Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« J'ai re-testé pour toi : dîner dans un grand restaurant. | Page d'accueil | J'ai testé pour toi : l'Ecole de Massage ! »

mardi, 13 novembre 2012

Des parfums rares, des parfums pas comme les autres...

Quand j'ai reçu l'aimable proposition d'une dame à venir découvrir un concept-store exclusivement dédié au parfum, j'ai tout d'abord pensé : Ben oui, ça semble très intéressant, mais comment parler de ça ensuite à mes lecteurs ?

 

ph tu vue vers le fond.jpg


Ya rien de plus subjectif et personnel que le parfum. C'est pour cette raison que je ne vous en ai jamais causé ici.

Comment vous dire : rhoooo ça sent trop bon !!!

Ca sentira certainement bon pour moi, et ça pourra ne pas sentir bon pour vous (et vice-versa).

 

Par exemple, moi qui t'écris, présentement je peux te dire : j'aime pas l'odeur du musc, ni de la menthe.

Quand je reçois des produits contenant de la menthe : et ben je les donne à Spike, car elle : elle adore.

 

J'aime pas trop Chanel N°5, mais ya des Millions de femmes qui en sont fans.

J'aime mon parfum ("L'Instant" de Guerlain), y suis fidèle depuis sa sortie il y a plus de 10 ans. Certains adorent, d'autres détestent.

Il y a également des parfums qui sentent bons sur les autres, mais qui sont une catastrophe sur toi...

Et puis, il y a ces parfums que l'on a tellement senti sur tout le monde que l'on ne peut plus... Tels que "Loulou" de Cacharel ou "Angel" de Thierry Mugler...

 

Être fidèle à un parfum, c'est se dire : c'est celui qui me correspond, c'est le mien et je ne veux pas en changer. 

armoire.JPG


Quand je suis partie de ma maison, là-bas dans l'Oise il y a 20 ans, je portais "Coco" de Chanel (parce que c'était celui de ma maman et que je n'allais plus la voir aussi souvent qu'avant).

 

Ensuite, j'ai mis "Dolce Vita" de Dior.

Puis, des années plus tard, pour se rappeler de moi, c'est ma maman qui l'a adopté...

 

C'est alors que j'ai aimé "L'Instant" de Guerlain, et depuis, je n'ai jamais changé.

 

ph tu vue ens caisse.jpg


En allant découvrir JOVOY, j'ai pensé : Rho, ben de toutes façons, je sais ce que ça va donner hein (genre la fille super blasée...). Ca va sentir 1 milliard de parfums différents, je vais avoir super mal au crâne, et de toutes façons, j'aime le mien et pas un autre !

 

Ben, je peux te dire que j'ai vite révisé mon jugement, et ce, à peine après avoir franchi le pas de la porte.

 

Quand tu rentres dans cet endroit : ça ne sent presque rien. Aucune odeur qui te monte directement au cerveau.

Chaipas ce qu'ils font au niveau du système d'aération, mais vraiment : respect, c'est au top !

 

Et figure-toi que j'y suis resté : 2 heures.

J'peux pas t'esspliquer... Je m'y sentais super bien.

Je sais pas si c'est l'ambiance, les belles histoires que l'on m'a racontées, le thé ou les livres.

 

ph tu meuble tisserand.jpg


Déjà, ya que des centaines de marques que tu ne connais pas, et dont tu n'as jamais entendu parler.

Il y a également, des parfums très très très anciens, des parfums super rares, des parfums dont on ne prononce plus le nom, ou des parfums complètement oubliés...

 

On y trouve aussi des parfums tous nouveaux, conceptuels ou Bio.


Et puis, il y avait ce grand petit jeune homme de 17 ans qui vient à peine de passer son Bac.

Impressionnant.

Il tient un Blog tellement bien rédigé (et entièrement dédié aux Parfums), que tu as juste envie de lui dire : "Mais merci quoi ! Enfin un Djeuns qui n'écrit pas qu'en langage sms !"

Vraiment, j'insiste, va lire Mister Jicky & Docteur Phoebus, c'est terrible !

Alexis qu'il s'appelle, il vient tout le temps à la boutique, découvrir les nouveautés, et re-découvrir les parfums. Il peut s'y promener pendant des heures, avec ses petites languettes à la main et après te lancer tranquillement : Ca, c'est le meilleur "Hood" que je connaisse !

Et toi tu te sens super gourdiche, car 10 minutes avant, tu ne savais même pas ce que ça voulait dire... (c'est une sorte de bois).

 

ph tu mur de bougies.jpg

 

Alors le Monsieur qui a imaginé JOVOY, il voulait un endroit où l'on se sent bien, où le nez n'est pas pris par des Millions d'effluves diverses et variées (au point que tu ne sais plus ce que tu respires).

Un endroit où l'on peut prendre tout son temps pour rechercher LE Parfum de ses rêves.

Un lieu où l'on sera certain que le Parfum que l'on y trouve, ne sera pas porté par tout le monde... Un Parfum qui ne sera pas aimé uniquement passqu'il est vanté par une Star de Cinéma... Un Parfum que l'on ne connaît pas... Et surtout : un Parfum FIN et pas fabriqué à la chaîne en millions d'exemplaires.

 

Le Monsieur, il s'appelle François, et c'est un p'tit marrant car son jeu préféré c'est : Dis-moi c'que c'est ton parfum actuel, et tu vas voir qu'il y a beaucoup mieux. P'têt' même que tu vas changer d'avis...

Et le Monsieur, il est très très très patient. C'est genre un super défi pour lui (et en plus, il adore faire ça, et il se base beaucoup sur l'apparence et la personnalité des gens !).

Par ailleurs, il connaît TOUS les Parfums de sa boutique (inutile de te dire qu'il y en a des milliers).


Donc moi, je suis arrivée la bouche en coeur, et j'ai dit à François : Ben moi je mets "L'Instant" de Guerlain depuis 10 ans, et la vérité, je compte pas en changer...

François il a tout de suite analysé c'que je racontais, et il a répondu : Donc, poudré, mais frais, pas trop capiteux. OK.

Et il a raconté un aut' truc sur une note qui ressortait plus que les autres (mais j'ai rien compris, et j'ai oublié). Puis il te demande ce que tu aimes, et ce que tu n'aimes pas.


Ensuite, il t'emmène devant des bouteilles et il te demande de les renifler par le dessous du bouchon (c'est super bizarre).

Pis toi tu réponds : Ah nan nan hein... Pas d'ambre sivouplaît... Ah oui... mmm... Pourquoi pas... Beurk...


Et François il continue, il tourne, il virevolte, il soulève des cloches et tout.

Pendant ce temps-là, toi tu sniffes, et jamais t'es saturé (étrange d'ailleurs).


 

bougies.JPG



Ensuite, toi, tu dis : M'enfin François naaaaaaan voyons... Euh... J'peux encore sentir le chaipusonnom ?

Et enfin : Rhoooooooooooooo !!! Rhaaaaaaaaaaaaa !!!


C'est seulement à ce moment-là que tu es autorisé à tester directement sur ta peau (avant, t'as pas le droit).

Ensuite, tu vas boire un thé, et t'attends de voir ce qu'il se passe...


Ben les gars (d'ailleurs, tiens, en parlant de gars... Ya une majorité de Messieurs là-dedans, c'est très étonnant). Notamment, une bande de 5 mecs hyper lookés et parlant une langue forestière... Ils se sont jetés sauvagement sur une vendeuse en hurlant : "Dîtes-nous que vous avez les Parfums "Amouage" ??? Hein, normalement vous les avez, vous êtes les seuls à les avoir !!! On sait que vous les vendez ici !"


Comment te dire ?

Je t'annonce que François il a réussi son pari.

François il a trouvé LE Parfum de moi.

C'est lui (et il porte un nom super) : 

ph Rouge Assasin - Flacon & Boîte.jpg


Je suis incapable de te dire ce qu'il sent (encore une fois, les odeurs, c'est tellement subjectif).

Mais il est tout comme je veux. Il évolue super bien sur ma peau, et la vérité que je voulais plus rincer mon bras le soir tellement que ça m'enveloppait.

Bilan : "L'Instant" de Guerlain peut aller se rhabiller (et le nouveau coûte moins cher, alors que demande le peuple hein ?).

Il est répudié, et je ne veux plus en entendre parler tellement il me semble désormais insignifiant à-côté de l'autre. C'est super, j'en ai juste 2 bouteilles d'avance d'ailleurs... Compote, j'y étais pas allé dans l'optique de changer de parfum moi !


Pis, j'vais te dire un truc : c'est canon de porter un Parfum que l'on ne trouve pas sur tout le monde.

Ouais.


François, il dit de "Rouge Assassin" que "c'est un hommage à la féminité, jouant sur des notes de rouge à lèvres (beurre d’iris), de peau (son de riz, muscs, accords floraux poudrés), aux échos de cabarets parisiens".

« Je vous livre un entêtant sillage de rouge à lèvres, de peau, de fleurs, qui titilleront les hommes et agaceront les femmes, mais toujours pour votre meilleur profit »

Note de tête : Bergamote et Cédrat d’Italie, Elémi

Notes de coeur : Rose fraiche, Géranium d’Egypte et Jasmin Tendre.

Notes de fond : Iris (effluves des bâtons de rouge à lèvres); Son de riz, Graine d’Ambrette (hibiscus), Cèdre de Virginie,(odeur des planches de Music hall) Musc blanc, Santal, Vanille, Fève tonka, Benjoin (ambiance des coulisses d’un cabaret parisien).


Donc, voualà, si tu veux aller te promener du côté de la Rue de Rivoli.

Mais surtout, prends tout ton temps une fois sur place. 

Les Demoiselles de la rue de Provence Jovoy - photo 03.jpg



Ah, j'allais oublier !

Si tu as un cadeau à faire, sache que ces bougies présentées dans une bouate à chapeaux et fournies avec leur cloche en verre, ben ça rend bien mieux que d'offrir des fleurs...

Je dis ça, je dis rien.

Moi j'ai pris celle qui s'appelle "Les Demoiselles de la Rue de Provence" (ouais, c'est une Bougie de Lupanar, j'adore l'idée !).

Mais y en a plein d'autres.

Terrible cet endroit, ah ça je vous le dit : terrible ! (et dire que je ne voulais pas y aller...).


NB : et ce concept n'existe pas ailleurs... 

Les Demoiselles de la rue de Provence Jovoy - photo 02.jpg


PARFUMS JOVOY

4, rue de Castiglione - 75 001 Paris

Tél. : 01 40 20 06 19

Ouvert du Lundi au Samedi, de 11h à 19h

http://www.jovoyparis.com/ 

(vente par correspondance possible)

 

Article du Parisien du 14/11/2012 (la photo s'affiche en plus grand en cliquant dessus) :

 

comment choisir un parfum,comment trouver le parfum idéal,je veux le parfum qui me correspond le mieux,fragance,effluves,odeurs,parfum à sillage,parfum non capiteux,parfum qui ne tourne pas la tête,notes de tête,notes de coeur,parfum poudré,je veux un parfum unique,parfum que l'on ne retrouve pas sur tout le monde,parfum oublié,jovoy rue de castiglione,je cherche un parfum dont je ne me rappelle plus le nom,parfum original,parfum exclusif,parfum ancien,parfumerie originale,boudoir du parfum,cloche en verre sur une bougie,bougie qui dure longtemps,sentir le parfum,bonne odeur,belle odeur,sentir bon,présentoir à parfums,nez en parfumerie,je veux créer moi-même mon parfum,quel est le meilleur parfum en fonction de ma peau,où vaporiser le parfum sur sa peau,odeur chaude,effluves fraîches,les demoiselles de la rue de provence,rouge assassin,parfumerie fine

 

 

Commentaires

mais tu vas arrêter oui ?!!! ça fait 15 ans que je porte Lolita Lempicka et je n'arrive pas à en changer ça me rend dingue et toi l'air de rien, tu débarques sur mon écran, la tentation faite femme, et tu nous parles de LA boutique qui a la solution ! en plus tu nous dis pas s'il faut vendre un ou plusieurs organes pour s'offrir quelque chose dans cette boutique

Écrit par : chris du var | mardi, 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ben, j'te promets que c'était du GROS défi pour arriver à me faire changer...
Et ils l'ont fait !

Écrit par : SONIA | mardi, 13 novembre 2012

Houu que je vous envie... Chez nous dans notre petite capitale on n'a pas tout ça ...ça commence un peu mais c'est pas toujours facile de trouver des trucs sympas et pas classique..chez moi c'est Bruxelles...pardon je m'embrouille .. À Anvers qui est plus branchée , école de stylisme etc.... on trouve plus de choses mais à Bruxelles il y a quand même un super magasin de sent-bon que tout le monde n'a pas( sent-bon) c'est du parfum de chez nous peut être chez vous aussi...ce maga s'appelle senteurs d'ailleurs , il a été le premier à faire découvrir des parfums pas trop connu chez nous..tu vas dire pfff on connaît nous mais bon ...nous sommes déjà ben contents...dieu que cela fait province tout cela ...en tous les cas merci pour l'info quand je viendrai à Paris qui n'est quand même quand 1h20 de Bruxelles en TGvj'irais vois et sentir..
Je viens de te découvrir et je me délecte de te lire..Vivi
Ps anecdote entendue chez Paris xl Sephora belge ahhh non madame ça n'existe pas ce produit..mais si je l'ai vu sur un blog...ouee oueee ( oui bruxellois) encore un truc de Paris qu'on va nous demander et qu'on a pas toujours le même bazar avec ces français euh mais je crois que le produit est américain..et Ben c'est la même chose français américain c'est le même bazar...tout cela avec un accent très très bruxellois...tout cela pour essayer de se procurer la palette de Urban decay ...

Écrit par : Véronique | mardi, 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ah, tu es encore tombée sur une vendeuse qui ne connaissait pas Urban Decay :)))

Écrit par : SONIA | mardi, 13 novembre 2012

Super billet Sonia !! J adore l univers de la parfumerie de niche et tu m as vraiment donné envie d aller visiter cet endroit. Le parfum est moi c est une longue histoire mais je n ai jamais reussi a trouver LE parfum. Celui qui me parle vraiment et que je ne me lasserai pas de porter. Il fut un temps ou j achetais des parfums qui me plaisaient au nez mais qui au final n allaient pas du tout avec ma personnalité. Maintenant j alterne entre l eau d Ikar de Sisley (tres vegetal il m inspire la liberté, et puis avec un nom pareil je ne pouvais que craquer ^^) et back to black de by Kilian (accords tabac et de miel il me fait penser a mon animal préféré : le renard, oui c est bizarre je sais car un renard ca sent pas le miel ou la marlboro ^^). Bref j ai toujours pas trouvé le graal ms je n ai pas dit mon dernier mot ;). Merci pour ce joli article et bonne soirée Soso. Beko

Écrit par : Tom | mardi, 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Et bien je te souhaite d'être aussi enchanté par cet endroit que je l'ai été...
Une merveille. Vraiment.

Écrit par : SONIA | mardi, 13 novembre 2012

Je précise on ne trouve urban decay en Belgique pas du tout nulle part nada niet ...demain je vais à Lille...

Écrit par : Véronique | mardi, 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ah tu n'es pas sous le bon billet ;)

Écrit par : SONIA | mardi, 13 novembre 2012

Rhoooo chanceuse... J'adore les parfums, et ta visite ressemble un peu aux Salon du Palais Royal, pour aller sentir les parfums de Serge Lutens.
Etonnament, je ne suis pas fidèle à un parfum mais à un parfumeur. La plupart des Lutens me font chavirer de bonheur (surtout les "vieux" comme Arabie, Fleurs d'Oranger, Jasmin de minuit), d'autres révulsent, mais aucun ne me fait dire "bof"...

Écrit par : Argile | mardi, 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

J'aimais beaucoup "Datura Noir", mais malheureusement, je trouve que l'on commence à le sentir un peu trop souvent et peu partout...
Dommage que ces parfums ne soient plus aussi "confidentiels" qu'avant :(

Écrit par : SONIA | mardi, 13 novembre 2012

Il y avait un article sur cette boutique et d'autres du même acabit dans un canard ce matin. Ça donne vraiment envie !! J'en ai beaucoup aimé, testé et détesté. Un Lutens par-ci (Fille en aiguille est très très surprenant), un Dior par-là. Mais je suis à la recherche DU parfum, de la fragrance absolue, de celle qui te met parterre dès la première effluve, qui te fais tout chaud partout... Alors en attendant (parce que je n'ai pas trouvé, tu penses !!), je me suis rabattue sur une modeste eau de Cologne vanillé qui, mine de rien, me fait son p'tit effet. C'est l'Eau des Missions.
Bises à toi

Écrit par : ladysblues | mardi, 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ben ça m'a fait ça avec le Rouge Assassin...
J'ai pas arrêté de me sentir le bras jusqu'au soir ! (Je ne pouvais pas le vaporiser sur moi car tous mes vêtements étaient imprégnés de l'autre).

Écrit par : SONIA | mardi, 13 novembre 2012

t'as vu, t'as quand même réussi à parler de parfum, et à nous donner envie de tester sans qu'on "goûte" au produit.

TRÈS FORTE.

Moi, et c'est peut-être du à mon âge, le seul que j'ai jamais aimé (et vidé), c'était le dior j'adore. Puis j'ai senti le Coco Noir de Chanel, et là rebelotte, coup de foudre.
Mais je reviens toujours au J'adore.

bon il est tard, tout ça, donc j'ai peut être mal lu, mais du coup ton parfum, il est unique ? Ou c'est un parfum qu'ils proposent après à la vente ?
Ou il t'a créé en un tournemain un parfum qui n'est qu'A TOI ?

Ca m'intrigue cette histoire.

merci pour cet article :)

Écrit par : Rose Cocoon | mardi, 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Non il n'est pas unique, mais d'après ce que j'ai compris : produit en très peu de quantité. C'est fait exprès pour pas que tout le monde le porte ou que tu te retrouves en face de quelqu'un qui sent comme toi.

Écrit par : SONIA | mardi, 13 novembre 2012

Je vis une malédiction parfumale (oui ça se dit). Chaque fois que j'aime un parfum, on l'arrête!! et je n'exagère pas, ça m'est arrivé trois fois! moi qui suis aussi très fidèle aux parfums, c'est un coup de poignard à chaque fois. je DOIS aller dans cette boutique. Merci pour la découverte! bisous

Écrit par : GUS | mardi, 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Alors nous irons, et je te gratouillerai les cheveux !

Écrit par : SONIA | mardi, 13 novembre 2012

Mais t'as vu comment tu parles, du petit jeune homme de 17 ans ?
Je cite : "que tu as juste envie de lui "
Bah bravo ! Cougar, va !

Sinon, j'adore la description de ton nouveau parfum. Va t'en titiller les hommes et agacer les femmes ! la classe !
Et le lieu de la boutique, me semble vraiment très beau !

Écrit par : simone | mardi, 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Mais morte de rire quoi !
Ma manie de taper les notes en oubliant des mots !!!
(Heureusement qu'y en a qui lisent pas en travers)
Le p'tit Alexis, je lui ai dit : Je pourrai être ta mèèèèère :)))
Sinon, je confirme que le lieu est très beau, très épuré, et on s'y sent super bien...

Écrit par : SONIA | mardi, 13 novembre 2012

OMD !!! Sonia !!! Je rêve d'un endroit comme celui là depuis des années... J'ai toujours aimé les parfums, et j'en ai essayé plusieurs pour revenir toujours au même : Patchouli de Molinard. Oui je sais beaucoup de femmes le portent ; mais quand je n'en mets pas, et je croise une femme dans la rue qui le porte, je ferme les yeux et je me dis : qu'est ce qu'elle sent bon... Et je remets mon Patchouli. Tes autres articles sur des restos cools ou autres sur Paris me font envie, mais je me dis que ce n'est pas grave si je ne peux pas y aller. Mais là, je ne peux resister. Il faut que je m'organise un week-end sur Paris pour y aller. Il faut prendre RDV avec François pour avoir une "étude de soi" ? Ca ma plait comme concept, t'imagine même pas !!! Merci pour cet article !

Écrit par : Princesse P | mardi, 13 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ah je sais pas s'il faut prendre rendez-vous avec François, mais il est toujours là en général (et très disponible).
En tous cas, ses vendeurs sont tous très bien formés par lui et incollables !

Écrit par : SONIA | mardi, 13 novembre 2012

Alors là, tu m'as plus que donné envie. J'ai envie d'y courir, c'est violent.
J'adore le parfum mais vraiment, si je déconnais pas avec la sucette toxique, j'aurais été nez. J'suis capable de sentir 20 parfums différents sans être embrumée et tout (enfin je crois) je les reconnais sur les autres et tout mais j'suis comme la plupart des filles ici, j'ai jamais vraiment trouvé LE parfum qui tue (enfin si mais quand j'étais petite c'était un parfum Disney évidemment arrêté et 12 ans après même si je le refile à un parfumeur pour qu'il me refasse le même, il doit être trop passé pour ça). Autant sur les autres oui ça m'émeut même autant sur moi pas trop même si je finis toujours par revenir à l'Ode à l'Amour d'Yves Rocher x). Alors ton concept je veux j'adhère et je pense que ça sera même mon cadeau de Noël.
C'est trop con mais ton billet m'a touché, je sais pas pourquoi, ça a déclenché un truc dans le dedans de moi même comme tu dis souvent, j'me sens toute chose j'ai les larmes aux yeux.

Écrit par : Cassandre Paon | mercredi, 14 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Quand tu sors de cet endroit, il se passe un truc.
Là je n'ai plus qu'un seul objectif : y emmener ma maman !
Tu te dis : bon, ben plus jamais je porte un parfum connu et vendu en parfumerie classique...

Écrit par : SONIA | mercredi, 14 novembre 2012

OMG, là tu me prends par les sentiments.
J'ai tjrs rêvé d'aller dans une parfumerie de ce style, mon must étant d'aller fouiner chez Lutens - ce que je n'ai jamais fait évidemment- après avoir porté pendant x temps un parfum de shiseido qui n'existe plus (enfin plus jamais retrouvé) et qui se nommait 'nombre noir'.
Depuis gosse j'ai du nez.J'avais supplié qu'on m'offre un coffret 'petit chimiste' et 'fais ton parfum toi-même' (non non pas d'antagonisme).
Dès que possible je me suis offert des senteurs terrrRRRrrribles (et terriblement chères, donc ça m'a passé :-) ).
A chaque passage devant un magasin qui 'sent' (et je parle pas des c'est pas fort, ha, ni des parfumeries classiques) mon nez prend le relai de mon cerveau cognitivement adapté au monde et je ne me sens plus (monieu monieu monieu, je sais même plus skeuj'dis...)

Et je sais ne pas supporter les poudrés/trop boisés et les sucrés. Fruits rouges, moyen aussi.
A force de faire la difficile, et d'en avoir marre de payer, j'ai compris un peu de ce qu'il y avait dans la compo de mon parfum du moment.
Et en avant les HE, c'est plus naturel d'ailleurs.
Depuis je continue à me les faire perso, de plus en plus simples d'ailleurs, comme si j'avais enfin échappé à mon amour de la futilité olfactive et du luxe de même.
Hé ben ton post remet tout en question!!
Je ne te remercie pas!!
Va falloir qu'on me retienne de passer rue de Rivoli ce samedi.
Rhaaaaaaa...

Écrit par : elihah | mercredi, 14 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Hé hé, le problème c'est qu'une fois que tu rentres dans la boutique, ben :
- Tu ne veux plus en partir
- Tu ne rêves plus que d'y retourner

Écrit par : SONIA | mercredi, 14 novembre 2012

La question a peut-être déjà été posée mais : Le monsieur, il a du temps à consacrer à chacune de ses clientes ? Il faut prendre rendez-vous pour un cas particulier ou bien ?

Écrit par : martinefa* | mercredi, 14 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Si on veut vraiment le Monsieur, je pense que l'on peut d'abord téléphoner pour savoir s'il est là.
En tous cas, il est très demandé, mais se rend facilement disponible ;)

Écrit par : SONIA | mercredi, 14 novembre 2012

Oup's désolée, tu avais déjà répondu à la question...

Écrit par : martinefa* | mercredi, 14 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Pas de soucis voyons !

Écrit par : SONIA | mercredi, 14 novembre 2012

Oh ça a l'air tellement chouette comme endroit, je suis sûre que ça plairait aussi beaucoup à ma maman. Je suis comme toi pour les parfums et dans ma famille c'est la team Guerlain !
Je porte Chant d'Arômes depuis quelques années et ce que j'aime c'est qu'il est discret tout en étant présent mais surtout très peu connu et donc porté. Je déteste les parfums "communs" que l'on sent sur plein de monde car j'associe vraiment un parfum à une personne et ça me perturbe lorsque je sens cette odeur sur une autre.
J'adorerais aller dans cette boutique et me laisser guider... la liste s'allonge! ;)

Écrit par : Blondie | mercredi, 14 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ben tu vas en avoir des choses à faire lors de ta prochaine virée Parisienne !

Écrit par : SONIA | mercredi, 14 novembre 2012

Rooo ben voilà, j'hésitais à rentrer en France et ben maintenant, j'ai pu qu'une idée, c'est prendre un billet d'avion. Surtout que mon parfum, il est plus produit... Merci hein, ça va faire cher du parfum ça!
(Bon, super billet en tout cas, merci encore une fois pour tes bons plans et super infos)

Écrit par : Pomelos | mercredi, 14 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Je t'en prie, j'adore faire partager !
Et la semaine prochaine, vous allez avoir un super bon plan ;)
Un truc que je savais même pas que ça existait, et c'est super sympa comme idée de concept...

Écrit par : SONIA | mercredi, 14 novembre 2012

depuis 20 ans je ne mets que Shalimar, franchement je bouffe mon chapeau si on me fait changer :)
(2eme com en moins de 6 mois....oO' )

Écrit par : Sarah Shantti | mercredi, 14 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ouch, attention tôa, tu vas y prendre goût !
Je disais pareil pour mon parfum... Même pas ça m'a effleuré l'esprit de pouvoir le changer un jour.
Et voilà où j'en suis aujourd'hui... Compote !

Écrit par : SONIA | mercredi, 14 novembre 2012

Bonjour Sonia !

Comme je suis tout flatté de voir ce billet ! On ne s'est pas vus longtemps (tu étais entre de très bonnes mains et il ne faut pas gâcher un moment comme ça !) mais c'était très agréable.

Jovoy est effectivement la plus grande et la plus confortable des boutiques de parfums exclusifs de Paris. Il y en a une autre aussi très bien place du Marché Ste Catherine dans le 3ème arrondissement : Marie-Antoinette. Les deux boutiques s'envoient souvent des passionnés, pour partager l'amour du beau parfum.

Je suis content de voir que ta découverte t'as plu, je te voyais découvrir chaque univers de loin parfois et c'est toujours magique de voir des gens se convertir petit à petit vers une parfumerie pointue et qualitative ! (même si L'Instant de Guerlain est un très beau parfum, comme tes anciens parfums, un sans faute !)

Et je vois que tu as des lectrices averties ! Nombre Noir de Shiseido a été le premier parfum de Serge Lutens avant Féminité du bois même. Aujourd'hui disparu, il est avidement recherché par les passionnés. J'en ai quelques gouttes : c'est une rose très facettée, lumineuse au début et qui s'assombrit au fil de l'évolution. Les prémices baroques du grand Serge Lutens ! (que j'ai même eu l'honneur de rencontrer l'année dernière !).

En tout cas merci pour les paroles généreuses ! Si tu as besoin de conseils un jour, n'hésite pas ! À bientôt peut être, au détour de flacons ?

Vive l'odorat !
Alexis / Dr Jicky

Écrit par : Alexis / Jicky | mercredi, 14 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ca fait vraiment très plaisir de te voir ici Alexis, sois le bienvenu, toi et ta façon de parlers des senteurs !
Respect p'tit gars : tu iras loin ;)
Si un jour tu créé ton propre parfum, viens nous le présenter ici (et surtout nous en parler).

Écrit par : SONIA | jeudi, 15 novembre 2012

"Et je vois que tu as des lectrices averties ! Nombre Noir de Shiseido a été le premier parfum de Serge Lutens avant Féminité du bois même. Aujourd'hui disparu, il est avidement recherché par les passionnés. J'en ai quelques gouttes : c'est une rose très facettée, lumineuse au début et qui s'assombrit au fil de l'évolution. Les prémices baroques du grand Serge Lutens ! (que j'ai même eu l'honneur de rencontrer l'année dernière !)."

Imaginez vous, Alexis, que je viens d'en trouver qqes gouttes via le ternet intergalactique, micro flacon pour collectionneuse, à bas prix, et que je me suis jetée sur le bouton 'acheter'.
Si d'aventure j'arrive à le reproduire (m'étonnerait, mais on peut rêver de s'en approcher) ce serait parfait :-)

Écrit par : elihah | jeudi, 15 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Oh tu peux le tutoyer (ça pourrait être mon fils !).

Écrit par : SONIA | jeudi, 15 novembre 2012

Non mais l'autre, cte honte, elle sait même pas que hood ça veut dire bois. Tu connais pas Robine of the Hood ???
Bref.

Pourquoi tu t'excuses pendant deux heures,
quand ça pue, ça pue.
ça schlingue, ça r'foule, ça cogne, ça suinte, ça tue les mouches, ça fouette quoi, y'a pas à tortiller du cul pour chier droit. Il faut le dire !

Pour une fois on est d'accord : le musc ça trouillotte. Grave.

Et toutes les buveuses de thé qui laissent un sillage d'une demi heure de Poison (le bien nommé, ça ferait dégueuler un mort), d'Anaïs Anaïs (qui sévit encore cte pute) ou de Jean Paul Gauthier (la senteur vomitive avec son flacon au look tout pourrave)... et j'en passe, je leur éclaterais bien le portrait avec un flacon de Rouge assassin et je les finirais en les étouffant avec leur sachet de thé !
ça me détendrait.

Sinon, MOI, vu que ça intéresse... je porte le MÊME depuis que j'ai 14 ans... Fais le calcul...

Tu peux dire à ton François qu'il me compose donc un truc au vu de mon commentaire (vu qu'il fait dans la psychologie aussi !) sachant que les senteurs fleuries (jasmin, rose, muguet... 'fin TOUTES les fleurs quoi !), ça me débecte.
NO WAY les ptites fleufleurs.
Et un parfum qui titillerait les hommes : NEVER ! (agacer les meufs, c'est bon, je sais faire !).
Des fruits, de la grâce, de la fraîcheur, de la légereté... tout moi quoi.
De toute façon, çui qui me fera changer, il est pas né.

Et puis dizi aussi qu'on fait pas de la pub en dénigrant Brad Pitt !

Écrit par : Pascale | jeudi, 15 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

ben tu vois je suis allée sur ton blog quand même relativement inquiète rapport aux griffes sorties pour défendre pitt que je trouve insipide et là, que vois-je en première page, mon acteur préféré tête de liste, celui que je regarde le film parce qu'il est au générique mais qu'au bout de dix minutes il est tellement le personnage que je vois même plus que c'est lui, chéri d'amour, le mâle, l'ultime.
du coup je peux plus rien dire.
je peux que baver.

Écrit par : chris du var | jeudi, 15 novembre 2012

@ PASCALE : Putain t'es en forme toi !
Je suis d'accord pour les parfums cités... C'est pas vraiment ma tasse DE THE.
La prochaine fois que tu ramènes ton fondement à Paris, on ira ensemble (j't'embrasserai pas, promis).

@ CHRIS DU VAR : ah ben vous êtes au moins d'accord sur un point ;)

Écrit par : SONIA | jeudi, 15 novembre 2012

hahahahahahahahahahahahaha !!!!! Nouveau cri de désespoir !!!! C'est pas ici que je trouverais un tel endroit !!! Moi, je suis restée longtemps fidèle à "Calèche" d'Hermès puis je suis passée à "J'adore" auquel je reviens systématiquement depuis des années mais je commence à me lasser.... Alors je "flirte" de-ci, de-là avec d'autres...

Écrit par : patounettechatte | jeudi, 15 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Alors je te souhaite de franchir la porte de chez Jovoy lorsque tu viendras à Paris...

Écrit par : SONIA | jeudi, 15 novembre 2012

Et voilà... Je suis à la capitale de la France juste là maintenant. Et plus de parfum depuis déjà trop longtemps... Et j'aime pas du tout aller dans les parfumeries... Déjà que les nanas elles sont nulles en maquillage souvent alors pour m'aider à choisir un parfum... J'oublie. Bref... Et si j'y passais aprés-midi?

Écrit par : Christelle | jeudi, 15 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

ça c'est hyper constructif au moins !

Écrit par : Pascale | jeudi, 15 novembre 2012

Oui, je trouve aussi que je suis hyper constructive!( et merci pour ton blog pascale... Fan de ciné je ne manquerai pas désormais de le consulter avant de prendre une fâcheuse décision d'aller voir un navet).

Écrit par : Christelle | jeudi, 15 novembre 2012

@ CHRISTELLE : Alors, tu y es allé ?

Écrit par : SONIA | jeudi, 15 novembre 2012

Alors, j'y suis allé. Accueil adorable. Le gentil jeune homme m'a fait sentir plusieurs choses différentes et j'ai porté mon choix sur tubereuse 2. Pas les moyens de me le payer maintenant. Il m'a donc donné un échantillon. Et je commanderai quand j'aurai des sous ou au monsieur à la barbe blanche. Nickel. Joli parfum aux notes fleuris d'abord, puis fruité et enfin sucré. J'aime beaucoup comment un parfum se transforme. Merci sonia pour le bon plan.

Écrit par : christellle | vendredi, 16 novembre 2012

Je suis contente que tu aies autant aimé cet endroit que moi.
Et tu as raison, prends ton temps pour le choix éventuel...
C'est important un parfum ;) Surtout quand il est rare.

Écrit par : SONIA | vendredi, 16 novembre 2012

Un concept merveilleux. Du coup, par curiosité, j'ai fait quelque recherche sur le parfum que je porte. Histoire de voir à quoi ça ressemble sous la plume de spécialistes. Et j'ai trouvé cette formidable comparaison : "comme si un chat avait chié dans une touffe de lavande". Il paraît que c'est la civette de la formule d'origine qui donnait une touche fécale. Premier parfum moderne dans lequel on a ajouté des touches animales nauséabondes pour faire ressortir l'alliance des senteurs. Comme deux ronds de flanc, je suis. J'ai envie d'écrire un billet du coup.

Écrit par : Caroline | jeudi, 15 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ah ben je t'en prie, c'est une bonne base !

Écrit par : SONIA | jeudi, 15 novembre 2012

@Chris du Var : j'ai dit Brad comme j'aurais dit Mireille Mathieu. On ne se fait pas de la pub en dénigrant quelqu'un d'autre. C'est un principe. Et j'ai beaucoup de principes. Tu le verras sur mon blog. Et pas touche NI à Clint ni à Paulot. Sinon, t'es la bienvenue.

@Sonia : oui je suis en super forme. Terrorisée et pleurnicheuse donc je viens me détendre le jonc sur tes senteurs fleuries !

Écrit par : Pascale | jeudi, 15 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Je sais ma Pascale... C'est pour cette raison que tu peux v'nir te lâcher ici tant que tu veux.
Tant que ça peut te détendre le gland, tu es la bienvenue, et tu le sais (j't'embrasse pas).

Écrit par : SONIA | jeudi, 15 novembre 2012

moi c'est Mikkelsen. et D'onofrio. et Fiennes mais ça c'était avant que je tombe sur sa photo en gros plan qui montrait un pore = un point noir. ça m'a encore plus traumatisé que "The baby of Mâcon" c'est dire. t'inquiète pas pour tes totems, j'ai les mains dans les poches. c'est qui paulot ?!!!

Écrit par : chris du var | jeudi, 15 novembre 2012

Quel bel article, quel beau magasin ! NEZ en moins, Paris c'est loin pour nous z'autres paysans.
Mais bravo Sonia, tu as su mettre un parfum sous ta plume, un odorama, c'est fort.

Écrit par : Aude Twoilett | jeudi, 15 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Je pensais que je n'allais jamais pouvoir retranscrire par écrit ce qui s'est passé dans cette boutique...

Écrit par : SONIA | vendredi, 16 novembre 2012

Ton billet donne envie de courir a la boutique des ce week-end ! Pour ma part je suis addict a l'iris et aux parfums assez poudres - iris silver mist de Lutens longtemps, brièvement Equestrius de Parfum d'Empire, aujourd'hui Bois d'Iris et Around Midnight de the Different Company.
Juste, je me demande si l'ingredient dont tu parles n'est pas le "bois de oud" un bois asiatique qui coute très cher et a une odeur assez animale. Des bises,
PS : ravie d'avoir decouvert des produits bio dans tes millefeuilles, j'ai définitivement adopte le millefeuille bio peau mature et j'adore tous les produits !

Écrit par : celine-marine | vendredi, 16 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est exactement ça, tu as raison !
Je l'ai écrit comme je le "sentais" ;)
Et merci beaucoup pour ton commentaire en tous cas !

Écrit par : SONIA | vendredi, 16 novembre 2012

@Chris du Var : haaaaaaaaaaaaaaan ! toi aussi t'es Mads addict ??? Et Fassbendick t'en penses quoi ?
Quant à Ralph, il est devenu laid comme un pou. Si t'as vu le dernier James Ô James, i fait peur.

@Sonia : oublie pas de donner mon adresse à François... Tu lui dis que c'est pour une pauvre nécessiteuse qui pleure sa race et qu'a bien des misères. Il fera un bon geste j'en suis sûre.
Surtout pas de fleurs, dizi bien. J'ai pas envie de me retrouver avec des senteurs Thierry Mugleriste.
Sinon, le ptit jeune là... i serait pas un peu sensible ? Sur son blog, y'a que des photos de sa teub en gros plan ?

Écrit par : Pascale | vendredi, 16 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Mads il est juste torride. la tronche taillée à la serpe me rend liquide et puis ces scandinaves je sais pas ce qu'ils ont dans l'eau (si ça se trouve ils en boivent même pas) mais ils sont physiquement absolument incroyables. tiens, prends Mikael Birkkjaer par exemple. le mec il a 6 ans de moins que ma mère. que ma mère quoi !!! je croyais qu'il avait genre 2, allons soyons fous max 3 ans de plus que moi. ah ben non ma petite dame. 15. la misère.
et puis pour en revenir à Mads (j'en reviens toujours à Mads) c'est un acteur, un vrai, il a le feu sacré, chaque fois que je le vois jouer je me prends une grosse claque, je suis absolument fascinée par son talent, avec D'onofrio les deux là pour moi ils sont vraiment à part.
fassbendick le bien nommé. je le vois plus pareil depuis que tu as posté ton gif... je dirais que ça dépend. je lui trouve l'air fourbe je sais pas pourquoi. je crois que ce sont ses dents (oui je suis bizarre JE SAIS !)
Ralph disons que vraiment ça dépend des films. c'est pour ça que je l'aime. selon ce qu'il joue je vais l'adorer, le détester, le craindre, le maudire, vouloir sa mort, avoir pitié, il me fait ressentir exactement ce qu'il veut. l'homme a du talent y a pas à dire. par contre james ô james je suis pas trop culturée alors je sais pas du tout ce que c'est.
pis c'est pas tout ça mais moi je sais toujours pas qui c'est Paulot.

Écrit par : chris du var | vendredi, 16 novembre 2012

Mais d'où t'as vu son tuyau toi, vile tordue ?
Il est aussi délicat que son nez, voilà !

Écrit par : SONIA | vendredi, 16 novembre 2012

Mon dieu Sonia c'est-y pas possible, vous lisez dans mes pensées, moi qui suis actuellement en plein deuil olfactif! Hé oui, j'ai fini ma bouteille de "Zen" (version 2) pas plus tard que la semaine dernière, j'en suis réduite à sniffer le vapo comme une vulgaire toxico... Le parfum n'existe plus depuis 2006, et comme je ne m'en suis pas aperçue tout de suite (genre en 2010), c'est pour ma pomme. Enfin si on le trouve sur Ebay, mais à 200 euros le flacon...Comme je sais depuis des mois qu'il va falloir que je passe à autre chose, j'essaie de me préparer psychologiquement mais c'est dur... Alors je hante les parfumeries à la recherche DU parfum, celui qui me ressemblera, celui que j'aurai envie de sentir toute la journée, et qui s'accordera à mes humeurs. Pour l'instant, celui qui me parait le plus proche, c'est Féminité du Bois, de Serge Lutens, mais maintenant que j'ai lu cet article, j'ai vraiment envie d'aller faire un tour dans ce lieu magique...

Écrit par : Violette | vendredi, 16 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Et bien, si un jour tu as le temps et l'envie, je t'invite à aller y faire un tour ;)

Écrit par : SONIA | vendredi, 16 novembre 2012

Dommaghe que je n'habite pas Paris parce que ça me tente bien tout ça marre de toujours me demander en achetant un parfum si on le sent sur tout le monde.....

Écrit par : Aurély | vendredi, 16 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ah ben là, une chose est certaine, après avoir découvert cela : plus jamais j'achète un parfum de marque connue et porté par énormément de monde...

Écrit par : SONIA | vendredi, 16 novembre 2012

1er commentaire sur ton blog malgré de lonnnnngs mois de lecture! Un petit bonheur!
Enfin, juste pour dire que pour les filles comme moi qui habitent le Sude (parce que dans le Sud"e" on met des "e" à la fin de chaque mots c'est bien connu! Et la majuscule parce que mince il n'y a pas que la capitale!), il existe un concept qui se rapproche de celui-ci . http://www.parfum-personnalite.com/fr/in-fine.htm.
Les parfums ne portent pas de nom mais des numéros et il y a beaucoup moins de choix mais les conseils sont là et on repart avec un parfum qui nous ressemble et pas porté par la voisine.
Petite consolation donc pour les filles du Vaucluse et Bouches du Rhône!

Écrit par : Aurélie | vendredi, 16 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Mais grand merci pour ce bon plan !
Ca fera plaisir aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer à la "capitale" :)))

Écrit par : SONIA | vendredi, 16 novembre 2012

Ça tombe bien ce billet, mon copain voudrait que je mette du parfum mais je n'ai jamais aimé ça. Enfin si, j'aime son parfum à lui. :)

Écrit par : Ahava | samedi, 17 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Oui, je comprends pour l'odeur de la peau de l'autre...

Écrit par : SONIA | dimanche, 18 novembre 2012

Le snob que je suis parfois aime beaucoup le concept. J'ai une passion aussi folle pour le Homme de Dior que pour les Pim's à l'orange. Je pense que même si un ersatz de Lagaf' portait ce parfum, je pourrais l'épouser. Le problème c'est que la planète entière et surement deux ou trois aliens portent déjà ce parfum.

Je vais aller quémander ce cadeau pour Noël et je vais aller voir ton homme, histoire qu'il mette en valeur la préciosité que je suis.

Écrit par : Nikholas, l'homme Barbara Gould | samedi, 17 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Oui, tu es à manipuler avec précautions, un mec comme toi c'est spécial...

Écrit par : SONIA | dimanche, 18 novembre 2012

"Non mais l'autre, cte honte, elle sait même pas que hood ça veut dire bois. Tu connais pas Robine of the Hood ???"
A force de lire ton blog Sonia, dès la première ligne j'avais déjà reconnu l'auteur du commentaire... Merci Pascale d'illuminer nos journées, même si on sait que tu ne le fais pas exprès.

Pour réagir sur l'article, j'adore tout ce qui touche aux parfumeries/savonneries, etc. donc j'aimerais beaucoup me rendre à Paris pour aller voir ça, mais par contre j'ai jeté un oeil aux prix sur le site... Et... pour moi ce sont parfois des prix exorbitants. Le voyage à Paris (habitant à l'ouest de la Belgique) + jusqu'à 230€ pour un parfum c'est énorme, même pour une occasion comme un anniversaire...

Écrit par : Caly | samedi, 17 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

La Pascale fait TOUT exprès, c'est mieux de le savoir !
Quant aux prix de la boutique, oui, certains ne sont pas donnés... Mais honnêtement, il y a des milliers de parfums, et généralement équivalents aux prix pratiqués dans ceux des parfumeries classiques.
C'est certain que si tu cliques sur les Parfums Amouage, tu risques de prendre peur ;)
Moi, je suis très contente du mien en tous cas !

Écrit par : SONIA | dimanche, 18 novembre 2012

@Sonia : euh scuse l'excuse mais t'appelle ça comment toi http://4.bp.blogspot.com/-ss7MKajjVwM/UKQ0z67JFqI/AAAAAAAAAmA/sFbC01EPDMQ/s1600/Vertueusejpeg.jpg
et y'en a que des comme ça.
Il a une tête à chier ou quoi ?
En tout cas, il a une teub sensible ça se sent !

@Chris du var : merci pour le BirjTruc, c'est du lourd même s'il est beaucoup trop habillé à mon goût
http://www.copyfarm.dk/files/Orifarm%20DK/Images/Newsletter/M_Birkkjaer_01.jpeg
Qu'est-ce que tu me racontes avec le talent de Mads, tout ce qu'on lui demande c'est de se désaper !
Ralph Fiennes joue dans le dernier James Bond et il est mochtron.
Et vlà MON Paulot... forever! Avec son ouvre bouteilles, la classe
http://www.surlarouteducinema.com/media/01/00/484074824.jpg

Écrit par : Pascale | dimanche, 18 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ben ils sont 2 à écrire le blog, et je n'ai vu que le p'tit jeune (Alexis) qui est très joli.
Et qu'il soit sensible ou non, on s'en fout nan ?
Quant à la teub, moi j'l'ai pas vue sur la photo...

Écrit par : SONIA | dimanche, 18 novembre 2012

Alors là, voilà un endroit que j'ai bien envie d'aller visiter. Et puis je trouve que c'est une super idée cadeau d'offrir une visite à une personne comme aime. Parce que franchement offrir un parfum (quand on ne connaît absolument pas les goûts de la personne ni son parfum préféré), bin je trouve ça carrément pas une bonne idée. C'est tellement perso ! Je vais peut-être offrir ça à ma maman pour Noyel tiens. Merci en tout cas !

Et pour Pascale, Paul Newman c'était juste un dieu autant humainement qu'en tant que super méga grand acteur (et super sexe aussi sur la photo dans ton message précédent... arrrghhhhhhh !)

Écrit par : Tacha | lundi, 19 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

C'est pour cette raison que j'ai dit à ma maman que ce serait son cadeau de Nowel, mais qu'il fallait qu'elle vienne le choisir avec moi ;)

Écrit par : SONIA | samedi, 24 novembre 2012

Bon ben je m'autoréponds.
Suis pas passée dans l'antre aux milles senteurs samedi dernier - de toute façon chuis fauchée donc bon.
Mais j'ai reçu le micro flacon de Nombre Noir (hiiiiiii ma jeunesse !!! mais que ça sent merveilleusement formidable) ....
....et je désespère: jamais je ne saurai ckeuya eun'dedans.
Gros désespoir et je songe à kidnapper le sieur Lutens pour qu'il m'en refasse un flacon perso.
Ha ouais mais c'est pas permis par la loi.
*sigh*
et sniff... (c'est le cas de le dire)
Bouhouhou alors.

Écrit par : elihah | samedi, 24 novembre 2012

Répondre à ce commentaire

Tu as aimé l'endroit ? C'est chouette hein ? On n'a plus envie d'en partir...

Écrit par : SONIA | samedi, 24 novembre 2012

Roooooooooooo ! Ca c'est un truc qui me rendrait dingue ! J'A DO RE les parfums, j'en suis totalement gaga. J'en ai des tonnes. Bien sûr, j'ai toujours un chouchou (en ce moment Jeux de Peau, de Serge Lutens) mais j'aime bien lui faire quelques infidélités. Ceci dit, je suis totalement fidèle à Lutens, que j'ai découvert il y a quelques années. C'est d'ailleurs assez amusant parce qu'avant je trouvais ses jus trop lourds, trop travaillés et avec l'âge, je trouve que mon nez et ma peau se sont adaptés à ses compositions. J'ai longtemps porté l'Eau d'Issey mais c'était à ses débuts. Après, comme pour tous les parfums à succès on a fini par le sentir sur tout le monde et ça j'aime vraiment pas. Lutens, l'avantage, c'est qu'il est assez confidentiel, alors on peut le porter sans craindre de ressembler à ses voisines !!! Ceci dit, je suis assez intriguée par ta description : une maison de parfums qui ne sent pas le parfum et des tests où on ne sature pas au bout de 5 minutes, ça me semble miraculeux. Je jure que la prochaine fois que je passe par Paris, je passe ma demi journée rue de Castiglione ! Merci Sonia pour l'adresse, tu ravis la fondue de parfums que je suis !

Écrit par : sophie | vendredi, 07 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Si tu vas y faire un tour, surtout n'hésite pas à revenir nous dire ici ce que tu en as pensé, d'accord ?

Écrit par : SONIA | vendredi, 07 décembre 2012

Alors là, tu me fais rêver avec cet endroit, je mets Lolita Lempicka depuis une éternité, j'ai bien essayé de changer 15 fois parce que faut bien dire ce qui est, il est porté par la moitié des nanas que tu croises dans la rue, mais j'y arrive pas, rien à faire j'y reviens sans cesse...Alors autant dire que j'ai terriblement envie de monter à Paris pour trouver ZE parfum!!! Pourquoi ils font pas la même chose dans l'est hein...

Écrit par : LN | vendredi, 14 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que c'est super gênant de sentir ton parfum sur quelqu'un d'autre malheureusement...

Écrit par : SONIA | dimanche, 06 janvier 2013

Ouahou mais ça a l'air tellement génial ! Franchement, cet article me fait rêver ! =D

Écrit par : Blondy Valentine | dimanche, 16 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ben ravie que cela te fasse cet effet ;)

Écrit par : SONIA | dimanche, 06 janvier 2013

Hum, Sonia, je disais que je n'étais pas passée dans l'antre aux mille odeurs...Mais je crois qu'il faudrait faire un charter pour toutes les provinciales qui rêvent d'y passer :-)

Écrit par : elihah | jeudi, 27 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Rhoooo, ce serait à envisager...

Écrit par : SONIA | dimanche, 06 janvier 2013

Chère Sonia,

Je suis allée chez Jovoy avec ma maman cette après midi et François nous a dit que ça te ferait plaisir que je te laisse un petit mot à ce sujet... Alors tout d'abord merci de m'avoir fait découvrir ce lieu: nous y avons passé au bas mot 1 heure, François est un adorable passionné, très accueillant, qui ne pousse pas à l'achat, bien au contraire. Avant même de connaître la raison de notre visite nous avions un café et un thé devant nous! Ensuite il a pris le temps de nous écouter et de nous faire sentir plusieurs parfums. On est restée au moins 1 heure et nous sommes reparties avec des échantillons "parce qu'un parfum ne se choisit pas forcément sur un coup de tête et qu'il faut du temps pour se décider". Je suis totalement sous le charme, bien sûr je retournerai acheter mon parfum (ayé je suis décidée) et aussi des bougies (mon dieu celle à l'amande est incroyable). Je tiens à préciser que cet accueil est le même pour tout le monde, puisque c'est uniquement en partant que je lui ai dit que nous venions suite à la lecture de ce post. Et il parait que j'ai des goût à l'opposé de toutes celles qui sont venues de ta part! C'est chouette d'avoir un lectorat éclectique, non?

Encore merci pour tout le mal que tu te donnes pour nous faire découvrir des adresses comme celle-ci.

Écrit par : Armelle | samedi, 05 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Mais grand merci pour ce retour !!!
Oui, ils sont comme ça dans cette boutique : terribles !
Et on écouterait François parler pendant des heures...
Les bougies, ben j'en suis dingue.
Je vais y retourner la semaine prochaine pour prendre un parfum à ma maman, et aussi racheter une Bougie "Les Demoiselles de la Rue de Provence" (en plus, la cloche que j'adorais est tombée...).

Écrit par : SONIA | dimanche, 06 janvier 2013

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.