est incompréhensible à mon sens. Ça ne doit pas exister !  La certification par le petit lapin rose apposé sur les produits safe, ça ne coûte pas cher en plus ! » (NB : dans les commentaires, si on peut éviter de polémiquer sur ça, ce serait sympa, c’est le genre de discussions dont on ne sort plus… Là, vous avez posé la question quant à cette marque, voici la réponse. Merci).

 

 

IMG_3394.JPG

 

 

Revenons à la tambouille maison de Sarah...

Elle a demandé à des amis de tester ce qu'elle "cuisinait". Les retours ont été dithyrambiques.

Elle a alors reçu une aide de la banque, obtenu les autorisations/agréments nécessaires, puis a commencé à vendre ses 4 produits (des crèmes de jour formulées pour chaque problème/type de peau), ainsi qu'un baume à lèvre et un contour des yeux (la formule est la même qu'aujourd'hui, il n'y a que le packaging qui a changé, même si elle a toujours fait très attention aux emballages).

Où était sa boutique ? Ben dans son garage. Oui oui :)

Elle faisait tout elle-même quant au conditionnement et à la vente.

Un jour, une amie à elle, très très riche qui vivait dans un Manoir là-bas dans la campagne Anglaise, lui a demandé de tenir un stand lors de l'après-midi shopping qu'elle organisait. Elle avait des vêtements, des bijoux, des tas de trucs, mais il lui manquait des cosmétiques.

C'était genre une réunion d'amis de la haute, quoi !

Sarah a apporté ses produits au Château, et parmi les invités, une belle dame avait l'air très très intéressée par ses produits. Mais la dame ne pouvait pas lui acheter de crèmes elle-même car elle était sous contrat avec L'Oréal.

La dame a tout de même envoyé la nounou de ses enfants acheter un baume à lèvres.

La belle dame s’appelait : Claudia Schiffer.

Sarah s’est dit que c’était un bon début :)

 

 

IMG_3395.JPG

 

Au fur et à mesure, les produits Pai ont commencé à se faire connaître de plus en plus, notamment grâce au bouche-à-oreilles.

En 2009, elle a donc pu embaucher une chimiste pour l’aider. La dame venait de chez L’Oréal et croyait très fort en cette petite marque (et elle est toujours chez Pai en 2015).

Aujourd’hui, Sarah a compris comment fonctionnait la chimie, et après beaucoup de formations, sait pourquoi il faut des ingrédients plutôt que d’autres, et surtout pas certains…

Vous avez posé des questions quant au pourquoi de la non-présence de SPF dans les produits (indice de protection solaire). Tous simplement car cela est difficile à combiner avec du bio… Si on ne veut pas « d’effet blanc », il faut utiliser les nano-technologies, et ça c’est compliqué au niveau de la compatibilité.

Chez Pai, ils savent qu’ils sont lents à produire des nouveautés, mais c’est parce qu’ils veulent prendre leur temps afin de proposer des produits parfaits !

 

IMG_3401.JPG

 

Ah pourquoi du bio au fait ? Parce qu’à leur sens, les ingrédients naturels « sont plus gentils » avec la peau qu’avec le chimique.

Faire du bio c’est compliqué, mais ça, Sarah ne le savait pas au début puisqu’elle n’y connaissait rien…

Il y a une dépendance vis-à-vis des saisons, les produits peuvent changer d’apparence ou d’odeur. Il lui est déjà arrivé de devoir dire adieu à une production.

Tout est produit/assemblé sur place, là-bas en périphérie Londonienne, car cela permet d’avoir le contrôle sur tout et à tous les stades.

La consommatrice lambda ? Entre 25 & 34 ans pour le premier segment (beaucoup de succès pour la crème anti-rougeurs), puis de 35 à 44 ans pour le second, ainsi que pour les ménopausées, les femmes enceintes ou atteintes de cancers… Et il y a des hommes, aussi !

