Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

maya nue

  • Ayé, ma voisine a craqué son dedans d'elle-même

    Chaipas si tu te rappelles, mais la semaine dernière, ya le Cousin Mimine qu'a décidé d'entreprendre des travaux de maçonnerie chez ma wasine du-dessous : l'infâme Madame de Mon Cul sur la Commode.

    Toussa passque, soit-disant qu'y aurait de l'eau de mon chez-moi qui coule dans son chez elle.

    Alors, vu que j'y connais rien en plomberie, j'ai envoyé le Cousin Mimine.

     

     

    Il y est resté 2 heures...

    Quand il commence à parler, on l'arrête plus (genre j'ai bouffé une K7, tu situes ?).

     

     

    Chaipas trop ce qu'ils se sont racontés. Toujours est-il, que le lendemain, il est retourné chez elle pour y bricoler un truc dans son plafond.

    Et moi, en rentrant dans ma maison, j'ai encore trouvé un mot sous ma porte :

     

    Chère Mademoiselle de Bencouscous,

    Vot' cousin s'est donné beaucoup de mal pour mon éclairage de cuisine (gné ?). J'ai admiré ses beaux yeux bleus sa compétence avec du matériel non adéquat, sa ténacité et sa patience. J'ai regretté pour lui tout le temps passé. Pouvez-vous encore le remercier de ma part ?

    Je lui suis très reconnaissante de m'avoir bouché ce trou.

     

    Bien à vous.

    Madame de Mon Cul sur la Commode qu'a très chaud dans son corps

     

    Du coup, j'a téléphoné au Cousin Mimine.

    Il a rigoulé (beaucoup).

    Pis après il m'a demandé : dis, t'as pas son numéro de téléphone ?

    Moi : ah mais nan hein ! Pourquoi faire ?

    Lui : ben pour savoir comment se passe la suite de son rebouchage ?

    Moi : on s'en fout ! Toi t'es dans le sud ! Laisse-là s'occuper de ses trous toute seule !

     

    Non mais.

    Comme s'il avait pas assez de son mur franchement ?

     

     

     

    Chère Madame de Mon Cul sur la Commode,

    Mon Cousin vous fait savoir qu'il a été ravi d'effectuer ces petits travaux pour vous.

    Maintenant, faut que tu saches qu'il est marié et qu'il préfère s'occuper de son mur à lui.

    Donc tu lui fous la paix, et tu te rebouches toute seule ok ?

    Fais gaffe, j'ai appris à découper les gens et je peux très bien m'exercer sur toi...

    Ta wasine du dessus.

    Sonia de Bencouscous

     

    CIMG0541.JPG
    Un exemple de mon futur projet où c'est que je compte te prendre comme modèle...
    Gnarf. 

     

     

     

    Vendredi, à l'Ecole du Gloss (que je vais finir par appeler l'Ecole du Gore), j'ai effectué mon premier face painting...

    Que normalement, ça doit être beau et joli et tout, comme ça :

     

    CIMG0524.JPG

     

     

    CIMG0531.JPG
    Tu noteras les subtils dégradés...

     

     

     

    Et ci-dessous, je te prie de trouver ce que moi je sais faire de mieux : LES PINTADES !!!

    J'ai bien aimé faire ça, on se serait cru aux Barbouillages z'Anonymes...

    A la base, j'étais partie sur une abeille, et pis j'ai bifurqué sur un n'oiseau merveilleux qui vit dans la forêt magique d'un monde parallèle de je sais pas où (mais il existe dans ma tête en fait...).

    C'est aussi passqu'on m'a filé une esclave complètement fracassée du bulbe, et que j'ai aussitôt aimée d'amour (Mylène si tu passes par là...).

    Alors, avant de juger, il faut que tu comprennes que je préfère les choses figuratives.

    Quand j'ai présenté mon n'oeuvre à la dame-prof, elle m'a demandé : c'est quoi ?

    J'a répondu : mà c'est lé génie créatif dé l'artiste, chérie ! Lé délire dé mon talent, mà qué bordello !

     

     

    Mais assez parlé.

     

    J'te laisse admirer.

     

     

    CIMG0562.JPG
    On ne rigole pas !
    La dame-prof m'a dit que c'était très bien...

     

     

     

     

    CIMG0552.JPG
    J'aime cette pintade...
    Très fière de moi je suis !

     

     

     Ceci était un communiqué de l'Amicale des Gorettes.