Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment j'me sens bien détendue dans n'importe quel milieu.

Ces temps-ci, je sors beaucoup et je vois plein de gens différents.

Et j'en arrive donc à la conclusion qui donne le titre de cette note (ce qui est super intelligent, mais en même temps c'est pas comme si je racontais souvent des trucs intelligents).

 

Alors voici donc par exemple, ce que j'ai retenu :

 

 

 

1°) Ambiance : La Vérité si je mens.

 

Ma coupine Vanessa (celle qui m'a faite marraine de son fils ya 10 ans) elle m'a emmenée dans une Synagogue.

J'y étais déjà allé pour le mariage de la fille de mon dentiste (ouais, chuis comme ça moi, mon dentiste m'invite aux épousailles de sa fille, mais ça c'est parce que je crois que secrètement il compte me refourguer son fils...).

La première fois que j'y suis rentré (dans la Synagogue), j'ai essayé de tout bien faire comme il faut, c'est-à-dire : pas parler trop fort, et rester bien sagement assise avec les dames (ouais, les Madames et les Monsieurs sont pas ensemble passque c'est pas correct).

La seconde fois, j'étais donc déjà brieffée à pas trop faire de gaffes.

Sauf que là, c'était un peu différent vu que j'avais l'impression d'être à Hollywood !

Rapport au fait que si tu portais pas un chapeau, tu pouvais attendre à te faire répudier de la fête (c'était une Bar Mitzva en fait).

 

 

la-verite-si-je-mens-02-04-1997-50-g.jpg

 

Tata de Vanessa : Vanessaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! Ma fille, t'es là ! Mais la vérité, t'as grossi ! C'est qui ta copine ? Elle est Juive ?

Moi : euh, non... Désolée hein... Chuis juste invitée par vot' nièce. Bonjour.

Autre Tata de Vanessa : Vanessaaaaaaaaaaaaaaa ! Viens ici dire Bonjour à ton cousin Alfred !

Vanessa hyper motivée : oui oui, j'arrive...

Encore une Tata de Vanessa (je sais toujours pas combien elle en a en fait) : Vanessaaaaaaaaaaaa arrête de faire l'andouille et viens ici ET VIENS DIRE BONJOUR A TON COUSIN ALFRED !

Vanessa à moi : j'te jure, j'ai qu'une envie c'est de me barrer...

Tata de Vanessa : t'aurais pu mettre du rouge à lèvres, là on dirait que t'es morte ! Et pourquoi elle parle pas ta copine ?

Moi : parce que vous me faites peur... Je veux pas trop déranger...

 

 

 

2°) Ambiance : Couscous-Boulettes

 

Là, c'est chez moi comme là-bas en Afrique. Donc, normalement j'ai l'habitude.

 

Le dress-code c'est qu'y faut porter des choses avec des couleurs (rose c'est mieux) et des paillettes (obligatoire).

Alors c'est pas trop différent de l'ambiance au-dessus dans la mesure où les gens ils parlent aussi très fort (c'est mieux). 

 

youyous.jpg

 

Et moi ce que j'aime bien dans les mariages, ce sont les youyous !

NDLR : c'est un genre de cri qu'on fait en mettant sa main devant sa bouche.

 

 

Et là, j'ai appris un truc incroyable (tiens-toi bien) : ya des Youyous différents en fonction de la région d'où l'on vient !

 

Ya des Youyous qui durent super longtemps.

Ya des Youyous qui sont cadencés (ça c'est super impressionnant).

Et y en a d'autres qui sont pas pareils (mais j'ai pas tout compris vu que j'ai un cerveau dans le genre limité).

 

 

 

 

3°) Ambiance : Afrique.

 

 

Ben mes z'enfants, j'ai cru que j'allais pas pouvoir repartir !

Ya un moment où je ne sais toujours pas comment, je me suis retrouvée entre 4 magnifiques dames en boubous.

Elles voulaient pas me laisser sortir de leur cercle, vu qu'il était question qu'éventuellement je me marie avec l'un de leur fils (avec photo et tout).

 

 

guinée.jpg

 

Ensuite j'ai mangé un truc absolument délicieux et bien pimenté comme j'aime.

Pis je suis retournée leur causer, et je sais toujours pas pourquoi, mais il semblerait que mon haleine fétide et chargée les ai finalement fait abandonner toute vélléité d'épousailles...

 

 

 

 

 

4°) Ambiance : feutrée.

 

Lieu : hôtel particulier sur l'Île Saint-Louis (que si t'as pas une carte, tu te perds !).

Décor : Dîner dans le grand monde.

 

La première fois que je suis rentrée dans ce "domaine", ya une gentille dame qui m'a ouvert la (grande) porte.

Je pensais que c'était la maman de ma coupine, alors je lui ai fait la bise.

Mais en fait c'était une Madame qui était juste chargée de prendre mon manteau...

 

Ensuite, l'on m'a introduite (si je puis dire) dans le petit salon (qui faisait la taille d'un stade de foot) afin que nous y prenions l'apéritif.

Là, on nous a apporté un Nabuchodonosore de Champagne que jamais j'en avais goûté un aussi fabuleux de ma laïfe.

Avec, il y avait de l'apéritif (et c'était pas des Curly...). Des trucs à grignoter qui fondent tous seuls dans la bouche.

 

 

Et ensuite, ben ensuite : ça a été une succession de boulettes de ma part. Exemple :

 

Moi, m'extasiant sur un gros tableau coloré : rhooo c'est beau cette toile !

Le Monsieur des lieux : oui, c'est un Sonia Delaunay.

Moi : ah, Sonia comme moi ! Quand j'étais p'tite j'allais à l'école Sonia Delaunay, mais je savais pas qu'elle était peintre.

 

 

Moi : Monsieur, je dois dire que votre vin rouge est absolument délicieux !

Le Monsieur des lieux : oui, il est vrai Sonia... C'est un vin, disons... Très intéressant.

 

 

 

Après, faut passer à la salle à manger (qui cette fois-ci est grande comme une piscine olympique).

 

Là, ya un Monsieur en gants blancs qui fait le service et tout.

Il passe derrière toi avec le plat et faut que tu te serves avec des couverts en argent, que s'ils tombent sur toi : tu meurs.

Evidemment, je savais pas comment qu'il fallait doser.

Evidemment, j'ai fait tomber des trucs vu que je mange comme un cochon.

 

Et j'peux te dire que si ya bien un truc que j'ai regretté de ne pouvoir faire, c'était : saucer mon assiette avec un bout de pain ! (c'était une viande appartenant à une bestiole dont j'avais jamais entendu parler et dont j'ai même pas retenu le nom).

 

Et la soupe rose ? T'as déjà mangé de la soupe rose ? Tuerie ! Le lendemain, tu fais pipi rose c'est trop mignon.

 

A la fin du repas, faut passer dans le boudoir afin de prendre le digestif avec des chocolats.

 

Et chuis rentrée chez moi toute bourrée en chantant "La P'tite Huguette" (je n'oublie jamais mes origines provinciales, et à Beauvais là-bas dans l'Oise, j'ai été élevée avec des chansons paillardes dans les salles des fêtes communales).

NB : les gens présents avec moi au dîner (qui est organisé tous les 3 mois) lisent ce Blog et je sais que ça va les amuser ;) 

 

 

 

 

Commentaires

  • J'ai tous tes disques tu sais ?

  • Sonia, je me suis délectée de vos petits instantanés festifs à un point que vous ne pouvez pas imaginer. Je crois que tout le monde a vécu au moins une fois des situations en face desquelles on dit qu'on ne va pouvoir (ré)agir avec dignité et sans fou rire et qui, au final, se passe très bien. On recèle parfois en soi des capacité d'adaptation qu'on ne se soupçonnait même pas avoir.

    On attend la suite avec impatience!

  • Heureusement, j'avais vu un film (j'ai d'excellentes références cinématographiques...) où c'est qu'on esspliquait comment se servir des couverts dans le grand monde...

  • ♫ Pretty woman working down the street... ♫

    Rien de plus utile qu'une grande culture générale ! J'espère au moins qu'il y avait des escargots et un bon maitre d'hôtel !

  • walking, working du pareil au même hein ! Veuillez m'excuser pour cette terrible méprise ! Shame on me !

  • Nan y avait pas d'escargots, et j'adore ça ;)
    Le maître d'hôtel était charmant !
    PS : merci pour le film, je ne me rappelais plus duquel :)))

  • c'est clair que pas pouvoir saucer c'est un scandale ! ces petites sauteries sont très bien narrées !!félicitations ! on s'y croirait ! jamais fait de soirées thématiques telles que tu les décris, en dehors (peut-être .. de loin .. et encore) du dîner dans "la haute" mais j'imagine les moments de solitude !
    sinon grosses sueurs froides ce matin ... impossible d'accéder à ce blog ! l'angoisse totale ! fort heureusement, tout est rétabli !

  • C'est parce qu'il ne faut pas oublier les www. avant l'adresse du Blog ;)
    Saucer son plat : MIAM !

  • Le boudoir, arf j'aime trop ! Même si je sais pas ce que c'est censé être exactement (un genre de salon ?)... ça fait un peu prout-prout !
    - Chériii, où êtes-vouuuus ?
    - Mais dans le boudouaaare très chèèèère

  • C'est un genre de petit salon, mais là il était grand en fait.

  • Quoi ??? Pas pouvoir saucer ??? Sacrilège !
    J'pense que je saurais pas me tenir dans un dîner pareil, mais qu'est-ce qu'on doit bien bouffer, euh pardon se restaurer, voulais-je dire.

  • Oh tu peux dire "bouffer" hein !

  • ah j'ai oublié de brancher mon cerveau ! heureusement, les nouilles ont droit de cité sur ce blog ! non ???!! bon ben je sors sinon ...

  • Tu crois que j'en suis pas une de nouille moi ?

  • J'ai adoré ton récit mais particulièrement le premier, ambiance synagogue-Hollywood. C'est exactement ça!
    Tout plein de tatas et de tontons dont tu ne sais pas le nom et qui veulent te refourguer quelqu'un à tout prix et en toute discrétion bien sûr.
    -Va le voir luiiii là-bas qui mange des gâteaux là, va lui faire la conversation!
    -tu as pas vu mes trois neveux? va leur parler. Il savent pas y faire, il faut que tu bouges toi.
    le rabbin à ma mère:
    -elle a quel âge votre fille?
    -23 ans.
    -faut la marier.

    Et le comble, une petite pitchoune de trois ans qui prend ma main et celle d'un cousin du cousin de je sais pas qui et qui se met à m'appeler "papa" et à appeler le garçon "maman". :D

  • J'aime beaucoup beaucoup la réflexion du Rabbin !

  • J'imagine bien tout ça...un peu comme toi, j'ai chaleureusement serré la main d'un maitre d'hôtel une fois! Les soirées orientales aussi c'est pas mal! T'arrives là-bas avec ton éducation bien occidentale où ta Maman elle t'a bien dit "ne mange pas avec tes doigts" et " ne t’empiffre pas" et ça rate pas, tu froisse la maitresse de maison!
    Sinon, j'vais aller sur la toile c'est qui cette Sonia Delaunay!

  • Et quand on reprend pas d'un plat c'est grand sacrilège !

  • Le principal c'est qu'en toute circonstance, il faut garder classe et élégance!
    Je ne me fais pas de souci pour toi :)

  • Meuh tu parles, je ne suis qu'une p'tite truie !

  • Je reviens de la mairie du 19ème (v'là de l'activité sympa) et j'ai croisé un mariage "la vérité si j'mens". En traversant, les Buttes Chaumont, je suis tombée sur une nuée de minettes fort court vêtues en train de crapahuter dans les bois en Louboutin de 14 cm. Ca aura fait une chouette illustration...

  • Et pourquoi que t'as pas pris une photo ?

  • J'étais pas équipée... J'ai erré d'administration en administration sans même mon téléphone pour passer le temps. Elle a été rudement longue cette journée.

  • Pense à Jeudi soir chérie ;) Je compte les heures !

  • Il y a quoi dans la soupe qui fait faire pipi rose ? Parce que ça fait pareil si on mange plein de betteraves, mais c'est moins classe.

  • Ben c'est exactement ça, ya de la betterave !

  • Et le mec aux gants blancs tu lui as pas roulé un palot ?
    T'es couille ma pauvre.

    Quant à moi je DETESTE saucer les plats.
    J'ai une langue c'est pas que pour turluter et languedeputer !

  • Nan mais toi, nan mais toi... Pauvre femme va (ceci est une private joke).

  • C'est pas un peu frustrant les "trucs à grignoter" qui, en fait "fondent dans la bouche" ... ? ;-))

  • Rho ben tu me connais, je suis couille parfois (euh non, très souvent en fait).

  • Mon rêve c'est de savoir faire le youyou... Y a une école pour ça ?

  • J'aimerais bien j'ai envie de prendre des cours d'ailleurs !

  • Suis tellement une star du youyou que ma mère quitte a pièce dès que je commence (ça dure 3 heures). Je t'apprendrai!

  • La stachemou, la stachemou, la stachemou!!!

  • Oh toi tu es vile sais-tu ?

  • C'est fou le nombre de communautés où ça parle fort. Moi même qui suis à moitié espagnole je constate qu'en Espagnie c'est pareil. Tout le monde parle fort. Cet été ma maman a expliqué in situ à mon amoureux: "on se dispute pas hein, c'est qu'en Espagne on parle fort", et il a répondu: "bah tu sais, en Guadeloupe c'est pareil!" Sinon niveau repas, Guadeloupie/ Espagnie même combat:
    _ faut prendre 3 fois du Colombo, ou de la paëlla.
    _ Si tu manges pas on te demande si ça va, si t'aime pas, si tu veux qu'on te prépare autre chose.
    _ mais enfin mange donc tes ouassous (crevettes d'eau douce) / gambas, avec tes doigts, comment veux tu savourer le gout sinon, et surtout aspire la tête, c'est le meilleur!

  • Tu me fais rêver avec ton commentaire !
    Je me suis déjà retrouvée coincée entre 3 dames Espagnoles qui voulaient aussi me marier avec leurs fils :)))
    Et vive le Flamenco, Oléééé !!!

  • Rho ben merci ma doucette !!!

  • connais-tu aussi l'irrintzina basque ? C'est assez proche du youyou, mais la main devant la bouche n'est pas obligée...

  • Ah mais non, je ne connais point et je m'en vas aller gougouliser tiens ! Merci pour l'info ;)

  • Non mais c'est quoi tous ces gens qui veulent te marier, alors que toi, tu veux pas !!!???
    Z'ont pas encore compris que si tu avais voulu, ce serait fait depuis longtemps ?

    Tiens, d'ailleurs, ça me fait penser qu'on n'a plus aucune nouvelles de ton futur mari pilote ou docteur, là... Tu sais, celui là bas en Afriquie dont tu nous as parlé il y a quelques mois ?

  • Ben je t'avoue que je n'ai pas de nouvelles non plus, et que je ne m'en porte pas plus mal...

  • Quand il y aura un beauty seminar sur Paris, rappelle-moi de t'apprendre le youyou.

    La taupe de Portugalie va adorer. :p

  • Ah mais j'ai hâte d'entendre ça tiens !

  • La Dame-Manteaux elle a dû être contente que quelqu'un lui fasse un poutou, pour une fois...

    Le dernier dîner ça m'a rappelé Titanic, quand la dame explique à Jack tous les couverts qu'il a devant lui et qu'il comprend rien (je sais, j'ai des références culturelles ultra-élevées... Et encore tu as de la chance, normalement je cite Walt Disney :)
    Bonne journée!

  • Tu sais que j'ai vu Princesse Raiponce très récemment et j'ai adoré !!!

  • Chérie, j'en apprends tous les jours sur toi! Tu hais les croque-monsieurs mais tu aimes les escargots. Tu es une énigme. Ta prochaine soirée c'est en mode 100% tzigano-russo-serbe avec nous! Hâte de t'y voir! Je t'embrasse fort

  • Ah oui promis, j'en frétille d'avance (comme je te l'ai dit ya 2 jours) !!!
    Bisous ma Ada (ici, imaginer un gros coeur bien niais).

  • bon, premiere fois que je me risque à commenter en ce haut repere de la Soniaserie (non, je n'ai pas ecris Soniaiserie, faut pas me faire dire ce que je dis pas, nom-de-diou!;-)), parce qu'une fois encore j'ai eclaté de rire et me suis revue tt dedans. y'a des melanges possibles, pasque les festivités feuj mode couscous boulette sur fond de rabi jacob, je te confirme ci tout pareil que le recit 1 + 2 remixés tt ensemble (ac un bon beat youyou-esque). et si t'as pas le museau brillant de miel (je triche, je glosse a tout va, même en plein repas, s'il le faut) à la fin du repas, t'es limite repudiée avant même d'avoir annoncé tes prestations de pensions alimentaires...
    et comme je vis en Hispanie, côté basque, ben force est de constater une fois encore que passés les pyrenees, faudrait ditribuer des sonotones aux masses : dieu que ces gens parlent fort (et s'engueulent fort, mais le lendemain, tu les vois picoler ensemble, va comprendre michel, ce peuple est fascinant...); forcement noël c'est l'angoisse, une insulte a la faim ds le monde, c'te affaire... continue de nous regaler (et toi aussi par la même occasion) de ces recits croustillants!
    la bise du côté de chez vous! Agur!

  • Hey, mais mille mercis pour ce commentaire !
    Et tu peux dire Soniaiseries hein ;)

  • Ca faisait très longtemps que je n'étais pas venu sur ton blog, j'adore ton article il est vraiment génial !!
    Ca me fait plaisir de te lire !

    S'adapter c'est survivre ^^
    Gros bisous !

  • Et ça me fait toujours plaisir de te voir ici ma jolie.

  • Ahhh, les dîners dans le grand monde ....
    La dernière fois que je suis allée dans un dîner comme cela, le monsieur avec les gants blanc, il m'a présenté une énorme corbeille avec tout plein de pains dedans (même si on ne peut pas saucer).
    Moi évidemment, j'ai tendu la main pour attraper une de ses miches, mais il a retiré la corbeille très mécontent.
    Il voulait juste me les montrer en fait. Faire son crâneur en quelques sortes !
    En fait, il montre le pain, tu dis avec un air tout à fait entendu
    ahhh paarfait, je vais prendre ... heu qu'est ce donc que celui ci ? et tu montre nonchalamment la miche qui te fait envie.

    Ensuite il m'a montré mon poisson, tout entier dans un plat. Posé comme ça, paf ! Mais comme il était pas encore cuit, j'ai compris que c'était encore pour faire son crâneur !

    Bref, c'est tout un concept le grand monde... Mais j'aivais fort bien mangé ;-)

  • Oh mais je comprends tout à fait c'que tu veux dire !
    Tu peux pas prendre le pain toi-même (sinon c'est pêché).
    Et on te présente la bestiole AVANT que tu ne la dégustes...

  • La vérité Sonia j'aimerais trop te voir dans le grand monde, genre c'pas logique qu'une fille du grand monde vienne de Beauvais, si ? (je fais pas de généralités ni de stéréotypes hein, les campagnards sont mes amis ♥)

  • Mais je ne suis pas du tout du grand monde môa.
    C'est juste un genre débile que je me donne voyons ;)

  • Merci Sonia pour ton blog, cet article t'es dédié ! Fini le gel douche sur le visage, fini d'oublier de se démaquiller

    http://dizzidoll.over-blog.com/article-ma-resolution-2007-oui-oui-je-vais-y-arriver-prendre-soin-de-sa-peau-beaute-78715734.html

    Je vais vivre le mariage à la marocaine bientôt, grande expérience !

    Tschüss !

  • Mais mille mercis pour cet article, très bonnes résolutions moi je dis !

  • Ça me fais plaisir que tu connaisses la p'tite Huguette tiens

  • Toute mon enfance dans l'Oise tu sais... Souvenirs...

  • Sonia HELP ! Je sais que tu as supprimé la page millefeuille sur Facebook , je croyais m être inscrite sur le groupe mais je le trouve pas !!! Ha ça me rend folle ! Haaaaa !
    Merci !

  • Mais ya un Groupe maintenant !
    J'ai mis le lien dans l'article précédent.

  • Alors sache que je suis très honorifiée dans le dedans de moi-même...

  • Bonjouuuur Sonia, bon on se connait pas, mais quand même, faut vraiment que je te raconte : j'ai rêvé de toi ! Alors en gros on prenait des cours d'espagnol dans le cadre d'une sorte de formation pour adultes, et on devenait potes, et un soir on sort des cours pour aller (comme c'est étrange !) boire un verre. Et là, horreur, on se fait agresser par un pas beau monsieur. Alors pendant que je lui mets des coups de livre d'espagnol sur la tête, toi tu le matraques à coups de sac à main. Et ensuite on va boire un verre. Et voilà, fascinant, non ?

  • Je crois qu'il faudrait que l'on fasse décrypter ça par un professionnel non ?
    En tous cas, même si j'ai pas tout compris : je suis ravie !

  • Rho comment tu fais trop bien le Youyou tôa !!!

  • Très très bien vu ! Tu vois, à la synagogue, même si on est habituées, on ne se fait jamais aux "t'as grossi la vérité, t'es enceinte ma fille dis-moi ?", "Viens voir tata Rachel elle veut te présenter son neveu il est chirurgien" et autres "T'as pas eu le temps de te faire une coiffure ma chérie ?".

  • C'est tout à fait ça...
    Mais pourquoi faut-il qu'on nous précise la profession d'un éventuel prétendant ?
    Et pour le reste, oui, les femmes sont toujours assez cash et mieux vaut oublier sa susceptibilité sur ce coup-là...

  • Les seuls boudoirs que j'ai vu sont des biscuits avec lesquels on fait des charlottes, sinon boudoir pour moi ça fait romans de Balzac...

  • Ah mais j'aime beaucoup les gâteaux Boudoirs à manger (surtout en charlotte au chocolat).

  • Oui, scuz', j'arrive, promis !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel