« Petites z'anecdotes de bureau. | Page d'accueil | EXCEL-MAN... »

dimanche, 11 septembre 2011

Se méfier des apparences, l'habit ne fait pas le moine, toussa toussa...

Gens,

 

J'ai une amie que j'aime beaucoup, et même qu'elle s'appelle Charlotte de la Fenêtre du Balcon d'en Face.

Mais son nom finalement en s'en fout, et c'est bien après l'avoir connue que j'ai appris qu'elle s'appelait comme ça (en fait, c'est pas son vrai nom mais c'est tout comme... C'est structuré pareil si tu veux).

Et c'que j'aime bien chez Charlotte : c'est qu'elle cache bien son extraction si je puis dire (ce qui ne veut pas dire qu'elle possède une cheminée dans son corps ! Quoique...).

En gros : elle jure comme un charretier, elle cause le langage parallèle et les langues forestières comme pas deux ! (Mais ça, c'est parce que c'est la fille d'un chanteur célèbre - véridique...).

Dernièrement, elle m'a raconté un truc assez rigolo.

V'là qu'elle avait dans sa maison une tripotée de potes qui étaient venus (comme toutes les semaines) jouer au Poker avec son mec.

  

Donc, l'ambiance, c'était pas vraiment ça : dupre-karen-soiree-mondaine.jpg

 

 

Mais plutôt ça, en fait :

Le_Radeau_de_la_Meduse soirée fl.jpg

 

Alors faut juste préciser que c'était pas un ouikend hein (sinon c'est pas drôle), et que la bande de gars c'est pas genre des types très silencieux...

Y avait de la musique, des chants paillards, des phrases fleuries telles que "mais je suis en train de te la mettre bien profond spice de %$£@?!$+""£ !".

En fait que des trucs pas très jolis jolis que normalement il faut pas répéter "passqu'on est trop petits et qu'on comprend rien" (comme dirait le Cousin Mimine).

 

Inutile de préciser que tout ce beau monde était en train de fumer des choses étranges et pénétrantes, et qu'après ça rigoulait beaucoup (c'est mal, la drogue c'est pas bien).

 

Et à force de foutre le gros bordel et tout, il est arrivé ce qui devait arriver : l'un des voisins a téléphoné.

Oui.

Il a téléphoné.

Il est pas monté passque je crois que Igor, le pote de 2 mètres sur 2 mètres de Charlotte, et ben il est comme qui dirait plutôt du genre impressionnant. Que quand tu le croises, tu as juste envie de lui dire "Pardon Monsieur, excusez-moi du dérangement", et ensuite tu pars faire pipi dans ta culotte tellement t'as eu peur dans le dedans de toi-même (en plus Igor, il est un peu susceptible, et une fois il a mis un mec dans le coffre de sa voiture toute l'après-midi, vu que le mec en question était le serveur du restau et il avait oublié de lui apporter le sel...).

 

Et comme le voisin était bien caché derrière son combiné téléphonique, il se sentait super invincible et tout.

Il a traité le mec de Charlotte de "petit pisseux", et que comme quoi il allait leur envoyer la maréchaussée et qu'après ils feraient moins les malins.

Vu tout ce qu'il était en train te le traiter de noms d'oiseaux, Charlotte elle en a eu marre, et c'est là qu'elle a attrapé le combiné du téléphone.

Le voisin, il était encore plus content de pouvoir copieusement insulter une faible femme (Charlotte elle est toute petite petite, et elle a une tête toute gentille).

Donc il s'est éclaté le mec, et c'est là qu'il a dit un truc qu'il aurait jamais du dire : "de toutes façons, si vous arrêtez pas le bordel, je vais monter, et je venir vous démonter vot' gueule !".

Charlotte, elle a répondu très calmement : "écoute-moi bien Connard : c'est moi qui vais descendre".

 

Et tout aussi calmement, elle a ouvert la porte de chez elle, et est partie comme une princesse.

 

Du coup, son mec et ses potes l'ont suivie en disant : arrête Charlotte, reviens voyons !

 

 

Dans les escaliers, le voisin attendait Charlotte avec un air super fier et sûr de lui.

 

Ben j'peux te dire qu'il s'est pris une volée de bois vert et une bardée d'insultes que même Serge Gainsbourg, Coluche et Jean-Marie Bigard ils en rougiraient...

 

C'est alors que le voisin a fait pareil, et il a dit des trucs pas très jolis jolis à Charlotte (surtout quelque chose concernant vaguement le fondement de sa maman, et aussi comme quoi il serait possible que le soir Charlotte fasse office de "boutique-mon-cul" dans le Bois de Boulogne avec des gens qu'on sait pas trop si ce sont des filles ou des garçons en fait, et également comme quoi sa bouche ne lui servirait pas qu'à manger...).

 

Ya Igor qui écoutait toussa d'un air ahuri, et il a dit au voisin : eh Monsieur, il faut pas parler comme ça à la dame ! C'est pas bien !

 

Charlotte, elle est partie dans de grandes envolées lyriques, encore pires que ce qu'on lui avait sorti avant.

 

Le voisin il en croyait pas ses yeux et ses oreilles.

 

Que tant d'insanités puissent sortir d'une si petite bonne femme. Surtout qu'à chaque fois qu'elle terminait une phrase, elle rajoutait "hein connard ?" juste derrière, le tout avec plein de gestes...


Il a juste répondu : vos ancêtres doivent se retourner dans leur tombe !

Et il est rentré chez lui.

 

Charlotte est retournée chez elle suivie de sa cour, et sous les ovations du public.

 

Pendant quelques temps, tu te doutes bien que le voisin il ne lui a pas adressé la parole quand il la croisait.

 

Mais un soir, il est passé devant elle et a dit : ah, ya moins de bordel maintenant. C'est fini vos sauteries du mardi avec vos amis drogués et alcooliques ?

 

Charlotte, toujours très classe (ce jour-là, elle portait un fourreau lamé à 10h du matin, ainsi qu'un chignon banane), elle a juste répondu : oui, il est vrai que dorénavant, nous recevons le vendredi... Belle journée à vous Monsieur !

 


 

 

Commentaires

il faut dire que j'étais passablement énervée ce soir là...
depuis il baisse la tête quand il me croise !

je me sens très honorée dans le dedans de moi même (pour te paraphraser) de lire ma vie avec tes mots :))

Écrit par : Charlotte de la Fenêtre du Balcon d'en Face | dimanche, 11 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Mais j'ai pas bien réussi à reproduire tes gestes, ça c'est compliqué !

Écrit par : SONIA | dimanche, 11 septembre 2011

Ah, bravo! J'aurais aimé avoir autant de répartie pendant les quelques années ou mon voisin dessous m'a fait vivre un enfer...
Tes coupines sont vraiment des stars, Sonia ;-)

Écrit par : steph | dimanche, 11 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

T'inquiètes que je prends des cours avec Charlotte aussi...
J'me vois bien dire au téléphone à la Taupe de Portugalie : attends Connasse, c'est moi qui vais descendre !

Écrit par : SONIA | dimanche, 11 septembre 2011

Ouais un coach pour insulter mon voisin du dessus qui a fait des travaux tout l'été !
Et quand on bosse 2 semaines de nuit, qu'on dort en journée, les relations avec son nouveau voisin sont compromises...

Écrit par : Hécate Lomëwen | dimanche, 11 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Je compatis... La perceuse à 8h du matin un Dimanche, je sais ce que c'est...

Écrit par : SONIA | dimanche, 11 septembre 2011

Elle promet, ton amie Charlotte, j'espère qu'elle a d'autres voisins?
j'ai mauvais fond et j'adore lire tes récits des ennuis des autres, c'est pour ça

Écrit par : lili (celle qui boit du gloss) | dimanche, 11 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Elle m'a promis qu'elle allait me parler de sa grand-mère (et paraît qu'ya du dossier...).

Écrit par : SONIA | dimanche, 11 septembre 2011

je viens vous laisser un commentaire :je n'ai jamais autant ri avec vos histoires de portable bravo pour vos histoires et votre façon de les raconter

Écrit par : raynaud | dimanche, 11 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Merci à vous pour votre commentaire, et soyez la bienvenue ici !

Écrit par : SONIA | dimanche, 11 septembre 2011

J'adore, j'adore, j'adore! Tu as vraiment un talent pour nous décrire ces choses là!

Écrit par : maerie | dimanche, 11 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Merci Mademoiselle !
C'est surtout que j'ai de la chance d'avoir des amis qui me racontent des trucs pas possibles ;)

Écrit par : SONIA | dimanche, 11 septembre 2011

On peut l'embaucher ta copine???

Moi j'aime bien tes histoires :)

Écrit par : En mode vengeance | dimanche, 11 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

C'est quoi ce pseudo ma Célia ?
Un bisou à Loïc en passant...

Écrit par : SONIA | lundi, 12 septembre 2011

Fille de chanteur... envolées lyriques... Normal, j'ai envie de dire ^^

Je ferais bien la même avec mes saletés de voisins et leurs mioches hurlants... Mais le monsieur il fait deux têtes de plus que moi et la madame elle me donne plus envie de lui latter la tronche que de lui causer :D

Écrit par : Lalwende | dimanche, 11 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Les voisins : l'histoire de ma vie.
J'te jure que lorsque ma coupine Ju me dit qu'elle a acheté un appart' sans voisins (c'est un immeuble de bureaux), elle me fait rêver...

Écrit par : SONIA | lundi, 12 septembre 2011

faisant partie du commun des mortels en minorité soit de ceux qui n'aiment pas le bruit, encore moins la nuit et vraiment pas être dérangée pour des machins aussi débiles qu'une partie de poker alcoolisée (entre nous en passant c'est tout de même le degré - 5000 du no life) je ne trouve pas l'histoire super marrante

par contre je trouve mon histoire à moi super marrante : à savoir que mon voisin bruyant (ma charlotte à moi) je lui ai pété la gueule un soir ou mes nerfs ont littéralement lâchés, comme j'appelais les flics pour qu'ils viennent arrêter le massacre (car j'y suis retournée pour éclater sa copine et aussi son Igor de 2m au passage) les flics se sont donc déplacés et les ont - tiens toi bien - verbalisés eux et pas moi à ma grande surprise ... là dessus j'ai appelé un pote qui s'est déplacé en personne avec 4,5 mecs de sa bande sur les 7h du mat pour leur expliquer que la prochaine ça serait ni moi, ni les flics ...

... Il faut avoir la cervelle pas finie pour ignorer le fait qu'en immeuble à Paris quand on met le bordel chez soi en pleine nuit on dérange de façon générale et systématique le reste de l'immeuble.

Sonia, les morues de ton immeuble te font moins que ça et tu es absolument indignée ... imagine une charlotte qui ne soit pas ton amie et qui n'en ait rien à foutre de toi à côté de chez toi ... dès le lendemain on aurait un post sur" Charlotte de mon cul sur ma commode qui t'a empêché de dormir toute la nuit" ... alors que tu viens de démarrer un taf .. .dommage pour ta gueule, elle, pendant que tu merdoies dans un boulot qui est important pour toi parce que tu n'as pas dormi, elle pionce sur ses pétards de no life, ravie d'avoir pu faire chier le monde comme elle l'entend, elle s'en fout elle a tout les droits.

Rien de drôle que du piteux, piteuse la soirée, piteux les motifs, pathétique d'insulter un mec qui veut dormir ... bref.

(par contre moi je trouve les aventures de mon voisin très drôles ... ta copine se serait elle pris une baffe que j'aurais mieux vécu la lecture de ce post).

Amicalement, toujours.

Écrit par : Sophie | lundi, 12 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Chère Sophie,

Merci pour ce premier commentaire.
Ce post est à prendre au 10 000ème degré.
Evidemment que je n'aime également pas le bruit, surtout la nuit.
Si j'avais été à la place du voisin de Charlotte, j'aurai certainement également pété un plomb, car s'il y a bien une chose qui m'agace : c'est que l'on m'empêche de dormir alors que je dois me lever tôt le lendemain.
Donc, je comprends ta position.
En revanche, cela me dérange lorsque l'on dit que le Poker est le degré 0 du no-life. Ma foi, les gens font bien ce qu'ils veulent... Si cela peut se passer en silence, et sans déranger personne, c'est certes encore mieux.
Quant au fait que tu me dises que je viens de démarrer mon boulot, je te réponds : qu'en sais-tu ? Et je suis loin de "merdoyer" dedans comme tu dis ;)
Ici, et contrairement aux apparences, je ne raconte pas les détails de ma vie privée (si si c'est vrai). La preuve, vous ne connaissez rien de ma vie familiale et professionnelle (et je n'en dirai pas plus). La rubrique "la vie du bureau de la mode" a été créée après que j'aie quitté mon boulot.
Avant cela, et pendant 4 ans, personne ne savait ce que je faisais dans la vie.

Ah, juste pour info : c'est le voisin qui a commencé à insulter Charlotte, au lieu de régler ça en douceur.
Lorsque mes voisins font du bruit : je monte les voir et suis toujours polie (contrairement à ce que l'on peut penser).
Si c'est moi qui fait du bruit : je préviens avant. Si l'on vient me voir en me disant que je fais du bruit (ce qui n'est arrivé que 2 fois finalement - et jamais en semaine), je m'en excuse et je baisse le son (ou je dis à mes potes de la mettre en veilleuse).
L'agressivité ne règle rien...
La preuve, quand je me suis installée dans mon appart' il y a quelques années, Madame de Mon-Cul sur la Commode m'avait déposé un gentil mot pour me dire que ma copine Marjo et moi on discutait trop tard, et elle me conseillait de me coucher plus tôt.
Aujourd'hui, Madame de Mon-Cul sur la Commode et moi : on s'appelle par nos prénoms et on se fait même la bise (qui l'aurait cru ?).
Elle m'a également demandé de ne pas marcher en talons chez moi. Du coup, quand mes amis viennent me voir, je leur demande d'enlever leurs chaussures...

Oui, l'histoire de Charlotte peut sembler pas drôle lorsque l'on se trouve dans l'autre "camp". Je ne sais pas si moi-même j'aurais rigolé à la place du voisin. Mais encore une fois, c'est à prendre au second degré...


Amicalement à toi et sans rancune.

Écrit par : SONIA | lundi, 12 septembre 2011

il était dix heures du soir, pas quatre heures du mat
et par ailleurs je ne suis pas sure que voir ses amis soit à considérer comme no-life...c'est plutôt l'inverse nan ???

Écrit par : Charlotte de la Fenêtre du Balcon d'en Face | lundi, 12 septembre 2011

Hi hi hi hi ! Moi, le bruit ne me dérange pas !!! la dernière fois que des voisins ont foutus le bordel leur musique "années 80" m'a bercée et ne m'a absolument pas empéchée de me rendormir mais ma voisine et mon mec ont souffert....

Écrit par : patounettechatte | lundi, 12 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Toi tu viens d'une dimension parallèle...
Remarque, si c'était les années 80, j'aurais adoré aussi !

Écrit par : SONIA | lundi, 12 septembre 2011

Ahahahah !
C'est clair que je n'ai pas de voisins directs mais çui d'à côté trouve quand même le moyen de me mettre les nerfs avec sa musique de merde. A part aller vivre dans un trou du cul du bled (ce à quoi je pense fortement par moments) les voisins c'est l'angoisse... Ca me rappelle tellement le beauty seminar ça... :))

Écrit par : Blondie sans voisins (ou presque) | lundi, 12 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Tu te rappelles comment elle a été royale la soeur de Marjo ?
Quel grand et beau moment très fort :)))

Écrit par : SONIA | lundi, 12 septembre 2011

ah tu nous manquais tout plein ; je me suis régalée avec ton anecdote et tes expressions fleuries :)

Écrit par : Céleste | lundi, 12 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ben je sais pas écrire autrement de toutes façons ;) Merci...

Écrit par : SONIA | lundi, 12 septembre 2011

Le voisin se serait conduit bien plus élégamment en premier lieu si Charlotte au lieu d'être un petit bout de femme avait été un colosse au regard sombre.

Il faut être singuliérement idiot pour passer en mode agressif verbalement violent sans avoir pris la peine de communiquer.

L'idée d'une demoiselle de la Fenêtre d'en Face toute pitite toute mignonne éructant un flot d'horreurs m'a bien fait rire. La battle de grossièretés se remporte lorsque l'on maîtrise tous les codes de la bienséance en somme.

Écrit par : Caroline | lundi, 12 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

J'te jure ma Caro, quand tu écris, je bois tes paroles...
On voit bien la journaliste qui sait super bien écrire !
By the way : miss U. J'attends toujours la soirée afin d'approcher mon idole ;)

Écrit par : SONIA | lundi, 12 septembre 2011

C'est peut-être nul, mais c'est la parodie du radeau de la méduse qui me fait vraiment rigoler!

Au fait, j'ai vu un truc circuler sur internet: un type a mis une petite caméra sur son palier pour voir qui y chiait. J'ai eu une pensée pour toi en voyant ça.

Écrit par : Ahava | lundi, 12 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Oui, on m'en a parlé de cette vidéo (mais même pas j'veux la voir).
Et j'avoue que le radeau de la méduse légèrement détourné m'a bien fait marrer !

Écrit par : SONIA | lundi, 12 septembre 2011

Je partage totalement l'avis de Sophie. D'ailleurs quand je lisais le poste je me répétais, non Sonia ne peux pas dire ça! Parce que certes, le monsieur a crié et insulté au lieu de parler, ce qui n'est pas le meilleur moyen de faire entendre raison, mais il était peut être exténué de passer son temps avec des boules quies pour pouvoir avoir la paix. Il faut noter la phrase de début du post:

V'là qu'elle avait dans sa maison une tripotée de potes qui étaient venus (COMME TOUTES LES SEMAINES) jouer au Poker avec son mec.

Si c'est le bazar un soir ou les gens bossent le lendemain et que ca recommence tous les semaines, je comprend que le monsieur ai pu être sacrément énervé. Certes, ce n'était pas une excuse pour insulter les voisins, ni pour lui, mais encore moins pour Charlotte!

Écrit par : Lara | lundi, 12 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Rhooo mais c'est de l'humour...
Je ne pensais pas que ce billet aurait pu être mal perçu.
Bêtement, je pensais une chose tout simple, vu que je passe mon temps à râler contre mes voisins, je trouvais intéressant d'avoir le point de vue de la partie adverse : les fouteurs de bordel.

Écrit par : SONIA | lundi, 12 septembre 2011

Tiens, je ne pensais pas non plus qu'il y aurait des réactions négatives. Pourtant je fais partie des gens qui ne supportent pas le bruit. J'y suis très très sensible. Le moindre truc me met les nerfs à vif automatiquement. Mais bon, je n'agresse pas mes voisins quand je voudrais qu'ils baissent d'un ton (pourtant il y aurait de quoi vu comment ils sont stupides et vu qu'eux ne se gênent pas pour m'insulter). N'empêche que moi ça me fait marrer les débilos qui croient qu'ils peuvent insulter une femme parce qu'elle n'a pas une carrure de rugbyman et qui sont bien surpris quand elle se révèle être loin de la petite chose fragile.

Écrit par : Lalwende | lundi, 12 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ben je dirais juste que : tout le monde a le droit de donner son avis et de ne pas être d'accord (et heureusement d'ailleurs !).

Écrit par : SONIA | lundi, 12 septembre 2011

(de retour, pour vous jouer un mauvais tour)

En fait, dans le fond, j'aimais bien mes voisins de l'an dernier. Ils étaient bruyants, alcooliques, passablement cassos' à fond, mais au moins, je pouvais gueuler comme un porc qu'on égorge toute la nuit sans discontinuer (ouais ouais, sans reprendre ma respiration même) bah ils en avaient strictement rien à tamponner. Puisque de toute façon, ils ne m'entendaient mm pas. ^^

Écrit par : pooky pissétou | mardi, 13 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

J'adore ta manière de résumer les choses !

Écrit par : SONIA | mercredi, 14 septembre 2011

Le Radeau de la Méduse revisité par Sonia c'est juste énorme !!!

Écrit par : Coralie | jeudi, 15 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Complètement d'accord avec Sophie et Lara.
Et vous croyez vraiment que le gars il pensait juste insulter la petite voisine et ciao ? Avec le bordel dans l'appart, il a bien dû imaginer qu'il pouvait avoir une armée de "joyeux larrons" qui allaient débouler pour lui cassser la gueule à lui.
Le premier qui a commencé à insulter, c'est celui qui n' pas respecté la vie en communauté, donc ta copine ...

Écrit par : Bubuche | samedi, 17 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

An bah voila je joue au vengeur masque et on me poucave comme on dit par chez moi :)
les bises sont faites !

Écrit par : celia | mercredi, 21 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

@ CORALIE : ah mais la photo n'est pas de moi, je l'ai honteusement pêchée sur Google Images !


@ BUBUCHE : bon ben désolée que cette note soit mal perçue hein...


@ CELIA : même pas que t'essayes de te cacher sans que je te reconnaisse toi !

Écrit par : SONIA | dimanche, 25 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.