Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

combien de temps faut-il pour grimper la rhune si l'on a beaucou

  • Il m'a dit d'aller siffler là-haut sur la colline...

    Ouais, et je risquais pas d'attendre avec un p'tit bouquet d'églantine.

    Ne me remercie pas de t'avoir mis cette chanson dans la tête pour toute la journée, je ne suis qu'Amour...

    Sinon, je crois que j'aurais mis un bouquet de n'importe quoi ressemblant à des fleurs, dans la tronche de quiconque se serait présenté devant moi !

     

     

    Nousty%20Rhune%201.jpg
    Mon chien d'avant...

     

     

    Dis, j't'ai déjà fait part de mes z'émotions quant au fait que le sport c'est LE MAL n'est-ce pas ?

    En fait, j'étais en train de me rappeler de la dernière fois que j'ai pratiqué à outrance cette chose horrible.

     

    Ca c'est passé au Pays Basque cette plaisanterie...

    Et je crois que c'est depuis cet épisode que j'ai pu jamais chaussé un truc qui ressemblait de près ou de loin à une paire de baskets.

     

     

    Alors au Pays Basque, c'est beau, c'est même très très beau. Et ya un coin qui s'appelle "La Rhune", et c'est tout en haut d'une montagne.

    Normalement, on prend un mignon petit train pour grimper tout là-haut et admirer le paysage toussa.

    biarritz-petit-train-cremaillere-rhune.jpg

     

    Normalement.

     

    Si on est une feignasse j'veux dire.

     

     

    Passque ce jour-là il faisait très beau, et l'espèce d'emplâtré avec lequel j'étais à l'époque... Un garçon qu'avait une toute petite petite zizouille (suivez mon regard... pour avoir la fin des articles cliquez sur "toutes les notes" en bas de page), et ben il m'avait convaincue que ce serait vraiment super sympathique de grimper à pied.

    J'veux dire, en marchant quoi.

    Debout.

    Pas le fondement posé sur une banquette de p'tit train mignon.

     

     

    Ben figure-toi que pour faire genre j'étais Super Woman, j'ai dit : OUI.

    fat_wonder_woman.jpg

     

    Dans le dedans de moi-même, j'me disais que ça devait pas être si compliqué que ça, vu que je voyais quand même passer des gosses devant moi...

     

    paturages-ascain-france-1236380552-1126344.jpg

     

     

    Faut que je te dise que moi la montagne normalement c'est un concept qui me parle pas trop.

    Donc quand je suis passée devant un panneau marqué : "900 mètres de dénivelé", et ben j'avais aucune idée de ce que ça voulait dire.

     

    ET 900 METRES DE DENIVELEMENT :

    CA VEUT DIRE QUE CA GRIMPE TRES HAUT ET TOUT DROIT !

     

    Ce que j'ai compris bien plus tard...

     

    Environ 2 heures après... Quand j'ai commencé à brailler toute seule dans la montagne en maudissant les gens qu'avaient fabriqué une conneurie pareille.

    Nan, mais franchement, entre toi et moi : à quoi que ça sert une montagne hein ???

    A rien !

    Donc : complot.

     

     

    Faut aussi que tu saches un truc : normalement, pour monter à pied à La Rhune, une personne normalement constituée elle met très exactement : 1h30. Au grand maximum (si elle fait pipi en chemin ) : 2 heures. mais pas plus, sinon ça veut dire que t'es rien qu'une grosse naze.

     

     

    Tu sais combien de temps j'ai mis à arriver au bout moi ?

     

     

    ...

     

     

     

    ...

     

     

     

    ...

     

     

     

    Très exactement : 6 heures 30.

     

     

     

    Oui M'sieurs Dames.

     

     

    Mais c'est passque j'me suis arrêtée pendant 2 heures pour pleurer que tout ça c'était rien qu'une vaste fumisterie intergalactique.

    Et quand chuis passée devant un panneau qui disait que l'Impératrice Eugénie de mes deux elle adorait venir se ressourcer là, j'me suis dite : ouais, ben elle devait y aller en chaise à porteur hein ! Je voudrais bien la voir avec une paire de baskets c'te grognasse !

     

     

    A un moment, j'ai cru que j'alllais mourir là. Dans la montagne, par une belle journée ensoleillée.

    Comme le sol il était plus sous mes pieds mais droit devant moi (ouais c'est l'effet des 900 mètres de dénivelé ça...) et ben j'me suis allongée dessus en position de chauve-souris, et j'ai dit que je voulais rester là toute ma vie en fait. J'ai fait communion avec l'herbe si tu veux. Je me sentais devenir arbre, avec les racines qui poussent, toussa...

     

    Ya des gens qui sont venus me demander si tout allait bien.

    J'ai hululé : va mourir !

     

     

    Ce qui me servait de mec était déjà arrivé là-haut depuis plusieurs heures.

    Et il n'a rien trouvé de mieux à faire que de téléphoner à ma manman pour se ficher de moi... Et genre elle m'appelait après pour essayer de me faire du coaching : allez vaz-y chouchou tu peux y arriver, tu peux le faire ma fille !

    Je lui ai répondu qu'elle pouvait léguer tous mes gloss à la science pour qu'ils fassent des expérimentations dessus. Mais de ne pas toucher aux chaussures et aux sacs à main (des fois que je ressuscite subitement après, ou que je me réincarne en Schtroumpfette...). 

     

     

    Bon, au bout de plusieurs heures d'atroce souffrance, j'ai fini par arriver là-haut.

    Touffue, échevelée, suante, râcleuse et agonisante.

     

    "On" m'a dit : regarde le paysaaaaage, t'as vu comme c'est beau ?

    Moi : m'en fiche de la vue, on voit rien et ya du brouillard ! J'veux un steack géant et des grosses frites bien grasses !

    "On" : mais n'empêche qu'on comprend pourquoi l'Impératrice Eugénie elle aimait venir ici hein ?

    Moi : aboule son numéro que j'y cause à cette gueuse !

     

     

     

    Inutile de te dire que pour redescendre, j'ai pris le p'tit train...

    Vu qu'y paraît que 900 mètres de dénivelé, en descente, c'est pire qu'en montée.

    Sont fous les gens moi je dis. 

     

     

    L_Imperatrice_Eugenie.jpg
    Trouvez pas qu'elle a l'air niais ?