Sarah n’utilise que ses produits à elle, et ne fait aucune infidélité à la marque.

 

IMG_3400.JPG

 

Quant à son maquillage : c’est Lily Lolo (dont je vous parlerai dans le prochain billet, puisque j’ai également rencontré la magnifique Vikki).

 

Sa plus jolie anecdote :

Sarah venait de se faire opérer d’un décollement de la rétine et était en train d’agoniser dans son lit (ça commence mal).

Une collaboratrice l’appelle et lui demande : « Comment je fais pour que le paquet pour les US arrive demain ? Un FedEx ou autre ? »

Sarah : « Je suis désolée, mais je ne peux pas t’aider dans l’état où je suis… »

La collaboratrice : «  Mais c'est pour remercier Natalie Portman ! »

Sarah : « Je ne comprends pas de quoi tu parles… »

La collaboratrice : « Elle vient de dire dans une interview qu’elle n’utilise que les produits Pai et qu’ils ont révolutionné sa vie ! »

Sarah : « Je dois avoir de la fièvre, mais je n’étais pas au courant… C’est génial !!! »

 

Comment voit-elle Pai à l’avenir : BIG !!! (et c’est tout ce qu’on lui souhaite car elle le mérite vu qu’elle n’est partie de rien)

 

Voualà, j’espère que ça vous a plu cette histoire ?

 

Quant à moi, je remercie chaleureusement Sarah (et Nawel qui travaille avec elle et qui est Française !) pour m'avoir reçue dans ses locaux et de m'avoir accordé beaucoup de son temps afin de comprendre son parcours.

Je lui ai dit que, sur le Groupe Face Book, vous vous surnommiez entre vous "LES PAIETTES", elle a été très émue par cette info.

J'ai eu la joie de repartir avec les produits suivants (que j'adore ! Mais j'ai pas encore osé lui dire que je n'aimais pas son démaquillant lait - que vous encensez ! - car je préfère l'huile...).

 

 

crème.JPG

  Crème de Jour repulpante à la Vipérine & Macadamia - 50ml / 52€

 

 

lotion.JPG

Lotion Tonique au Lotus & à la Fleur d'Oranger - 50 ml / 38€

 

 

 

huile.JPG

 Sérum Age Confidence à la Vipérine & Amarante - 30 ml / 60€

 

 

 

lait corps.JPG

Crème apaisante pour le Corps Consoude & Calendula - 200 ml / 28€

 

 

Et également ces 2 Masques dont j'ai entendu beaucoup de bien (je vous mets le lien prochainement) :

WP_20150222_17_38_00_SmartShoot.jpg

 

 

 

NB : pour les prix, Sarah ne peut pas faire grand chose... Et t'inquiète, elle n'a pas racheté le château de sa copine ! C'est calculé en fonction des matières première de grande qualité, et c'est très familial comme entreprise, d'après les sourires que j'ai pu apercevoir dans les bureaux, tout le monde a l'air ravi de travailler là, et il faut bien faire vivre ce petit monde !

 

 

Commentaires

  • Passionnant article, quelle vie digne d'un roman !
    Je ne connais pas encore cette marque, enfin je connais pour en avoir beaucoup entendu parler sur le groupe, mais je n'ai encore jamais essayé.

    Je suis très sensible à l'éthique de la marque, c'est le genre de marque qui gagne à être connue. Tout ça me donne vraiment envie de tester Pai car ça correspond tout à fait à mes problèmes de peaux : j'ai une peau sensible et grasse, bonjour l'angoisse pour moi...!

  • J'étais déjà séduite par les produits avant (sauf le lait :) ) et je suis vraiment ravie de cette éthique.
    Sarah est une belle personne, elle irradie littéralement. Et en plus : elle est drôle !

  • Mais alors du coup on prononce comment : paille ou paix ?
    (J'en profite pour te remercier Sonia pour ta passion, ton éthique et ton sens du partage... Vraiment, c'est une richesse incomparable avec ce qu'offre la plus part des blogeuses beautés )

  • Ça se prononce Paille, mais ça s'écrit Pai sans le tréma sur le i :)
    Merci pour ton commentaire. C'est vrai que j'ai toujours dit depuis presque 9 ans de blog que je faisais les choses gratuitement. Ça reste d'actualité ! J'ai un métier dans la vie et je veux que cet espace reste mon loisir. J'aime apprendre, découvrir et partager. Ça c'est une vraie richesse.

  • Merci beaucoup pour ce compte rendu… et bravo à Sarah !

  • C'est une chouette aventure, elle a pris des risques et ça a payé...

  • Je souffre de la même maladie que Sarah depuis 8 ans :(

    Heureusement ça c'est un peu calmé, mais j'en ai passé des nuits à en chialer de me gratter et à ne pas accepter.

    Mais c'est comme ça.....

  • Pour Sarah, elle a réussi à prendre le contrôle sur cela... Je te souhaite du fond du cœur que cela en soit de même pour toi. Je reconnais que je ne connaissais pas ce problème avant qu'elle m'en parle. Et vu la façon dont elle m'en a parlé, je compatis. J'espère que le témoignage de Sarah te redonnera un peu d'espoir.
    Courage !

  • quelle belle histoire! j'adore ce parcours, cette réflexion, la démarche.... merci à toi et j'ai hâte de lire la prochaine interview :)

  • Il y en a encore 2 autres : Vikki de Lily Lolo & Tracey de Mel Millis (Madame Lulu & Boo était malade).

  • Merci Sonia pour ce billet. La sincérité et l'éthique de Sarah me donnent envie d'essayer la marque.

  • Et tu ne le regretteras pas... Ces produits sont réellement probants. Une très belle découverte !

  • c'est une très jolie histoire. ça donne très envie d'acheter mais j'ai testé la crème à l'avocat et elle était trop riche pour moi, plein de boutons sur le menton alors que j'en ai jamais. j'ai la crème que tu utilises de chez Cîme qui me réussi mieux et ils ont à peu près la même histoire que cette dame d'ailleurs. un changement total de carrière. ce sont des femmes passionnées c'est fantastique, non seulement ça donne envie de s'intéresser à ces marques mais en plus elles donnent un merveilleux exemple. enfin je trouve. elle a eu bien raison de ne pas douter d'elle même.

  • Ah Cîme (cœur bisou cœur), c'est vraiment également de la bombe en barre !
    J'aime bien voir les humains qui se cachent derrière les cosmétiques.

  • Merci Sonia t'es adorable.

    Mais tu sais depuis que je lui ai dis, à la maladie (bon j'ai pas été polie comme Sarah)

    " OK salope. Tu veux me niquer ma vie? Alors reste. Je t'emmerde maintenant. "

    Bah elle me laisse un peu tranquille.

    Désolée pour les gros mots mais c'est ce que j'ai dis pour du vrai.

  • C'est comme pour les verrues. Tu sais que si on les insulte chaque soir avant de dormir, elles disparaissent ?
    Véridique :)))

  • tu sais que mon dermato a dit ça à ma fille aussi ! je lui ai fait les gros yeux et il m'a dit nonnon mais je vous jure ça marche. ben ça a marché. dingue

  • Ça a fonctionné sur mon petit frère :)
    C'est pour cela que je prône cette méthode curieuse mais visiblement efficace.
    Bon, avec le recul je me rappelle qu'il était étonnant de le voir insulter sa plante de pied tous les soirs avant d'aller dormir...

  • Vraiment très intéressant !! Comment je t envie trop d avoir été la haut . Je n ai pas encore testé cette marque ; prochaine sur ma liste . Merci pour ton billet j adoooore ;)

  • Et j'ai adoré écouter Sarah afin de vous retranscrire cela ici.

  • Vaz-y fais-toi plaisir !

  • Yeees ! Je viens de reprendre espoir dans la lutte contre ma rosacée ! Merci de nous avoir fait découvrir cette marque !

  • Et bien je crois que l'aventure de Sarah en elle-même c'est vraiment une belle leçon d'espoir.

  • Ton article me donne encore plus envie de me pencher sur cette marque. J'aime son histoire, j'aime son éthique, donc prochaine étape : tester les produits (pas encore eu l'occasion, bouuuuh) !
    J'attends l'itw de Vikki car je suis archi fan de Lily Lolo grâce à toi :)

  • Ah j'espère que tu apprécieras mon article autant que les produits de Vikki !!!

  • 'tain sa mère comment elle cumule la Papaye... urticaire chronique, décollement de rétine... et les chevilles ça va ?

    Et les deux esclaves dans la cave... J'suis désolée mais elles sont quand même dans une cave !

    J'ai la lotion à la Fleur d'agrume. J'ai jamais compris (ni vu) à quoi ça servait la lotion, mais la fleur d'oranger j'm'en ferais péter le citronnier. C'est peut-être que j'en bois pas assez ou que j'ai dépassé les 44 fillettes !

  • Ben raté, c'est pas une cave mais des bureaux qui donnent sur le dehors !
    Pour la fleur d'oranger je suis comme toi. Addict.

  • Bonjour Sonia, Merci beaucoup pour ce super article.
    Petite question, sur quel site Internet peut-on trouver les produit Pai ?
    Milles mercis

  • Si tu parviens à taper P A I
    sur ton clavier,
    tu devrais t'en sortir !

  • En cliquant sur les liens sous les photos (surlignés en rose).

  • Super histoire, j'adore !
    Etant donné que je viens juste d'acheter l'huile d'argan de chez Melchior et Baltazar (tu noteras mon temps de réactivité à tes articles...) je ne vais pas acheter d'autres produits tout de suite, mais je retiens !! J'aime cette idée d'entreprise à taille humaine et humaine tout court...

  • Tu verras dans quelques mois, tu y succomberas :)
    Tu aimes l'huile d'argan de M&B ?

  • Oui j'aime M&B (comment ne pas aimer :-)), mais j'étais déjà hautement convaincue par l'huile d'argan. J'avais celle de Douce Nature avant, plutôt de bonne qualité. Mais celle de M&B a en plus une meilleure texture, je sais pas si ça se dit d'une huile mais je la trouve plus "fine". On masse un peu et elle rentre direct dans la peau, à tel point que je m'en sers de crème de jour (alors qu'avant c'était mon soin de nuit uniquement !), et en prime ça réduit la brillance de la zone T !! contrairement aux produits matifiants qui n'ont jamais fonctionné sur moi...
    Merci pour cette belle découverte :-)
    En plus le paquet a été envoyé avec soin, j'aime !

  • C'est de la balle Melchior & Balthazar, et tout est soigné du début à la fin. Z'y mettent du coeur les p'tits gars !

  • Merci beaucoup Pascale pour cette réponse pleine de bon sens effectivement je l'ai fais mais j'ai trouvé principalement des sites en Anglais et je ne parle pas l'anglais donc pour la description des produits c'est assez compliqué.
    Sonia merci beaucoup pour ta réponse je vais regarder ça !

  • Mais je t'en prie (Pascale elle est gentille en vrai, mais elle veut pas que ça se sache).

  • Ça me donne de l'espoir quand je regarde la jolie madame.
    Je vais insulter mon acné tous les soirs désormais.

  • Tu crois que ça fait comme avec les verrues ?

  • Bonjour Sonia,
    Le ton de ce blog étant assez détendu, j'ai presque pas peur de faire un HS en te disant ici pour la première fois tout l'amour que j'éprouve pour ton blog. Les aventures de la taupe de Portugalie, celles qui t'arrivent de temps en temps, l'emploi choisi du vocabulaire, les résumés des courses et des entrainements... tout me plait et/ou me fait rire. Si j'ai jamais commenté, c'est parce que je ne me maquille pas, me démaquille encore moins et qu'aller chez l’esthéticienne, c'est le summum de mon activité beauté (je sais, c'est triste, maman me le dit à chaque fois qu'elle me voit) et que je ne cours pas. Mais voilà, tes écrits me font rire, alors je les lis. Et aujourd'hui, je découvre cette marque et la raison pour laquelle elle a été créée. Déjà, je suis fan. Fan du courage, de l'abnégation et de la passion qui animent cette jolie dame. Ensuite, ça m'intéresse (d'où mon commentaire, bah oui ^^). Je t'explique : j'ai une peau merdique, sèche, un peu eczémateuse par endroit, mais bon, ça fait 32 ans qu'on cohabite toutes les deux et on s'en sort pas trop mal. Sauf que, j'ai eu l'idée (avec mon mari) de faire des enfants. Et là, c'est le drame. Naomi (20 mois) s'en sort plutôt pas mal puisque l'eczéma va et vient et que c'est jamais trop fort mais Gaspard (3 mois) en est couvert de la tête aux pieds (sans exagération, il en a même sous la plante des pieds !) et sa peau devient "jolie" qu'en étant couverte de cortisone. Il a trois mois... c'est pas top la cortisone quoi. J'ai donc essayé l'amidon de blé dans l'eau (très très calcaire) du bain (pas mal, ça évite la peau à vif) les crèmes Avène mais ça ne change pas grand chose. Seule cette foutue cortisone est efficace. Le corps médical est sympa mais ne me propose que ce produit pour enrayer les crises, bref, en un mot comme en cent, ton interview m'a interpelée. La question qui se pose est donc la suivante (oui oui, le déballage de vie n'était pas là gratuitement) : pourrais-tu me dire si la crème pour le corps est compatible avec la peau des bébés ?
    T'as le droit pas pas savoir, je continuerai de lire quand même tes articles.
    Merci pour tout le temps que tu passes à nous faire rire. Et il faut quand même que je t'avoue une chose : pendant ma grossesse, tu m'as presque donné envie de courir...

  • Merci pour ton adorable commentaire, je suis très touchée...
    Pour ta question bébé, ne sachant pas y répondre moi-même, j'ai carrément posé la question à Sarah car c'est elle qui est le mieux placée pour répondre (et elle est maman).
    Voici sa réponse : "Yes it can - our Calming Body Cream is used by a lot of Mums on their babies/kids. Generally speaking it's best to apply products after 6 months. She should patch test any product first."
    => Oui, nos produits peuvent être utilisés sur des bébés (de plus de 6 mois). Par exemple la crème corps est utilisée par beaucoup de mamans sur leurs bébés/enfants. Il est cependant recommandé d'appliquer le produit sur une petite zone au départ, afin de tester la réaction.

  • Merci, merci, merci. Plus que deux mois à attendre donc... Mais je vais peut-être me l'acheter pour moi d'abord ^^. Et bon courage pour le marathon de Paris.

  • Merci beaucoup !

  • Eh bien on n'est pas dans la m........! Je commençais à me dire que niveau budget je ferai mieux de trouver des remplaçants à mes produits Pai et voilà que cet article qui fait découvrir l'envers du décor, donne trop envie de continuer à acheter chez elle !!! et à soutenir ce type de production!
    Merci Sonia!!!!! ;-)
    Ps. En plus ils sont trop adorables lors des commandes.

  • Oui, c'est justement ça que j'aime dans les marques de niche : proches des consommateurs...

  • Je suis certaine que ma peau déshydratée méga giga sensible adorerait, mais mon porte portefeuille d'étudiante ne veut pas. Snif :(

  • Je suis désolée pour toi :(

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel