Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

comment obtenir la paix du voisinage

  • L'Affaire des poils de la Taupe : ze retour !

    Gens,

     

    Tu te rappelles que dernièrement, la Taupe de Portugalie avait comme dernière lubie de collecter des poils dans sa cour intérieure, et qu'elle avait fini par envoyer une enveloppe velue au Syndic ?

    Ayant copieusement rigolé sur ce coup-là (et la dame du Syndic aussi), je pensais benoîtement que l'affaire allait s'en arrêter là.

     

    Que nenni mes enfants !

     

    Un matin, v'là que j'étais chez moi en train de me peindre la face en marron (ouais, j'essaye de domestiquer l'effet nioude sur mes yeux, mais j'ai encore du mal à ne pas ressembler à un mérou depressif, donc pour l'instant je fais des tests).

    Ca sonne à la porte et je m'en va ouvrir.

    Là je vois pas grand chose.

     

    Mais j'entends qu'un être humain semble vouloir s'adresser à moi.

    Je baisse les yeux : et je vois un tout petit type en costume de velours.

    Et le p'tit type n'avait pas l'air très content, rapport au fait qu'il avait du se taper plein d'escaliers à pied (l'ascenseur était encore en panne, à cause d'un tas de trucs incongrus que les gens mettent dedans. Après l'ascenseur il s'énerve, et au bout d'un moment, en signe de manifestation : il s'arrête et refuse catégoriquement de repartir).

     

    Tout écumant, le p'tit type me dit : Bonjour, je suis un huissier.

    Moi : rho, ça tombe bien, j'en avais jamais vu en vrai dis donc ! C'est pour quoi faire ? Normalement, je paye toujours mes factures en avance.

    Le mini-Huissier répond : nous avons reçu une plainte émanant de Madame votre wasine du rez-de-chaussée.

    Moi : ah ouais... Comme c'est étonnant ! Et à quel propos je vous prie ?

     

    C'est là que le p'tit type a eu l'air comme qui dirait, un peu gêné...

    Il a commencé à se tortiller (et le velours côtelé de son pantalon avec).

    Et là, il m'a informé d'un truc très très intéressant : Madame La Taupe dit que vous causez des nuisances de type... euh... disons... "pileux"... dans sa cour intérieure.

     

    J'ai donc demandé à ce que l'on m'explicite clairement ce que "nuisance pileuse" voulait dire.

     

    Ben tiens-toi bien lecteur : paraît que les poils collectés dans l'enveloppe envoyé au Syndic par les soins de la Taupe pourraient fortement appartenir à Maya de Bencouscous.

    Oui.

    On croit rêver n'est-il pas ?

     

     

    Sonia04.jpg

    Copyright Mademoiselle Ursine d'Alaune, Photographe.


     

    Et assieds-toi : l'huissier est venu faire un prélèvement de poils sur mon chien afin de les expertiser.

    Oui.

     

    Honnêtement, je savais même pas qu'un truc pareil était possible !

     

    L'a donc fallu que je sorte le carnet de santé de ma bête (dont je rappelle que la race est comme qui dirait inconnue, vu que le soir où mon chien a été conçu c'était probablement lors d'une partouze, et même le vétérinaire est incapable de me dire de quelle race elle est...).

    L'a fallu que j'essplique que la dite bête était bien née là-bas aux z'Antilles, mais que je ne savais rien de plus.

     

    Sous mes yeux horrifiés, je l'ai vu sortir une paire de ciseaux, des gants et un sachet en plastique (comme dans R.I.S.).

    J'ai dit : euh... Vous faites quoi là ?

    Lui : un prélèvement pour un test. Ensuite je l'enverrai au labo, et on saura si les poils retrouvés dans la cour de Madame la Taupe appartiennent à vot' chien.

    Moi : ouais... Ben vous pouvez vous brosser (si je puis dire) ! Moi vivante, aucun poil ne sera prélevé du cul de ce chien ! Vous croyez quoi sans déconner ? Que je l'épluche par la fenêtre ? Et quand bien même ce seraient ses poils, où est le fuck j'ai envie de vous dire ?

     

    Après, je suis partie toute seule dans de grandes envolées lyriques à base de dans ton cul, les plumes des z'oiseaux déposées dans les arbres, la pilosité de la Taupe elle-même, mon côté glabre, toussa...

     

    Le type il avait l'air gêné (de toutes façons, dès que ça cause poils, c'est tout de suite un peu gênant. Normalement, on cause pas de ces choses-là en public).

     

     

    Ca s'est terminé par un refus catégorique de ma part quand à prélever quoi que ce soit provenant de mon chien.

    Et également une signature d'une sorte de Procès-Verbal où c'est qu'y avait écrit : "Chien plutôt placide (donc visiblement coopératif ?) mais propriétaire ayant refusé de soumettre son animal de compagnie à l'analyse".

     

    IMG_1339_b.jpg

    Copyright Mademoiselle Ursine d'Alaune, Photographe.

     

     

    Direct, chuis allée sonner chez la Taupe pour y causer de la vie. Elle m'a juste dit : faut arrêter de donner à manger aux pigeons aussi...

     

    Ya vraiment des trucs qu'on doit m'esspliquer dans la laïfe... 

     

     

     

    PS qui n'a rien à voir avec la Choucroute : ça cause du Millefeuille à Pragues ! (on remercie Google Translate, à moins que vous ne soyez fluent en Tchèque hein...).