« Ma Routine Beauté quotidienne. | Page d'accueil | D'autres phrases cultes issues de Parfumeries ??? »

mardi, 09 octobre 2012

J'ai testé pour toi : se faire congeler.

Ouais.

Je suis une fille avec des joies simples moi finalement...

 

En fait, ya quelques jours, la Fleur elle m'a parlé d'un truc (tu sais, c'est celle qui fabrique des gélules qui font du bien dans le dedans de toi-même). C'est également mon amie qui m'a fait découvrir le Bô-Toxe Capillaire, et m'a permis par la même occasion de retrouver ma cousine.

 

La Fleur, elle me dit : Hé, tu sais quoi ? Le truc froid que t'avais essayé au Japon. Ben y en un à Paris !

Moi : Quouâââ, sans déconner ??? Tu veux parler du BILTO DIABOLIQUE ??? My precious que je recherche en vain depuis que je suis rentrée du Japon ? La vérité, you made my day !

Et là, elle répond : Ouais, mais là ça se fait sur tout le corps...

Moi : Ah ben oui, mais nan.

Elle : Rho, vaz-y !

Moi : Ok. Je suis faible. Pis si ça se fait sur le corps, c'est que ça doit aussi se faire sur la face...

 

Bon.

Admettons.

 

Peu après, v'là que je tombe sur l'article de Poulette où c'est qu'elle racontait qu'elle s'était fait enfermer dans une sorte de cuve à froid (la Cryothérapie que ça s'appelle).

 

J'appelle la dame pour prendre rendez-vous.

Le Jour J, je ramène mon fondement à l'institut, et j'avoue que j'étais aussi excitée qu'un acarien au salon de la moquette !

 

La dame, elle commence à m'esspliquer comment que ça se passe cette affaire-là.

L'institut où se déroulaient les festivités était drôlement chouette et tout, et également peuplé de Madames très très gentilles (que c'est primordial de le mentionner, car TRES rare).

Y avait également plein de sportifs qui attendaient dans le couloir (paraît qu'ils viennent 2 fois par jour ces dingos). Ce point est important, j'y reviendrai plus tard...

 

On m'a tout d'abord demandé de me mettre en petite culotte, puis de passer des chaussons.

NB : j'ai gardé mon soutien-gorge, car Poulette m'a raconté qu'elle a manqué de perdre ses tétons (paramètre qui m'inquiétait, car je tiens à les garder en fait).

Puis une gentille dame est venue regarder mon gras de près. J'ai d'ailleurs été ravie d'apprendre que, bizarrement, je n'avais presque pas de cellulite (en fait, je voulais tester la machine pour améliorer l'aspect peau d'orange...).


Et ensuite, tu rentres dans une pièce où ya CA :

 

IMG_0365.jpg

L'appareil s'ouvre en deux

 

 

Alors sur la machine, ya un tas de gros chiffres rouges qui indiquent la température.

Et quand j'ai vu le nombre, ben j'ai mourru dans le dedans de moi-même.

Y avait marqué : +4C°.

J'ai demandé à la dame-gentille : Rho, ben c'est froid ça nan ?

Et avec la grâce qui me caractérise, je monte dans l'appareil tout capitonné.

La dame elle me dit : Rha mais nan, pas tout de suite. Faut d'abord baisser la température de la cuve !

Moi : Gné ? Vous voulâtes dire que c'est genre pas encore assez froid là ?

 

Les chiffres rouges ils ont commencé à baisser.

A un moment, y avait écrit : -17C°

J'ai dit : Bon. Ben va falloir y aller...

La dame elle m'a dit d'attendre encore.

-42 C° qui clignotait...

Là, j'ai pensé qu'y devait y avoir un souci et qu'on me faisait une blague.

 

Et c'est quand les chiffres ont indiqué -64C° que la dame m'a dit : Voilà, c'est bon !

Moi : Hein ? La vérité, même pas en rêve que j'y vais !


 

IMG_0367.jpg


 

La dame elle était TRES patiente et elle a vu que j'étais un cas compliqué, alors elle a dit qu'elle me donnerait la main, que personne n'était jamais décédé subitement, et que tout allait très bien se passer.

Bon.

Admettons.

 

Quand tu entres dans le caisson, figure-toi qu'il y a : un ascenseur !

Oui M'Sieurs-Dames.

Ce qui fait que si tu mesures 1m80 comme moi, ou 1m52, ben tu auras toujours la tête qui dépasse et tu n'es pas du tout enfermé.

 

Bon.

Admettons.

 

Puis, on te demande si t'es prête.

Moi j'étais gravement au taquet.

Et là : le drame.

La dame appuie sur un bouton et v'là que l'azote liquide sort d'un coup avec un tas de fumée et tout.

 

La vérité : j'ai crié comme un goret que l'on égorge...

 

Immédiatement, tout a été coupé.

On m'a demandé : Vous avez froid ?

Moi : Oui, certes... Je vois que les chiffres sont descendus à presque -100C°. On peut dire que j'ai pas chaud... Mais, en fait... Euh... J'ai peur de la fumée, ça m'angoisse...


 

IMG_0366.jpg



La dame elle m'a dit de respirer calmement.

Elle m'a redonné la main.

Pis elle m'a dit qu'on allait remettre ça...


J'ai fermé les yeux très fort.

On a encore appuyé sur le bouton.

L'azote liquide est sorti d'un coup.


Et moi avec...


Disons que...

Comment dire...

J'ai perdu tout sens commun, et je suis sortie du sarcophage à froid en hurlant que je voulais ma mère...

En slip.


En oubliant que dans le couloir y avait les sportifs qui attendaient leur tour.

Oui.


C'est bon la honte, mangez-en.


Sont venu me récupérer à 3 personnes, grelottant sur une banquette.

Le Monsieur super-gentil-responsable-de-l'appareil, il m'a dit : Ben dis donc, en 2000 personnes qui sont passées dans la cuve, on n'a jamais eu un cas comme vous...

J'ai répondu : Fallait bien que vous tombiez un jour sur une gourdiche hein ?

L'autre dame elle a dit : Ca va mieux ?

Moi : Ben c'est-à-dire que c'est pas vraiment le froid qui m'a fait sortir... Je crois que j'ai eu une montée d'angoisse et que j'ai paniqué avec la fumée. Je pense que si j'étais restée, soit je me serais évanouillée, soit j'aurais vomi... Là, ce n'est pas grave : j'ai juste perdu ma dignité.


A l'accueil, ils ont tous été très mignons (tu penses... Une vedette comme moi, vont pas risquer de l'oublier de sitôt).

On m'a demandé : Bon, vous voulez revenir quand ?

Moi : Jamais. Je suis désolée, le procédé est certainement très bien, mais ce n'est pas pour moi. Je suis pas compatible avec vot' appareil, et je me sens aussi rassurée qu'un bébé Courjault (navrée pour ce mauvais goût, mais fallait que je le place quelque part).


N'empêche QUE : la dame, j'y ai causé de mon histoire de BILTO en arguant que c'était un complot de ne pas en trouver en France. Et ben son parrain est Japonais, elle lui a envoyé mon article et elle a décidé : d'en acheter un pour le mettre dans son institut ! (ya une justice quand même).



En rentrant dans ma maison le soir, j'ai fait part de cette mésaventure sur le Groupe Face Book.

Je passe sur Fleur qui n'en finit plus de se faire pipi dessus depuis hier (sache, lecteur, qu'elle a réussi à affronter la température de -160C° ! Respect. Cette fille n'est pas humaine, cette fille est bionique).

D'ailleurs, on la voit tranquillement causer depuis la cuve, ICI.


Et RESPECT total à Mad'Moizelle Gounjou (aka Scientifique à Poil) qui a réussi à descendre à -195C° lors de sa 1ère Séance !!!


Constatant que le concept vous tentait (c'est pas parce que ça ne me convient pas à moi, que ça ne convient pas à tout le monde), j'ai donc tapé cette note pour ceux qui seraient interessés par le procédé.


Ca se passe uniquement à L'INSTITUT BIOLINE ETOILE (ya qu'un seul appareil à Paris. L'autre est à l'INSEP pour les Sportifs de haut-niveau).

19 rue Washington - 75008 Paris (M° Georges V)

Tél. : 01 42 89 65 55

Ouvert de 9h à 19h, du Lundi au Samedi.


7 appareils en tout existent en France. Je sais qu'il y en a à RENNES (Clinique Medical Training : 02 23 41 12 42) & à NÎMES (04 66 04 01 01)

 

Indications : Jambes lourdes, Troubles du sommeil, Contrôle du poids, Stress, Relâchement de la peau, Etat dépressif.

Soulage les douleurs (Maux de tête, Rhumatismes, etc...) & améliore les performances sportives (préparation musculaire, récupération, atteintes tendineuses, etc...)

 

 

CRYOTHERAPIE

• Séance à l’unité : 50€

• Cure de 10 séances : 450€ (Traitement sur 1 à 2 semaines. Il faut y aller quasiment tous les jours pour avoir des résultats)

• Offre Groupe : 32,5€/personne (de 4 à 8 personnes)

 

www.biolineinstitut.com

Page Face Book

 

 

 

Commentaires

On connait l'expression "ça ne se raconte pas, ça se vit", bah là curieusement je suis contente que tu le racontes et j'ai pas trop trop envie de tenter ça (la peur de la fumée aussi sans doute !)

Écrit par : Miss Shalyne | mardi, 09 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Ecrire cela me fait me sentir moins seule tu sais...

Écrit par : SONIA | mardi, 09 octobre 2012

Merveilleux. Sonia, je t'aimerais à vie pour ca. Vraiment. Je crois que meme la scene du bebe de brain dead ne m'a pas autant fait rire

Écrit par : Kita | mardi, 09 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Autant que je partage ma honte ;)
Merci pour ce commentaire !

Écrit par : SONIA | mardi, 09 octobre 2012

Merci Sonia !
Merci pour cette bonne tranche de rigolade. Pardon, mais vraiment, je suis morte de rire :)
Et les sportifs ? Zetaient beaux les sportifs ??

Écrit par : Apprentie pâtissière | mardi, 09 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Je t'avoue que je n'ai même pas eu la présence d'esprit de regarder... J'ai à peine fait gaffe qu'il y avait des humains de sexe masculin.

Écrit par : SONIA | mardi, 09 octobre 2012

aaaaaaaah, il y a un ascenseur dedans ! Je me disais aussi que le tube paraissait sacrément haut.
en tout cas ils ont été adorables avec toi, en post crise du cuisseau gelé.

J'aurai pas fait mieux, j'aurai pu faire pire.

Mais encore une fois, je rentre pas là-dedans :p

Écrit par : Rose Cocoon | mardi, 09 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Je voudrais encore insister sur l'extrême gentillesse du personnel, c'est trop rare ailleurs...

Écrit par : SONIA | mardi, 09 octobre 2012

Ma SoSo d'Amour

Écrit par : ivy-mag by ViVi LaChipie | mardi, 09 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Ouiiii ?
On m'a causé ???
Ma Vivi d'Amour à moi...

Écrit par : SONIA | mardi, 09 octobre 2012

Je veux faire ça ! Je cryogénise des objets pour mon trawail, donc maintenant je veux comprendre leur douleur et me mettre à leur place.

Sinon la fumée de l'azote liquide, c'est rien, je me suis déjà cramée à l'azote liquide (-196°C sur la peau, meuf, tu crames de froid). Du coup, ça m'intrigue de plus en plus cette affaire, comment sortir de là vivant ?

Comme je t'ai déjà dit, je serai là la semaine prochaine, j'irais bien voir Fleur et me faire cryogéniser. Et te voir aussi, ce serait cool ! :-) Bises Sonia !

Écrit par : Scientifique à Poil | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Quand j'ai lu ta 1ère phrase, je pensais que c'était Martinefa (l'artiste) qui écrivait :)))
Ben bien sûr que l'on va se revoir !
Tu viens à la journée Mon Corner Bio ? Je me suis inscrite pour 19h avec mes 2 collègues déjà addictes, et je vais essayer d'emmener Spike-la-vilaine également.
Bisous.

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

Je ne doute pas que ce soit très efficace, mais au secours quelle horreur !

J'ai tout le temps froid quand la température descend en dessous de 20°c (et les jambes qui enflent au dessus de 23°c , suis hachement bien équipée côté organisme, mère Nature, Univers, complot !), c'est typiquement le genre de machine à cauchemarder.

Je dis, laissons sa chance à la cellulite, lançons une mode !

Écrit par : Caroline | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Faudra que tu me rappelles où se trouve la cellulite sur ta personne toi ?
T'as me dire de regarder à chaque fois : ben je vois toujours pas...

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

Mon dieu Sonia, que tu m'as fait rire... Y a que moi qui pense à "Futurama" en lisant cette note? (on a les références qu'on peut...)

Écrit par : GUS | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Si cette lecture t'as fait plaisir : c'est l'essentiel beauty !

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

Non Mais Sonia là !!!! Je suis explosée de rire !!! Tu es un théâtre à toi toute seule !!! C'est la fumée de l'azote qui t'a foutu la trouille... j'adore... Et c'est censé aussi traiter les problèmes d'état dépressif, mais comment si tu te retrouves enfermée dans un truc pareil avec de la fumée qui sort de partout !

Écrit par : Chris | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Mais on n'est pas enfermé :)))
Regarde la vidéo où Fleur cause !

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

ah mais si je viens de la voir la vidéo,si si quand même tu es un peu enfermée !!! Une fois j'avais fait une thalasso et je n'ai pas supporté les jets d'eau qu'ils t'envoient sur tout le corps, j'ai hurlé que j'allais mourir !!!! Mais je suis quand même curieuse je tenterai bien l'expérience de ce truc juste pour voir la sensation, mais avant que cela arrive en province ....

Écrit par : Chris | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Ah oui, t'es une championne aussi toi dis donc !

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

Je suis restée coincée sur l'histoire de l'acarien au salon de la moquette, moi !:D
Ceci dit, pas sûre que j'aimerais cette machinerie de l'enfer !

Écrit par : Amy / Kahlan | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

L'expression n'est pas de moi, mais de Mademoiselle Elodie du Miam-Miam Blog (faut rendre à César).

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

quel fou rire c''est très bien illustré tu sais ?... mon boss d'amour m'a d'ailleurs demandé ce qui me faisait tellement rire... c'est le gel des salaires que je lui ai répondu .. non mais !!!

sinon, c'est peu être génial, mais pas pour moi .. déjà il faut que l'eau de la mer ou de la piscine soit au moins à 27 ° pour que je puisse envisager que peut-être je trempe un orteil, alors -100 ° .

Écrit par : pitchounne | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

J'te rassure, moi c'est pareil.

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

"C'est bon la honte mangez-en" !!! Hahahahahaha !!!! Pardon mais t'es unique !!!!

Écrit par : patounettechatte | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Meuh nan, ya plein de monde comme ça. Sauf qu'ils osent pas en parler...

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

J'ai tellement rigolé en lisant ça! Le pire, c'est que tu me donnes envie d'essayer. Même si je risque de faire la même chose XD

Écrit par : Carottine | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Ah ben je t'en prie : teste donc !

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

Merci, merci, merci !
J'ai passé 10mn extraordinaires à te lire. Cela parait long mais il a fallut que je m'arrête toute les deux lignes pour respirer entre les fou rire et aussi pour aller chercher des mouchoirs pour essuyer mes larmes. Le "bébé Courjault" ce n'est pas de mauvais goût, c'est l'apothéose au contraire juste au moment où je croyais que c'était fini.
Ton article après une journée tendue c'est l"happy hour".

Écrit par : alex | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Je suis ravie que ça puisse vous faire rigoler, alors que ça partait d'un moment de solitude :)))

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

Hello,


Première fois que je poste ici, même si je te suis depuis déjà plusieurs mois. En fait, depuis que j'ai découvert que la technique de démaquillage que je pratique depuis quelques années se nomme en fait le layering-mille-feuille. Bref, j'avais tout bon sans savoir. J'ai pu apprendre plein de choses et perfectionner.

Mais passons, là je viens poster pour dire que j'avais pas autant ris aux larmes depuis longtemps. D'ailleurs du coup à force de me moucher j'en ai explosé un bouton installé sur le coin de mon pif, parce que mille-feuille ou pas, les filles et leurs hormones c'est tout un programme.

En tout cas je confirme donc que ça marche pour ceusses qui auraient un coup de déprime. Même pas besoin d'aller au congélo, suffit de lire ton billet.

Sinon, moi aussi suis bonne à rien si le thermomètre n'affiche pas au minimum 25° alors bon, je passe mon tour. Faut même m'installer le chauffage central avec des tuyaux partout et des draps passés au micro onde après une intervention chirurgicale sous générale, donc bon, un passage dans ce bidule et ça se termine avec les pompiers (et eux ils testent des caissons avec la chaleur, la fumée et toussa).

Mais merci encore pour tes billets. Et évite la cuisine moléculaire pour un prochain test. Ca fume grave aussi (à moins que ce soit déjà fait, pas tout maté de ton blog mais c'est en cours).

Écrit par : Eternelia | mercredi, 10 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Sois la bienvenue ici, et merci pour cet adorable commentaire !!!

Écrit par : SONIA | mercredi, 10 octobre 2012

Alala mon commentaire sera hors sujet, que dire de ton blog !
Waouh à la base je suis tombé dessus via un forum beauté, ensuite j'ai vu le prix des produits et je me suis dit fiou je laisse tomber c'est pas pour moi.
Après j'ai vu que tu viens de Beauvais comme moi et j'ai bien aimé ton écriture, alors j'ai lu les articles en dehors des produits de beauté et je dois dire que je suis fan.
J'ai fait ma nuit blanche à lire tes articles lol alala ravie d'avoir découvert ton blog et longue vie à lui et à toi bien sûr =D

Écrit par : Cerise | jeudi, 11 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Mais sois la bienvenue ici petite Beauvaisienne !!!
Mille mercis pour ce commentaire.

Écrit par : SONIA | jeudi, 11 octobre 2012

Putain!!! Rien que d'imaginer la situation je suis morte de rire!!!
Mais je crois que j'aurai été la seconde gourdiche à me barrer en courant!
Fait trop flipper leur truc...ça m'a angoissée rien que de voir la machine en photo et de m'imaginer dedans!

Écrit par : Emma scara | jeudi, 11 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas le froid qui m'a fait fuir en slip, mais vraiment la fumée. Bizarre quand même...

Écrit par : SONIA | jeudi, 11 octobre 2012

Sonia, Sonia, ta prose me ravira toujours autant, c’est du bonheur en morceaux que de te lire !
:)

Écrit par : martinefa* | jeudi, 11 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Mais grand merci ma Martine ! Des bisous.

Écrit par : SONIA | jeudi, 11 octobre 2012

Contrairement aux autres, quand j'ai lu ton histoire ben j'ai pas rigolé du tout ! Je m'imaginais dans cette espèce d'appareil de torture par le froid... J'en ai la chair de poulette !
Même si on m'offrait une séance, je ne testerai pas... grrr... J'ai mal aux tétons rien que de m'imaginer - 100 °C. Bravo aux courageuses qui on réussit à rester pendant toute la séance.
Princesse :p

Écrit par : Princesse P | jeudi, 11 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Ben je t'avoue que j'ai rigolé en rédigeant la note, mais sur le coup : pas du tout.

Écrit par : SONIA | jeudi, 11 octobre 2012

Tarée va !
Pourquoi tu te fais pas cryogéniser tant qu't'y es !

Écrit par : Pascale | samedi, 13 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Va falloir que j'y pense...

Écrit par : SONIA | dimanche, 14 octobre 2012

Mais ça c'est vraiment un truc de dingue!! Savais même pas que ça existait !
Mais ou vas tu chercher toutes tes experiences, t'es maboule dans ta tête ou bien?

Écrit par : Crisssssssssss suis sage moi | samedi, 13 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

J'aime les expériences originales.
J'ai retiré ton lien : Cheval de Troie...

Écrit par : SONIA | dimanche, 14 octobre 2012

Hier je réfléchissais à cette séance et je me posais la question à savoir si ce n'était pas dangereux que de proposer de telles séances à des personnes fragiles niveau coeur. Imagine la femme ou l'homme qui fait une petite séance entre midi et deux et CRAC crise cardiaque parce qu'elle ou il ne supputait pas une minute qu'il avait une telle sensibilité ??

Je suis septique tu vois même si dans le milieu hospitalier ces séances sont recommandées elles restent très surveillées alors que dans un institut si il y a une urgence c'est risqué non ?

Qu'en pense-tu ?

Bises à toi Sonia,

TiteZa

Écrit par : TiteZa | samedi, 13 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Ils font un questionnaire avant de débuter une séance.
S'il y a le moindre souci : pas possible d'en faire une.

Écrit par : SONIA | dimanche, 14 octobre 2012

C'est un truc que j'adorerais essayer !
Je me souviens, il y a fort longtemps, lorsque j'étais encore jeune, j'avais un job étudiant où je n'arrêtais pas de faire des allers-retours dans une chambre froide. Bah écoute, je n'ai jamais eu une aussi belle peau qu'à cette époque : une vraie petite poupée russe.

En plus, je ne crains pas le froid et j'aime avoir mal aux tétons.

Écrit par : Nikholas, l'homme Barbara Gould | dimanche, 14 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

J'adore ta dernière phrase !

Écrit par : SONIA | dimanche, 14 octobre 2012

Berk, trop Berk, Trop Berk ce truc !
Je te comprends et je compatis.

En fait, non, je ne comprends pas ce que tu es allée faire à poil dans un congélateur.
Faut être dingue !!!!!!!!!

Écrit par : L'Arlésienne | lundi, 15 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

J'aime tester les choses non conventionnelles et sortant un peu du cadre ;)

Écrit par : SONIA | mardi, 16 octobre 2012

N'empêche moi ça me turlupine cette histoire... Aux nanas ça fait mal aux tétons, mais les mâles qui attendaient à l'extérieur, ils ressortent "entier" des -160°C? Non parce que déjà l'eau froide c'est pas jojo alors là...

Oui je sais, j'ai des questions cons parfois...

Écrit par : D. | mercredi, 17 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

C'est pour cette raison, qu'il vaut mieux se couvrir...

Écrit par : SONIA | mercredi, 17 octobre 2012

tu sais que tu est une des seules à pouvoir me faire rire à ce point-là ? Et dans ces moments-là, mon homme me regarde et je n'arrive même pas à lui raconter tellement j'en pleure de rire. Il doit me prendre pour une folle :-)
Je t'imagine très bien en train de t'enfuir de cet enfer gelé devant des sportifs ébahis ! En tout cas merci pour ce moment de bonheur ! J'avoue que j'essaierais bien ce truc mais le -160°C me fait quand même flipper !

Écrit par : Tacha | jeudi, 18 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Mais ils y vont progressivement ;)
Je pense que j'aurais pu supporter le froid, si y avait pas eu de fumée...

Écrit par : SONIA | vendredi, 19 octobre 2012

Ah siiii ça a l'air super comme idée! Mais j'aime bien ton aventure ;)

Écrit par : Nelly | jeudi, 18 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Je suis ravie qu'elle te plaise en tous cas ma Neloche !

Écrit par : SONIA | vendredi, 19 octobre 2012

The cherry on the cake c'est l'indication "Traitement du stress", j'en pleurs ;)

Écrit par : Claire | samedi, 22 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Ca j'ai pas compris effectivement. Moi j'étais plutôt stressée d'être dedans.

Écrit par : SONIA | vendredi, 30 août 2013

Les douches froides dont je t'ai parlé n'ont pas grand chose à voir avec ça. Moi j'y vais très progressivement, bon, maintenant je descends à 13 degrés, robinet à fond à droite, à droite UMP bien sûr, et ça me coûte pas 50 euros, ahah quelle bande d'escrocs !

Écrit par : Sandra | samedi, 25 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

T'y vas un peu fort pour "escrocs"...
Ya tout le matos, le personnel etc. Franchement, je trouve que le prix est justifié.

Écrit par : SONIA | samedi, 25 janvier 2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.