Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aspirateur intelligent

  • Bonjour, je m'appelle Sonia et je suis débile.

    Gens,

     

    Tu te rappelle qu'il y a quelques temps j'ai du dire Adieu à l'insu de mon plein gré à mon aspirateur ?

    Disons qu'il a malencontreusement chu dans le jardin intérieur de la Taupe de Portugalie, et que celle-ci n'a donc pas jugé nécessaire de me le rendre (c'te pute).

    Pour remplacer le défunt (Paix à son âme), je m'en suis donc allé dans un magasin d'électro-ménager afin de racheter un nouvel aspirateur. J'ai pris un truc formidable très beau et couleur acier pour aller avec ma décoration de maison de tolérance.

     

    Et là, tu sais ce qu'il m'est arrivé ?

    Nan mais j'te jure qu'on va finir par croire que je suis maudite au niveau de l'aspiration moi !

    Et bien v'là que j'étais présentement en train de secouer mon nouvel aspirateur par la fenêtre... Oui je sais, c'est une sale manie qu'il faudrait que je perde, mais c'est un truc sans sac tu comprends. Et je veux pas le secouer dans ma poubelle alors que c'est propre autour.

    Bref, ce p'tit bâtard il m'a encore perfidement échappé des mains et il a atterri, où ça ? Je vous le donne en mille : re-dans le jardin de la Taupe.

     

    J'ai braillé : nan, nan, fais pas ça revient bordel !

    Mais il a pas voulu m'écouter ce petit impertinent.

     

     

     

    799476151.jpg

     

     

     

    Comme il était 22h et que j'avais les z'abeilles qui commençaient à monter, j'ai pris mon plus beau papier à lettres et j'ai écrit un mot à la Taupe :

     

    Madame de ta Race,

    Je viens de nouveau de faire tomber malencontreusement mon NOUVEL aspirateur dans la cour intérieure que je comprends toujours pas pourquoi que t'es la seule à en avoir la clé.

    Cette fois-ci j'aimerais bien le récupérer au lieu que tu te le conserves pour ton usage perso.

    J'en ai besoin.

    Il est tout neuf et çuilà tu vas pas me le voler.

    C'est urgent.

    Merci va te faire foutre.


    Sonia de Bencouscous

     

     

    Chuis allé déposer ma bafouille sous sa porte (et dois-je te rappeler combien ça me troue de devoir lui adresser la parole ?).

    Et 12 secondes après, elle sonnait à ma porte, l'oeil vitreux et le cheveu gras.

     

    Elle me dit : Mademoichelle, il faut pach' checouer vot' achpirateur par la fenêtre !

    Moi : oui je sais. Genre puisque vous êtes présentement devant moi, ça vous trouerait d'aller le récupérer maintenant ?

     

    Elle a dit qu'elle y allait, mais c'te grue elle a pas voulu que je vienne avec elle !

    Alors que cette fois-ci, je savais où il était tombé.

     

    Et donc, la scène surréaliste suivante s'est déroulée sous mes yeux ébahis :

     

    Moi, au 7ème étage avec vision périphérique sur son fastueux derrière.

    Elle, en train de chercher mon aspirateur à la lampe électrique.

     

    Moi en train de brailler : mais naaaaaaaaaaaan, c'est derrière le deuxième buisson ! Naaaan, pas çui-là, l'autre derrière !

     

    Et les voisins d'en face en train de regarder et de se marrer.

    Comme visiblement elle entendait rien, je me suis décidée à redescendre pour aller le chercher avec elle coûte que coûte, et tant pis si ça devait se terminer dans le sang cette affaire-là !

    Hors de question qu'elle me vole un deuxième appareil.

     

    Le temps que je reprenne l'ascenseur, elle avait pris les escaliers et on s'est croisées au 4ème étage.

    Et ben miracle, dans ses mains elle tenait mon aspirateur !

    J'étais tellement heureuse que je lui ai fait un bisou (à l'aspirateur, pas à la Taupe) et je suis remontée en la laissant parler toute seule comme d'hab'.

    Apparemment, elle disait que chercher mon aspirateur dans les orties ça ne l'enchantait pas trop.

    J'ai répondu que c'était pas des "ortiches" mais des "buissonchs".

     

    Mes amis Face Book ayant suivi mes péripéties en direct, ma chère Dorothée (que j'aime d'amour) m'a suggéré cette idée lumineuse :

    Récupérer plein de vieux aspirateurs et les lancer par la fenêtre ! Comme ça, elle se réveillerait un matin avec 50 cadavres dans sa cour et ça lui donnerait une bonne raison de brailler.

     

    Merveilleux n'est-il pas ?

    Je vais donc organiser une "Old Dyson Party" chez moi. Ca va être du dernier chic mes enfants.

    Dress Code : viens avec ton vieil aspiro.

     

    On va boire plein de champagne et on balancera religieusement les aspirateurs dans la cour.

    Voilà !

     

    Promis, j'te prendrai des photos ;)

     

    Evidemment, si tu veux m'envoyer le tien par la poste je suis preneuse, et tu auras même une photo de l'oeuvre finale dédicacée, promis.

     

     

    Bonne semaine !

     

     

     

     

    Sinon, tu as ma Chronique dans Grazia ICI


    "La Pédicure par les Poissons"