« L'Affaire du Téléphone Diabolique ET possédé. | Page d'accueil | Comment j'ai été témoin d'un drame familial dans les chaumières... »

mercredi, 31 août 2011

L'habit ne fait pas la Pintade.

Il y a quelques temps, ma coupine Fanny a rencontré un type via le Net.

Ouais je sais, c'est pas bien, mais on ne se refait pas... En ces temps de disette, il faut chercher le mâle là où il se trouve, c’est-à-dire : généralement planqué derrière son écran d’ordinateur.

Après plusieurs soirées passées à bavasser virtuellement, elle se rend compte d’une chose certaine : elle n'était pas plus motivée que ça pour le rencontrer.

Et qui dit « pas motivée », dit : pas trop envie de faire d’efforts lors d’une première entrevue (oui, vous pouvez lui jeter des pierres).

Elle décide donc de rentrer chez elle après le bureau. Et juste avant de se rendre au rendez-vous, elle vire le tailleur-escarpins de Working-Girl pour le remplacer par une tenue plus cool...

Arrive le soir de la première rencontre.

Ils prenent un verre et discutent comme ils avaient l’habitude de le faire par mail.

Et arrive ce qu’il arrive : par je ne sais quel complot intergalactique, voilà qu'ils se retrouvent à pratiquer un échange linguistique (ouais, je sais, c'est pas bien non plus).

Comme quoi, il faut toujours laisser sa chance au produit. Parfois, la motivation n’est pas là dès le début, et puis finalement, on se laisse séduire…

3 jours après, il la plaque sous le motif classique : nan mais en fait, je pense encore trop à mon ex. D’ailleurs, je crois que je vais me remettre avec elle.

Jusqu'ici, rien d'original me direz-vous ?

Et bien si !

Quelques mois après, ils se recroisent sur la messagerie instantanée de l’internet mondial.

Fanny souhaite savoir s'il est toujours avec sa copine, et il répond que non.

Et il rajoute : nan, mais je ne me suis jamais remis avec elle en fait...

Elle lui demande donc : mais alors pourquoi tu m'as larguée ???

Lui : ben... Parce que le soir où l’on s’est rencontré, tu portais une doudoune.


Ouais, il aime les filles "classe" vous comprenez...

 

Fanny, elle dit qu'il ne faut jamais oublier que l'ignominie peut se loger n'importe où.

 

 

Ce billet est publié dans le cadre de l'opération "Just for Love".

Pour plus d'informations, vous pouvez visiter la page Facebook de Canalsat et le Site de la Chaîne Comédie

Il y a également un jeu sur la page Facebook de CANALSAT en partenariat avec viedemerde.fr : n'hésitez pas à participer, car il y a un notamment des Abonnements à CanalSat et un voyage au Canada à gagner !

 

Partenariat sponsorisé.

 

Commentaires

Oh le bel enfoirage affectif! Le web mondial c'est vraiment l'Enfer du vaïce! Ca me donne envie d'arrêter de m'épiler, tiens! (Comment ça aucun rapport mais si mais si, le poûal c'est la doudoune naturelle)

Écrit par : Caroline | mercredi, 31 août 2011

Répondre à ce commentaire

Ma Caro, te connaissant personnellement, j'atteste que tu n'es pas très velue de toutes façons :)))

Écrit par : SONIA | mercredi, 31 août 2011

Alors là.... Chapeau ! La classe les hommes sont incroyables !

Écrit par : patounettechatte | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Oh tu sais, les filles sont pas mal non plus hein...

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Comme quoi le mâle-mufle-abruti-crétin ne se repère pas toujours au premier coup d'oeil ...
Le bougre sait adopter une tenue de camouflage et ne se révéler que bien plus tard.
Mais finalement la morale c'est quoi ? Habillez vous comme des princesses pour choper ou rester en pyj si vous voulez trouver le bon, celui qui ne s'arrête pas à l'apparence ??!!!

Écrit par : Marie Mail Tout | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Paraît qu'on trouve l'homme de sa vie juste le jour où on ressemble à rien et qu'on a le cheveu gras.
Le reste du temps, on sort le fourreau lamé et le chignon banane : et on ramasse rien du tout (à part quelques coucheries).

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Moi qui pensais que le grand amûûr te tombait justement dessus quand tu ne t'y attendais pas et que tu étais en mode "pas coiffé pas maquillé pas caféiné". Mon romantisme est (encore un peu plus) mort.

Écrit par : vinsh | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ah ben c'est juste ce que je viens de dire au-dessous mon Vinsh !

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Nan mais quel connard !!!! Il était top model lui pour se permettre ce genre de réfléxion ????

Écrit par : Coralie | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ah ça faut demander à Fanny...

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

C'est marrant parce que pour les échanges linguistiques, elle était assez classe....moi j'dis ça, j'dis rien ;)

Écrit par : Ouaille Londonienne (mais bientôt parisienne) | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Oh Fanny c'est jamais la dernière pour rouler des pelles (et je l'ai déjà vue en action).

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

La pub en bas rebute un peu, mais c'pour une bonne cause alors j'en tiendrais pas rigueur !

Et sinon oui, c'est un pur enfoirage affectif, je capte même pas comment le mec peut larguer quelqu'un pour ce seul motif... c't'un truc de dingues quand même o.O
j'espère qu'il restera célibataire toute sa vie ! (ou au moins qu'il se fera pigeonner dans l'autre sens, une nana en apparence classe qui après ne porterais QUE des doudounes !)

Écrit par : Nebu | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

La roue tourne ma poulette !

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Ça confirme l'adage sur la lâcheté des mecs. Cela dit je suis pas sure qu'on ait jamais jeté des pierres aux femmes qui abandonnent un mec juste parce qu'il a des chaussettes blanches.

Écrit par : sophie | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ah je suis bien d'accord !

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

ça me fait penser à la fois où j ai largué mon mec, car il avait une chemise de bucheron rouge et noire à carreaux.

Écrit par : Escalope Panée | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Pourtant c'est prisé dans le milieu "Bears", et c'est pas mon copain Nico qui dira le contraire...
Quand il passe devant un "bar à nounours", il dit qu'il a envie de se jeter dedans en pâture !

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Seriously? I'm speechless.

Ça existe des gars comme ça? Ben elle n'a pas perdu grand chose!

Sauf si un être cher est mort étouffé dans une doudoune, il n'a aucune excuse.

Écrit par : Zhu | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Il a peut-être eu un traumatisme de jeunesse, on sait pas...

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

J'ai expérimenté exactement la même situation mais sans la chute.....je me marie dans 2 jours avec mon internaute et nous avons 2 beaux enfant....comme quoi on ne sait jamais !

Écrit par : Maud | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Oh mais que j'aime les fins heureuses !
Mais toutes mes congratulations quoi !!!

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Pourquoi c'est mal les échanges linguistiques dès le premier jour?
A part le risque de tomber sur un doudounophobe bien sûr?

Écrit par : Ahava | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Meuh nan c'est pas mal :)))

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Je ne sais pas si je dois dire "la doudoune c'est le mal" ou bien "la doudoune est l'amie de la femme qui ne veut pas finir avec un être superficiel". Faut que j'y réfléchisse.

Écrit par : Lalwende | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

J'avoue que je ne sais que choisir...

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

A mon avis c'était plutôt une compote intergalactique...

Écrit par : Céline D. | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Je crois que tu as grave raison !

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Argh, je suis tiraillée entre le fait de dire "beurk-le-naze-pôv'-mec" et un "fallait-pas-qu'elle-s'attende-à-mieux-d'un-mec-pécho-sur-le-oueb"...

Écrit par : Gawelle Carré | jeudi, 01 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ben tu peux dire c'que tu veux alors !

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Tu peux trouver très très bien en pécho sur le web, le pire comme le meilleur!

Écrit par : Ahava | vendredi, 02 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ah ça, je sais de quoi je parle, j'en ai fait les frais :)))

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Moi je trouve ça complètement légitime.

:D

Écrit par : Litchi | vendredi, 02 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Chacun pense ce qu'il veut, en est en démocratie ;)

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Non mais la Pintade fait l'habit!

Écrit par : Zit Zeitoun | vendredi, 02 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ceci était un commentaire hyper constructif de la part de la personne dont j'ai tous les disques :)))

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

morte de rire c'est énorme!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

En meme temps elle a rien perdue

Écrit par : Aurélie | vendredi, 02 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Faut croire que toute expérience négative est positive pour l'avenir...

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Remarque, moi, les doudounes, je déteste... Mais quand même, comme raison pour larguer quelqu'un, c'est plutôt faible, elle la garde en toutes circonstances, sa doudoune? C'est peut-être ça...

Écrit par : annie | vendredi, 02 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Si ça se trouve, ça aurait pu être grave excitant et il sait pas ce qu'il a loupé le gars ;)

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Il a pas pris le temps de savoir, le type, il s'est barré trop vite:(

Écrit par : Ahava | vendredi, 02 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ben tant pis pour lui j'ai envie de te dire...

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

J'avais déjà entendu une foultitude de prétextes à la con, mais là c'est le pompon !

Écrit par : Arianca | samedi, 03 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ne jamais oublier que l'ignominie peut se loger n'importe où...

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Je sais !!!............C'était une doudoune en duvet de pintade !! ;-)))))))
En même temps,pas de regrets à avoir : ce mec est un naze...

Écrit par : shazam | dimanche, 04 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Naaaan, pas les pintades please !!!

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Oh ! Le copain du gars qui avait laissé tombé un plan drague parce que le soir du premier dîner ..... "non mais laisse tomber, elle portait un col roulé, j'ai bien compris qu'elle était pas très open".

WTF !!?

Écrit par : Cyrius | lundi, 05 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Oh mais alors ça c'est très très très joli...

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Enormissime. Mais au moins il a eu la franchise de sa connerie.

Écrit par : la belette | lundi, 05 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ouais, quelques mois après et pas sur le coup...

Écrit par : SONIA | mardi, 06 septembre 2011

Rassurez vous les filles, toutes les rencontres internets ne sont pas des échecs.
Ca fait 7 ans que je vis avec mon Z'hom rencontré sur internet, bon moi j'avais pas une Doudoune pour notre première rencontre, mais des vieilles baskets (m'était foulée le pied), oui je sais ça fait pas pintade.
Mais heureusement mon Z'hom est plus intelligent ;)

Écrit par : Alex | mercredi, 07 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ah mais faut pas mettre tous les oeufs dans le même panier oui !
Une amie a rencontré son chéri sur Meetic, cela fait 5 ans, ils ont un bébé et je suis même témoin au mariage :)))

Écrit par : SONIA | samedi, 10 septembre 2011

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.