Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Presque 4 ans plus tard : tout ce que le Running m'a apporté, aka la course à pied a changé ma vie.

 

 

 

 

 

Bonne Année mes lecteurs !

Puisse 2017 (à ce qu'il paraît que ça va être une année charnière de renouveau toussa toussa) vous apporter la concrétisation de vos rêves les plus fous. Et surtout : ne soyez pas trop sages :)

T'sais que ça fait 12 ans qu j'écris ce Blog ? Ça passe hein ? Alors j'ai juste envie de vous dire : Merci. C'est grâce à vous que j'ai pu faire des tas de trucs pas possibles. Vraiment : Merci.

Et Maya de Bencouscous a 14 ans à présent. Ça va, elle est bien :)

 

On se souhaite la Santé aussi, sans quoi ya pas grand chose qu'est possible dans la laïfe...

 

Perso, comme tous les mois de Janvier (j'vais finir par être blasée car chaque début d'année, c'est pareil...) si tu as vu mon Instagram : j'ai le corps en vrac. Ouais les gars.

Entre Nowel & le Jour de l'An, j'étais en train de faire une p'tite séance de running sympa dans le Bois de Boulogne, en forme et tout. Et là j'ai rien compris... Le saut de l'ange, un vol plané... Je me suis gaufrée de toute la hauteur de mon 1m80, un plongé de toute bôté et j'ai atterri : sur le nez. Ouais, le pif a tout pris.

T'y crois que mon nez n'a rien ? La vérité, en me relevant j'ai cru que ayé j'étais défigurée j'te jure... Ben nan en fait.

 

Et au Bois de Boulogne (que je connais comme ma poche), ya juste un endroit où c'est qu'il y a des dames (ou des hommes, j'ai jamais trop su...) qui sont pas trop frileux tu vois... Ben devine où c'est que je me suis vautrée ? Dans ce coin là évidemment. Pas à 1km après ou 1km avant, là où c'est qu'ya des familles avec des poussettes... Naaaaaan, pile-poil (si je puis dire) sur le tronçon des péripatéticien(ne)s.

20161229_141941.jpg

 

Sonia relève-toi, repars. Ça voulait pas trop. Le dedans de mon body il était pas vraiment d'accord.

Là ya un mec qu'est passé avec genre le nez en l'air, poum-poum pom-pom, innocemment je me promène dans les bois (c'est le coin où ya beaucoup de messieurs tout seuls qui font style qu'ils se baladent au milieu des arbres...).

Le type il m'a demandé ce que je foutais allongée par terre (p'têt' qu'il a du croire que j'étais directement prête à l'emploi ?). J'ai répondu que présentement ça se voyait un p'tit peu que je venais de me bananer...

J'y ai demandé s'il avait de l'eau pour me nettoyer les mains. C'est là qu'il m'a tendu une lingette (normal, un mec se promène au Bois avec des lingettes, cherche pas à comprendre). Oh j'te vois lever les yeux au ciel avec un air horrifié : la lingette était du genre individuelle dans un sachet à déchirer (comme les capotes, youhou !!!).

Nan, ya des limites comême, va te balader avec ton paquet de lingettes format familial toi...

Ben qu'est-ce que j'ai fait à ton avis ? J'ai remballé ma dignité. J'ai accepté la lingette, j'me suis nettoyée les mains à la va comme j'te pousse. Puis, j'ai quitté ce lieu de perdition avec la gueule autant en vrac que mes os.

 

C'est en rentrant à la maison que j'ai constaté l'étendu des dégâts. Ah c'était chouette dis donc :)

Puis, j'ai obtenu un rencard en urgence chez mon médecin qui m'a annoncé la bouche en cœur qu'à première vue j'avais un problème à l'humérus, au scaphoïde (un os dans la main qui ne sert strictement à rien, à part embêter le monde) et... aux côtes.

Quelques temps plus tard, les examens ont révélé que j'avais :

- l'Humérus déchiré (c'est un os de l'épaule, donc je pige pas que ça se déchire, mais admettons)

- le scaphoïde on sait pas trop puisque ce p'tit con ne met que 15 jours à déclarer s'il est cassé ou pas (c'est chouette le corps humain, c'est toujours plein d'imprévus. Cette attente est follement excitante)

- 3 côtes fracturées... Oui, je sais, c'est laid. TRÈS laid.

cote.JPG

Je t'en foutrais de l'impotence...

 

Bilan de toussa ? Ben j'peux pas courir car le moindre impact me fait hurler (cool). 

Je dors toute droite, à plat avec le nez en l'air et aucune autre position possible.

Je me lève à 5h du matin dans un pâté astral incroyable tellement j'ai mal.

Alors ouais ya les p'tites pilules magiques, mais ça me donne mal au ventre (le corps humain, ce petit joueur).

Bref, je suis supposée préparer mon 4ème Marathon et c'est pas gagné.

 

Donc en attendant, je suis morte de rire car tu sais ce que je fais à la salle de sport : du vélo (oui, rigole tu peux, d'autant que tu connais l'affection particulière que j'ai à l'égard de cet engin de Satan). C'est un genre de vélo d'appartement mais avec un dossier (vu que j'ai pas le droit aux chocs et aux vibrations. Oh je sais que tu as des pensées sales...). Quand ça ira mieux j'irai sur le vélo elliptique (que j'aime pas non plus, mais bon... pas le choix, faut que je fasse du cardio et du renforcement musculaire).

20170108_153252.jpg

Une chose est certaine : le dimanche 9 Avril 2017, je serai sur les Champs-Elysées pour le départ du Marathon de Paris, car je suis une tête de mule !

 

De toutes façons, ya 2 ans en Janvier, j'étais à l'hosto à cause de la pancréatite-de-sa-race (rappelle-toi, cette maladie du Moyen-Âge où c'est que pour te soigner tu dois pas bouffer, sinon le pancréas s'auto-digère et coule sur les autres organes... Sans déconner...) et en Janvier dernier je sortais de ma chirurgie de 5 heures avec mes 30cm de cicatrices à trimballer (nan, j'me suis pas faire refaire le bide ou les fesses).

#blasitude

 

S'te plaît, dans les commentaires : pas de "bon courage", "bon rétablissement". Les côtes ça va se réparer tout seul ya rien à faire... Et puis il y a pire dans la vie que des bouts d'os qui ont décidé de se faire la malle :)

 

Et là tu vas te dire (ou pas d'ailleurs car tu t'en tapes cordialement et tu as bien raison) : mais c'est quoi le rapport avec le titre du billet ?

Ben c'est juste pour te dire que la course à pied c'est un truc incroyable qui me fait du bien. C'est tout ? Oui, c'est tout.

Ce que ça a changé dans ma vie ? Hormis les 30 kilos de gras largués à jamais dans les limbes, tout en continuant à bouffer des frites (les nutritionnistes s'arrachent les veuchs avec moi, y en a un qui est toujours en thérapie) : je me sens bien dans ma peau comme jamais. A 45 ans, ça va quoi.

Je pense que c'est grâce au Running que je suis plus posée dans ma tête, que je démarre moins au quart de tour pour les trucs qui m'embêtent (d'ailleurs ya plus grand chose qui m'embête, en général je m'en fiche...).

Rien n'est comparable à ce que l'on peut ressentir lorsque l'on franchit la ligne d'arrivée d'un Marathon. C'est inexplicable si on ne le vit pas. Essaye, tu comprendras...

20161229_130635.jpg

 

Sinon, je voulais conclure cette note avec la découverte d'une marque de textile pour les coureurs qui est absolument incroyable.

Mes enfants : asseyez-vous, ceci est une alerte tuerie (et tu sais que lorsque j'écris ça c'est que c'est de la balle !).

Voici donc : CERAMIQ.

Le mec qui m'a fait découvrir ça, il m'a dit : le souci, c'est que lorsque tu commences à courir en Ceramiq, tu ne peux plus courir qu'en Ceramiq.

Les gars, j'en ai testé des marques depuis 4 ans... Mais celle-là, elle est : GRAVE. Elle surpasse tout. Marque de niche, personne ne connaît : faut que ça change !

20161229_130516.jpg

Qu'est-ce que ça a de particulier (à part te poster 2 photos de suite de ma personne moulée là-dedans avec un bout de chien qui dépasse) ?

C'est Français et fabriqué en poudre de volcan. Ouais les gars, des roches volcaniques... Me demande pas comment qu'ils font, j'en sais strictement rien mais c'est esspliqué ICI. Le taulier qui a inventé ça, il s'appelle Thiery (avec un seul "r" et il y tient) et il est drôlement sympa.

Tout ce que je peux dire :

- les matières sont aériennes. Tu prends un tee-shirt dans les mains, ça fait comme si tu touchais un nuage (nan j'ai pas fumé les pilules anti-douleurs). Niveau texture, ça fait comme de la soie élastique...

- tu ne sens rien sur la peau... La première fois c'est déconcertant, t'as l'impression de courir à poil.

- Ya rien qui gratte, rien qui comprime, rien qui serre.

- s'il fait froid : t'as chaud. J'ai pas encore testé l'effet inverse, mais paraît que par grandes chaleurs, ça fait respirant et t'es au frais.

- un confort de folaï.

- Vêtements réfléchissants (note le fessier qui brille dans le noir).

- un prix sympa.

Bon, t'as bien compris, j'te laisse regarder la liste des distributeurs sur le site... Si tu peux : va toucher et tu vas halluciner.

NB : ça taille plutôt grand, si tu hésites entre 2 tailles, faut prendre la plus petite.

Sur les photos, je porte (en Taille M) :

- un corsaire

- une veste

- des manchons

- un bonnet

Et ce tee-shirt graou (qu'on voit pas passqu'il est sous la veste et doit peser 3 grammes....) :

tee-shirt-manches-courtes-col-v.jpg

Conclusion : j'ai pas fini de vous bassiner avec ça. Vous allez voir, I'll be back ! Tu vas en bouffer par les oreilles de la poudre de volcan !!!

 

Sinon ça va toi ?

 

 

Commentaires

  • Purée tu t'es pas ratée, normal tu fais jamais rien à moitié.
    De mon coté j'ai découvert le crossfit grace à toi, et je ne te dirai jamais assez merci pour cela. Et comme toi, depuis que le sport est entré dans ma vie, je suis bien plus zen et moins à cran...
    Pas de soucis, en avril tu le feras ton marathon et tu le termineras parce que tu as un mental d'acier, tu nous l'as déjà prouvé.
    Des bises du sud

  • Rho c'est chouette ça !
    Oui le cross-fit c'est génial, je confirme :)
    Enfin... En ce moment moins ;)

  • Je m'empresse d'aller voir ce tee shirt de plus près, merci pour la découverte !
    Vivement ton retour, tu vas le boucler ce marathon et en beauté !

  • Surtout que cette année, pour la première fois, on a un objectif horaire (il était temps).

  • Juste quand il faut que je m'équipe! Je vais regarder ces produits....
    (Du vélo. Je comprends, tu sais à quel point je comprend. Je ne dis rien, mais je comprends).

  • Toi-même tu sais, heureusement que tu me comprends !!!

  • J'avais tellement les larmes aux yeux en lisant l'épisode coin des durs travailleurs et monsieur à la lingette, que mon cerveau a traduit "humérus déchiré" par "utérus déchiré".

    Voilà voilà, bien le bonsoir.

  • Je t'en prie, c'est cadeau !

  • Haaan ca tombe trop bien y a un revendeur juste à côté de chez moi, à l'endurance shop où je me sers d'habitude! Merci du partage.

  • C'est un signe, tu vas craquer pour la poudre volcanique c'est sûr et certain. A partir du moment où tu toucheras cette matière...

  • Et ba je tiens à te dire que depuis que je cours je fais du 36 ( jamais de ma vie je n'aurai cru dire ça), au lieu de m'énerver en 10 secondes je m'énerve en 10 minutes, je suis zen, bien dans ma peau.
    Et le run me manque parce que a 8 mois de grossesse j'ai du y renoncer pour quelques temps....
    Mais qui sait peut être que l'an prochain je serai à tes côtés sur la ligne de départ du marathon de Paris ;)

  • C'est exactement ça... Tu résumes parfaitement ;)

  • aie aie aie....les côtes cassées c'est super douloureux !
    enfin,surtout quand tu ris....

  • Et quand tu tousses, j'avais une bronchite en même temps, c'te grosse blague :)))

  • Et quand tu as le hoquet....
    Et quand tu éternues....
    :) Je compatis moi c'est mon cheval qui m'a gentiment congédié sur le sol l'an dernier et les côtes...argh , ce n'est rien de grave mais tu douilles!
    bonne journée à tous!

  • Une côte ça faisait déjà mal, mais alors 3 c'est cauchemardesque et une lutte de chaque instant...
    Ya plus que de la patience à avoir, pas le choix !

  • T'es trop forte hein : j'ai toujours pas envie de courir ni de faire un quelconque sport (malgré les 30 kilos que j'aurais bien largué quelque part aussi) mais je veux bien porter quand même des fringues en magma refroidi, rien qu'à te lire en parler... T'es trop bayle même en fringues de sport et tu fais chier à pas vouloir qu'on te témoigne de la compassion. Tcheu.

  • Le magma c'est ma nouvelle addiction !!!

  • Je sais c'est mal mais quelle crise de rire de lire ta chute de ton 1m80, j'ai tout visualisé tellement je le connais ce bois, ses promeneurs et leurs lingettes que les petits messieurs en gilet jaunes ramassent dès potron-minet ! Question : il était barbu ton monsieur ? En revanche pas rigolo le vélo de mamie, je le connais bien, je le déteste, mais quand y'a pas le choix bah y'a pas le choix. Vivement notre prochain semi ! La biz à Maya.

  • Nan il était pas barbu mais j'avoue que j'ai pas trop regardé vu que j'étais un peu pressée de me barrer...
    Oui, vivement le prochain semi pour que j'te pousse encore vers la ligne d'arrivée à l'insu de ton plein gré !

  • Moi aussi je veux la veste qui fait briller les fesses, je suis sûre que j'irai plus vite avec !

  • Tu sens même pas que t'es habillée avec ces vêtements... Incroyable...

  • Oui oh attention tout de même avec le "tu ne sens même pas que t'es habillée" dans notre délicieux bois de Boulogne. Il y a déjà beaucoup de ces mesdames/messieurs (va savoir) qui risquent de prendre froid...

  • Oui mais eux ça se voit au premier coup d’œil qu'ils ne sont pas très vêtus...

  • Bonne année Sonia! Toujours avoir des projets, c'est ça qui compte, bravo! Merci de partager ta passion avec nous. J'en suis à trois semi marathons à mon actif, pas mal de chemin parcouru depuis deux ans; c'est toujours chouette de lire tes conseils course et ça donne carrément la pêche! Je vois tres bien le coin dont tu parles, personnellement je l'appelle "le couloir de la honte" car tous les gugusses qui sortent des fourrés évitent soigneusement le regard des passants... on se doute bien qu'ils sont pas allés faire de la cueillette de champignons mais bon...

  • Rhooo tu sais... Quand tu parles de cueillette de champignons, c'est tout de même probable ;)

  • Si tu parles d'anti inflammatoires, si ça te fait mal à l'estomac il faut demander à ton docteur si il peut te prescrire des anti inflammatoires RETARD. En général ils y pensent pas si tu leur en parle pas et ça fait une énorme différence niveau mal de ventre :)

  • Merci pour le tuyau !

  • Le "direct prête à l'emploi" m'a tuée. Mais comment diable déniches-tu de telles marques ? Jamais entendu parler, je vais aller voir ça. Et putain le vélo avec dossier quoi.... Pire invention du diable ce truc. Double punition ma Sonia, pas cool.

  • Ben écoutes, chuis allée aux portes ouvertes d'une agence de Communication en Sports.
    Sur un portant, seule et abandonnée, j'ai visualisé une tri-fonctions de toute beauté. J'ai touché. C'était du Ceramiq. J'ai mouru. J'ai demandé des infos sur la matière... Et voualà où c'est qu'on en est aujourd'hui hein!
    Pour le vélo, j'espère sincèrement que je ne vais pas m'infliger ce pensum trop longtemps car je m'ennuie d'une force mais alors d'une force...

  • Ça c'est bien vrai qu'on sent à peine qu'on porte un vêtement avec cette marque! Et ça tient bien au chaud, même au coeur de l'hiver. Petit bémol pour moi:le tshirt remonte quand je cours :-(. Je suis obligée toutes les 5 minutes d'aller le chercher, le bas du tshirt roulé en boule au niveau du bidou et c'est un peu chiant :-). Je sais pas, je le mets mal peut être!! Ou alors je cours mal :-D.
    Bon bah bon vélo en attendant!!

  • Alors je te confirme que TOUS les tee-shirts de running remontent sur le bide.
    C'est un souci que connaissent de nombreux coureurs.
    Perso, pour pas que ça remonte, je cale le tee-shirt DANS mon collant de course (au moins ça bouge pas).
    Mais le truc hyper sympa c'est que la veste zippée que tu vois sur la photo : et ben elle remonte pas.
    Pourquoi ? Passqu'il y a une bande élastique en-dessous. Hé hé, fallait y penser ;)
    C'est la première question que j'ai posée à ThieRy et il m'a parlé de ce petit plus qui fait toute la différence.
    Oui passque les trucs sur lesquels on tire en courant, on est bien d'accord que ça fait perdre un temps prodigieux et qu'il n'y a rien de plus agaçant...

  • On critique, on critique mais ce monsieur a été bien urbain de te donner une petite lingette. Tu as pensé à bien le remercier, j'espère ? ;o)

    Moi aussi le running ça m'a changé la vie. Et je ne suis qu'au début de mon aventure : j'ai commencé en septembre dernier et mi-novembre je courais 5 km sans m'arrêter. Là, je suis en train de "peaufiner" mon temps : je suis passée de 42 minutes à 40 puis 39 puis 37. La dernière fois, je suis descendue en-dessous des 36 (youhou !). En mars, je compte passer aux 10 km (avec un groupe et un coach) (coucou Philippe !). J'ai 47 ans (depuis samedi huhu) et je me sens tellement bien, non MIEUX, depuis que je cours, c'est dingue. Tout ça grâce à toi. Merci Sonia.

    Je te souhaite une très belle année et une très bonne santé à Maya (oui parce que toi, manifestement, tu résistes à tout :o) ).

  • Oui, j'ai remercié le Monsieur car je suis bien éduquée :)
    Merci pour cet adorable commentaire et puisse la force du Running te pousser vers tes objectifs les plus fous !
    Bien sûr que tu vas les faire ces 10km, il ne peut en être autrement :)))

  • Cela ne fait pas 12 ans que je te lis mais facilement 8 ou 9 ans, et ça me fait toujours du bien, surtout en ce début d'année, y'a du renouveau dans l'air, oui je pense aussi, j'ai eu 40 ans il y a pas longtemps et je crois bien que cette année je vais commencer la course, je me prépare...depuis 4 ans que tu en parles... oui un peu lente mais y'a des époques dans la vie où ça ne se concrétise pas...bon je vais pas tout de suite investir dans de la peau de volcan mais déjà dans des bonnes chaussures, bonne vie à toi!

  • Je te souhaite de vivre la même super belle aventure que moi alors ;)
    On m'aurait dit ça ya 4 ans...

  • Tu sais si le gentil Môssieur sera sur le salon du running ??????

  • Aucune idée, je vais lui demander !

  • oui nous y serons !!

  • Merci Thiery, je passerai te claquer une bise !

  • Ca c'est une nouvelle qu'elle est bonne (mais oui je vais tenir jusque là) !!!!

  • Bonne année Sonia et Maya de B.

    Merci pour l'info sur les tenues, je vais regarder ça de près.

    La course ne m'a pas fait perdre quoi que ce soit (mais je suis loin de m'entraîner aussi régulièrement que toi), par contre j'ai gagné en confiance, en calme, et suis en grande forme.

    J'ai couru mon premier marathon en octobre (pour mémoire, c'est suite à ton billet sur ton premier marathon que j'ai réalisé que "c'est possible"...).

    114 aspirants marathoniens au départ, dont quelques seniors d'un âge respectable.

    Le minuscule peloton s'est élancé à 11h00, par 11 degrés et dans le brouillard (et j'étais en short et débardeur à me demander ce que je faisais là). 750 mètres plus tard j'étais toute seule. Les 113 autres coureurs avaient pris un démarrage éclair, et... pas moi, malgré mon 6'30 au kilomètre (beaucoup trop rapide, je devais faire du 8' au kilomètre). J'ai battu tous mes records sur 10, 16 et sur semi (oui, passer le semi en deux heures et demi est un exploit pour moi, puisque mon meilleur temps sur la distance était jusque là de deux heures qurante et une).

    Et puis grosse cassure du rythme, au km 18 d'abord, au km 23 ensuite. Le mental y était, hein? Mais j'avais un peu fait l'imapsse sur les sorties longues, et quand les cuisses se tétanisent tellement que tes genoux n'amortissent plus rien, que tu le dos en vrac et l'épaule en capilotade, ben le mental se sent un peu seul.

    Au km 24 l'agent de la circulation m'a conseillé de faire demi-tour (en traversant la route où il me l'indiquait j'étais au km 28...). J'ai refusé, il m'a dit que j'allais être disqualifiée à cause de la barrière horaire. J'ai protesté en arguant qu'elle était à 5h30, et qu'on était juste à 3 heures et quelques. Il m'a dit que je n'arriverais jamais à temps sur la ligne d'arrivée, et que je devrais donc être disqualifiée. J'ai continué quand même, et au km 26 on m'a disqualifiée et invitée à rejoindre le bus des relais pour regagner la ligne de départ.
    J'ai refusé, bu un vere d'eau, rendu mon dossard. Et j'ai continué. Le monsieur du chrono a gentiment rebranché la ligne de mesure en me voyant arriver (il était en train de tout ranger). La fin de la course a été difficile: plus de dossard, plus de bénévole, plus de rubalise non plus, et je ne connaissais pas le parcours, que j'ai dû courir en partie sur le bas-côté de la nationale. Soleil de plomb, moucherons en pagaille, fatigue... et surtout, plus d'itinéraire, plus de ravitaillement. Je ne connaissais pas le parcours, et devais suivre de petites flèches jaunes à demi-effacées.

    Quand je suis entrée dans le village, j'ai pensé que je devrais faire une ou deux boucles, les mêmes que celles faites au départ. Mais le sflèches jaunes m'ont menée à la ligne d'arrivée, que j'ai franchie en 4h50... Sans médaille, sans supporter - et avec 37 km à ma montre. J'ai manqué une boucle sans le savoir, et mon marathon était loupé. Bref, une grande déception. :-(

  • Tu sais quoi ? J'ai été super émue en lisant ton récit...
    Alors déjà, tu as tout mon plus profond respect pour t'être lancée sur un Marathon où il n'y avait pas beaucoup de coureurs.
    C'était lequel ?
    Ce qui fait que j'aime le Marathon de Paris c'est essentiellement la population. Jamais tu ne te retrouves seul(e). Que ce soit dans les allées de Vincennes ou Boulogne ou dans Paris : il y a toujours du monde, des coureurs et surtout des spectateurs pour t'encourager via des mots et des pancartes. Et ça c'est très très important.
    Se retrouver en solo pour affronter la distance Reine : chapeau. Je pense que j'en serai pas capable car j'ai besoin de me nourrir de l'énergie des autres.
    Donc, à mon sens, je comprends que tu puisses avoir un goût amer, mais crois-moi : tu l'as couru ton Marathon et plutôt deux fois qu'une !
    Tu vois pas le mental de championne que tu as eu, toi ??? Incroyable.
    Même quand on a voulu t'arrêter : tu as continué. Je me prosterne. Tu es une warrior !
    Bravo ma poule, ce que tu as fait c'est grand !

  • Purée j'ai eu des frissons en lisant ton commentaire !!!!!! C'est magnifique ta détermination ... réellement bluffant
    Pour moi c'est une grande victoire ce que tu as accompli, tu peux en être fière et vraiment pas déçue.

  • C'est clair ! A mon sens, elle est doublement Marathonienne !!!

  • tout d'abord, bonne année et bonne rééducation. sinon la prochaine fois que tu passes par là, regarde par terre, les préservatifs c'est lubrifié, c'est normal que ça glisse. ça fait déjà 4 ans ton premier billet sur la course ?!! comme le temps file. j'aime pas ça. ça va trop vite. par contre j'adore la combativité que tu affiches, bravo. ma mère est tombée juste avant noël, elle s'est cassé la rotule et comme être dans un club de bowling est sa bouffée d'oxygène, c'est ce qui la motive pour la rééducation.

  • Mes parents me prennent pour une tarée quand je leur dit que de toutes façons, je ferai mon 4ème Marathon en Avril, même si pour l'instant je suis incapable de courir ;)

  • Bonjour Sonia, je te suis depuis quelques années, je suis admirative de ta résistance et ton mental d'acier!
    Je me lance dans l'aventure Marathon à mon tour avec celui de Paris aussi, je cours depuis 3 ans et demi, je suis garée complet mais je suis assidue à mes plans d'entrainements et ca me plait beaucoup! Le running c'est puissant tout ce que ca peut procurer (je me souviens de l'arrivée de mon premier semi, j'espère que les sensations seront au moins multipliées par deux pour l'arrivée du marathon!)
    Je veux vivre l'inexplicable...... :)
    J'espère t'y croiser.
    Bon courage

  • Tu vas voir ce que tu vas ressentir en voyant le panneau 42km... Et ensuite, tu viendras nous l'exprimer ici.
    Rappelle-toi bien de ce message :)))

  • Belle et heureuse année à toi et Maya. Plein de runs et de croquettes !
    Comme à toi la course m'a apporté beaucoup de zenitude. Je m'énerve moins qu'avant et surtout ça ne dure pas. Des agacements qui avant me restaient sur l'estomac pour la journée disparaissent maintenant en dix minutes. Et quelle bouffée de bien-être quand on termine. Et quelle fierté aussi de s'être bougé les fesses ( pas encore lumineuses

  • Oui, comme je te comprends... Cette sensation indescriptible de rentrer d'une séance de course à pied, transpirante et écumante, complètement rincée, mais l'esprit clair et la zénitude inside de son body. Qu'est-ce que j'aime ça !
    C'est le grand Hailé qui a dit : la sueur lave l'esprit.

  • Alors moi je voudrais dire que ce blog me plait grave, il me touche et m'apprend pleins de trucs chouettes! (ne pas courir n'importe où au bois de Boulogne, comment avoir le séant brillant et en magma, tout ça...) plus sérieusement, j'aime ce blog où on sent que tout est possible, qui ne se prend pas au sérieux (contrairement à d'autres...) qui ne se moque pas des moins bons (moi, donc!) et qui me donne de l'espoir. Je cours depuis 2 ans, pas très vite mais longtemps, (les 20 km de Paris en 2h20, c'est pas formidable mais c'est ma fierté à moi, 2 ans de suite, quelques 10 km en 1h) là je suis inscrite pour le semi, j'ai la trouille mais mon but c'est juste de le terminer, en roulant, si il le faut, avant la voiture balai! Bref, je cours je me sens mieux, je me sens plus sereine et plus jolie (ben ouais, c'est important aussi!) et je te remercie car ici, du haut de mes 43 ans, je me sens à ma place sur ton blog! Longue vie à toi!

  • Mais bien sûr que tu vas le terminer et même pas en roulant : juste satisfaite de toi !
    Et t'sais quoi ? On s'en fiche du temps. L'important est de partir (déjà ça c'est énorme car ça implique plein de choses en amont) et d'arriver. Peut importe le chrono.

  • Bonne année à toi :)
    Shame on me, mais j'ai beaucoup ri avec ton histoire.
    En tout cas depuis 5 ans que je te lis je peux le dire : ca se voit bien que le sport t'a métamorphosée ;)
    Pourvu que ca dure ! (Pas les gamelle hein, le sport, la santé et les fous rires)
    Bise de loin

  • Ça durera... Ça c'est certain, ça fait partie de moi à présent ;)

  • Je suis bien désolée de te savoir en kit, mais qu'est ce que tu m'as fait rire ;)

    C'est grâce à toi si j'ai commencé à courir (pour de vrai, pas juste après le bus), ça m'a aidé à tenir le coup pour faire face à un gros coup dur, et moi la non-sportive devant l'éternel j'ai découvert que j'adorais courir, Amen !!
    Le couac c'est que je me suis blessée sérieusement il y a un an, je récupère très très doucement, et je viens tout juste d'avoir l'autorisation de reprendre la course (gentiment et sans forcer)... j'enfile les baskets ce weekend qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige, ou qu'il grêle des boules de pétanque !!!!
    Résolution 2017 : reprendre le running pour de bon ! Je vais en ch... après 14 mois d'arrêt, mais je vais le faire !!!

    Merci Sonia. Pour la rigolade, pour le partage, et pour la course :)

  • Argh tu as du avoir un gros problème pour être arrêtée si longtemps !
    Je n'arrive pas à accepter la blessure.... 1 semaine que je n'ai pas couru et je deviens dingue :(
    (oui j'ai tenté la semaine dernière de faire 45 minutes, mais j'ai eu très mal et l'ai bien payé derrière... Donc je reste raisonnable malgré moi, pas le choix).
    Toutes mes ondes pour ta récup' en tous cas, tu reviendras plus forte !

  • Salut Sonia!
    Tu seras habitée pas le ceramiq power en avril j'en suis sûre! Je suis ton blog depuis quelques années et suis très admirative de ta détermination et de ton courage... Ma profession m'oblige à avoir une bonne condition sportive et je suis donc amenée à effectuer des tests sportifs....et j'ai toujours été (mega) naze en course à pieds ( sauf au lycée quand je pesais 35 kg j'étais une vraie guedin )...et je subis...j'aimerais tellement prendre du plaisir comme tu peux en prendre... J'ai l'impression d'avoir une volonté proche du néant...je cours sans envie et ça, ça craint du boudin! Peut-être as tu quelques conseils...Encore bravo pour toutes tes performances, c'est WHAOUH!!!

  • Mon conseil lorsque tu ne prends pas de plaisir à la course à pied : courir en groupe :) C'est comme cela que j'ai eu la foi ! C'est toujours plus facile lorsque l'on est plusieurs.
    Quant à la motivation, elle est venue lorsque Cerise m'a inscrite à l'insu de mon plein gré aux 10km d'Odyssea. J'ai pris ça pour un défi à relever, j'en ai fait une affaire personnelle entre moi & moi-même... La suite ? On la connaît !
    A présent j'aime autant courir avec des gens que toute seule. C'est quelque chose de finalement assez personnel le Running, chacun le vit à sa manière :)
    En tous cas, si ça ne te plaît pas : ne te force pas, sinon tu pourrais être carrément dégoûtée ! Il y a peut-être un autre sport qui te plairait ?

  • Evidemment qu'il fallait que tu me la fasses toi... !

  • http://iv1.lisimg.com/image/1299366/624full-alessandro-gassman.jpg

  • Oh tu sais me parler ma grasse !!! :)

  • Tellement brillantes ces fesses ! (et craquantes ces côtes ?)
    Moi je cours depuis un an, pas mal grâce à toi et un peu aussi parce que la salle de yoga à côté de chez moi était beaucoup trop chère (au moins les Skins, Hoka, Sketchers, Flipbelt et bientôt Ceramiq, merci, ça te fait transpirer un peu plus d'une heure et demi).
    J'ai fait le semi l'an dernier, et je prendrai aussi le départ pour le Marathon de Paris en avril (et pour le semi en mars). Pour l'instant j'ai bien la frousse mais je m'entraîne sérieusement, ça m'aide à avoir moins peur :) Et je suis fière quand je m'accroche à chaque séance de fractionné, parce que je déteste ça et du coup je me sens tenace et courageuse :)
    Mais du coup pour revenir sur tes fesses phosphorescentes, c'est pas de la compression Ceramiq ? J'ai l'impression de m'être bien habituée à avoir le cuissot gainé, j'ai peur que ça me manque.
    Et sinon, on se ferait pas un signe de reconnaissance entre lectrices du blog au Marathon ? J'ai l'impression qu'on va être quelques unes, et on n'a pas toutes la chance de dépasser de la foule ;)

  • Non, j'ai oublié de le préciser, mais Ceramiq n'est pas du tout compressif. D'ailleurs faut que j'en cause à Thiery... Quand on a goûté la compression Skins, c'est difficile d'y renoncer. Surtout pour de longues distances telles que le Marathon !Ah yeah, ayé tu te lances sur la distance Reine ??? Tu vas voir comme tu en ressortiras grandie et différente :)))
    Un signe de reconnaissance ? Rhooo ben j'y ai pas pensé... C'est pas un peu prétentieux ? Faut voir combien de lecteurs d'ici y participent ? Mais en vérité, je serais tellement honorée :)

  • Et oui je me lance ! Non sans appréhension, mais aussi avec pas mal d'excitation :) J'ai l'impression que j'ai jamais eu d'objectif comme ça dans ma vie, et je trouve que c'est vachement "ordonnant" et stimulant d'avoir une telle cible pour laquelle il faut vraiment se dépasser. Et pourtant j'en ai passé des trucs à la con, examens et autres concours.... Mais c'est pas pareil.
    Alors je voyais pas trop ça comme un truc prétentieux, je me disais juste que ne connaissant pas grand monde sur ces 42, 195 km de la mort, je serais sûrement trop heureuse de reconnaître des gens du coin et de davantage oser papoter/encourager/compatir/partager 5 minutes en passant par hasard près d'eux. Et qu'il y en aurait peut être d'autres des comme moi :)
    Et tant que j'y suis dans la famille petits posts à l'occasion, je serais intéressée de savoir ce que tu manges/bois pendant tes sorties longues (si c'est déjà quelque part sur le blog, je suis preneuse d'une piqûre de rappel :) )
    Sur ce je file faire ma première sortie avec mes semelles orthopédiques, m'est avis que ça va me faire drôlement bizarre au début, ambiance qui a mis un galet dans ma chaussure !

  • Hey au fait, rien à voir avec Ceramiq mais à l'occas tu nous ferais pas un p'tit post sur les soins spécifiques sport que tu utilises ???
    Pour l'instant j'avoue que la crème NOK est ma meilleure amie (elle me suit depuis mes longues années de danse classique) ... mais si tu as des conseils en terme d'huile / crème musculaire avant et après effort, ou crème visage pour quand il fait bien froid dehors, ou solaires pour l'été qui résistent à la transpi (glamour quand tu nous tiens).
    En attendant, gros bisou qui guérit tout !

  • C'est une bonne idée ça !
    Mais hormis la Nok (que j'utilise pas containers...) mon amie de massage c'est ODYLIQUE. Tu connais ?
    J'ai mis des photos sur mon Instagram :)

  • Ah vais aller voir ça !!!! Au salon du running l'an dernier, j'avais eu des doses d'essai de la marque EONA. Mon ostéo avait été regarder les compositions et il m'avait dit qu'elles semblaient top :) S'ils y sont encore cette année, je vais me laisser tenter ...

  • Regarde Odylique, tu ne vas pas être déçue :)

  • OMG qui est cette saucisse au cul brillant ?

    Dommage on ne parvient pas à lire ce qui est écrit :
    - suivez-moi jeune homme ?
    - entrée de la salle des fêtes ?
    - soldes permanents ?

    Et le monsieur aux lingettes en avait-il une grosse ?

  • Il est inscrit "rentrez c'est ouvert, aujourd'hui on rase gratis".

  • Castratrice va !

  • Je t'en prie ;)

  • J'ai reçu ce matin le colis Ceramiq, avec le haut manches longues, le corsaire et la brassière. Mesurant 1,49m pour 42kg, j'ai pris du XS. Le corsaire me serre un peu à la taille, mais ça passe... À première vue, super confortable. ( j'ai hâte de tester la chose!). La déception concerne la brassière : comment dire? Y'a pas... ça ballotte ! ( un 85B, c'est quand même pas énorme). Tant pis, elle me servira pour le ski( de fond). J'ai une Anita et ça n'a rien à voir. Au plaisir.

  • Ah je n'ai pas testé la brassière car je préfère rester fidèle à Anita à ce niveau-là... Donc je ne sais pas ce que ça donne.
    Aloooors comment te sens-tu moulée en Ceramiq ?
    T'as vu c'te matière aérienne de folaï ? C'est pas de la bombe franchement ???
    Dis-moi tout !!!

  • "Impotence fonctionnelle poste traumatique"
    Ca m'a fait ma soirée !!!
    Bonne année Sonia !

  • Je t'en prie c'est cadeau :)))
    Tant qu'on peut faire plaisir, hein !

  • Entièrement d'accord avec le signe de reconnaissance pour le marathon de Paris !Au diable la prétention, ce serait juste un clin d'oeil entre nous (j'assume totalement mon statut de lectrice assidue du blog)...Indescriptible ce sentiment de passer la ligne : il faut vraiment le vivre (je suis encore émue deux mois après) ! Perso je suis une tortue de course, aussi je m'inscris dans un sas supérieur à mon niveau afin d'éviter les déconvenues qui sont arrivées à princesse strudel (disqualification mais surtout plus aucune sécurité : circulation rétablie entre autres...) je l'ai vécu à mon premier semi de Paris et plus jamais ! bon week end

  • Alors je vais y réfléchir !!!

  • +1 pour porter un signe de reconnaissance entre nous, pour être encore plus forte ce jour là :)
    Je fais aussi partie des lanternes ... et pour les mêmes raisons me suis inscrite dans un sas + rapide, mais promis je serai au fond et sur le coté, lanterne mais pas boulet!
    Pour le semi par contre je suis dans le dernier sas, ca passe en moins de 2h45 normalement, mais ... je réfléchi à changer pour m'habituer à la foule plus rapide...

  • Alors je ramène ma fraise puisque je viens de tester les vêtements ceramiq.Niveau confort,c'est tout comme tu as dit : rien qui gratte, rien qui frotte, rien qui pique; effectivement, on a l'impression de courir à poil (c'en est déconcertant).
    Vraiment top! Par contre, j'ai eu un peu froid du cuisseau. Je cours d'habitude avec un haut odlo quand il fait froid ( sur quoi je mets un petit pull cashemire vieux et troué...) +un coupe-vent . Lors de ma sortie de demain, je vais ressortir mon petit pull qui fera une couche chaude entre le T-shirt ceramiq et mon coupe-vent. La brassière est hyper confortable mais ne maintient pas assez.Mon problème avec Anita, c'est qu'elle frotte lors des sorties longues. Il faudrait le maintien de chez Anita avec le confort de ceramiq. Voili voilou pour mon humble avis. Qui d'autre a essayé cette marque ? Ils sont surtout dans l'est de la France. J'ai donc commandé sur leur site en fin d'après-midi et j'ai reçu le colis dès le surlendemain . Merci à toi pour cette belle découverte.

  • Eh ben, encore une fois, on peut dire que notre héroïne nationale ne fait pas dans le banal. V'la qu'elle arrive même à se casser des os qu'on ne sait pas qu'ils existent, et qu'elle fait ça au bois de Boulogne comme si elle était dans un vaudeville, nan mais normal! Enfin bref, en lisant ce récit de l'extrême je me disais justement "mais son corsaire de vélo il déchire de la mort qui tue", et j'adore les volcans, alors tu as éclairé ma vie, déjà que tu avais sauvé ma poitrine en recommandant Anita et ma tronche en révélant Nominoé. Je m'en vais de ce pas allumer un cierge sur l'autel domestique qui t'es dédié, et laisser une petite offrande à Maya de Bencouscous.

  • Bonne année Sonia!
    Rien à voir avec le marathon mais je tenais à te remercier de nous avoir fait bénéficier du bon plan CHO à la fin 2016. Je crois bien que je rêvais de m'acheter l'huile "à deux beaux yeux" depuis la première chronique où tu en parlais, mais le prix me freinais. Du coup le coffret à 108 euros sans frais de port pour l'huile + 1 crème visage (et ça tombait bien, j'avais terminé la mienne) + 1 lait pour le corps, en faisant le ratio prix par produit (36 euros, donc) cela devient tout de suite plus "raisonnable"..
    Il est encore un peu tôt pour moi de juger de l'effet de l'huile. Surtout que j'ai par ailleurs un rythme de vie assez mouvementé (ie : couchée tard, levée tôt, foie sur-sollicité le week end...) En revanche j'ai trouvé l'odeur dérangeante au début.. Mais on s'y fait. La crème visage est très bien j'en applique une à deux pressions le matin et je n'ai pas de sensation d'inconfort de toute la journée. Quant au lait pour le corps je ne le mettrai pas en circulation avant qq temps vue que j'en ai un à finir.
    Encore merci, pour les bons plans et pour le blog en général!
    Sj

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel