Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Après des années de recherche, j'ai enfin trouvé le Graal de la chaussette pour courir : la Chaussette de France !

Ouais, alors comme quoi qu'il fallait pas aller trop loin finalement...

Parfois on a sous les yeux quelque chose d'évident et sans y faire attention.

 

Blague à part, je vais te dire que 80% des messages que je reçois concernant le running, c'est : Sonia, qu'est-ce que tu conseilles comme chaussettes pour courir ? Parce que je n'ai toujours pas trouvé...

Avant je répondais que je ne savais pas trop... Que je testais ceci ou cela. Que telle ou telle marque me semblait prometteuse.

Au final, pas trop de conviction sur la question et toujours en recherche de la chaussette idéale !

 

20171006_132504.jpg

 

Passque ça n'a pas l'air comme ça, mais en terme de course à pied, la chaussette est aussi importante que la chaussure. 

Une mauvaise chaussette ça peut te ruiner une course. Oui je sais : on a de gros problèmes nous autres.

 

Ce qu'on lui demande à la chaussette (c'est pourtant pas compliqué) :

- une bonne tenue (le modèle qui descend en tire-bouchon tu connais ?)

- un bon maintien mais que ça ne serre pas trop (coucou celles qui m'ont fait des marques sur la cheville comme si j'étais un porcelet ficelé)

- de la compression mais pas trop (la circulation coupée sur le dessus du pied, tu visualises le bien que ça fait ?)

- de la douceur (courir sur de la toile émeri c'est tellement chouette)

- pas de frottements (ampoule géante mon amie)

- qu'elle ne soit pas flinguée et distendue au premier lavage

- qu'elle soit légère (le modèle "enclume" tu connais ? Du genre que tu peux pas oublier...)

- qu'elle soit technique (cela va sans dire... Parce que courir avec des chaussettes de tennis... Ben... tu fais ce que tu veux hein...)

- qu'elle soit respirante (on va pas te faire un dessin, tu as compris)

- qu'elle soit protectrice (normal)

- du confort (la base)

 

 

20171006_132456.jpg

 

Et bien je n'avais jamais trouvé tous les paramètres réunis en même temps.

 

Ça c'était avant de découvrir la Chaussette de France.

Et entendons-nous bien : j'ai pas été payée pour écrire ce billet et le taulier je ne l'ai jamais vu avant la semaine dernière :)

20171006_132509.jpg

 

Ce billet ça fait longtemps que je veux le rédiger, mais je ne l'ai pas fait pour une seule raison : impossible de photographier les chaussettes que j'ai actuellement en ma possession car... elles sont usées jusqu'à la corde.

Enfin... Usées, je ne dirais pas ça.

Disons que je n'utilise qu'une seule paire que je lave et relave à chaque utilisation.

Résultat : à porter ça va, à photographier nan. J'ai du respect pour mon lectorat (et en plus, d'origine elles sont blanches et turquoise).

Voilà. Tu sais tout. Et en plus, c'est comme pour tout le reste ici en matière de test : pas juste une ou deux fois pour faire plaisir à la marque, mais un test probant sur la durée pour bien donner mon avis.

  

Et en allant chercher mon dossard des 20km de Paris, v'là que j'avise le stand de "La Chaussette de France".

Je me jette sauvagement dessus comme un acarien au salon de la moquette, et je braille : "Ah ben voualàààà !".

En fait, nan. J'ai pas vraiment hurlé ça.

J'ai simplement dit calmement mais tout haut : "Ya pas à dire, j'ai tout essayé et c'est la meilleure chaussette du marché".

C'est là qu'un mec m'a répondu : "Je suis bien d'accord avec vous".

C'était le taulier :)

C'est pour cette raison que j'ai donc pris plein de photos du stand afin d'illustrer mon billet. Au moins, vous aurez des choses propres.

 

Alors la Chaussette de France est fabriquée, comme son nom l'indique, par des petits enfants Chinois en France, dans des ateliers qui datent du temps où ma grand-mère vendait du beurre aux Allemands (comême un peu après cette période j'crois bien, c'est très exactement esspliqué ICI).

Ya personne qui pédale dans la cave. Ça c'est bien.

Ya la qualité qu'est au rendez-vous.

Et j'peux te dire que j'ai quasiment essayé toutes les marques du marché... Oui, même les grandes marques internationales : ya toujours un des paramètres qui n'allait pas.

J'ai fini par me résigner que la perfection n'existait pas.

 

Lorsque j'ai commencé à courir avec, je me suis dit dans le dedans de moi-même : mmmmm... C'est diablerie... Il doit y avoir couillerie in ze potage. Ce serait trop beau pour être vrai.

Quelques temps après test, j'ai pensé : J'crois qu'on tient un truc. Attendons encore, elles vont s'user au lavage et ça va partir à vau-l'eau cette histoire.

 

Ensuite j'ai lu l'article de mon copain Thibault de No Pain No Gain

OK.

On baisse les armes.

On a trouvé ce qu'on cherchait. Tous les paramètres réunis.

Voualà. C'est bon, j'veux plus courir avec autre chose.

Du coup, chuis repartie du stand avec 2 paires de chaussettes supplémentaires :

20171006_155807.jpg

Si tu cliques sur les images, miracle : c'est en grand !

20171006_155850.jpg

 

Pour savoir où c'est que c'est vendu en boutique (de 15€ à 34€ la paire), c'est ICI, sinon ils ont un site internet LA. 

 

20171006_155827.jpg

20171006_155838.jpg

 

Comme ça la miskina, elle n'aura plus qu'une seule paire pour courir.

Enfin j'en ai d'autres des paires de chaussettes (plein même), mais je ne veux plus courir qu'avec cette marque.

Tu me connais quand j'ai une addiction : j'y suis fidèle et ça peut durer plusieurs années...

 

Ah, détail pratique :

Ça taille de façon tout à fait correcte.

Aka si tu fais du 40, tu prends du 40. Si tu fais du 44, tu prends du 44.

Ils font pour femmes, hommes, enfants,  la course à pieds, le trail, la randonnée ou le ski.

Tu peux même choisir l'épaisseur : fine, moyenne ou épaisse, ainsi que la matière (de toutes façons elles sont super douces).

 

 

Commentaires

  • coucou, je pense que beaucoup de petits petons vont te remercier. J'ai des souvenirs de courses terminées avec un festival d'ampoules grandes comme la lune !!

  • Et moi donc... Notamment la sale affaire sur Marathon de la perte d'un orteil dans le Bois de Vincennes.
    Je m'en rappelle encore, tiens !

  • J'ai rien d'autre à dire là maintenant tout de suite que JE T'AIME TRES FORT de toute la longueur de mon p'tit 41 demoiselle :-)

  • Ben je t'en prie, car vu que vous me posez souvent la question et que jusqu'à présent, je ne savais pas trop quoi répondre...

  • Ah ben justement, en enfilant mes chaussettes de course hier matin, je me disais qu'il fallait que j'en trouve des qui tiennent la route (ahaha) parce que je compte faire la marche de nuit Paris-Mantes en janvier prochain. Merci !!!!!

  • Oh oui, c'est vrai que tu y vas tous les ans à cette marche !
    Là je pense que tu peux y aller les yeux fermés (si je puis dire, vu que c'est de nuit...).

  • Boudiou!!!! mé qu'il est sexy, Thomas... OK, "no pain, no gain"... cé too late pour moi!

  • Alors il s'appelle Thibault et maintenant il habite à Bangkok :)
    Mais je te confirme : il est très gentil.

  • Bonsoir Sonia,

    Et encore tu n'as pas essayé le modèle Alberta, esthétique bof bof mais confort top top. Mon mari lui, pour la compétition ou la sortie longue, ne jure que par le modèle Rockies.
    J'ai découvert cette marque en retirant mon dossard pour le semi-marathon de Troyes et depuis c'est aussi MA marque de chaussettes.
    J'ai la bonne brassière, la bonne chaussette et je suis toujours à la recherche de la bonne culotte (sur mon dodu fessier, la culotte Anita fait une marque sous le corsaire ou le collant - glamour glamour - et en plus elle frotte trop sur l'aine - inconfort inconfort - sur les courses de plus de 10 km,ça me crée bien du soucis ;-)))

    Merci de maintenir notre motivation à niveau

  • Tu voulais en parler, c'est "chose faite"... de France !
    ;)

  • J'ai toujours trouvé étrange ces marques de chaussettes (toutes) qui proposent des pointures du 35 au 39 @@
    Je rentrerais pas dans des pompes 35 alors pourquoi des chaussettes en 5 pointures ???
    Et ils font des chaussettes que pour courir les génies ?? Parce que même dans la vraie vie la chaussette c'est la lose!!!

  • Elles sont toutes "portable" pour tout les jours , c'est des chaussettes fines à moyennes , donc comme les lambda du commerce (sauf celles pour le ski qui sont plus épaisses) .

  • Coucou Sonia,

    Pour mes chaussettes j'aime beaucoup celles-ci, également françaises, confortables et tout et tout: http://www.thyo.fr/.

    Strudel qui a un peu levé le pied sur la course depuis fin mai. :-(

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel